Thales remporte un contrat de 35 millions d'euros auprès de Network Rail au Royaume-Uni

Le groupe d'électronique et de défense va fournir au gestionnaire du réseau ferré britannique son système Aramis de gestion du trafic ferroviaire.

1 mn

Thales a été choisi par Network Rail pour installer son système de gestion du trafic Aramis dans deux nouveaux centres de contrôle régionaux, à Romford et Cardiff, indique Thales dans un communiqué.
"Thales a été choisi par Network Rail pour installer son système de gestion du trafic Aramis dans deux nouveaux centres de contrôle régionaux, à Romford et Cardiff", indique Thales dans un communiqué. (Crédits : reuters.com)

C'est une première pour le Royaume-Uni. Le gestionnaire du réseau ferré britannique a opté pour Aramis, la solution de gestion du trafic ferroviaire proposée par le Français Thales, qui assure déjà le contrôle de plus de 60.000 trains par jour, dans 11 pays, dont l'Allemagne, l'Autriche et le Portugal.

"Thales a été choisi par Network Rail pour installer son système de gestion du trafic Aramis dans deux nouveaux centres de contrôle régionaux, à Romford et Cardiff", situés respectivement près de Londres et au Pays de Galles, indique le groupe d'électronique et de défense dans un communiqué.

12 centres de contrôle à la pointe de la technologie

"Le montant du contrat est d'environ 35 millions d'euros", ajoute-t-il en soulignant qu'il s'agit du "premier déploiement au Royaume-Uni de ce système de gestion des trains Aramis".

"Une fois mise en œuvre à l'échelle nationale, cette solution permettra à l'opérateur d'intégrer, d'exploiter et de gérer, en toute sécurité, le réseau ferroviaire britannique, via 12 centres de contrôle régionaux à la pointe de la technologie", affirme Thales.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 02/06/2014 à 17:18
Signaler
Il faut 400 commandes de 35m€ pour réaliser le chiffre d'affaires 2013 pour Thales. Quel intérêt peut avoir cette information sauf à parler de Thales tous les jours.... Question : Ou en est Thales sur l'externalisation de ses activités industrielles ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.