Crash du SpaceShipTwo : Virgin a "ignoré" des consignes de sécurité selon une experte

 |   |  235  mots
Un des pilotes a été tué dans le crash du SpaceShipTwo.
Un des pilotes a été tué dans le crash du SpaceShipTwo. (Crédits : Reuters)
Le vaisseau SpaceShipTwo s'est écrasé au cours d'un vol d'essai dans le désert de Mojave, au nord-est de Los Angeles, après s'être séparé de son avion de lancement WhiteKnightTwo, le 31 octobre. Virgin s'est dédouané en assurant que les tests au sol étaient revenus "positifs".

Qui est responsable du crash du vaisseau SpaceShipTwo au cours d'un vol d'essai au nord-est de Los Angeles, vendredi 31 octobre ? Carolynne Campbell, spécialiste des fusées de lancement à l'Association internationale pour la promotion de la sécurité spatiale (IAASS), basée aux Pays-Bas, pense détenir une partie de la réponse. Elle a déclaré, dimanche 2 novembre, que Virgin Galactic a "ignoré" des consignes de sécurité au cours des années qui ont précédé l'accident mortel de son vaisseau SpaceShipTwo dans le désert californien. "Je les ai avertis que le moteur de la fusée était potentiellement dangereux", a-t-elle déclaré à l'AFP.

Un article scientifique ignoré

L'experte a indiqué avoir envoyé en 2009 des copies d'un article scientifique rédigé pour l'IAASS concernant les dangers du système de propulsion de la fusée de lancement "à différentes personnes de Virgin Galactic, mais il a été ignoré". Elle a de nouveau mis en garde la société lors d'une conversation téléphonique, mais en vain, a-t-elle rapporté.

De son côté, le directeur de Virgin Galactic, George Whitesides, a assuré dans un entretien dimanche au Financial Times que le moteur du SpaceShipTwo, alimenté par un nouveau combustible à base de plastique, testé pour la première fois en vol, avait suivi "un rigoureux programme de développement au sol" . Et d'assurer que les "résultats de ces tests étaient positifs".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/11/2014 à 11:16 :
La question est de savoir si exactement comme en aviation civil, un enquête plus que rigoureuse va être faite, et jusqu'au bout, pour déterminer, (avec des experts indépendants) les causes EXACTES du crash et pour çà il FAUT investir des sommes considérables.
Pour l'instant c'est la méfiance qui règne!!
a écrit le 03/11/2014 à 18:30 :
Moralité aller faire du" tourisme" dans l'espace ce n'est pas un jeux ! Fin d'un rêve illusoire , et pas du du-tout bon ... pour le climat !
a écrit le 03/11/2014 à 12:29 :
comment une personne ni n'a pas concu le moteur
peut avoir un avis
si un vehicule prends feu sur la route interdit on a toute la serie de circuler
Réponse de le 03/11/2014 à 12:37 :
Toi y'en n'a pas parlé la France?
Réponse de le 03/11/2014 à 12:44 :
Et comment une personne qui n'a visiblement aucune notion de propulsion aérospatiale peut se permettre de juger les conclusions de cette experte ? Pour répondre à ta question : ce type de propulsion hybride solide/liquide est connu depuis des décennies pour générer des vibrations dont la fréquence et l'amplitude sont telles qu'elles peuvent provoquer des résonances qui combinées aux contraintes aérodynamiques peuvent disloquer une fusée ou un avion spatial, raison pour laquelle aucune fusée en service n'utilise ce genre de moteur
Réponse de le 03/11/2014 à 14:09 :
Baloo. Merci pour ton explication concise.
Réponse de le 03/11/2014 à 14:10 :
Toi non plus apparemment!!!
Réponse de le 03/11/2014 à 20:04 :
Toi y'en a pas savoir que nitrous oxyde ça y'en a pas bon ?
a écrit le 03/11/2014 à 11:54 :
C'est toujours dramatique quand il y a mort d'homme. toutefois il faut relativiser car ces pilotes sont des mercenaires qui ont fait le choix en conséquence pour l'appât du gain. ils ont joué et ils ont perdu. Le plus lamentable dans cette affaire c'est l'admiration qu'ont certains pour ce personnage qui est l'illustration même des aberrations du libéralisme à l'extrême. un projet écologiquement aberrant pour des riches qui ne savent plus quoi faire de leur argent et veulent s'envoyer en l'air! En plus si ça se trouve dans ces clients il y a en a qui se donnent bonne conscience écologique en roulant en Toyota Prius ou Tesla!
Réponse de le 03/11/2014 à 12:17 :
Depuis quand un salarié est devenu un mercenaire?
C'est quoi ces fantasmes au sujet des (potentiels) clients de cette société?
Réponse de le 03/11/2014 à 12:48 :
et ce délire au sujet du libéralisme à l'extrême, entreprendre et innover c'est donc ça qui vous gêne? pathétique
Réponse de le 03/11/2014 à 14:15 :
C'est peut être grâce à des "fous" comme eux que l'on peut voyager dans les airs, rouler à 160 km/h en train en toute sécurité ou bien en voiture aux vitesses requises avec des taux de mortalité très bas ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :