Airbus Helicopters décroche un très beau contrat en Corée du Sud

 |   |  286  mots
Airbus Helicopters va signer lundi à Séoul un accord de coopération avec Korea Aerospace Industries (KAI) pour le développement et la fabrication d'une nouvelle génération d'hélicoptères légers militaires et civils, LCH (Light Civil Helicopter) et LAH (Light Armed Helicopter)
Airbus Helicopters va signer lundi à Séoul un accord de coopération avec Korea Aerospace Industries (KAI) pour le développement et la fabrication d'une nouvelle génération d'hélicoptères légers militaires et civils, LCH (Light Civil Helicopter) et LAH (Light Armed Helicopter) (Crédits : © Michaela Rehle / Reuters)
Dix ans après avoir signé un accord de coopération avec Korea Aerospace Industries (KAI), Airbus Helicopters signe un nouveau contrat avec KAI pour développer et fabriquer des hélicoptères légers.

Très bonne nouvelle pour Airbus Helicopters qui récidive en Corée du Sud. Dix ans après avoir réussi un très joli coup commercial avec le développement et la production du programme KHP (Korean Helicopter Program) en 2005, le constructeur de Marignane va signer lundi à Séoul un accord de coopération avec Korea Aerospace Industries (KAI) pour le développement et la fabrication d'une nouvelle génération d'hélicoptères légers militaires et civils, LCH (Light Civil Helicopter) et LAH (Light Armed Helicopter) sur la base d'une version améliorée Dauphin 155 B1 et une version militaire d'attaque avecun canon sur tourelle, selon des sources concordantes. Des hélicoptères qui devraient être motorisés par Turbomeca (Arriel), selon nos informations.

Selon Reuters, ce contrat est évalué à trois milliards de dollars (2,8 milliards d'euros). Comme l'avait révélé mercredi "La Tribune", AIrbus Helicopters et KAI étaient en négociations exclusives.

Mise en service à l'horizon de 2020

Les projets LCH /LAH seront issus d'une seule et même cellule de base pour économiser les coûts de développement. Le LCH remplacera les hélicoptères étrangers dédiés actuellement à l'évacuation sanitaire, la surveillance maritime, le transport des passagers, etc... Il doit être mis en service vers 2020 avant le LAH, programmé vers 2022. Cet appareil remplacera les vieux hélicoptères d'attaque 500MD et AH-1S Cobra.

Les Coréens prévoient 1.000 unités de production pour LCH (15 millions de dollars par appareils) et LAH (20 millions), dont 600 unités pour l'export. Selon Challenges, Séoul prévoit d'abord une première tranche de 60 hélicoptères civils et 50 militaires, assemblés par KAI. Soit un programme évalué à 10 milliards de dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/03/2015 à 14:40 :
Ce n'est pas bientôt fini les pleurnicheuses?
Airbus est juste le groupe qui envoie les constructeurs américains et russes dans les cordes, que ce soit des les avions civils, dans les hélicos civils, et dans les transport de troupes, et il n'est pas loin dans les hélicos militaires, et doit top1 dans les commandes de satellites enregistrés en 2014, Thalès doit être 2.
ATR, le franco-italien, marche aussi plutôt bien.
Dassault a vendu ses premiers Rafales
Désolé, l'armée française achète assez peu US, ni russe, ni chinois, ni indien, et l'Europe et France exportent.
Il est ou le problème?
a écrit le 14/03/2015 à 4:13 :
messieurs de la Tribune, faites votre travail de journalistes qui n'est pas juste repeter ce que l'on vous dit !!! faites l'analyse du prgramme Surion de 2005 les perspectives annoncees et le resultat !! les resources que Airbus met la ne sert qu'a creer un concurrent au detriment de l'innnovation et le time to market des nouveaux produits !! Le mngt d'Airbus se fait forcer la main !!!
Réponse de le 14/03/2015 à 10:04 :
Le Surion ne concurrence pas la gamme d'Airbus Helicopter. KAI a développé avec l'aide d'Eurocopter une machine que surclasse le vieux 332C1, le "low cost" de Marignane. On peut bien sur redouter que le prochain programme soit plus proche des meilleurs standards actuels mais de toutes façons les Coréens ont décidé de construire une industrie aéronautique.
a écrit le 13/03/2015 à 21:52 :
Il aurait été judicieux de savoir ce que les coréens fabriqueront d'eux meme de ces helicos !On peut cocoricoter ,mais en général c'est bien au dela de 50 % et quelquefois ça s'approche de 80 % !Si c'est le cas ,il reste 20 % pour Airbus sur 3 milliards ça fait 600 millions étalés sur plusieurs années et 600 millions c'est approximativement le prix de 2 A 380 ................
Réponse de le 13/03/2015 à 22:01 :
Peut-être, peut-être pas mais quoi qu'il arrive cela fera du travail pour Airbus Helicopters qui fabriquera des kits en France et/ou en Allemagne.
Réponse de le 14/03/2015 à 1:26 :
et oui avec de genre de contrat signe sous la pression par airbus helicopters . cette societe va devenir une vendeuse de techno et de kits !!! bel avenir !!!
a écrit le 13/03/2015 à 19:15 :
Quid de la motorisation ? Turboméca est de la partie ?
Réponse de le 13/03/2015 à 21:09 :
Affirmatif avec l'Arriel. Cordialement. Michel Cabirol

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :