L'armée de Terre alignera 60 Tigre HAD d'Airbus Helicopters

 |   |  414  mots
L'armée de Terre devrait aligner à terme une flotte de 60 Tigre HAD (appui-destruction), la dernière version de l'hélicoptère de combat fabriqué par Airbus Helicopters (ex-Eurocopter), qui est polyvalente
L'armée de Terre devrait aligner à terme une flotte de 60 Tigre HAD (appui-destruction), la dernière version de l'hélicoptère de combat fabriqué par Airbus Helicopters (ex-Eurocopter), qui est polyvalente (Crédits : © 2009 AFP)
L'Aviation Légère de l'Armée de Terre (ALAT) commanderait une quarantaine d'exemplaires neufs. En outre, 20 Tigre HAP (Appui-protection) seront modernisés en HAD, au lieu de 30 comme le voulait Airbus Helicopters.

Selon des sources concordantes, l'armée de Terre devrait aligner à terme une flotte de 60 Tigre HAD (appui-destruction), la dernière version de l'hélicoptère de combat fabriqué par Airbus Helicopters (ex-Eurocopter), qui est polyvalente. C'est la cible totale de Tigre sur laquelle discutent Airbus Helicopters et la direction générale de l'armement (DGA). Dans ce cadre, l'Aviation Légère de l'Armée de Terre (ALAT) commanderait une quarantaine d'exemplaires neufs et 20 Tigre HAP (Appui-protection) seront modernisés en HAD, au lieu de 30 comme le voulait l'industriel.

Les deux premiers exemplaires de Tigre HAD ont rejoint en fin d'année dernière le 1er régiment d'hélicoptères de combat (1er RHC) à Phalsbourg. Il devraient en recevoir quatre exemplaires supplémentaires en 2014 conformément au vote du budget du ministère de la Défense. A ce jour, la France a passé une commande globale de 40 Tigre HAD à l'attention des forces aériennes de l'Armée de Terre. La loi de programmation militaire 2014-2019 prévoit la livraison de 16 Tigre HAD tandis que le livre blanc prévoit quant à lui 140 hélicoptères de reconnaissance et attaque à l'horizon 2025 dans l'armée française.

Un accord qui doit être encore entériné par l'Occar

Cet accord, qui doit encore être entériné par Airbus Helicopters et la DGA dans le courant du premier trimestre, devra être validé par l'Organisation conjointe de coopération en matière d'armement (Occar), qui gère le programme Tigre, avec l'accord des deux autres partenaires, l'Allemagne et l'Espagne. La France a commandé au total 80 Tigre (contre une cible initiale de 215, puis 180 et 120).

Berlin pourrait se montrer toutefois très compréhensif avec Paris puisque les Allemands ont aussi passé un protocole d'accord en 2013 avec Airbus Helicopters pour réduire la cible de Tigre de 80 à 57 exemplaires de Tigre UHT (version appui-antichar). Airbus Helicopters s'est même engagé à racheter 11 appareils déjà livrés à l'Allemagne. Ce protocole doit également obtenir un feu vert de l'Occar.

Une puissance accrue de 14 % pour le HAD

Parmi les améliorations dont bénéficie la variante HAD de l'hélicoptère Tigre figurent deux turbomoteurs MTR390 (step 1.5) de Turbomeca plus performants qui assurent une puissance en hausse de 14 %, mais également une protection balistique améliorée, un nouveau système de visée optronique, la capacité à lancer des missiles de destruction air-sol de précision laser Hellfire 2 (Lockheed Martin), une suite de guerre électronique évoluée et un système d'interrogation ami-ennemi (IFF).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/01/2014 à 19:48 :
de 215 ex prevu au debut du programme,cela tombe a 60.......
Armée 2000......
Réponse de le 28/01/2014 à 9:02 :
80, apprends à lire.
Réponse de le 15/10/2015 à 10:48 :
sauf que depuis on est bien tombé à 60 !
A force de réduire le cout unitaire du tigre sera équivalent à celui d'un rafale
a écrit le 27/01/2014 à 19:43 :
Flamby pourra faire joujou avec sauf quand il met son casque de moto pour les balades coquines.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :