Et un nouveau succès à l’exportation pour DCNS en Uruguay

 |  | 396 mots
Lecture 2 min.
Selon nos informations. Montevideo a pris la décision il y a une dizaine de jours environ d'acheter trois patrouilleurs hauturiers de type Adroit
Selon nos informations. Montevideo a pris la décision il y a une dizaine de jours environ d'acheter trois patrouilleurs hauturiers de type Adroit
La famille Gowind se vend bien à l’exportation. C’est au tour de l’Uruguay de sélectionner les patrouilleurs hauturiers du groupe naval.

Décidément DCNS semble actuellement très en veine avec la famille Gowind. Après avoir remporté un premier succès en Malaisie (six corvettes de 2.400 tonnes) puis avoir été très récemment sélectionné par l'Egypte (4 corvettes de 2.500 tonnes) à la surprise de beaucoup d'observateurs, le groupe vient d'être également choisi par l'Uruguay, selon nos informations. Montevideo a pris la décision il y a une dizaine de jours environ d'acheter trois patrouilleurs hauturiers de type Adroit. Ce qui constitue une très belle surprise, surtout dans un pays qui n'achète pas spécialement français. A peine 300.000 euros de matériels livrés et rien en termes de commandes sur la période 2007-2011...

Une acquisition qui pourrait prendre la forme d'un leasing. Mais Montevideo n'est pas encore certain de la procédure à suivre. DCNS a d'ailleurs envoyé une équipe pour définir un cadre de négociations avec l'Uruguay. L'Adroit qui vogue depuis deux ans sous les couleurs de la Marine nationale, pourrait faire partie de la transaction. Destiné à des missions de sauvegarde maritime, ce navire a été mis à la disposition gracieusement de la Marine pendant trois ans depuis octobre 2011. L'Adroit a fait ses preuves en opération notamment le long des côtes africaines dans une mission de lutte contre la piraterie puis sur l'océan Indien.

Des drones à bord

Mesurant 87 mètres, le patrouilleur hauturier L'Adroit a une autonomie de 8.000 milles nautiques. Il peut rester plus de trois semaines en haute mer, atteindre une vitesse de 21 nœuds et accueillir un hélicoptère et des drones. Il ne requiert qu'un équipage réduit de 30 personnes et peut transporter en plus une trentaine de passagers. Il dispose d'un large champ de missions grâce à un ensemble de moyens de prévention et d'action nécessaires aux tâches de surveillance et de police en mer : embarcations rapides pour commandos, hélicoptère d'assaut ou de transport, drones de surveillance, intercepteurs de guerre électronique, moyens de communication haut débit et sécurisés, aides au commandement...

Le programme Gowind est une famille de corvettes à vocation littorale et de patrouilleur hauturier (Offshore Patrol Vessel ou OPV) développée par DCNS et destinée à des missions telles que surveillance et souveraineté, contre-piraterie, lutte ASM. La famille Gowind inclut des navires de 85 à 100 mètres et d'un déplacement de 1.100 à 2.400 tonnes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/04/2014 à 21:50 :
A propos, les deux porte-hélicoptères commandés par Moscou aux chantiers de Saint-Nazaire seront-ils livrés ou pas ? et puisqu'ils ont été payés d'avance, la France va rembourser la Russie ou les livrer quand-même ? merci pour tout éclairage.
a écrit le 04/04/2014 à 17:03 :
Enfin un problème de moins pour la royale, mais un nouveau pour l'Uruguay...
a écrit le 02/04/2014 à 13:06 :
Derrière cet achat on sent bien la signature de notre plus grand homme d'État, notre impeccable ministre Laurent Fabius. Bravo, le maître !!
Réponse de le 02/04/2014 à 16:16 :
Votre commentaire est d'un tel niveau de naïveté que me laisse pantois...
a écrit le 02/04/2014 à 9:28 :
Bravo !
Moment idéal pour en acheter pour la protection de nos ZEE par la Royale.
Un effet de série qui peut diminuer les prix...
a écrit le 02/04/2014 à 8:21 :
Encore un joli coup pour un produit même pas commandé par la Marine Nationale. DCNS a apparemment fait un investissement très rentable en mettant à disposition gratuitement l'Adroit pour que la classe Gowind puisse faire ses preuves.
Bon, je reste quand même circonspect pour l'Egypte, vu l'instabilité actuelle : la commande a bien été confirmée?
Réponse de le 02/04/2014 à 17:38 :
Les discussions se poursuivent en tout cas...
Réponse de le 02/04/2014 à 19:14 :
Merci pour votre réponse! Croisons les doigts, c'est peut-être le début d'une belle histoire avec ce produit simple mais efficace.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :