Contrats Rafale : le missilier MBDA va embaucher 550 personnes en France

Le PDG du missilier européen, Antoine Bouvier, a lancé un vaste plan d'embauches en France et en Grande-Bretagne. Il a annoncé le recrutement de 550 personnes sur les sites français d'ici à fin 2016.
Michel Cabirol

2 mn

Les contrats Rafale permettent à MBDA d'embaucher 550 personnes sur 18 mois en France
Les contrats Rafale permettent à MBDA d'embaucher 550 personnes sur 18 mois en France (Crédits : Dassault Aviation A. Pecchi)

Les commandes pleuvent (ou vont pleuvoir) chez MBDA, notamment celles liées aux contrats Rafale et Eurofighter : Égypte (1,1 milliard, dont 300 millions pour l'armement de la frégate FREMM) et Qatar (autour de 2 milliards d'euros à confirmer) pour le Rafale et, enfin, Koweït pour l'Eurofighter. Du coup, le PDG du missilier européen, Antoine Bouvier, a lancé un vaste plan d'embauches en France et en Grande-Bretagne. Il a annoncé vendredi lors d'un comité central d'entreprise (CCE) aux syndicats français du missilier le recrutement de 550 personnes sur les sites français d'ici à fin 2016. Soit un solde net de de 220 salariés.

"Les contrats Égypte arrivent au bon moment en raison de l'incertitude sur la charge qui pesait en 2016 et 2017", avait admis en début d'année Antoine Bouvier lors de sa conférence de presse sur le bilan 2014.

Cette augmentation des salariés de MBDA France correspond à une hausse d'environ 5% des personnels du missilier dans les sites français (4.060 salariés sur un total de 10.900 dans le monde). Antoine Bouvier doit prochainement annoncer un plan d'embauches aux syndicats britanniques.

De nombreuses commandes britanniques

Cette nouvelle hausse des effectifs en Grande-Bretagne est le fruit des nombreuses commandes gagnées ces dernières années par les équipes britanniques. D'ailleurs, MBDA a annoncé ce mercredi avoir gagné un contrat de plus de 300 millions de livres (près de 410 millions d'euros) portant sur la livraison de nouveaux missiles air-air ASRAAM, destinés à la Royal Air Force. Ces missiles seront produits dans le nouveau site de fabrication et d'assemblage de Bolton, qui sera mis en service à la mi-2016.

En 2014, l'essentiel des commandes (4,1 milliards d'euros en 2014) a été essentiellement réalisé grâce à des produits britanniques. Ainsi, l'Arabie Saoudite, en vue d'équiper ses Eurofighter fournis par BAE Systems, s'est offert des missiles air-air Meteor, un contrat estimé à un plus de 1 milliard d'euros. C'est le premier contrat export du Meteor. En outre, MBDA avait également enfin obtenu un contrat en Inde. New Delhi a mis en vigueur un contrat estimé à 428 millions de dollars en vue d'équiper les vieux Jaguar de l'armée de l'air indienne de missiles britanniques air-air de courte portée Asraam.

Michel Cabirol

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 22
à écrit le 17/09/2015 à 16:11
Signaler
Cher boubou, qui inonde l'espace commentaires sur chaque article: Vos interventions sont pénibles à lire par leur grosses lacunes sur le fond tant que sur la forme. Vous ne faites que répondre aux contributeurs de ce forum en répétant les mêmes âner...

à écrit le 17/09/2015 à 11:53
Signaler
@ ALAIN D : vous accusez la RUSSIE et la CHINE de vouloir plus ou poins provoquer une guerre mais vos amis américains dont je rappelle l'historique : GENOCIDE DU PEUPLE AMERINDIEN ...... CRIME DE GUERRE AU VIETNAM CRIME CONTRE L'HUMANITE AU VIET...

à écrit le 17/09/2015 à 11:46
Signaler
@ ALAIN D : ou la voix de l'ELYSES j'ai oublié de préciser :; non mais le gouvernement socialiste ou gouvernement de menteurs nous avait laissé entendre que le QATAR était trèèèèèèèèès intéressé par le rafale tout comme le BRESIL, L'INDE et autre...

le 17/09/2015 à 12:04
Signaler
Du coup vous squattez les commentaires de La Tribune en attendant de récupérer votre Visa Russe?

le 18/09/2015 à 11:53
Signaler
Est oui, il y a toujours la 5 colonnes, elle est bien actif dans notre pays....

à écrit le 17/09/2015 à 10:16
Signaler
D'un coté on annonce 550 embauches, de l'autre on parle d'un solde net de 220 salariés. Combien y a t-il réellement de création d'emplois? Dans l'article, on aurait du expliquer cette différence 330 emplois.

le 17/09/2015 à 12:54
Signaler
550-330 (départs à la retraite) = 220 nouveaux employés en net

à écrit le 17/09/2015 à 10:16
Signaler
D'un coté on annonce 550 embauches, de l'autre on parle d'un solde net de 220 salariés. Combien y a t-il réellement de création d'emplois? Dans l'article, on aurait du expliquer cette différence 330 emplois.

à écrit le 17/09/2015 à 10:01
Signaler
On sait faire des missiles, mais pas des fusils!

le 17/09/2015 à 12:57
Signaler
Quel rapport entre les deux produits ? On peut savoir faire des avions de chasse et pas d'avions civils (voir LM aux USA) Les missiles et les fusils sont deux technologies TOTALEMENT différentes

à écrit le 17/09/2015 à 7:02
Signaler
Grande fierté que notre technologie s'exporte. De toutes façons les rabats joies sont toujours négatifs : soit on ne vend pas et on est des nuls soit on vend et on est des criminels

à écrit le 16/09/2015 à 21:08
Signaler
"Les commandes pleuvent (ou vont pleuvoir)…" Non sans rappeler les "méga-contrats" pour un certain Rafale, pour les Mistral….Ah le grand Cabirol, votre style "à la Gide" est l'un des fleurons du journalisme français, résolument.

le 16/09/2015 à 22:39
Signaler
rs vous avez oublié de dire "du Grand journalisme français".

le 17/09/2015 à 12:52
Signaler
Factuellement, M. Cabirol peut être droit dans ses bottes, car les ventes ces dernières années sont excellentes, y compris si les deux navires destinés à la Russie sont soustraits du total. Beaucoup de gens se sont découverts une passion ces dernièr...

à écrit le 16/09/2015 à 17:49
Signaler
Il me semble que beaucoup de commandes actuellement concernent des équipements militaires. Le Monde réarmerait-il en vue d'une prochaine guerre? Je dois me tromper...

le 16/09/2015 à 18:14
Signaler
L'ancien matériel est peut-être arrivé à la date limite d'utilisation ? Cercueils volant, obsolètes, rouillés, ... ? Ou danger en vue (si les USA ne protègent plus personne ayant leur pétrole/gaz à la maison, des besoins se créent).

le 16/09/2015 à 19:24
Signaler
Beaucoup de pays avaient de retard dans le renouvellement de matériels. Les agitations chinoises et russes, ainsi que Daesh, ont accéléré des appels d'offre et ont pour conséquence que certaines nation ont augmenté leurs budgets plus que prévu

à écrit le 16/09/2015 à 17:30
Signaler
@ BONJOUR : Très, très bien ....... mais combien d'emplois créés en FRANCE ??? et en ANGLETERRE mais a qui sont destinées missiles 'aucun rafale n'ayant encore été vendus le peut qui a été vendu n'a toujours pas été payé je veux parler du QATA...

le 16/09/2015 à 20:55
Signaler
@boobards Je ne savais pas qu'on avait livré des Rafale au Qatar! Proposez donc votre scoop à LaTribune. Les qataris ont perdu leur carnet de chèque, mais la production n'est pas lancée et encore moins livrée! Pour l'Egypte les payements se font ...

à écrit le 16/09/2015 à 17:28
Signaler
bonne nouvelle pour notre économie , il faut juste espérer que ces missiles ne soient pas utilisés un jour contre nous ..........

à écrit le 16/09/2015 à 17:07
Signaler
Parle-t-on des rafales dans les partis? Fait-on dans l’économie ou bien les-cons-nommés ? On parle de demande d’asile, est-ce un asile de fous ? On fait des entreprises et puis on les démolit, l’Etat est-il intelligent ou bien bête ? Au Chili on aura...

à écrit le 16/09/2015 à 17:01
Signaler
En croissance on n’est pas des Rafales. On supprime des emplois industriels et on invente des ménages et des fonctionnaires. Le niveau de vie baisse, est-on à bobardland ou à jobardland ? La croissance à 25% d’administration, c’est quoi ? Aux USA on ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.