L'Arabie Saoudite décroche le titre de premier importateur mondial d'armes

Les importations saoudiennes d'armes ont augmenté de 54% en 2014, pour atteindre 6,4 milliards de dollars, révèle dimanche un rapport d'experts. Globalement, le ventes d'armes ont crû de 13,4% en 2014 pour s'élever à 64,4 milliards de dollars.

1 mn

L'augmentation des ventes d'armes est nourrie par les tensions au Moyen-Orient, souligne l'étude. A eux seuls, l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis ont importé davantage d'équipements militaires que toute l'Europe de l'Ouest en 2014.
L'augmentation des ventes d'armes est nourrie par les tensions au Moyen-Orient, souligne l'étude. A eux seuls, l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis ont importé davantage d'équipements militaires que toute l'Europe de l'Ouest en 2014. (Crédits : DR)

Ryad a détrôné New Dehli. L'Arabie saoudite est en effet devenue en 2014 le premier importateur mondial d'équipements militaires, dans un marché dont le volume a atteint un niveau record, indique un rapport publié dimanche 8 mars par le cabinet d'experts IHS Janes, basé à Londres.

En 2014, les ventes d'armes "ont augmenté pour la sixième année consécutive", atteignant 64,4 milliards de dollars (59,3 milliards de dollars), contre 56 milliards de dollars (51,6 milliards d'euros) en 2013, soit une augmentation de 13,4%, affirme le document. Ben Moores, de IHS Janes, explique:

"Ce chiffre record a été alimenté par une demande sans précédent des économies émergentes pour des avions militaires et la hausse des tensions régionales au Moyen-Orient et (dans la zone) Asie Pacifique".

"Un dollar sur sept dépensés pour l'achat d'armes (est déboursé) par l'Arabie Saoudite"

Le rapport, qui couvre quelque 65 pays, indique que Ryad est désormais le plus gros acheteur d'armes au monde, avec des importations atteignant 6,4 milliards de dollars (5,9 milliards d'euros). "Les importations saoudiennes ont augmenté de 54%", et grimperont encore de 52% en 2015 pour atteindre 9,8 milliards de dollars (9 milliards d'euros), précise le rapport.

L'Arabie saoudite, deuxième en 2013, dépasse ainsi l'Inde (5,5 milliards de dollars) et devient du même coup le "plus important marché" pour les États-Unis.

"En 2015, un dollar sur sept dépensés pour l'achat d'armes (est déboursé) par l'Arabie Saoudite", insiste IHS Janes, soulignant que "le Moyen-Orient est le plus gros marché régional" pour les ventes d'armes, avec quelque 110 milliards de dollars d'importations potentielles pour la décennie à venir.

A eux seuls, l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis ont importé 8,6 milliards de dollars d'équipements militaires en 2014, soit davantage que toute l'Europe de l'Ouest.

1 mn

Paris Air Forum

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 9
à écrit le 09/03/2015 à 23:59
Signaler
Il faut arrêter la désinformation: L'Arabie Saoudite est peut-être le premier importateur d'armes au monde, mais certainement pas le premier acheteur d'armes qui est et demeure les USA.

à écrit le 09/03/2015 à 16:42
Signaler
Si une puce permettait de les tracer, on serait peut-être surpris.

à écrit le 08/03/2015 à 23:17
Signaler
Et elles vont servir contre qui toutes ces armes ?

le 09/03/2015 à 13:11
Signaler
... à compenser la fin du potentat américain mis en place par Kissinger.

à écrit le 08/03/2015 à 16:32
Signaler
La question est de savoir à qui ces armes sont revendues avec la bénédiction occidentale. Aux Islamistes ou à leurs ennemis? La sinistre plaisanterie peut continuer....

à écrit le 08/03/2015 à 14:42
Signaler
Ils en achètent pour en revendre..... des intermédiaires quoi...^^

à écrit le 08/03/2015 à 14:16
Signaler
Y'a de quoi pacifier à donf... La moindre étincelle et ... le commerce des US repart en flèche.

à écrit le 08/03/2015 à 14:07
Signaler
Il semblerai que le royaume souhaite disposer de se qu'il y a de mieux pour leur defence, mais bon un des points mportant est niveau d'instruction de cette armee, elle fonctionne à 80% avec des mercenaire grassement payé.... Se qui explique les depen...

le 08/03/2015 à 16:33
Signaler
Que de fautes d'orthographe... Défense et pas défence...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.