L'Allemagne serait proche d'une nouvelle vente de deux sous-marins à l'Egypte

 |   |  528  mots
Je suis en faveur d'une politique restrictive en ce qui concerne les exportations d'armes, a expliqué le ministre de l'Economie allemand Sigmar Gabriel
"Je suis en faveur d'une politique restrictive en ce qui concerne les exportations d'armes", a expliqué le ministre de l'Economie allemand Sigmar Gabriel (Crédits : DR HDW)
L'Egypte devrait exercer prochainement une option pour l'acquisition de deux sous-marins U-209 supplémentaires fabriqués par le groupe naval allemand ThyssenKrupp Marine Systems.

Décidément l'Allemagne persiste et signe. En l'occurrence Berlin s'apprêterait à signer très prochainement avec l'Egypte un nouveau contrat portant sur la vente de deux sous-marins supplémentaires U-209 fabriqués par le groupe naval ThyssenKrupp Marine Systems (TKMS), selon nos informations. Et ce en dépit des polémiques qui accompagnent certaines ventes à l'exportation en direction de pays pouvant mettre en danger la sécurité d'Israël.

Il s'agirait d'une option sur deux nouveaux bâtiments, qui serait exercé par Le Caire dans le cadre du contrat de gré à gré signé à l'été 2011 pour un montant de 920 millions d'euros. Puis un acompte avait été versé quelques mois plus tard en décembre. Le premier sous-marin armé de missiles mer-mer Harpoon Block II de Boeing, serait livré en 2016.

Vers une politique plus restrictive en matière d'exportations d'armes ?

Mais cette vente si elle se concrétise pourrait même être remise en question par les dernières déclarations du ministre allemand de l'Economie, Sigmar Gabriel, dans le magazine allemand Stern où il a notamment déclaré la semaine dernière que l'Allemagne allait renforcer le contrôle des exportations d'armes. "Je suis d'accord avec Helmut Schmidt : c'est une honte que l'Allemagne soit parmi les plus importants exportateurs d'armes du monde, a expliqué le patron du SPD. En particulier, les armes légères deviennent simplement les armes de la guerre civile. Alors les choses doivent changer. C'est pourquoi, je suis en faveur d'une politique restrictive en ce qui concerne les exportations d'armes".

"Si les armes sont livrées dans les mauvaises régions, cela peut s'avérer un commerce meurtrier", a estimé Sigmar Gabriel, tout en comprenant l'argument qui dit qu'un cadre plus strict pour les exportations d'armes pourrait coûter des emplois. "Pas d'armes dans les pays où une guerre civile est financée. Par ailleurs, nul ne devrait vendre d'armes à des régimes iniques", a rappelé le ministre de l'Economie. L'Egypte fait-il partie de cette catégorie ? Sigmar Gabriel, qui instruit les dossiers d'autorisation de ventes d'armes, a également appelé à plus de transparence dans l'autorisation des transferts d'armes, question en débat au Conseil fédéral de la sécurité allemande, dont il est membre. Des règles qui datent de la guerre froide. L'Allemagne livrera-t-elle in fine les sous-marins au Caire ? A suivre... 

Visite du ministre égyptien de l'Industrie à Paris

Accompagné d'une délégation d'hommes d'affaires, le ministre égyptien du Commerce et de l'Industrie, Mounir Fakhri Abdel-Nour, entame ce lundi une visite de trois jours en France pour une campagne de charme en direction des groupes français. Il sera reçu à Bercy et au MEDEF notamment. Outre la France, la délégation égyptienne doit se rendre à Berlin, Londres, Washington et Moscou.

Si DCNS était hors-jeu d'une possible vente de sous-marins en Egypte (pas d'autorisation accordée), le groupe naval est toutefois actuellement en compétition pour placer quatre corvettes armées (missiles VL Mica, Sinbad et Exocet de MBDA) au Caire. Une compétition qui est très compliquée face à l'allemand TKMS, appuyé par l'homme d'affaires Iskandar Safa, via la holding Privinvest, et le néerlandais Damen.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/02/2014 à 0:29 :
Le gouvernement français n'autorise pas à DCNS de participer à l'appel d'offre?? Vous rigolez?! La France est la première à vouloir exporter des armes et même à célébrer chaque vente!
L'Allemagne est de loin la plus restrictive concernant les exportations d'armement. Arrêtez de désinformer vos lecteurs.
Réponse de le 04/02/2014 à 7:36 :
Ah Seb, toujours là pour défendre la veuve et l'orphelin allemands. Exportations d'armes de l'industrie allemande en Algérie, Israël, Egypte, Arabie Saoudite... C'est très restrictif, ha ha ha. Vous avez le sens de l'humour.
a écrit le 04/02/2014 à 0:16 :
Il font fort ces allemands
a écrit le 03/02/2014 à 16:45 :
Israël , vas réagir via l' oncle SAM...pour faire pression sur Angéla . Maintenant pour l' harmonie Européenne en matière de défense...encore un gros pavé .
Réponse de le 03/02/2014 à 18:49 :
+1
a écrit le 03/02/2014 à 15:29 :
Le Made in Germany fait aussi des ravages dans l'industrie lourde. Leurs U-Boot etant les meilleurs du monde ca se sait dans le monde arabes et achetent la qualite germanique ...Tout a fait logique.
a écrit le 03/02/2014 à 15:25 :
Hi
a écrit le 03/02/2014 à 13:45 :
Comme l'Egypte est pratiquement en banqueroute ... c'est qui qui est supposé payer ?
Réponse de le 06/02/2014 à 2:02 :
.ils ont des aides extérieurs ou bien ils font un crédit pendant que leur population est dans la misère... honteux et personne ne dit rien ! dictature qui nous arrange.
a écrit le 03/02/2014 à 12:26 :
Aux allemands de choisir, ce contrat leur semble promis, à eux de de trancher sur leur politique d'export. Par ailleurs, s'agissant de sous-marin, on ne parle pas là d'une arme pouvant servir à alimenter une guerre civile...
a écrit le 03/02/2014 à 11:26 :
comment des pays à la rue ont besoin d acheter sous marin au lieu de penser à son peuple
a écrit le 03/02/2014 à 10:50 :
incompréhensible de vendre de pareils équipements à un pays exsangue économiquement depuis de nombreuses années, qui est obligé pour faire ses fins de mois de compter sur les pays du golfe, USA ou Europe entre autres. Nous avons vu ce que pareille politique a pu donner en Grèce, affligeant.
a écrit le 03/02/2014 à 9:38 :
Donc si je comprend bien, l'Allemagne ne s'est pas gênée pour exporter des sous-marins vers un pays particulièrement instable et pas très ami avec Israël (pays allié), là où en France le gouvernement n'a pas donné l'autorisation à DCNS de participer au marché. Voilà qui casse un peu l'image de l'Allemagne modèle et de la France vendeuse d'armes irresponsable.
@ Bravo : Vous pratiquez un french bashing carricatural.
Réponse de le 03/02/2014 à 10:16 :
Relisez l'article la vente n'est pas encore faite. Le gvt allemand n' a pas encore donné son feu vert.
Réponse de le 03/02/2014 à 11:27 :
parce que tu crois qu ils sauront s en servir ces "" ânes ""
Réponse de le 11/09/2014 à 10:10 :
Ces anes arretez de les sous estimez
Votre arrogance est sans fin regarder dans 20 ans le niveau de vos etudes ca sera pire que l afrique en france
a écrit le 03/02/2014 à 9:19 :
La chancelière allemande voyage moins souvent que Flamby mais elle réussit des coups dans le commerce même militaire. Notre incompétent notoire ne sait que se faire mousser à l'étranger ce qui n'est plus le cas d'ailleurs.
Réponse de le 03/02/2014 à 9:45 :
Il faut voir comme il a été reçu à Londres. Honteux...
Réponse de le 03/02/2014 à 12:19 :
@Yves : de quoi parlez-vous?
Réponse de le 04/02/2014 à 0:10 :
Il n'a eu que ce qu'il mérite c'est un bon à rien.
a écrit le 03/02/2014 à 8:51 :
"Sigmar Gabriel, qui instruit les dossiers d'autorisation de ventes d'armes",si je comprends bien en marge du dossier,il écrit par exemple élève en progression ou à surveiller ,c'est selon.
Réponse de le 03/02/2014 à 17:44 :
go to School

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :