Rafale : Dassault Aviation joue sa carte à fond au Canada

 |   |  948  mots
Le PDG de Dassault Aviation Eric Trappier
Le PDG de Dassault Aviation Eric Trappier
Canada, Malaisie et Inde. Trois campagnes export évoquées par le nouveau patron de l'avionneur Eric Trappier lors de sa conférence de presse avant l'ouverture du salon aéronautique du Bourget. Trois campagnes où Dassault Aviation veut croire en ses chances de succès.

Faut-il croire aux chances du Rafale au Canada ? Difficile même si le gouvernement canadien est très agacé par la facture en très nette hausse présentée par Lockheed Martin pour l'avion de combat américain, le F-35. Aussi, Dassault Aviation a décidé de jouer sa carte sans complexe avec le Rafale. "Nous sommes très volontariste au Canada", a souligné vendredi le PDG, Eric Trappier. Pourquoi ? "Le Canada, a-t-il expliqué, est un pays important pour nous puisque c'est un pays qui avait fait le choix unilatéral de participer au programme JSF, aujourd'hui F-35, dans le cadre de son développement. Ce choix pourrait être remis en cause. Les autorités canadiennes ont lancé un appel à informations pour étudier une alternative au F-35". Pour le nouveau PDG de l'avionneur, c'est donc "l'occasion de montrer que nous avons l'excellence avec le Rafale". Dassault Aviation est donc en train de répondre au RFI (Request for information) lancé par le gouvernement canadien. Au passage, il a fustigé les choix des pays européens, comme le Danemark et les Pays-Bas, qui ne semblent pas quant à eux remettre en cause leur choix d'acquérir des F-35 en dépit d'une facture qui gonfle. "En Europe, il existe un Buy American act qui semble laisser supposer que c'est toujours mieux d'acheter américain", a-t-il regretté.

Eric Trappier estime que le Rafale a ses chances au Canada. Pour plusieurs raisons. "Les militaires canadiens ont vu le Rafale en opération que ce soit au Mali ou même avant, en Libye", a-t-il fait valoir. Les militaires canadiens ont pu apprécier les performances opérationnelles de l'appareil. "Cela démontre très clairement que les avions de combat français, Rafale en particulier, sont au bon niveau pour répondre aux besoins opérationnels" de l'armée de l'air canadienne. Parallèlement, le patron de Dassault Aviation a rappelé que "le F35 a des difficultés". Notamment au niveau financier avec une facture sur les coûts de développement de plus en plus élevée et des coûts de support de l'appareil qui pourraient faire reculer certains pays acheteurs. L'heure de vol du F-35 (environ 36.000 euros) serait deux fois plus chère que celle du Rafale (environ 14.000 euros), estime-t-on dans l'armée de l'air. "C'est l'occasion de montrer qu'en termes budgétaires les avions américains, même s'ils bénéficient de l'avantage du dollar, dérivent fortement dans leurs développements", a insisté Eric Trappier. Et de rappeler que "cela n'a pas été le cas du Rafale". "La Cour des comptes a montré que ce programme, qui a été décidé il y a plus de 20 ans, a eu 4 % à peu près de dérive budgétaire", a-t-il expliqué. Pour le PDG de Dassault Aviation, "le Rafale est un modèle dans ce domaine contrairement au F-35, qui a un développement qui dure et qui rencontre certaines difficultés techniques et surtout quelques problématiques budgétaires". Il a conclu que "les Canadiens se posent des questions sur le calendrier et sur la problématique budgétaire. Car, semble-t-il, le F35 va coûter cher en terme opérationnel".

Dassault très actif en Malaisie

Dassault Aviation est "très actif en Malaisie", a précisé Eric Trappier, qui a rappelé que l'avionneur avait envoyé à plusieurs reprises le Rafale surplace. La Malaisie, qui souhaite remplacer d'ici à 2015 sa flotte de MIG-29 russes, a présélectionné les trois concurrents européens - le Rafale, l'Eurofighter, fabriqué par EADS, BAE Systems et Finmeccanica, et le Gripen du suédois Saab - ainsi que le F18 de Boeing et le Sukhoi russe. Elle souhaite 18 avions de combat. Eric Trappier a réaffirmé que Dassault Aviation était prêt à installer une chaine d'assemblage du Rafale en Malaisie : "nous avons des partenariats industriels avec des entreprises en Malaisie. Nous avons commencé à travailler il y a deux ans. Nous sommes prêts à installer une chaîne d'assemblage si la demande se confirme". Et de souligner que "ce n'est pas le cas pour les autres compétiteurs". Pour le patron de l'avionneur, "c'est un grand avantage". Interrogé pour savoir si une chaine d'assemblage du Rafale était intéressante pour 18 appareils seulement, Eric Trappier a estimé que si les Malaisiens "la veulent, ils l'auront. Aussi, s'ils veulent se la payer, ils l'auront. Ce n'est pas compliqué de transférer une chaine d'assemblage".

Enfin, en Inde, "la négociation se poursuit", a-t-il précisé. Elle se poursuit sur deux volets : la vente de Rafale et sur les licences de fabrication de l'ensemble des composants du Rafale. Prié d'expliquer si le partage des responsabilités entre la France et l'Inde était un point de blocage, Eric Trappier a expliqué que ce travail entre les sociétés françaises et les sociétés indiennes se poursuivait. "Il n'y a jamais eu de blocage", a-t-il affirmé. Tout au plus "il y a des discussions volontaristes, qui sont quelques fois difficiles puisque c'est quand même un gros sujet. Mais cela se poursuit dans la très bonne humeur avec HAL (l'industriel indien choisi pour être le partenaire de Dassault Aviation, ndlr) et le ministère de la Défense indien. Il espère que cela aile "le plus vite". "Si on écoute nos amis indiens et si on s'écoute nous-mêmes, on aimerait bien finir en 2013. Quand je dis finir, c'est signer un contrat", a-t-il souligné. L'Inde a choisi le Rafale en janvier 2012 après un appel d'offres portant sur 126 appareils et potentiellement sur une option de 63 avions supplémentaires. "Des discussions sont en cours sur cette option", a déclaré Eric Trappier.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/12/2017 à 5:48 :
Je veux voir Roxetta, la star ! Patrick Lévy.
a écrit le 20/06/2013 à 18:06 :
" L'heure de vol du F-35 (environ 36.000 euros) serait deux fois plus chère que celle du Rafale (environ 14.000 euros)"

J'espère que vous n'avez pas fait le calcul à la calculatrice au moins?
A ce moment là on peut dire que l'heure de vol est presque 3 fois moins chère...
a écrit le 16/06/2013 à 11:32 :
Bonjour, oui il est important de nous mettre en ligne, même si il est peut probable que nous vendions des avions ( des sous marin et des Frégate possible au Canada) Parcompte si nous avons de très bon résultat, nous pourrons peut être vendre de nos avions à d'autre pays.... ( Australie, nouvelle Zélande, ect...) les pays d'oceanie sont particulièrement inquiet de la monter en puissance de la Chine...
Réponse de le 16/06/2013 à 18:50 :
@ Rogger : ...et si nous soignons l'orthographe c'est encore mieux...
Réponse de le 26/06/2013 à 19:40 :
@ Popol :...et si l'on est indulgent avec les personnes qui ont des difficultés en orthographe, mais qui font preuve d'un effort manifeste pour ne pas faire de fautes, c'est encore mieux que mieux !
a écrit le 16/06/2013 à 10:47 :
Même si le rafale termine premier une nouvelle fois dans l'évaluation technique,
la décision politique sera pour un avion américain (F18/F35), le Canada n'a pas beaucoup de choix vu la dépendance économique aux USA, mais Dassault le mettra
en difficulté, c'est le but, ca permettra aussi de confirmer le comportement du rafale dans le grand nord. L'affrontement tant attendu va enfin commencer, rafale vs f35, ca va devenir intéressant. J'attends avec impatience le rafale F5.
a écrit le 16/06/2013 à 10:20 :
Le F35 pourrait tripler de prix qur les canadiens finiront par l'acheter quand même, si ils font du pied à Dassault et autres c'est justement en esperant que les americains adouciront la pillule. C'est la technique que les coréens ont utilisée il y a quelques années pour avoir des F15 à un meilleur prix, alors que du point de vue technique le Rafale était supérieur (encore heureux, y'a 20 ans d'écart entre les 2 avions!!). Le Canada et la Corée du Sud sont hyper dépendants aux USA en terme de protection, et au rythme ou on va ça risque d'être le cas dans toute l'Europe vu le désarmement généralisé qui s'y passe depuis 20 ans.
a écrit le 15/06/2013 à 20:34 :
Le seul client du Rafale, c'est la France. Le Rafale est plein de techno américaine qu'il est en fait impossible de revendre. Cessons de réver.
Réponse de le 15/06/2013 à 21:02 :
WTF ? comment peut on écrire une telle ânerie ?
Réponse de le 15/06/2013 à 21:31 :
Vraiment n'importe quoi, Dassault et ses partenaires maîtrisent justement le développement et construction de l'appareil de A à Z sans aucune technologie venant d'autre part.
Réponse de le 15/06/2013 à 22:58 :
C'est d'ailleurs une des raisons pour laquelle l'Inde a choisi le Rafale car il n'a pas de composants U,S donc pas de risques de refus de transfert de technologie... Vraiment "surfait" ce pseudo qui n'écrit que des inepties !
Réponse de le 16/06/2013 à 1:49 :
" Le seul client du Rafale, c'est la France." ___ Ça fait toujours des chômeurs de moins en France!
Réponse de le 16/06/2013 à 10:47 :
Vous ne devez certainement pas payer d'impôts car cet avion n'a plus de prix car tous les budgets ont explosé. De plus on va les brader, hollande va passer à la télé, il va gagner des points dans les sondages, les naïfs seront contents et en final toute la technologie transférée sera aux mains de l'acheteur qui sablera le champagne français qu'on lui aura offert. Voyez Airbus il fait la même chose avec ses avions, on les construit en Chine et les chinois sont en train de sortir des avions de la gamme d'Airbus, ils n'ont même pas besoin de bureau d'études. Alors pour Louis ces emplois sont des emplois assistés et c'est vrai il y a moins de chômeurs mais ils coûtent très chers.
Réponse de le 16/06/2013 à 13:38 :
c est un non sens ! si la France ne produisait pas ses avions de combat, elle le achèterait aux US : vive la balance commerciale !
Réponse de le 16/06/2013 à 22:42 :
Dans ce cas la bonne stratégie serait d'innonder le marché avec un prix peu élevé et garder la maîtrise de la technologie. Car tous les frais de recherche développement ont déjà été payés. Le Rafale peut être vendu au coût marginal. La maintenance et le service feront le plus.
Réponse de le 21/06/2013 à 16:01 :
Après votre 1er post, nous prouvant que déjà vous ne connaissiez rien du sujet sur lequel vous voulez vous exprimer, voila que vous voudriez nous donner maintenant des cours d'économie?
Ce n'est que mon avis, mais si je m'étais autant planté que sa et être passé pour quelqu'un de ridiculement pathétique auprès des passionnés d'aéronautique qui EUX se donnent la peine de s'informer un peu avant de parler aviation. Je crois que dans ce cas je chercherais plutôt à me faire tout petit dans l'espoir que l'on m'oublie, moi et les conneries que j'ai pu dire.
a écrit le 15/06/2013 à 19:13 :
Même si le F35 coûte cher, il a des années lumière d'avance par rapport au rafale.
Réponse de le 15/06/2013 à 19:32 :
J'aimerais que vous donniez quelques exemples au lieu d'affirmer n'importe quoi !
Réponse de le 16/06/2013 à 10:54 :
Deux exemples évidents, le rafale est trop lourd et pour ce type d'avion c'est un sacré handicap et il coûte trop cher, on arrive à le brader pour le vendre et enfin on fait un transfert de technologie que nous paierons très rapidement, dans quelques années ce sont ces pays qui nous vendrons des avions. Je marin n'affirme pas n'importe quoi, lisez un peu la presse aéronautique je ne fais pas de publicité pour certains magazines mais c'est vous qui affirmez sans savoir.
Réponse de le 16/06/2013 à 12:01 :
@CT . Nus avons encore de grands "spécialistes" !
Alors comme ça, le Rafale est trop LOURD et qu'il est beaucoup plus chère que les autres avions ! Oui, biensur....
Quand à cette "presse" aéronautique, c'est GALA,VOICI et Paris Match ?
Sérieusement, aller juste sur Wikipedia et cela vous évitera d'écrire des énormités.
Réponse de le 16/06/2013 à 13:01 :
Le Rafale trop lourd et trop cher...!!! on aura tout lu ici.. désolant de lire n'importe quoi et autant d'esprit lourdingues !
Réponse de le 16/06/2013 à 13:46 :
@chs et @jason bourne: vous avez les boules hein les gars! vous avez trop les boules, vous savez très bien que le rafale n'est pas un adversaire face au F35...et vous osez vous "appuyez" sur wikipedia...
Réponse de le 16/06/2013 à 14:55 :
@ JP Marin. bon c'est la dernière fois que je vais me donner la peine de vous répondre. Le Rafale et le F35 ne sont jamais mesuré car tout simplement le F35 est encore en cours de développement. Quand aux peformances du F35, PERSONNE ne les connait réellement car il n'est pas encore au point et du coup, il s'est jamais mesuré à qui que ce soit et n'a jamais fait le moindre test pour participer à tel appel d'offres.
Si vous vous etes un peu renseigné sur le sujet, vous saurez que le F35 connait toute les peines du monde pour être développé et que son cout d'acquisition est en train d'exploser
et le pire c'est qu'il risque fort de ne pas répondre à toute les promesses inscrites sur la plaquette publicitaire.
Pour un avion qui devait couter initialement 50 millions de $, les prévisions les plus optimstes le chiffrent maintenant à 130 MILLIONS de $ !
Quand aux articles wikipedia dédiés l'aéonautique, ils sont en générale écrit par des passionnées qui connaissent très très bien leur sujet.
Réponse de le 16/06/2013 à 17:10 :
@jason bourne: bla bla bla bla bla bla bla, j'ai travaillé sur el programme F35, je sais de quoi je parle, vous avez trop les boules hein!. Des "passionnés" sur wikipedia? le tas bêtises qu'il y a écrit là dedans... bla bla bla bla
Réponse de le 16/06/2013 à 17:57 :
Bravo Jason. Mais vous perdez votre temps face à un blablateur qui a travaillé sur le F35....! (il devait vider les poubelles) Je comprends alors pourquoi cet avion connaît autant de problèmes! Gardons nos réflexions pour des lecteurs qui ont quelque chose de sensé à exprimer et arrêtons de répondre à de tels clowns.
Réponse de le 17/06/2013 à 10:54 :
En l'occurence c'est le F35 qui est trop lourd pour un monomoteur (ce qui pose pas mal de problèmes opérationnels). De plus le F-35 ne sera pas opérationnel (FOC) avant 2019-2020 et beaucoup de choses peuvent se passer (notamment sur la réduction du nombre de commandes) donc suivant les besoins des pays, il peut être plus intéressant d'acheter un avion de combat qui est opérationnel et pour lequel il n'y aura pas de surprises...
Réponse de le 21/06/2013 à 15:55 :
Le tas de conneries que l'on peut lire ici.

Le Rafale est trop lourd par rapport au F35. Rappelons juste qu'un Rafale pèse environ 9.5 Tonnes contre 13.5 pour le F35 à vide.
Que le rafale peut décoller avec un poids Max de 23.5 tonnes (- les 9.5 tonnes de l'avion ce qui nous donne une charge opérationnelle de 14 Tonnes) alors que le F35 qui certes peut décoller avec un poids max de 25.5 tonnes en théorie (ce qui une fois enlevé les 13.5 tonnes de l'appareil ne laisse que 12 tonnes).
En ce qui concerne la poussée de l'appareil, certe celle du F35 est supérieure (17 tonnes de poussée environ) contre 15 pour le Rafale. A savoir que les 15 tonnes de poussée du Rafale sont effectué pour 2 réacteurs Secma (de 7.5T chacun) et que ceux doivent dans les prochaines années être remplacée par la nouvelle génération de réacteur ou chacun d'entre eux développera 9T de poussée (soit 18 tonnes au total), pour un appareil qui globalement 4 tonnes plus léger que son concurrent.

jp_marin j'ai bien peur que le seul programme de développement que vous ayez effectué sur le F35 soit celui d'un Rafale Bashing bénévole depuis votre petit "Personal Computer"
Cordialement
Réponse de le 21/06/2013 à 15:57 :
"il a des années lumière d'avance" Juste une dernière précision. Une année lumière est une mesure de distance et non de temps, pouvez nous nous dire ou se trouve la base avancée d'ou a décollé le dernier prototype du F35 pour être déjà aussi loin?
Réponse de le 03/07/2013 à 1:49 :
Je ne vois rien à ajouter à vos propos ci ce n'est que... Vous avez fait le "taff" comme on dit.
Réponse de le 02/08/2013 à 3:11 :
pour enkhan , le rafale C pése 9060 kg , il emporte 9500 kg d'armement de tout type , et son poids maxi est de 24500 kg et non 23500 !! à titre indicatif , son ratio poids / puissance est meilleur que celui du F22 !! 1.61 pour le F22 , 1.69 pour le Rafale !! un des rares appareils à faire mieux que notre Rafale , c'est la navette spatiale !! les 2 M88 sont 2 x plus petit que l'ATAR 9C du mirage III et 40% plus léger , c'est qu'en même une belle performance pour un moteur de 50 kn à sec et 75 kn avec PC !! pour celui qui ose dire que le Rafale est une daube , cette daube à poids égal voir supérieur , emporte plus de charge que n'importe quel avion et en plus encaisse plus de G positif et négatif qu'un F22 !!
Réponse de le 02/08/2013 à 3:17 :
évidement , avec des lumières comme jp-marin , on ne s'étonne plus du retard accumulé dans la conception de cet avion , euh , de cet avion fantôme !! comme dit quelqu'un , vous deviez vider les poubelles !! au vu de vos réflexions , je doute sincèrement de votre aptitude à concevoir quoi que ce soit dans le F35 !! ah si , je sais , la brosse à wc !!
a écrit le 15/06/2013 à 18:55 :
Le F35 coute 100 M $ et le Rafale 150M? (200 M $) et c'est un avion de 5 ème génération
Réponse de le 15/06/2013 à 19:18 :
Il est tellement de 5 ième génération qu'ils auront fini la première phase de développement dans 30 ans à ce rythme-là. Le prix du F35 est impossible à fixer avec les surcouts et les possibles annulations de commandes.
Réponse de le 15/06/2013 à 21:03 :
les prix sont faux (l un comprend les coûts de dev et l autre non)
a écrit le 15/06/2013 à 14:43 :
On ne nous parle jamais de l'influence de Dassault sur le programme Indien local d'avion de combat, car au final très peu de pays peuvent construire un avion de A à Z, la plupart font des alliances pour des transferts de technologie et ne construisent au final qu'une partie de l'appareil, par exemple le Japon( USA) ou la Suède( Royaume-uni).
a écrit le 15/06/2013 à 13:36 :
Dassault,joue sa carte ou aux cartes? poker,chemin de fer,trente-quarante,etc.
Il faut spécifier.....svp.
Réponse de le 15/06/2013 à 19:35 :
Dassault joue LA carte canadienne. Il en a d'autres en poche: celle de l'Inde de la Malaisie, etc...
Réponse de le 16/06/2013 à 8:00 :
@chs;merçi pour la précision.A présent pas un seul vendu.Dassault cache encore ses cartes....
Réponse de le 16/06/2013 à 18:00 :
L'important, c'est de rafler ma mise à la fin !
a écrit le 15/06/2013 à 13:24 :
Hoooo oui et plus tôt deux foie qu'une
Réponse de le 02/08/2013 à 3:20 :
vous avez deux foies mon ami ? à moins que vous vouliez dire deux fois !!
a écrit le 15/06/2013 à 12:54 :
Croisons les doigts

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :