Mistral : comment la Pologne met la pression sur la France pour empêcher leur livraison à la Russie

 |   |  584  mots
Je ne peux vous cacher que le contexte des Mistral n'aide pas à prendre des décisions positives en faveur d'un fournisseur français pour le système de défense aérienne polonais, a expliqué le ministre de la Défense Tomasz Siemoniak
"Je ne peux vous cacher que le contexte des Mistral n'aide pas à prendre des décisions positives" en faveur d'un fournisseur français pour le système de défense aérienne polonais, a expliqué le ministre de la Défense Tomasz Siemoniak (Crédits : MBDA)
La livraison des deux Mistral à la Russie "n'aide pas" la Pologne à choisir un fournisseur français - MBDA et Thales - pour son système de défense aérienne.

Comment Varsovie met la pression sur Paris sur la livraison des deux porte-hélicoptères Mistral à la Russie (1,2 milliard d'euros) ? En jouant avec les nerfs des groupes tricolores sur les contrats en cours de négociations. La livraison des Mistral à la marine russe "n'aide pas" la Pologne à choisir un fournisseur français pour son système de défense anti-aérienne, a expliqué le ministre polonais de la Défense, Tomasz Siemoniak, dans une interview publiée lundi par le quotidien "Rzeczpospolita".

Fin juin, le GIE Eurosam, composé du missilier MBDA et de l'électronicien Thales, et l'américain Raytheon ont été retenus par le gouvernement polonais comme les deux seuls candidats en lice dans l'appel d'offres pour ce système, un contrat estimé au total à 24 milliards de zlotys (5,8 milliards d'euros), étalé sur dix ans. Contrairement aux autres pays européens, la Pologne, membre de l'OTAN depuis 1999 et de l'Union européenne depuis 2004, n'a rien sacrifié de son budget de la défense à la crise. Engagée dans un vaste programme de modernisation de ses forces armées, elle entend dépenser à cette fin 140 milliards de zlotys (33,3 milliards d'euros) au cours des dix prochaines années.

Varsovie critique la livraison des Mistral

"Je ne peux vous cacher que le contexte des Mistral n'aide pas à prendre des décisions positives", a précisé le ministre de la Défense. "Nous sommes critiques à l'égard de cette transaction. Personne ne l'a jamais caché, y compris devant nos partenaires français", a expliqué le ministre de la Défense. Il a toutefois souligné que la Pologne ne faisait pas de "lien" entre ce contrat, actuellement suspendu jusqu'à la fin octobre, et le choix du fournisseur de son système de défense anti-aérien.

"Je ne veux pas jouer le rôle de quelqu'un qui pose des conditions à la France. Je suis confiant que la France prendra une décision sage et responsable, sachant qu'elle est membre de l'OTAN et connaissant l'opinion des autres alliés", a encore affirmé Tomasz Siemoniak. Sévèrement critiquée en pleine crise ukrainienne par Washington et les autres membres de l'OTAN, dont les pays baltes et la Pologne, la décision de livrer le premier bâtiment à la Russie a été repoussée par le président français François Hollande à la fin octobre, conditionnée par le respect du cessez-le-feu entre Kiev et les rebelles ukrainiens soutenus par Moscou.

Raytheon trouve un partenariat polonais

MBDA et Thales, qui proposent le système SAMP/T armé de missiles Aster 30, se sont associés au groupe d'armement polonais Polska Grupa Zbrojeniowa PGZ (PHO). Ils ont offert un partenariat de haut niveau à la Pologne via un transfert de technologies (ToT) très élevé qui concerne aussi bien le missile que les fonctions Commande et Controle, les radars, les lanceurs et les communications (développement, production, intégration, tests, maintenance, formation...). Ce qui induira des milliers d'emplois à la clé pour Varsovie selon le degré du ToT négocié in fine. Ils proposent aussi un partenariat sur le long terme avec l'industrie polonaise, notamment la possibilité de rejoindre la feuille de route Aster grâce à la modernisation du système (Aster B1NT).

De son côté, Raytheon, qui propose ses Patriots déjà déployés dans le nord de la Pologne, se serait associé à l'électronicien de défense polonais WB Electronics pour remporter le contrat de fabrication d'un système antimissile en Pologne, a rapporté ce week-end une radio polonaise.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/08/2015 à 17:07 :
Et quand on pense que nous nous sommes embourbés dans la 2me guerre modiale, un peu pour les polonais ; quelle reconnaissance !
Il ont pris la plus magistrale tannées par Hitler et ils achètent du matériel made in
RFA ?
vraiment des masos.
a écrit le 30/12/2014 à 16:43 :
Comme si on pouvait avoir confiance : les polonais achèteront aux américains. Ils se foutent de nous en faisant croire qu'ils envisagent autre chose... Ils ont un sens de la solidarité européenne qui ne va que dans un seul sens.
Qu'on honore enfin cette commande des russes !
a écrit le 25/11/2014 à 15:24 :
les Polonais ont profité un maximum des aides européennes et ont tout acheté ailleurs qu'en France .Si c'est çà l'Europe on s'en passerait bien comme de l'avis de la Pologne.
De plus qu'ils évitent de faire du dumping salarial chez nous.
a écrit le 10/11/2014 à 11:09 :
Si les Polonais avaient acheté de l'armement Français au lieu de matériels US ils auraient éventuellement leur mot à dire...Dans le business de l'armement seul le fric compte..le reste c'est de la poésie pour les bobos et quelques journalistes naïfs qui ne comprennent rien aux tentatives d'intox des états et tombent dans le panneau systématiquement croyant faire de l’événementiel et relayant de la pure désinformation. Pas trés pro tout ceci.
a écrit le 05/11/2014 à 17:35 :
Du mauvais chantage de la part des polonais. Ils ont écarté notre char nos sous marins nos avions pour acheter allemand. Ils ont la mémoire courte ! Et maintenant le chantage alors qu'ils ont déjà choisi d'acheter aux US. La seule réponse c'est de livrer comme prévu le Mistral à ceux qui l'ont payé cash : nos amis russes.
Réponse de le 17/11/2014 à 10:13 :
les polonais ont raison de choisir du matériel allemand vu que les produits français ne sont pas fiables !
Réponse de le 30/12/2014 à 16:47 :
Imaginons que les armements allemands soient vraiment plus fiables...

En attendant il est certain que les armements produits par la France le sont car, malheureusement, ils servent un peu partout dans le monde et prouvent leur robustesse sur la durée.
a écrit le 31/10/2014 à 8:31 :
Vu comme la Pologne est inféodée aux USA et le marché pliés d'avance, a menace de la Pologne est aussi crédible que si l'Arabie Saoudite nous menaçait de boycotter le vin Français
a écrit le 03/10/2014 à 17:18 :
Bon, juste un petit détail ... France ne peut pas vendre Mistral complètement ... parce que la moitié de ce navire est la propriété de Russie a été fait en Russie. Donc, si la France refuse de livrer Mistral Moscovo- elle doit "couper" plan en deux demi-russe ... retour ... pour trouver un acheteur pour le reste du navire ... et payer jusqu'à 10B euros d'amende pour la Russie ...
Parfait !!! ???
Réponse de le 04/10/2014 à 20:32 :
Vous avez raison, j'en avais parlé dans un autre billet à ce sujet. La France se trouve coincée entre le marteau et l'enclume, peut-être qu'une guerre thermonucléaire en Europe serait la solution idéale pour elle, qu'en pensez-vous ?
a écrit le 02/10/2014 à 11:42 :
Le remarquable général, baron, écrivain, guerrier de renom qui a participé à presque toutes les batailles de la Guerre froide, l'Anglais David Richards a déclaré: "Si vous avez combattu dans autant de guerres que moi, alors la première chose que vous avez dû apprendre c'est de ne pas se lancer dans des conflits sans nécessité réelle". Une déclaration qui lui a valu une remarque cinglante de la part du premier ministre David Cameron: "Votre affaire, c'est de faire la guerre. La mienne, de réfléchir". Bien sûr, et réfléchir à côtés d'une blonde dans un enterrement en faisant des selfies c'est encore mieux ; c'est les généraux et les soldats qui vont mourir au front, pas David Cameron !!! à réfléchir, les Français.
Réponse de le 02/10/2014 à 14:25 :
Justement ! la Pologne veut mettre le bâton dans les hélices des Mistral français parce qu'il ne sont pas capables, les Polonai, de construire des bâtiments BPC, autrement ils les construirait pour les vendre aux Russes. Pourquoi un pigeon qui a des plumes rousses ne peut il pas nager ?
Réponse de le 02/10/2014 à 15:21 :
c'est pas parce que un pigeon roux coule ?...
a écrit le 01/10/2014 à 17:57 :
On se souvient de comment la Pologne a fait chanter l'UE pour obtenir des milliards d'euros supplémentaires de primes pour joindre l'UE, juste avant de décider d'acheter des avions de chasse américains et non européens.
Réponse de le 02/10/2014 à 16:10 :
Le chantage polonais est légendaire, Richard Wagner a même composé un opéra appelé "Les Maîtres Chanteurs de Varsovie" et c'était un vrai succès.
a écrit le 01/10/2014 à 13:51 :
Il n'y a qu'à dire que les Asters sont italiens et hop , c'est réglé.
De toutes les manières les polonais achèteront des missiles Patriots, les pots de vin vont sans doute pleuvoir.
Réponse de le 01/10/2014 à 15:11 :
Oui c'est ça.
a écrit le 01/10/2014 à 13:45 :
A une époque ou on ne livrait rien à la Russie, nos "amis ¨Polonais" ont bien acheté des F16 US au détriment des Mirage 2000 !!! .
Réponse de le 01/10/2014 à 16:25 :
Les F16 étaient moins chers. Le pragmatisme polonais est efficace. Dette de 57% du PIB et non de 95% du PIB
Réponse de le 02/10/2014 à 11:46 :
L'avionique (électronique des avions) militaire américaine est celle qui sert de standard dans l'OTAN. L'avionique des Rafales, Mirages fait partie de "l'exception française", voilà pourquoi les pays de l'OTAN sont très réticents à acheter français.
Réponse de le 03/10/2014 à 22:07 :
Sans compter que les armées française perde beaucoup de personnels et de matériels. Les pièces seront moins construite et donc plus cher. Alors que les pièces américaines elles sont toujours en construction. Acheter Francais sans pouvoir avoir les matériel en fonctionnement parce que faire une pièce coute trop cher, c'est comme si on nous avait acheté une maquette...
Réponse de le 06/10/2014 à 16:19 :
sauf qu un rafale = 2 avion usa .au final moins chère le rafale ^^^^
Réponse de le 17/11/2014 à 10:18 :
l/électronique français du Rafale est particulier a la France donc pas utile pour l/OTAN en outre le Rafale est de trs loin trop cher !
a écrit le 01/10/2014 à 10:27 :
Avec la Pologne, l'Europe s'est encore pris les pieds dans le tapis. Ça n'a servi qu'à la grandeur de Sa Majesté Barrosso 1er et ses sbires.
a écrit le 01/10/2014 à 5:50 :
Arrêtez l'histoire de "subventions" françaises en Pologne. Il y a des dizaines entreprises français qui squattent une grande partie du marche polonais (Orange, grande surfaces,...). Ou vont les revenues et ou sont payes les impôts? Réfléchissez.

Pour la reste c'est du géopolitique.
Réponse de le 01/10/2014 à 10:07 :
" Il y a des dizaines entreprises français qui squattent une grande partie du marche polonais (Orange, grande surfaces,…)."

Ah bon ? alors il faut que La Tribune s'y intéresse, squatter n'est pas s'implanter de façon légale. J'attends la suite, vivement.
Réponse de le 01/10/2014 à 10:52 :
Qu'ils peuvent être des ingrats ces Polonais, les entreprises françaises leur apportent des emplois et d'innovations techniques qui ne pourraient jamais être à la portée d'eux si c'étaient des boîtes polonaises, des innovations pour améliorer leur qualité de vie et puis ils disent qu'elles "squattent" leur marché !!! que des ingrats, allez !
Réponse de le 01/10/2014 à 11:51 :
Dans une ville moyenne que je connais très bien en Pologne, il y a :
- Auchan
-Carrefour
- Intermarché
- Décathlon
- Castorama
- Leroy-Merlin
- Yves Rocher
J'arrête là car la liste serait trop longue tellement la présence d'entreprises françaises est impressionnante.
Réponse de le 01/10/2014 à 15:14 :
C'est vrai que vos entreprises françaises squattent le marché polonais mais ça va pas trop durer. Attendez voir au bout des trois prochaines années.
Réponse de le 01/10/2014 à 16:21 :
3 ans ?
Mais il suffit de voir pour comprendre. Les hypers et le supers n'attirent plus comme cela pu être le cas il y a quelques années.
Il suffit aussi de voir que le français arrogant ne fait plus recette et laisse la place à l'allemand jugé bien plus sérieux.
Réponse de le 02/10/2014 à 11:47 :
Du coup, moi, Passé décomposé, je me tais.
a écrit le 30/09/2014 à 23:00 :
Je ne peux imaginer la France (encore qu'avec Hollande et Fabius !! ) accepter ce chantage exercé par un pays de tiers monde qui n'a qu'un devoir celui de dire " MERCI" et de s'occuper de ses pommes de terre et autres produits agricoles restés sans clients.
Réponse de le 30/09/2014 à 23:33 :
oui, les polonais doivent dire MERCI a la France et depenser 5,8 milliards (pas mal pour un pays de tiers monde!) ailleurs
Réponse de le 01/10/2014 à 10:05 :
A propos, de ces 5.8 milliards combien seront "prêtés" par le FMI, la Banque Mondiale et le gouvernement des Etats-Unis ? la Pologne aura de crédit auprès de ces institutions dès qu'elle ne leur sera plus utile en Europe.
Réponse de le 01/10/2014 à 12:08 :
n'importe quoi...
a écrit le 30/09/2014 à 18:41 :
La presse russe parle aujourd'hui qu'il existe déjà des tractations entre Moscou et Pékin en vue de l'achat de deux frégates Jiangkai II de fabrication chinoise pour remplacer les BPC Mistral commandés à la France.

Les US, l'Allemagne, l'OTAN et maintenant leur laquais polonais doivent être au courant de cette info, bien sûr. Donc on peut déduire que le but de ces pays c'est d'empêcher la France de vendre ses bâtiments car ils savent que la Russie les aurait ailleurs, forcément. L'histoire c'est de faire échouer le contrat entre la France et la Russie mais pour d'autres raisons que ce blabla rikiki de petit chantage vis à vis d'un possible achat de mato français, etc.

Un question démange toutefois mes méninges: est-ce que le petit club de l'OTAN osera faire du chantage auprès de la Chine ?
Réponse de le 30/09/2014 à 21:19 :
Oui, c'est écoeurant, une France sans âme va perdre de l'argent et sa réputation ; mais si Hollande livre ces Mistral à Poutine alors il va se faire remonter les bretelles par les Polonais !
Réponse de le 02/10/2014 à 11:48 :
Hollande oui mais pas Sarkozy, le copain à Poutine. Vous voyez l'importance de voter Sarko en 2017 ? pensez-y.
a écrit le 30/09/2014 à 18:12 :
Permettez-moi du haut de ma très insignifiante personne vous poser une question à la hauteur de mon imbécilité à la fois pathétiquet et dérisoire : supposons donc que la Chine s'intéresse à ces deux BPC nommés Mistral. Serait-il donc possible d'installer sur le deck d'un Mistral une tour de lancement pour des missiles Dongfeng DF-41 de la toute dernière génération, avec une portée entre 12'000 et 14'000 km doté de 10 têtes atomiques, chacune 100 fois plus puissante que la bombe de Hiroshima ? si oui, croyez-vous que la première cible serait quelle ville : Washington ?... Londres?… Paris ?...
Réponse de le 30/09/2014 à 19:07 :
@Ling Sans nul doute Washington et ce serait bien fait !
Réponse de le 01/10/2014 à 2:07 :
Déjà aucun intérêt de mettre ces missiles sur ce type de navire. Et en ce moment ce serait plutôt Hong Kong ;o)
Réponse de le 01/10/2014 à 10:14 :
À Hong Kong se profile encore et en toute évidence une autre "révolution orange" menée par la CIA. Ainsi, les US détournent l'attention du monde envers leur "califes à eux" pour aller encore une fois s'infiltrer dans les autres pays de la façon insidieuse qu'on connaît. On savait déjà que les US comptent ouvrir 6 (six) fronts é travers le monde dans les prochains mois : Hong Kong en n'est qu'un. Mais, différement des Russes, les Chinois sont préparés, parait-il. Bon, on verra par la suite.
Réponse de le 01/10/2014 à 10:48 :
C'est curieux. Selon le Washington Times d'aujourd'hui les forces aériennes irakiennes ont par erreur parachuté de l'aide humanitaire dans les zones contrôlées par les combattants de l'Etat islamique. (!!) Ça alors !!

On avait déjà appris la semaine passée que les cibles des chasseurs américains et FRANÇAIS étaient des bâtiments désafectés. Et pourtant tout de suite après le raid la presse parlait quîl s'agisaient des "installations militaires de l'EI" et que celles-ci étaient totalement détruites. Bizarre...

Apparement il y a quelque chose de très suspect que se passe avec ces "régions en guerre" dans le monde… (annemarie)
Réponse de le 03/10/2014 à 12:06 :
C'était pas par erreur, l'EI est une création des anglo-saxons et tout ce qui se passe au Proche-Orient actuellement est une farce, une immense farce. Il suffit de suivre la presse pour s'en rendre compte, les nouvelles à ce sujet sont très sporadiques et anodines, absolument. Détrompez-vous, l'intérêt des Occidentaux c'est de détruire la Chine et la Russie. Et si possible avec l'aide de l'EI. Voilà, vous savez tout maintenant.
a écrit le 30/09/2014 à 16:55 :
Etant le journaliste polonais, se mouvant assez bien dans le coulisses de la politique de mon pays, je peux vous assurer, que la livraison - ou non livraison - de Mistral n'aura aucun impact sur les contracts citesci-dessus. Car de toute facon le ministre Siemoniak est non seulement, comme d'ailleurs la majorite de la classe politique polonaise, toutes tendences reunies, convaicu que seule la puissance militaire americaine est capable d'aider la Pologne en cas d'un conflict militaire (et en consequence il faut faire tout son possible pour convaincre le "grand frere" americain de la loyaute et d'utilite de la Pologne), mais en plus depuis son sejour aux USA il se fait en Pologne une solide reputation de l'ambassadeur des interets de l'industrie militaire americaine.
Réponse de le 30/09/2014 à 22:00 :
Merci pour votre remarque intéressant ! Je voudrais vous poser une question : est-ce que la classe politique polonaise croit sérieusement à la menace russe ?
Réponse de le 01/10/2014 à 11:52 :
Oui, évidemment compte-tenu de l'Histoire de la Pologne.
Le contraire aurait été étonnant.
Mais, il n'y a pas que la Pologne qui s'inquiète de la menace russe.
Réponse de le 05/10/2014 à 0:57 :
@ Evident : Il n’y a rien d’évident en prenant en compte que la Russie depuis plus que 20 ans est dirigée par l’oligarchie compradore. C’est à peu près comme si les politiciens français d’aujourd’hui commencent à parler fréquemment et sérieusement de la menace d’intervention militaire allemande, en se basant sur l’histoire des deux pays. P.S. Je précise : évidemment les militaires et les politiciens chargés de la sécurité doivent considérer toutes les situations possibles, mais pour les élites polonaises la menace russe semble d’être une idée fixe.
a écrit le 30/09/2014 à 16:31 :
hélas comme déjà dit les Polonais, se rappellent à nous quand ils ont besoin d'aide sinon on ne peut attendre de réciprocité.

L'histoire des F16 est un bon exemple parmi d'autres, leur attitude est très suspecte dans l'affaire Ukrainienne car ils ont soufflés sur les braises pour satisfaire une vieille rancune alors qu'ils ont plus à perdre qu'à gagner.

Avec certains "amis" comme la Pologne, nous n'avons plus vraiment besoin d'ennemis.
Réponse de le 30/09/2014 à 16:59 :
Tout à fait d'accord avec vous. Ils ont la rancune tenace et notre attitude en 1939 n'est pas de nature à les dissuader de nous jouer un bon tour.
a écrit le 30/09/2014 à 16:12 :
Et pendant qu'on discute autour d'une table, les ambassadeurs des pays membres de l'Union européenne se sont prononcés contre la levée des sanctions adoptées contre la Russie. Monica Bellucci, la belle italienne, fête ses 50 ans et je l'envoie un immense bacio ! ciao, bella!! Les relations entre la Russie et l'Occident se dégradent sur fond de crise en Ukraine, un alibi pour que les US y implantent une base de l'OTAN. L'automne s'approche et je n'ai pas encore une nouvelle compagnie pour me rechauffer pendant l'hiver. Toutefois je garde espoir…. hehe Je ne veux pas jouer le rôle de quelqu'un qui pose des conditions à la Pologne, mais j'ai confiance dans le fait que ce pantin de Président polonais prendra une décision sage et responsable et va fermer sa grande gueule plus vite que ça. Bardot fête aussi ses 80 balais… la muse s'amuse.
Réponse de le 30/09/2014 à 19:08 :
FAUX. Les sanctions sont toujours d'actualité, Angie m'a dit cet après-midi.
a écrit le 30/09/2014 à 15:49 :
RENGAINE DE LA PROPAGANDE RUSSE – La Russie niait déjà la présence de ses troupes… en Afghanistan en 1979 Moscou reste ferme : non, aucun soldat russe n'est présent sur le sol ukrainien, ceux qui le sont se sont "égarés" ou sont "en vacances". Sauf que la Russie tenait déjà ce discours en Afghanistan en 1979... Le journal en ligne russe Gazeta revient dans son éditorial sur cette stratégie de la réfutation propre au Kremlin, qui multiplie les dérobades et se défend par un florilège de bonnes excuses poussées à l'absurde. En 1979 déjà, lorsque les troupes soviétiques étaient entrées en Afghanistan, les dirigeants de l'URSS avaient commencé par nier l'existence de cette opération militaire en dépit des affirmations de la presse étrangère. Plus tard, pendant la première guerre de Tchétchénie, entre 1994 et 1996, le ministre de la défense russe Pavel Gratchev avait martelé jusqu'au bout qu'il n'y avait pas un seul soldat russe sur le territoire tchétchène. Une fois parti à le retraite, le chiffre de 6 000 pertes russes en Tchétchénie avait finalement été reconnu. Cette technique de la négation n'est donc pas nouvelle pour le Kremlin, qui poursuit une "vieille tradition du pouvoir", accuse Gazeta. DES SOLDATS "EN VACANCES" EN UKRAINE ! Le plus dommageable, selon le journal, c'est que lorsqu'ils tombent au combat, ces soldats officieux en Ukraine sont enterrés dans le plus grand secret, "leurs vies ne valant pas un clou aussi aux yeux de l'opinion publique russe". "Tant que les cercueils ne se compteront pas par milliers", le journal reste persuadé que le pouvoir russe continuera d'agir en toute impunité, sans que les affirmations éhontées du Kremlin ne soient démenties. Parmi les dernières allégations de Moscou, plusieurs militaires arrêtés par les autorités de Kiev le 25 août se seraient "perdus", ayant traversé "sans doute par accident" la frontière russo-ukrainienne. Même rengaine pour Alexandre Zakhartchenko, le chef des séparatistes de Donetsk. Si celui-ci a reconnu la présence de 3 000 à 4 000 soldats russes parmi ses troupes, il a assuré avec aplomb qu'ils étaient ici "en congés". "Plutôt que de profiter de leurs vacances sur une plage, ils sont venus rejoindre leurs frères, qui se battent pour leur liberté", a-t-il expliqué sur le site Internet de la télévision publique russe.
Réponse de le 30/09/2014 à 16:23 :
Merci pour ton discours, quel puissant somnifère ! depuis plusieurs jours d'insomnie je commence déjà à bâiller….
Réponse de le 30/09/2014 à 16:33 :
pour votre propagande anti russe. Maintenant merci de nous citer les putschistes de Kiev.
Réponse de le 30/09/2014 à 17:48 :
Hé le troll anti-Poutine, pour faire de la propagande US vous touchez en euros, en dollars ou en hryvnias ???
Réponse de le 30/09/2014 à 21:07 :
encore le même troll? décidemment, il suffit que l'on nomme Poutine, et c'est parti !
Réponse de le 30/09/2014 à 22:26 :
...et la marmotte met le chocolat dans le papier alu. :-)
a écrit le 30/09/2014 à 15:48 :
Population Russie : 142,5 millions
Population OTAN : 989 millions

Mitaires actifs Russie : 845.000
Militaires actifs OTAN : 38.585.000

Réservistes Russsie : 2 millions
Réservistes OTAN : 127,4 millions

Chars Russie : 2,550
Chars OTAN : 367,500

Avions de combats Russie : 1,456
Avions de combat OTAN : 225,900

Têtes nucléaires Russie : 1.800
Têtes nucléaire OTAN : 1.211.580

Données fin 2013
Réponse de le 30/09/2014 à 15:57 :
L'OTAN possède 225.900 avions de combat ? plus que la Russie et la Chine réunis ? c'est de l'intox !
Réponse de le 30/09/2014 à 19:10 :
les données sont absolument fausses, l'OTAN ne dispose pas de plus d'un million de têtes nucléaires, voyons !!
a écrit le 30/09/2014 à 15:42 :
Mouai... La méfiance prévaut aux rapports franco-polonais dans le domaine de l'armement. Il me semble qu'ils ont acheté des F16 et non des Mirages 2000 ou des Rafales.
a écrit le 30/09/2014 à 15:40 :
Avant que vous ne soyez en age de voter; nous avions un pays, une armée, une industrie, une ligne internationale indépendante, des frontières...un avenir ! vos parents ont reconstruit la France après la guerre, et vous ne laissez à vos petits enfants qu'un bateau sur-endetté, télécommandé depuis l'étranger, et qui fonce sur l'Iceberg tout en coulant....bravo les boomers, on se rappelera de votre passage dans l'histoire !
a écrit le 30/09/2014 à 15:00 :
Et l’Estonie, elle ne met pas encore la pression sur la France ? Et dire que l'on a envoyé des Rafales en Pologne pour leurs montrer que la France est prêt à se battre pour leur liberté. Mais ils le savent car nous sommes dans l'Otan et que de facto ils seront protégés par tous les membres de l'Alliance. Enfin eux au moins font des efforts budgétaires pour leurs défenses alors que d'autres pays plus riche compte plutôt sur les autres.
a écrit le 30/09/2014 à 14:57 :
Drôle de comportement en France. Tout le monde trouvait normal qu'en 20014 Monsieur Chirac, avec la condescendance typique qui caractérise le français, se permette un commentaire sur l'achat de F-16 par la Pologne. Aujourd'hui les rôles sont inversés et c'est parti les français crient au scandale! pathétique!
C'est vraiment français de vouloir que le monde s'adapte à nous sans faire des efforts en échange.
C'est également curieux que des personnes soient prêtes à sacrifier la sécurité de partenaires pour gagner quelques pauvres milliards auprès d'un régime autoritaire qui piétine toutes nos valeurs.

Le français se croyant au centre du monde, pense qu'acheter européen, c'est acheté français...
Malheureusement pour lui, ça ne fonctionne pas comme ça. La Pologne est profondémment européenne, elle achète des chars à l'ALLEMAGNE, des avions à l'ITALIE. Mais oui, en effet, rien à la France condescendante, qui n'a jamais rein fait pour favorisé liberté durant la période communiste.

Les hélicoptères de combat et de transport que doit acheter la Pologne, ne seront probablement pas français. Ils seront américains ou italo-britannique. Les trois sous-marins qu'elle doit acquérir seront allemand.


Madame Merkel en Allemagne, n'a jamais de problème pour parler de démocratie avec des pays comme la Chine ou le Qatar, ça n'empeche pourtant pas de vendre!
Vous êtes-vous demandé si la position du chien mielleux que nous jouons, est toujours la plus appropriée?

Dans le cas de la Pologne. Acheter allemand, italo-britannique ou américain pas de soucis, elle n'y perdra rien! nous par contre.
Enfin, une autre explication des réticences polonaises, c'est peut-être la chasse aux sorcières dans laquelle s'est lancée l'inspection du travail en France, qui se permet dans des circulaires où elle demande des contrôles par rapport à une nationalité. On appelle cela de la discrimination. C'est contraire à nos valeurs.
a écrit le 30/09/2014 à 14:14 :
Les pro-russe, anti-Européen et anti-US sont de retour dans le forum !! Ils devaient s'ennuyer. puisqu'on ne parle plus du conflit Ukrainien. Pour votre info, l'armée Polonaise achète surtout aus Allemands (chars, sous-marins,...), aux Italiens (hélicoptères) et aux industriels Polonais. Quand à dire qu'ils font plus confiance aux Américains qu'à la France pour les défendre en cas de conflit avec les Russes, à llire vos commentaires ils ont raison...
Réponse de le 30/09/2014 à 14:26 :
pas de ma faute si les anglo saxon ( yankee en tete) nous considère comme de potentiel ennemie , mais bon chut...... t en qu il y a des naifs
Réponse de le 30/09/2014 à 17:53 :
Nous, les Français, nous sommes les potentiels ennemis de tout le monde ou presque. Perso je ne pense pas que les Russes nous voient comme des ennemis en potentiel, je les connais suffisamente pour le dire. Mais pour le reste… Cependant nos ennemis les plus proches sont justement ceux dont nos dirigeants font des courbettes le plus souvent, saviez-vous deviner qui sont-ils ?
Réponse de le 01/10/2014 à 14:45 :
pauvre france ^^
a écrit le 30/09/2014 à 14:06 :
Ce contrat n'a pas d'intérêt pour la France, car les emplois seront créés en Pologne, alors que les Mistrals ont donnés du travail en France. Que les plombier Polonais achétent au US c'est classique et les Francais en ont rien à faire....
Réponse de le 30/09/2014 à 23:05 :
Mouais... Sauf que personne le précise que les polonais n'ont pas cet argent pour acheter ce système antimissiles français. De plus, les polonais préfèrent d'acheter chez les USA, leurs maîtres, qu'à la France. Je fais référence aux avions de chasse, quand la Pologne a promis d'acheter les Rafales français et en final, a passé le contrat avec les USA pour l'achat des F-16...
a écrit le 30/09/2014 à 13:47 :
Un feuilleton qui ne fait que nuire l'image (déjà ternie) de la France à l'étranger. Si nous avions un gouvernement franco-français, l'Elysée ne permettrai jamais qu'une simple relation commerciale devienne l'objet de ragots de presse et de chancelleries en Europe. Dès la première mention le chef de l'Etat aurait dit "Cela ne vous regarde pas c'est une affaire française et point à la ligne." Hollande, Fabius et Cie ont dénigré l'image de notre pays encore une fois, la France pourrait bien s'en passer.
Réponse de le 30/09/2014 à 15:51 :
Il est parti le danois alors que Poutine lui a fait modifier la constitution pour faire plus de 5 mandats. Et pour l'instant ce sont les russes envahisseurs qui "humilient" les ukrainiens et mettent le chaos.
a écrit le 30/09/2014 à 12:56 :
un contrat c est un contrat . on doit si tenir sinon fini les rafales en inde ( et donc de l aviation francaise ) vive une france libre ( a la mémoire de de gaule )
a écrit le 30/09/2014 à 12:37 :
La pologne est soumise corps et ames aux americains, ils n'acheteront jamais autre chose que Made in USA et l'ont prouvé par le passé. Alors les pleureuses colériques polonaises n'impressionnent pas. GTFO
Réponse de le 30/09/2014 à 15:51 :
On connait par coeur votre propagande de Ria Novosti mais cà n'a aucun fondement. Vous servez les intérets de Poutine qui ne cesse d'envahir ses voisins. Nawak is a great man !!
Réponse de le 30/09/2014 à 16:26 :
Veuillez m'excuser, Seigneur, mais… êtes-vous même ce troll pro-OTAN dont on parle souvent dans les forums ?
a écrit le 30/09/2014 à 12:28 :
La Pologne est un client américain, il faut donc ne pas se laisser prendre au jeu du chantage :-)
a écrit le 30/09/2014 à 12:23 :
Les polonais achèteront du matériel français dans quelques mois... Incluant beaucoup de transfert de technologie ....mais il ne s'agira pas de systèmes de défense aérienne...il ne s'agit pas non plus de sous marins
Réponse de le 30/09/2014 à 12:31 :
Perso je me méfie de ces achats, c'est du bluff pour la distraction. La Pologne est tout à fait soumise aux américains.
a écrit le 30/09/2014 à 11:59 :
La Pologne est sous le parapluie de l'OTAN, donc américain. Comme pour les avions, elle achètera américain.
Réponse de le 30/09/2014 à 12:08 :
@JB38 Grâce à notre contribution nette à l'Europe et avec nos sous, la Pologne achète US.. Merci qui ? Sarko, Hollande d'avoir achevé de nous enfermer dans le piège européen pour notre plus grand bonheur !!!
a écrit le 30/09/2014 à 11:59 :
et si on livre pas les mistrals, les polonais sont ils prets à reellement tirer un trait sur 1939 et notre trahison ? et a commencer a acheter du materiel francais?
Réponse de le 30/09/2014 à 12:45 :
Trahison ? Celle d'être entré en guerre dès que l'Allemagne les a envahi ? C'est ça la trahison ??
Réponse de le 30/09/2014 à 13:23 :
Mais de quelle trahison de 39 parlez vous ? historiquement il n'en a jamais eu.
Réponse de le 30/09/2014 à 14:26 :
Les Tchèques ont été trahis. Les Polonais non. On a déclenché la guerre pour eux, même si nous n'avons pas été efficaces.
Réponse de le 30/09/2014 à 14:46 :
Déclaration de guerre et attente passive pendant une quinzaine de jours pendant que l'armée polonaise se faisait massacrer.
Révisez l'Histoire !
a écrit le 30/09/2014 à 11:56 :
Ce n'est pas vous qui aviez peur du plombier Polonais? Vous avez fait des crises d'enfants gâter.
Réponse de le 30/09/2014 à 12:33 :
En bon français on dit "d'enfant gâté". Point à la ligne.
a écrit le 30/09/2014 à 11:54 :
ET BIEN QU ELLE SE DEBROUILLE TTE SEULE EN CAS D AGRESSION. SEUL CEUX QUI ACHETE FRANCAIS NE DEVRAIS AVOIR SOUS CONDITIONS NOTRE PROTECTION.
Réponse de le 30/09/2014 à 14:26 :
La bonne blague, rien que avec ca vous faites de la pub pour le matos US. Allez donc reprendre un pastis au bar, il y a des sujets qui vous depassent.
Réponse de le 30/09/2014 à 17:55 :
Je me tords de rire !
a écrit le 30/09/2014 à 11:46 :
La seule option, la sortie de l'Union, de l'euro, de l'Otan avec l'UPR et par la mise en jeu immédiate de l'article 50 du TUE, pourquoi, comment ? Les réponses sont sur UPR.fr.
Réponse de le 30/09/2014 à 12:00 :
Pour l'avoir écouté sur je ne sais plus qu'elle télé: c'est un gros nul.
Réponse de le 30/09/2014 à 12:04 :
Pour avoir écouté Asselineau sur je ne sais plus quelle télé, un constat s'impose, ces thèses sont celles du FN à cette différence qu'il a une communication nulle.
Réponse de le 30/09/2014 à 12:22 :
toi tu es payé pour sabrer l'UPR alors que F ASSELINEAU est le seul politique à dire la vérité, sources et preuves à l'Appui ! Les citoyens feront la différence tôt ou tard
a écrit le 30/09/2014 à 11:40 :
la Pologne se moque de l'Europe et malgré ses chantages elle achètera américain comme d'habitude. ce qui les intéressent ce sont les subventions européennes.
Réponse de le 30/09/2014 à 11:52 :
VRAI, rien de plus à ajouter...................
Réponse de le 30/09/2014 à 12:36 :
et a quoi bon acheter français si le materiel americain est de loin superier et moin cher?
Réponse de le 30/09/2014 à 14:21 :
la bonne blague ^^^^ comme ref le f 35 ? avion pourri !!!!
Réponse de le 30/09/2014 à 15:46 :
Comme il a été dit dans les commentaires précédents, la Pologne ne s'achète pas un avion. Pour dire les choses simplement, les politiques danois comme les autres états vassaux s'en contrefichent des performances et du prix du F35, eux ce qu'ils cherchent avant tout, c'est la protection des Etats-unis !
Et cela passe par le paiement d'un abonnement en achetant du materiel américain et cela meme si ils devront le payer au prix fort. L'abonnement français ? c'est NUL!
Et tant pis pour l'armée de l'air polonaise si leur pilotes devront se contenter que de 20 avions, àla condition que ne soient des Rafales tout est bon, tout est parfait . Remarque, pour faire la police du ciel, c'est largement suffisant car jamais la Pologne ne partira jamais en guerre sauf si c'est dans le cadre d'une coalition (dirigé par nos garnds amis les américains, bien entendu).
Réponse de le 30/09/2014 à 16:15 :
"…à la condition que ne soient pas des Rafales tout est bon, tout est parfait . "

T'es un drôle de français toi...
a écrit le 30/09/2014 à 11:32 :
la vérité est dans les commentaires. L'UE n'a pas de politique militaire commune (ni même économique ou sociale). Un référendum sur notre appartenance serait bienvenu.
Réponse de le 30/09/2014 à 13:27 :
Pour que l'Europe puisse un jour avoir une armée commune il va falloir d'abord qu'elle quitte l'OTAN. Mais tant qu'il aura des américains et des polonais ce sera impossible. Point barre.
a écrit le 30/09/2014 à 11:27 :
Que la Pologne aille se faire voir hors de l'Europe :elle a touché les subventions auxquelles on a participé pour acheter des appareils US.
a écrit le 30/09/2014 à 11:15 :
Larbins toujours...Après être devenu celui des USA dans l'Otan, celui des Emirs en executant leurs basses oeuvres en Lybie et en Syrie, celui de l'Allemagne au sujet de notre politique économique ...nous voici devenus le larbin des Polonais ! clap clap clap la calsse politique Française, les fossoyeurs de notre pays et de notre honnuer !
a écrit le 30/09/2014 à 11:11 :
Il n'y a pas d'état d'âme surtout pour un pays qui le lendemain de son adhésion à l'Europe a acheté des F16 américains. Donc ce ministre n'a pas de leçons a donner à la France; d'ailleurs vous verrez que c'est une excuse pour acheter du matériel américain.
Réponse de le 30/09/2014 à 13:14 :
Au contraire, il y a la leçon de l'intérêt national que peut donner la Pologne à la France, mais pardon... je viens de dire un gros mot pour l'UE.
a écrit le 30/09/2014 à 11:09 :
Nous savons tous ce qui nous reste à faire avec les produits polonais !Qu'on se le dise et que ça fasse tache d'huile sans appeller au boycoot bien sur mais en rappelant parce que c'est notre opinion et c'est la vérité que ces produits ne valent rien !Message à faire passer partout ......
a écrit le 30/09/2014 à 11:04 :
c'est du chantage la pologne achetera aux americains la sagesse populaire dit un tient vaut mieux que 2 tu l'auras
a écrit le 30/09/2014 à 10:18 :
Lorsque la pologne a acheté ses F16 et ses F35 a t'elle rendu service à l'europe ?
Réponse de le 01/10/2014 à 12:04 :
DES SUBVENTIONS EUROPEENNES
a écrit le 30/09/2014 à 10:09 :
Ce n'est pas la Pologne qui tout juste rentrée dans l'Europe après une augmentation de subvention c'est empressée d'acheter des avions américains !!
a écrit le 30/09/2014 à 9:56 :
Sortons ce pays de l'Europe, et laissons les se débrouiller avec les russes et les américains.
a écrit le 30/09/2014 à 9:53 :
Les polonais que nous avons aidé à rentrer dans l'Europe sont peu reconnaissants....
Décidément, ce petit pays ne nous aura jamais rien amené de bon...
Hormis Chopin bien entendu.
Réponse de le 30/09/2014 à 13:16 :
Mais ils peuvent l'être, l'UE n'est pas le paradis loin s'en faut, et je ne suis pas certain que ce soit un cadeau que d'y être rentré, de fait, je ne suis pas certain non plus que la population polonaise considère cela comme un cadeau.
a écrit le 30/09/2014 à 9:42 :
les polonais achètent américain depuis plus de 20 ans. Croyez franchement un changement ? non bine sur. Donc c'est du bidon comme menace et la france doit livrer aux russes leurs bateaux. Point.
a écrit le 30/09/2014 à 9:26 :
Etant avant tout Français, je voudrais quand même rappeler que les polonais se tourne vers le US pour leur défense car ils savent très bien que l’Europe n'en a pas. Si j'étais Polonais, et vu la menace sérieuse que représente la Russie, j'irais aussi dealer avec les US et pas la France. La conclusion de cette situation est que la faute incombe à nous européen (peut être moins la France que les autres quand même) qui somme incapable de nous unifier pour proposer une défense crédible à tout un continent. Merci à nos amis Allemands, Italien, Espagnole, Polonais... d’intégrer ce fait de voter en conséquence pour changer les choses.
Réponse de le 30/09/2014 à 10:16 :
Quelles sont vos preuves tangibles d'une menace de la part de la Russie ?
Réponse de le 30/09/2014 à 11:09 :
Je ne suis pas expert mais voici qq points: le traumatisme de 39-45, la guerre froide et les méthodes Russes (Purge, Goulag, Répression, KGB), les événements récents Georgie, Tchetchenie, Ukraine ...
a écrit le 30/09/2014 à 9:21 :
Malins les polonais, ils ont sélectionnés les français avec les américains.... comme ça l excuse est toute trouvée pour encore snobber les Européens. En tout cas, il est bienvenu de rappeler les dates: la Pologne dans l otan avant d être dans l ue
a écrit le 30/09/2014 à 9:21 :
La Pologne est soumise aux USA, ce pays n'a pas sa place dans l'union européenne.
Réponse de le 30/09/2014 à 10:27 :
L'UE est également soumise aux Américains, dont elle dépend pour sa défense.
Réponse de le 30/09/2014 à 11:31 :
Tout a fait d'accord. J'aime bien voir la paille dans l'oeil du voisin mais pas la poutre dans le mien ;-). Faisons l'Europe de la défense ou taisons nous.
a écrit le 30/09/2014 à 9:11 :
La Pologne est un cheval de troie U.S. au coeur de l'Europe, ils leurs sont totalement inféodés, et jouent un double jeu qui pénalisent leurs partenaires européens...
a écrit le 30/09/2014 à 8:57 :
La Pologne pouvait acheter nos Rafale plutôt que des F16 ...
Réponse de le 30/09/2014 à 9:07 :
La Pologne nourrit une hargne envers la France et cela ne date pas d'aujourd'hui. Histoires anciennes qui se mêlent à des histoires récentes (UE, Schengen…). La diplomatie entre les deux pays est fallacieuse, les polonais sont de loin plus américanistes qu'européens. La Pologne est l'un des chevaux de Troie US dans le continent européen, leur Présidents et PM sont tous formés aux Etats-Unis. La France devrait sortir du giron des US mais avec un Hollande ou un Sarkozy cela devient mission impossible tantq ue ces deux là sont attachés aux intérêts de Washington.
Réponse de le 30/09/2014 à 9:50 :
...et quand on songe que le plus grand compositeur polonais était français….
Réponse de le 30/09/2014 à 19:01 :
c'est vrai ? et c'était qui ?
a écrit le 30/09/2014 à 8:44 :
polonais nous avait déjà pris pour des imbeciles lors de son adhésion à l'Europe. Une fois fait, il achète des avions F16 américains alors qu'il avait du choix en avions européens.
Si ces industriels d'Europe prennent au sérieux qu'ils ont une chance de vendre à la Pologne, ce seront de parfaits naïfs.
Après avoir abrité des bases militaires russes, la Pologne abritera de nouveau des bases militaires américaines. Ce pays n'est pas prêt d'avoir son indépendance.
Réponse de le 30/09/2014 à 8:58 :
Je suis d'accord.
a écrit le 30/09/2014 à 8:35 :
Les Polonais achèteront du matériel américain dans tous les cas. Alors livrons nos mistrals aux Russes!
Réponse de le 30/09/2014 à 9:02 :
A la condition qu'on ne laisse pas traîner, autrement les russes pourront au-delà des 3 mois de délai prévu par contrat de les refuser. Et alors là on va devoir les payer et rester avec deux BPC devenus invendables.
a écrit le 30/09/2014 à 8:30 :
La France de Hollande a tombée à son plus bas : même un pays de "tiers monde" comme la Pologne commence à lui pointer du doigt et faire des menaces. Et quand on pense que Chirac disait au président polonais qu'il devrait se taire…. pauv' France.
Réponse de le 30/09/2014 à 8:41 :
La Pologne pays du tiers monde!!!! L'arrogance française à son paroxysme. En fin de compte vous méritez vraiment de sombrer.
Réponse de le 30/09/2014 à 9:08 :
Tiens tiens, un plombier polonais fait irruption dans notre forum…. Pravy Sektor ? mdr
Réponse de le 30/09/2014 à 9:13 :
Stan, merci de ne pas faire l'amalgame Jean= ce que pensent les Français, merci, ce n'est pas plus intelligent que le commentaire qui vous irrite( à juste titre)
Réponse de le 30/09/2014 à 9:25 :
La Pologne est le tiers monde. Ce pays est construit à cout de milliards d'Euro données par l'UE. Sans l'Europe de l'ouest, ce pays ne s'en sortirait jamais. Le pire dans l'histoire est qu'ils sont plus proche des USA que de l'UE.
Réponse de le 30/09/2014 à 9:49 :
Si Stan a réagit de la sorte c'est parce que Jean a probablement dit une vérité. Sa réaction d'ailleurs était plus disproportionnée que le commentaire de Jean et elle offense tous les Français.

Si un Polonais se donne le droit de venir au forum d'un journal français pour dire qu'il en veut la France, alors pourquoi vous le défendez encore ?
Réponse de le 30/09/2014 à 12:29 :
Excellente remarque, Louis, bravo.
Réponse de le 30/09/2014 à 14:51 :
La Pologne nous a dépassé dans beaucoup de domaines. Si je ne devais en retenir qu'un seul ...classement PISA.
Bel réussite de la part d'un pays du tiers monde, n'est ce pas ?
Et la France, elle en est où ?
Réponse de le 30/09/2014 à 19:07 :
La France, môssieu, c'est toujours la France, la France éternelle, la championne des Droits de l'Homme dans le monde, le phare pour toutes les libertés humaines, le "cerveau de la planète" comme disent les Italiens. Pays à vocation du luxe et du bon goût, la France excelle dans l'art de vivre et sa culture rayonne à travers le monde depuis des siècles. Et Pologne… ah c'est ce pays où est né Chopin avant de venir étudier la musique en France pour ensuite composer dans le style français, n'est-ce pas ?
Réponse de le 30/09/2014 à 22:29 :
Tout à fait, Hugo ! + 1000
Réponse de le 01/10/2014 à 11:56 :
Et c'est avec l'art de vivre que vous irez chercher la croissance ?
Je me marre.
a écrit le 30/09/2014 à 8:06 :
donc on trocerait des jobs en France contre des jobs en Pologne.
Tout ça pour faire chier les Russes avec à la clé des milliards de perte.

Super opération, vraiment.
a écrit le 30/09/2014 à 7:52 :
Mieux vaut 1 tien que 2 tu l'auras, non?
C'est assez honteux de la part de nos (prétendus?) alliés de faire autant pression sur un contrat signé et dans un état d'avancement très poussé.
Négocier une prise de distance avec la Russie en proposant de ne plus réaliser ce genre de contrat à l'avenir, pourquoi pas, mais revenir sur un contrat en cours, de surplus sans garantie de contreparties à la hauteur du coût élevé de la manœuvre, ça parait inenvisageable.
En plus, la Pologne qui nous fait miroiter des contrats... c'est assez risible.
a écrit le 30/09/2014 à 7:47 :
J'aime les commentaires dignes d'un comptoir arrosé au pastis. Ces commentaires qui montrent bien que peu de français connaissent les réalités économiques de la Pologne.
Réponse de le 30/09/2014 à 8:48 :
vous pouvez donner votre version de la réalité economique de la POLOGNE ?
Réponse de le 30/09/2014 à 10:48 :
@ Fred : A quelles remarques faites-vous allusion? Quelles sont les réalités économiques de la Pologne auxquelles vous faites référence? Finalement dans cet article, il est davantage question de politique que d'économie, non?
Réponse de le 30/09/2014 à 15:55 :
Les réalités économiques de la Pologne sont la pauvreté, l'endettement, la corruption et la soumission aveugle à la camelote made in USA. Point barre.
Réponse de le 30/09/2014 à 16:06 :
Je ne suis pas Flinstone.
Corruption en Pologne ? Moins qu'en France
Dette : 57% du PIN (95% du PIB pour la France)
Pauvreté : pas plus qu'en France.
Camelote USA : yes car meilleure que le camelote made in france (volontairement sans F)
Réponse de le 30/09/2014 à 19:00 :
Oui mais vous n'êtes pas un pays du G7 ni du Conseil de Sécurité de l'ONU comme nous. Vous savez, la Pologne ne fait pas partie de ce club très fermé et très prestigieux. Désolé.
Réponse de le 01/10/2014 à 11:59 :
Le G7 ...
N'avez vous pas compris que la France n'en fera plus membre d'ici quelques années (comme d'autres pays, d'ailleurs).
a écrit le 30/09/2014 à 7:30 :
C'est vrai que l'achat d'avions de chasse américains F16 au lendemain de leur entrée dans l'Europe a beaucoup aidé les Polonais à prendre des décisions positives pour l'armement français...
a écrit le 30/09/2014 à 7:15 :
Quel est l'agenda de ces politicards français qui de Sarko à Hollande sont entrain de faire une course à l'échalotte à qui sera le plus Atlantiste ou le plus servile aux Emirs du golfe? Que se cache donc de telles attitudes qui vont à ce point à l'encontre des interets de la France ? quelles cartes ont donc Obama et la NSA pour pouvoir à ce point téléguider les ces 2 pseudos-présidents ?
a écrit le 30/09/2014 à 7:12 :
Donc Pologne, à qui l'Europe a versé des dizaines de Milliards d'Euro de subventions, qui viennent entre autre, de la poche des Français, nous fait du chantage. On sait tous qu'à la fin elle, elle achètera du matériel US. USA qui ont tout fait pour qu'un maximum d'anciens pays de l'Est intègrent l'UE pour plus tard se fournir chez l'Oncle Sam avec les biftons des autres pays Européens...Si c'est pas une énorme arnaque, qu'est ce que c'est donc ? que nous a apporté l'Otan ? que nous a apporté cette UE, et que nous apportera le traité transatlantique, sinon de définitivement sceller notre statut de Larbin de washington ?!?
Réponse de le 30/09/2014 à 7:36 :
au pire, on pourra toujours arrêter de leur acheter des plombiers:)
a écrit le 30/09/2014 à 7:03 :
Les Polonais, noyautés par les Américains, n'achèteront jamais du matériel français.
Ils le savent bien. Alors, le chantage grossier auquel ils se livrent est tout bénéfice pour eux : si nous sommes assez bêtes pour tomber dans le panneau, nous ne vendrons pas les Mistral, et nous n'aurons pas le mirifique contrat de défense aérienne (promis à Raytheon).
Nous aurions lâché la proie pour l'ombre, et il ne nous resterait que nos yeux pour pleurer. Plus quelques milliards de dédit à payer aux Russes, et une réputation ternie sur le mareché des armements (ce qui plairait beaucoup aux Américains, tiens tiens...).
Réponse de le 30/09/2014 à 7:12 :
Très bonne analyse, je pense que les marins russe doivent continuer leur essais plus au large avec le mistral dans le style des vedettes ...
Réponse de le 08/10/2016 à 11:27 :
Votre commentaire prend une saveur toute particulière aujourd'hui, après que ces cher polonais nous ont bien roulés dans la farine...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :