La Chine augmente ses dépenses militaires... pour préserver la paix mondiale

 |   |  603  mots
Les dépenses chinoises dévolues à la défense vont gonfler de 12,2 % cette année, à 95,9 milliards d'euros
Les dépenses chinoises dévolues à la défense vont gonfler de 12,2 % cette année, à 95,9 milliards d'euros (Crédits : reuters.com)
"La paix mondiale a besoin d'une Chine puissante militairement", estimait la presse officielle chinoise. Les dépenses militaires chinoises vont croître de 12,2 % en 2014, à 95,9 milliards d'euros.

Quand la défense avance, la paix progresse... Ce slogan du ministère de la Défense français au début des années 2000 est plus ou moins repris par les Chinois pour expliquer la hausse de leur budget militaire. La Chine "ne va pas cesser" d'accroître son budget militaire, et ce pour mieux préserver "la paix dans le monde" sans menacer quiconque, ont affirmé jeudi des médias d'Etat. "La Chine ne va pas cesser d'augmenter ses dépenses militaires", mais Pékin "n'aspirera jamais à une quelconque hégémonie", a estimé dans un éditorial le Global Times, quotidien officiel connu pour son ton nationaliste.

"La paix mondiale a besoin d'une Chine puissante militairement", renchérissait de son côté le China Daily, un autre journal officiel, jugeant "contraires à la vérité" les commentaires sur "le rôle menaçant" du pays. Les dépenses chinoises dévolues à la défense vont gonfler de 12,2 % cette année, à 808,23 milliards de yuans (95,9 milliards d'euros), a annoncé mercredi le ministère des Finances. Son budget militaire avait déjà bondi de 11,2 % en 2012 puis de 10,7% en 2013, mais il reste très en deçà de celui des Etats-Unis (460 milliards d'euros cette année).

Inquiétudes des voisins asiatiques

"L'Armée populaire de libération (APL), ce ne sont pas des boyscouts avec des bâtons. Si c'était le cas, comment préserver notre sécurité nationale et la paix mondiale?", s'était interrogé mercredi Qin Gang, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. Mais l'envolée des dépenses de la Chine suscite l'inquiétude de ses voisins asiatiques --au premier rang desquels le Japon, engagé avec Pékin dans une querelle de souveraineté sur un archipel en mer de Chine orientale.

Pékin "ne fait que rattraper son retard, dans un domaine trop négligé par le passé", a insisté le China Daily, estimant que le pays avait désormais "de plus vastes intérêts à défendre". "Le budget militaire chinois excède celui de la Russie, mais la Chine a-t-elle de plus grosses capacités militaires que la Russie? Evidemment non", a plaidé de son côté le Global Times.

Rattrapage par rapport aux Etats-Unis

Selon lui, "la meilleure échelle (pour le budget militaire chinois) est de le maintenir sur le long terme à la moitié ou aux deux tiers du budget américain". "Nous devons avoir un avantage absolu sur le Japon en termes de forces navales et aériennes, et de capacités de frappe, car le Japon est protégé par son alliance stratégique avec les Etats-Unis", a également insisté le quotidien.

De son côté, le secrétaire général du gouvernement japonais Yoshihide Suga avait déploré mercredi "l'absence de transparence de la politique de défense et des capacités militaires de la Chine". Les médias japonais faisaient également état jeudi de leurs préoccupations. "Quel est l'objectif de cette hausse perpétuelle des dépenses militaires (chinoises)?" s'interrogeait jeudi le quotidien libéral Asahi Shimbun, observant qu'elles constituaient le triple du budget militaire nippon. "La rapide accélération des moyens militaires sous l'égide du président (chinois) Xi Jinping ne peut que donner du poids au syndrome de la menace chinoise", avertissait quant à lui le journal conservateur à fort tirage Yomiuri.

Des inquiétudes auxquelles l'agence officielle chinoise Chine nouvelle a répondu par un commentaire au ton cinglant : "Ce serait plutôt à Tokyo et à Washington d'expliquer au monde entier leurs postures militaires et leurs intentions", a-t-elle lancé, évoquant la proximité des deux pays qui irrite Pékin.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/03/2014 à 10:36 :
Dépenser de l’argent en armement n’a jamais été une solution de paix, bien au contraire. Souvenez-vous de l’administration Bush qui a provoqué la guerre en Irak afin que certains puissent vendre et utiliser l’armement.
Ce sont les tensions et stress de la population qui génèrent l’agressivité la violence et la guerre (voir cette vidéo : http://www.bienfaits-meditation.com/fr/maharishi/vol_yogique_paix_mondiale/what_is_war_fr ou celle-ci http://www.bienfaits-meditation.com/fr/maharishi/vol_yogique_paix_mondiale/appel_a_la_paix_de_maharishi )
Mais je m’associe fermement avec tous ceux qui disent « NON » à la guerre !
a écrit le 23/03/2014 à 13:19 :
Dépenser de l’argent en armement n’a jamais été une solution de paix, bien au contraire. Souvenez-vous de l’administration Bush qui a provoqué la guerre en Irak afin que certains puissent vendre et utiliser l’armement.
Ce sont les tensions et stress de la population qui génèrent l’agressivité la violence et la guerre (voir cette vidéo : http://www.bienfaits-meditation.com/fr/maharishi/vol_yogique_paix_mondiale/what_is_war_fr ou celle-ci http://www.bienfaits-meditation.com/fr/maharishi/vol_yogique_paix_mondiale/appel_a_la_paix_de_maharishi )
Mais je m’associe fermement avec tous ceux qui disent « NON » à la guerre !
a écrit le 07/03/2014 à 6:23 :
Les métiers d'avenir, marchands d'armes et croques-morts.
a écrit le 06/03/2014 à 23:45 :
Si un pays ambitieux parle de voire l'objective de son armée de preserver la paix mondial (et pas seulement se defendre) alors il faut commencer à se faire des soucis et craindre le pire ...
a écrit le 06/03/2014 à 20:12 :
A Vladivostok il y aura bientôt plus de Chinois que de Russes, L'empire du Milieu va
pouvoir intervenir pour protéger ses ressortissants ? Jadis cette région était peuplée de
Mandchous ? le 1er Russe nait ou que en 1960 ++
a écrit le 06/03/2014 à 20:12 :
A Vladivostok il y aura bientôt plus de Chinois que de Russes, L'empire du Milieu va
pouvoir intervenir pour protéger ses ressortissants ? Jadis cette région était peuplée de
Mandchous ? le 1er Russe nait ou que en 1960 ++
a écrit le 06/03/2014 à 19:11 :
Devant l'aggressivité des Américains, on les comprend...mais nous choisissons l'asservissement aux US au lieu de renforcer l'Europe !!!
a écrit le 06/03/2014 à 16:28 :
C'est simple pourtant, à terme la Chine en population c'est 12 fois le japon et 4 fois les états-unis.
Le budget va de pair.
Pourquoi provoquer un ennemi ? laissons plutôt les ennemis s'entretuer entre eux pour ramasser les miettes.
Dans la mentalité chinoise, on ne fait la guerre qu'au tout dernier moment quand cela devient une formalité, que l'ennemi est certain de perdre, et on évite même de la faire si on peut atteindre ses objectifs autrement; car il y a une grande hantise, celle de la bataille décisive, le sort des armes peut être capricieux, il faut donc l'éviter à tout prix le plus longtemps possible et en réduire la portée stratégique si elle était inévitable. En occident c'est le contraire, on recherche la bataille, on la provoque, napoléon faisait de même, tout dans l'offensive, par et pour les armes, aucune stratégie d'ensemble; mais le stratège chinois n'est pas un militaire, il est au dessus du militaire, il pense global.
La Chine n'a rien à faire à part s'ouvrir, elle gagnera le monde, ses seuls adversaires crédibles à long terme sont l'Inde( mais qui n'arrive pas à décoller et tendra plutôt à imploser), un grand califat musulman( mais que personne ne veut à par les islamistes), une fédération régionale autour de l'Indonésie alliée jusqu'au japon et qu'elle essaye de torpiller, un occident fédéré, unifié sous la coupe de l'OTAN, là sans doute le danger le plus immédiat pour elle, elle a le joker Russie pour occuper l'OTAN le temps qu'il faut.
Réponse de le 06/03/2014 à 17:22 :
Bravo , Mr Xavier-Marc !!!
Je ne l'eut pas mieux écrit...!!! ( Si mes conjugaisons sont erronées , dites-le moi !!! )...
Réponse de le 07/03/2014 à 14:14 :
C'est du Sun Tzu ( L'art de la guerre ).
a écrit le 06/03/2014 à 15:45 :
Avec les événements en Ukraine on les comprend.
a écrit le 06/03/2014 à 14:59 :
L'EquilibrE,0 nee de Forces equivalentes qui se respectent d'1,0 force qui se divise pour etre,0 et permetre L'EquilibrE,0

dommage que les Francais commence l'Equilibre par les autres de mots qui n'apartiennent mais qui sont naturels comprehentions resultant d'idee d'EquilibrE,0 oui complementairement la Russie la Chine et les Pays du Soleil Levant jusqu'a la queue du DRAGON la Core du Nord sont FORCE,0 organisation,0 Circonstantielle,0 Intelligente,0 permettant stabilites Geostrategique egalement etc, etc, etc, a notre Amour PerlArcange,0 L'<O>.<O>

La Chine augmente ses dépenses militaires... pour préserver la paix mondiale
Réponse de le 06/03/2014 à 15:36 :
Le pacte sino-soviétique va-t-il être signé après l'absorption des sudètes géorgiens et l'anschluss de la Crimée ?
Réponse de le 06/03/2014 à 19:16 :
@grandes manoeurvres: au lieu de faire dans l'idéologie, peux-tu nous expliquer pourquoi les US pourraient attaquer qui ils veulent quand ils veulent, pourquoi leur pantin en Ukraine est plus légitime que le pantin en Crimée, pourquoi Obama reçoit Netanyaou en garnde pompe alors qu'Israel ne prespecte pas le droit international dont nous parle Obama, etc. C'est les intérêts de l'Europe qu'il faut défendre, pas ceux des autres en faisant de l'idéologie aveugle :-)
Réponse de le 07/03/2014 à 6:20 :
Patrickb mélange tout pour défendre son chéri Vladimir. La différence c'est que l'Ukraine n'était pas en guerre, il n'y avait pas de génocide mais 2 accords de défense et respect des frontières ukrainiennes par les russes (91 et 97), que le gouvernement ukrainien est de transition et élu par un parlement élu et pour l'Europe elle intègre l'Otan car l'Allemagne n'est pas autorisée à avoir une armée offensive jusqu'à présent, entre autres raison. Si la Crimée vote son indépendance ou rattachement, pourquoi pas la Tchétchénie, le Tibet etc ? Mais l'histoire et les détails, Patrickb ne connaît pas mais il cause il cause, avec son imaginaire poutinien.
a écrit le 06/03/2014 à 13:49 :
César disait, " si vis pacem, para bellum", ce qui paraît être une évidence. Un pays fort ne sera jamais menacé que par des fous. Certains vont peut-être me trouver naïfs, mais je crois effectivement, pour en avoir discuté avec des chinois en Chine, que la Chine n'a aucune intention hégémonique... contrairement au Japon et aux USA. La Chine ne veut que pouvoir se défendre, même si il y a un contentieux sur certaines îles en Chine et Japon. Contentieux résolvable par la négociation... entre forces égales!
Réponse de le 06/03/2014 à 14:21 :
Déjà, je vous remercie de détourner la pensée de César, car, en disant cela, il voulait surtout se dédouaner de ses conquètes ENORMES de territoires. En cela, les US font à l'identique. Là où vous avez raison est que la Chine, avec ses stocks d'acier et de ciment absolument gigantesques, sa population qui n'attend qu'un ordre pour se soldariser, ses oligarques capitalo-communistes, ne veut qu'une chose : que les US les laissent tranquilles. Mais, comme pour la ...Russie, me direz-vous. Magnifique guerre entre oligarques, non..??
Réponse de le 06/03/2014 à 15:09 :
Ceci écrit, QUI se souvient que les US ont menacé les oligarques chinois, en début 2009, de révéler le montant de leurs comptes off-shore..??
Personne d'autres que les US ne serait capable d'un tel Snoden-wikileaks depuis l'extérieur...
a écrit le 06/03/2014 à 13:47 :
"Ce serait plutôt à Tokyo et à Washington d'expliquer au monde entier leurs postures militaires et leurs intentions". Judicieux, mais ... impossible. Trop d'intérêts d'argent en jeu...
a écrit le 06/03/2014 à 13:30 :
Pour préparer la paix, il fait être prêt à la guerre...
Réponse de le 06/03/2014 à 13:46 :
Ce n'est pas tout à fait cela. C'est : Si VIS pacem, para bellum. Préparer la paix, c'est pas pour demain car encore faut-il la vouloir.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :