DCNS prêt à remonter à bord de l'ex-porte-avions Foch, le São Paulo

 |  | 287 mots
Lecture 1 min.
Le porte-avions São Paulo (ex-Foch) a été mis en service en 1963
Le porte-avions São Paulo (ex-Foch) a été mis en service en 1963 (Crédits : DR)
DCNS pourrait moderniser le porte-avions brésilien, le São Paulo. Une opération estimée à au moins 250 millions d'euros.

Le Brésil va-t-il moderniser son vieux porte-avions le São Paulo, l'ex-Foch, acheté en 2000 à la France pour 12 millions de dollars ? C'est fort possible compte tenu de la contrainte budgétaire qui contraint Brasília à reporter ses rêves de grandeur à plus tard avec l'achat de deux nouveaux porte-avions. Selon des sources concordantes, cette opération pourrait coûter au minimum 250 millions d'euros à la marine brésilienne avec l'objectif de le faire voguer encore au moins une dizaine d'années supplémentaires.

Le groupe naval DCNS est bien sûr intéressé par ce projet. Et son PDG Hervé Guillou était au Brésil la semaine dernière pour faire avancer ce dossier entre autre, selon des sources concordantes. "Le dossier avance bien et les entretiens se sont bien passés", explique-t-on à "La Tribune". Une décision du Brésil est attendue à la fin de 2015 à l'issue des études préliminaires réalisées à l'automne en vue de déterminer les travaux à réaliser. C'est actuellement l'un des dossiers prioritaires de DCNS.

Quelle modernisation?

Mis en service en 1963, le São Paulo, un jeune "quinqua", a toutefois besoin d'une nouvelle modernisation urgente. Car le porte-avions brésilien a été victime ces dernières années de plusieurs avaries plus ou moins importantes, qui suscitent régulièrement l'inquiétude des marins et de la presse brésilienne. Que voudra faire la marine en fonction de la corrosion du bâtiment ? En dehors d'un grand carénage nécessaire, il pourrait être doté d'une nouvelle propulsion électrique, l'actuelle datant des années 60. Et la marine brésilienne devra aussi décider si elle modernise le système d'armes du São Paulo. Ce qui ferait logiquement monter la facture.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/03/2015 à 2:01 :
Le Brésil n'étant pas interventionniste, pourquoi aurait-il donc besoin d'un porte-avion ?
Il n'est ni menacé à ses frontières, ni par une puissance maritime, n'a pas de colonies ou de territoires outre-mer, à peine quelques ilots non peuplés perdus en atlantique.
Le Brésil est dans sa superbe au même niveau que les états-unis, d'avant 1914, sans ennemis. Peut-on imaginer un jour un porte-avion brésilien aller bombarder un pays ? le brésil a montré son pacifisme et son refus d'interventionnisme ces dernières années, prenant plutôt fait et cause pour la Chine que pour les pays de l'OTAN.
Donc à moins que le Brésil se prépare à des aventures en Afrique( lusophonie) et y faire tomber des gouvernements par la force au bénéfice de son industrie pétrolière ou de minerais, il ferait mieux d'abandonner son porte-avions et acquérir des type Mistral, avec des hélicos d'interventions, de secours, pour faire la guerre, débarquer, prendre des réfugiés, bref le couteau-suisse maritime. Il me semble qu'il y a au Brésil tout une tradition de dictature militaire et c'est au final peut-être cela l'intérêt d'un porte-avion, satisfaire les généraux pour qu'ils aillent voir ailleurs avec leur joujou.
a écrit le 09/03/2015 à 14:49 :
La vraie question est la suivante : un porte-avion pour quoi faire ? Projeter une force sur quel theatre d'operation et avec quels moyens aeriens (Skyhawk = bof !) ?
Réponse de le 10/03/2015 à 10:06 :
Le Brésil veut devenir le première puissance militaire de l'Amérique du sud et tenir tête aux USA.
Il semble que les brésiliens en bon peuple latin c'est amouraché du porte-avion, beaucoup de brésiliens verront mal la mise à la casse du navire amiral de l'armada du Brésil.
a écrit le 09/03/2015 à 13:44 :
Effectivement, sur un bâtiment aussi important, cela n'aurait pas de cohérence de faire durer la plate-forme sans moderniser les capacités du système de combat. Quinze ans de services supplémentaires...
a écrit le 09/03/2015 à 12:57 :
Le besoin est de deux porte avions avec deux groupes aéronavals. Les moyens sont pour un ensemble, mais certainement pas pour un ancien rénové + un moderne.

L'investissement dans l'armée n'est pas une priorité, mais l'emploi des armées sur tout les théâtres oui, cherchez l'errreur
a écrit le 09/03/2015 à 9:09 :
J'aimerais comprendre pourquoi on a vendu un porte avion qui peut encore naviguer et que l'on aurait pu moderniser pour 250 millions alors que les simples études d'un nouveau porte avion avec les britanniques nous ont coûtés des milliards pour rien... Ces gens se pensent comme des élites, méprisent le peuple alors que tous leurs actes depuis 30 ans sont des catastrophes...
Réponse de le 09/03/2015 à 10:52 :
@ Picnicdouille : parce que le peuple français est un peuple riche, prospère, et il peut bien payer tous les coûts militaires qui s'y imposent. Chut !
Réponse de le 09/03/2015 à 11:11 :
c'est légèrement plus compliqué que ca... le fait est que ce bâtiment n’était plus adapté aux nouveaux standards de l'armée. Par ex. de lancer des Rafales aurait été illusoire car la catapulte se faisait avec un brin sous élingue et non via un crochet au niveau du train d’atterrissage. Et même si cela avait été possible on aurait quoi comme capacité aéronautique? Une poignée d'avions dans un minuscule hangar... et pour quel prix? car le matériel vieillissant la maintenance explose...

Il a fait son temps et il fallait le remplacer. Et ce faisant on a entretenu et maintenu des compétences et des savoir faire en construisant le Charles de Gaulle. On a gagné au change malgré les défauts de jeunesse du CDG.

Bon effectivement les études avec la G.B n'ont rien de donné de concluant (comme celles faites pour l'Eurofighter...). Il faut voir ca comme du P&L engendré par le reve de la mutualisation européenne et la coopération boiteuse avec l'Angleterre.
Réponse de le 09/03/2015 à 13:13 :
parce que creer un nouveau porte avion permet de générer des avancées techniques source de croissance, de développement et de progrés, alors que retaper un vieux rafiot juste pour 10 ans n'est pas un investissement aussi productif
a écrit le 09/03/2015 à 8:25 :
Le porte-avions : le bâtiment le plus cher et celui qui coule le plus vite lors d'une vraie guerre.
Réponse de le 09/03/2015 à 11:12 :
...et celui qui permet un avantage tactique ET diplomatique le plus important.
Réponse de le 09/03/2015 à 15:46 :
Dans le cadre d'une dispersion et multiplication, et fréquence accrue des conflits, il confère une souplesse inégalable, une capacité de se positionner, et de se projeter absolument partout. La France a donc besoin rapidement de trois Groupe Aéronavals identiques à propulsion autonome, pour une permanence minimale de deux en service (maintenance d'un des trois : durant 18 mois) pour deux " théâtres " d'opérations " géographiquement différents. Les deux supplémentaires nécessitant un pont d'envol et d'atterrissage pus long que le Charles De Gaulle. Actuellement, La France se trouve durant la grande révision périodique, privée de cet outil irremplaçable et inégalable. Ne parlons pas de Porte Avions Européen : l'Europe n'en veut pas, et ne veut pas de moyens de Défense. Et combien de semaines ou de mois faudrait il aux 27 de se mettre ou non d'accord sur une action urgente. L'Allemagne est engagée dans une liquidation sans limite de ses Armées, et annule TOUJOURS deux tiers de TOUTE commande ou option en matière de Défense
Réponse de le 10/03/2015 à 20:53 :
Je suis entièrement d'accord avec vous surtout que nous possédons le 2ème domaine maritime mondial ou zone exclusive économique et c'est pas avec des chalutiers de combat si je puis dire que nous pouvons défendre tout ce territoire ensuite pour le côté technique il est arrivée que lors d'un arrêt technique du foch ou du clémence l'un des deux avait eu une avarie et l'autre en carrénage heureusement que c'était juste un légère modernisation car ils ont pu mettre en stand bye le carrénage et réarmer le porte-avions pour qu'il puisse remplacer celui qui a eu l'avarie et c'est la qui ce sont rendu compte des limites de 2 porte-avions
a écrit le 09/03/2015 à 8:11 :
Un seul Porte Avions depuis 15 ans, c'est 0 !! porte avions pendant 18 mois : à savoir la grande révision pour tout Porte-Avions. Tous les Présidents savent et ont déclaré qu'un P.A çà marche naturellement par deux. Il en faudrait meme un troisième à propulsion autonome, comme Le Charles De Gaulle, pour une permanence minimale de deux sur trois en service permanent. L'Europe elle, ne veut pas d'armée, et ne cesse de désarmer face aux dangers : comment se mettre d'accord à 27 sur l'emploi d'urgence des moyens. Il y a nécessité de ce type de moyens de projection mobile. Le Budget de la Défense Française doit revenir à celui de 1980 : doubler. Il fait prospérer Toutes les Entreprises industrielles, grandes ou petites, et de lui résulte investissements, croissance, emploi, recherche à l'origine de toutes les applications civiles du quotidien . Trop de dizaines de milliards d'euros gaspillés en dépenses de fonctionnement de l'Etat (cour des comptes : rapports ignorés en application) 32 milliards d'euros détournés dans la formation professionnelle, et plus dans la Syndicratie qui " dirige " l'Education Nationale.
a écrit le 09/03/2015 à 7:13 :
La France n'a qu'un Porte avions : donc un demi pendant la grande révision de 18 mois. Elle doit donc racheter le Foch 500 millions d'euros, et le rénover et le moderniser à fond pour 500 millions d'euros (neuf : çà coute 6 milliards d'euros). Jospin-Aubry anti armées viscéraux l'avait bradé, et avec eux deux tiers des équipements étaient immobilisés faute de budget, alloué au Social exclusivement : Ministère d'Aubry (n° 2 du Gouvernement) laquelle faisait sans cesse le siège de Matignon et de son Jospin, pour obtenir tout ce qu'elle demandait.
Réponse de le 09/03/2015 à 8:17 :
N'importe quoi.... Dépenser 1 milliards d'euro pour racheter et rénover le Foch !!!!
Réponse de le 09/03/2015 à 11:14 :
"Elle doit donc racheter le Foch 500 millions d'euros, et le rénover et le moderniser à fond pour 500 millions d'euros (neuf : çà coute 6 milliards d'euros)"

euuh sérieusement vous êtes au courant qu'un porte avion ce n'est pas comme une voiture de collection???

Plutôt ne rien avoir qu'une veille gamelle qui pompe des ressources financières et humaines et sur laquelle on ne peut pas compter. Et qui accessoirement bloque le chemin à de nouveaux projets.
Réponse de le 10/03/2015 à 21:14 :
n'importe quoi le charles de gaulle a couté environ 3 milliards d'euro soit 2,2 milliards de dollars us pour comparaison le porte-avions nucléaire américain ronald reagan qui est entré en service la même année a couté 4,3milliards de dollars faut dire que c'est pas la même taille non plus, ils aussi développer des réacteurs nucléaire pour changer le coeur tout les 20 ans environ tandis que le notre tout les 7 ans nous devons changer son coeur nucéaire et c'est a ce moment là que le navire a un long arrêt pour être modernisé et révisé ensuite pourquoi tout les 7 ans pour changer son coeur au lieu de 20 ans ben DCN par mesure d'économie ils ont gardé la conception des réacteurs équipant nos sous-marin pour les mettre sur le cg résultat ce fut un économie à court termes( fausse économie) car au final au cours de la vie du navire son coeur nucléaire devra être changer 7 fois alors que celui des américains 1 fois voir peut-être 2 pour les 50 ans de carrière que ces navires ont

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :