"Notre mission de combat se termine" en Afghanistan salue Obama

Le président américain Barack Obama a salué la fin de la mission de combat de l'Otan en Afghanistan, tout en mettant en garde contre les dangers persistants dans ce pays.

2 mn

Le général Américain John Campbell, commandant de la coalition militaire internationale de l'Otan en Afghanistan, replie le drapeau de l'Isaf après une mission de plus de 13 ans pour combattre les Talibans.
Le général Américain John Campbell, commandant de la coalition militaire internationale de l'Otan en Afghanistan, replie le drapeau de l'Isaf après une mission de plus de 13 ans pour combattre les Talibans. (Crédits : Reuters)

"À présent, et grâce à l'extraordinaire sacrifice de nos hommes et femmes en uniforme, notre mission de combat se termine et la plus longue guerre dans l'histoire des États-Unis s'achève de manière responsable", a déclaré le président Obama dans un communiqué dimanche 28 décembre.

Plus tôt dans la journée, la force de combat de l'Otan (Isaf, pour International security assistance force) avait baissé son drapeau lors d'une cérémonie formelle à Kaboul.

Une présence "limitée" pour l'entraînement

"Nous sommes plus en sécurité et notre pays est plus en sécurité en raison de leur service", a poursuivi le président américain en soulignant que la présence militaire américaine avait permis "aux Afghans de reconstruire leur pays, de tenir leurs premières élections et d'achever leur première transition démocratique dans l'histoire du pays".

Mais, a-t-il dit, "l'Afghanistan reste un endroit dangereux", ce qui explique qu'à "l'invitation du gouvernement afghan (...), les États-Unis et leurs alliés maintiendront une présence militaire limitée en Afghanistan afin d'assister et d'entraîner les forces afghanes, ainsi que pour mener des opérations antiterroristes contre ce qui reste d'Al-Qaïda".

La force de l'Otan en Afghanistan doit en effet être remplacée en 2015 par 12.500 soldats étrangers, principalement américains, cantonnés théoriquement à ce rôle d'assistance.

 De 180.000 à 15.000 soldats américains dans la région

"Les treize dernières années ont mis notre pays et nos forces armées à l'épreuve. Mais comparé aux 180.000 soldats américains en Irak et en Afghanistan lorsque je suis entré en fonction, nous en avons à présent moins de 15.000 dans ces deux pays", a encore fait valoir le chef d'État. Barack Obama avait fait de la fin des guerres en Irak et en Afghanistan une priorité de sa présidence.

Depuis fin 2001 et l'invasion de l'Afghanistan, plus de 2.300 soldats américains y ont perdu la vie et la facture avoisine les 1.000 milliards de dollars (819 millions d'euros).

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 21
à écrit le 31/12/2014 à 19:15
Signaler
Ce qu'on ne parle pas dans nos médias c'est qu'un sur cinq parmi les vétérans américains des guerres de l'Irak et de l'Afghanistan souffrent de stress traumatisant et de lésions cérébrales. Ces ex-combattants n'arrivent plus à se caser dans la vie ci...

à écrit le 29/12/2014 à 20:42
Signaler
Al Quaida tel un cancer n'a pas été éradiqué et va reproliferer .C'est un echec qui ne veut pas dire son nom .....

à écrit le 29/12/2014 à 20:08
Signaler
Une belle déculottée américaine après une belle déculottée russe. Les grands perdants ? C'est nous avec toutes ces histoires de terrorisme à toutes les sauces !!! Au lieu de laisser ces populations régler elles-mèmes leurs problèmes, nous avons impor...

à écrit le 29/12/2014 à 17:20
Signaler
L'Otan n'a pas gagné contre des fantassins sans grands moyens, mais compétents et combatifs : elle ferait mieux de ne pas rouler des mécaniques. Et nous, l'Ouest, on ferait mieux de dissoudre cette organisation, qui n'a plus lieu d'être depuis la f...

à écrit le 29/12/2014 à 16:38
Signaler
J'adore le passage: "aux Afghans de reconstruire leur pays, de tenir leurs premières élections et d'achever leur première transition démocratique dans l'histoire du pays" qui, quand on enlève la langue de bois, se traduit par: "On a bien foutu...

le 29/12/2014 à 17:58
Signaler
@ Oclis ++++++++

à écrit le 29/12/2014 à 15:29
Signaler
Ce type passe le plus clair de son temps a saluer dans tous les domaines ou son pays échoue lamentablement !

à écrit le 29/12/2014 à 15:27
Signaler
Dites nous donc combien la France va payer pour maintenir au pouvoir les élites corrompues du coin ! mdr !

à écrit le 29/12/2014 à 15:26
Signaler
Désormais il faudra rapatrier les soldats à Ferguson et NYC...

à écrit le 29/12/2014 à 14:12
Signaler
Ne pas confondre Milliards de dollars et millions d'euros ...Pour l'équivalence de 1000 milliards de dollars : Bien lire 819 milliards d'euros et non 819 millions. Bravo pour le journaliste spécialisé dans l'économie !

à écrit le 29/12/2014 à 13:58
Signaler
peu de répit ! ils partent sur le front de l'Est .

à écrit le 29/12/2014 à 13:50
Signaler
Après moi le déluge, j'ai besoin de pion pour d'autre mission!

à écrit le 29/12/2014 à 13:43
Signaler
Notre guerre la plus longue !! Ils partent, suis triste ! Que vont devenir la récolte du pavot qui a fait un bond du double depuis qu'ils sont là ? Ils ont du trouver de bons intermédiaires ! Ils parlent de guerre ..celle de l'opium et du pavot c'e...

le 29/12/2014 à 14:42
Signaler
Vous vous trompez, la production de pavot est passée de 0% (en 2001) à 80% (2014) de la production mondiale. Mission accomplie!

à écrit le 29/12/2014 à 13:39
Signaler
Je suis choqué que l'on puisse dire que la mission de combat est terminé... car quelle mission de combat...?? J'ai l'impression que l'on se trouve dans un jeu virtuel... et ce n'en est pas un... malheureusement...!!! Le problème est-il réglé...?? Non...

à écrit le 29/12/2014 à 13:38
Signaler
1.000 milliards de dollars = 819 millions d'euros !!!!! Ça c'est de l'info !

le 29/12/2014 à 20:03
Signaler
ça met l'euro a 1000 dollars c'est a peu pres ça

à écrit le 29/12/2014 à 13:35
Signaler
On se demande ce qu'ils ont pu faire labà pendant 13 ans. Certainement de l'espionnage et des bases militaires cachées pour mieux surveiller les pays alentours dont l'Iran. Après avoir créé et armé daesh contre la Syrie, les Etats-Unis se préparent a...

le 29/12/2014 à 13:45
Signaler
Ils n'ont pas fait grand chose, rassurez-vous. La seule action notable de cette coalition aura été la protection de la production de pavots destinés à la fabrication d'héroïne. En effet, en un peu plus de 10 ans, la production a été multipliée par ...

à écrit le 29/12/2014 à 12:44
Signaler
A feu et à sang comme en Irak, les US y compris la coalition dont la France sont partis la fleur aux canons mais devant l'impossibilité de ce pays à se gérer politiquement tout le monde part en disant devoir accompli mais le devoir sera t il le tombe...

à écrit le 29/12/2014 à 11:51
Signaler
on se tire et vite ma queue entre les jambes.... les américains les Français et les autres n'ont rien compris de ce pays..la grande bretagne est parti déculottée les russes sont partis au galop; les US et les autres hélas comiques se tirent des flute...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.