Défense : la Roumanie offre 4 milliards de dollars aux Etats-Unis pour le système Patriot

 |   |  496  mots
Ces systèmes de défense, fabriqués par le groupe américain Raytheon, sont destinés à renforcer la sécurité nationale et régionale et à consolider le partenariat stratégique avec les États-Unis, indique le projet approuvé par les élus roumains.
Ces systèmes de défense, fabriqués par le groupe américain Raytheon, sont destinés à "renforcer la sécurité nationale et régionale et à consolider le partenariat stratégique avec les États-Unis", indique le projet approuvé par les élus roumains. (Crédits : Raytheon)
Le Parlement roumain a donné son feu vert mardi à l'achat de sept systèmes américains de défense antimissile Patriot pour près de quatre milliards de dollars.

Après la Suède, c'est au tour de la Roumanie de s'offrir en plein cœur de l'Europe un système de défense aérienne américaine, le Patriot. Le Parlement roumain a donné son feu vert mardi à l'achat de sept systèmes américains de défense antimissile Patriot pour près de quatre milliards de dollars, un contrat qui répond à un "intérêt essentiel de sécurité". Les députés ont voté à une écrasante majorité en faveur de cet achat, au lendemain du vote favorable des sénateurs.

Tout comme la Suède, la Roumanie s'est pourtant engagée il y a plus d'une semaine dans une coopération militaire renforcée entre 23 pays européens, dans le développement d'armements comme les opérations extérieures, avec pour ambition affichée de relancer l'Europe de la défense. Peut-être que les parlementaires roumains n'ont pas lu ce texte européen considéré comme "historique" par la diplomate en chef de l'Union, Federica Mogherini. Ces systèmes de défense, fabriqués par le groupe américain Raytheon, sont destinés à "renforcer la sécurité nationale et régionale et à consolider le partenariat stratégique avec les États-Unis", indique le projet approuvé par les élus roumains. Elle est loin, très loin l'Europe de la défense...

Signature rapide

"D'ici au 1er décembre nous souhaitons signer avec le gouvernement américain la lettre d'acceptation (...) et verser le montant dû pour le premier système dans les deux semaines suivantes", a déclaré le ministre de la Défense Mihai Fifor. Le premier versement s'élèvera à 910 millions de dollars, TVA incluse.

Pressée par les États-Unis et inquiète face à la Russie, la Roumanie a décidé d'allouer 2% de son produit intérieur brut à la Défense courant 2017. Une partie importante ira à l'achat d'équipements militaires. Les États-Unis avaient annoncé le 11 juillet qu'ils allaient vendre à la Roumanie des systèmes de défense Patriot destinés à "renforcer la défense de son territoire et dissuader toute menace régionale". L'engagement de Bucarest en faveur d'une hausse des dépenses militaires avait été loué par le président américain Donald Trump lors d'une visite en juin à Washington de son homologue Klaus Iohannis.

Bientôt la Pologne

Le département d'État américain a approuvé la possible vente à la Pologne par l'entreprise américaine Raytheon de systèmes de défense Patriot, un contrat d'une valeur de 10,5 milliards de dollars, a annoncé vendredi dernier le Pentagone. La Pologne, qui est membre de l'OTAN, a entrepris une modernisation de son arsenal militaire s'étendant jusqu'en 2023 après l'annexion de la Crimée par la Russie en mars 2014. Le président Donald Trump s'est rendu à Varsovie en juillet. Le premier de ces huit lance-missiles Patriot devrait être livré deux ans après la signature du contrat, avait annoncé en mars le ministre polonais de la Défense, Antoni Macierewicz.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/11/2017 à 22:54 :
L'Europe c'est la guerre. Exécutons l'article 13 du TAN au plus vite .

https://www.upr.fr/conferences/10-raisons-sortie-de-l-union-europeenne

L’Union Européenne se présente aussi sous la forme d’une institution autiste qui ne sait pas tenir compte des attentes des européens car elle poursuit un projet mondialiste qui suppose justement la destruction de l’identité européenne. Ce projet global et carcéral ne souffre aucune possibilité d’inflexion et conduit les Etats européens continentaux à se soumettre ou à se démettre. Source Polémia.
a écrit le 22/11/2017 à 10:10 :
je croyais que Macron avait négocié en Roumanie ! Finalement son Europe de la Défense est un vaste tuyau crevé.
a écrit le 22/11/2017 à 8:58 :
Ah oui, comme ça l'UE aide et donne des subventions à l'Europe de l'est. En vérité, l'Europe de l'est est un immense débouché pour les entreprises européennes. C'est là bas qu'elles font le plein parce que les est européens consomment des produits importés. Et ensuite les entreprises européennes rapatrient les dividendes, paient un impôt moindre qu'en Fra (si toutefois elles le paient) et ailleurs (16% en Roumanie par exemple). Donc voilà, ça rapporte, et les subventions et diverses aides sont vite récupérées. Faut arrêter de considérer les est européens comme des voleurs.
Réponse de le 22/11/2017 à 13:18 :
Des voleurs, non mais des subventionnés oui et pour servir la géopolitique Us propriétaire de l' Union en rendant la bordure sud de la Fédération de Russie appétissante pour eux quand entrés dans l' Ue ..
https://www.upr.fr/conferences/qui-gouverne-la-france
a écrit le 22/11/2017 à 8:35 :
L'Europe de la défense c.a.d la prise en main de la politique étrangère européenne par les USA au travers de l'OTAN est en route. Comme le dit notre président il faut une politique européenne de la défense! L'américanisation de l'UE à de beaux jours devant elle!
a écrit le 22/11/2017 à 7:46 :
Roger c'est avec 2g?
a écrit le 22/11/2017 à 7:16 :
Comme toujours les USA ons imposés les 2% de depences militaires et appuis pour que se soit des matériels américain acheter de préférence.....
Maintenant ils faut remarquer que cotée Europe de La Défense, s' est au points morts, même avec toute les tergiversations de Mr le president....
a écrit le 22/11/2017 à 7:15 :
OTAN avance ses pions pour une prochaine confrontation.
a écrit le 21/11/2017 à 23:18 :
C'est beau l'union élargie : non seulement, les pays de l'est avec leurs coûts salariaux 4 fois moindre détruisent notre industrie mais en plus grâce aux fonds européens, on les aides. Et cerise sur le gâteau, ils s'arment auprès des US. Il n'y a pas à dire, tous les beaux discours sur l'UE, les "citoyens européens", etc...c'est vraiment du marketing à 2 centimes...
Réponse de le 22/11/2017 à 0:31 :
Fallait pas tomber dan le neo libéralisme affecté de macronite aigue et suivre ASSELINEAU, le seul et authentique rebelle démocrate du sytème...!

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1965050763819723&set=p.1965050763819723&type=3
Réponse de le 22/11/2017 à 20:08 :
Elargie, oui on se l est bien faire elargir...;)
a écrit le 21/11/2017 à 23:01 :
Quand on voit comme les politiciens d'europe de l'ouest se font si facilement acheter par Moscou (par exemple, sur le quatuor de tête au 1er tour des présidentielles françaises, 3 étaient pro-poutine, et c'est pareil en Allemagne, Italie...) , on comprend que l'europe de l'Est, qui vit la menace russe plus concrètement que les donneurs de leçons de La Tribune, préfère opter pour de l'armement d'un pays au positionnement clair (démocrates comme républicains).
Réponse de le 22/11/2017 à 0:25 :
Qu' est ce qu' on se marre avec vous, un président et un premier ministre Marron et Philippe directement issus du programme de le French American Foundation , repérés et confirmés puis installés dans ce rôle de Young Leaders jusque' à plus soif et vous ne vous nous embisbillez avec Poutine ..!
Avez-vous fait l' école du rire ?.
a écrit le 21/11/2017 à 20:19 :
L' union européenne de la défense!

Encore une brillante démonstration de la pertinence des analyses d' ASSELINEAU, il n'y a pas d' Union mais une vassalité de tous les instants et sur tous les sujets ..

Qui gouverne réellement la France et l’Europe, une conférence de François ASSELINEAU, président de l’Union Populaire Républicaine (UPR) version entièrement réenregistrée et remontée présentée le 27 avril 2012 à Saint Amour.

https://www.upr.fr/conferences/qui-gouverne-la-france
a écrit le 21/11/2017 à 18:50 :
Chaque jour l'on nous parle de l'union européenne grandissante et chaque jour l'actualité se charge de démontrer une réalité à l'opposé. Tout cela se fait depuis des décennies avec des politiciens de tout bords qui ne cessent de se déclarer pour une construction Européenne. Que devenons-nous en penser ? - Est-ce là une des raisons de la méfiance constante que suscitent les hommes politiques.
a écrit le 21/11/2017 à 18:01 :
Ces pays croient que les USA vont engager leur troupes en cas de conflit avec la Russie, ils se trompent lourdement au vue de ce qui s'est passé en Géorgie et en Ukraine. L'Europe non plus d'ailleurs. Mais au moins, l'UE les a beaucoup aidé économiquement, beaucoup plus que les USA.
Réponse de le 21/11/2017 à 20:28 :
L’Ukraine et la Géorgie ne faisaient pas partie de l’OTAN, ce qui change évidemment tout.

Ensuite vous pariez sur le fait que les E-U ne sont pas les va-t-en-guerres qu’ils ont toujours été.

Surprenant alors que Trump ne met en place aucun des changements qu’il avait promis...
Réponse de le 21/11/2017 à 22:47 :
Il faut juste pas oublié qu'en ex Yougoslavie et au Kosovo, c'était les américains qui ont fini la guerre et qui ont aidé les populations. Les Roumains, les Polonais et les autres pays de l'Est savent aussi sur qui on peut compter.
L'UE n'aide seulement si elle a un intérêt aussi.
a écrit le 21/11/2017 à 17:56 :
L'Europe n'est pas une auberge espagnole.
Des sanctions devraient être prises quand il n'y pas de respect des engagements.
Soit la technologie européenne dans le domaine militaire n'est pas bonne, soit l'Europe dispose des ressources technologiques. adéquates pour créer une défense commune.
Il faudrait regarder de plus près ces contrats signés à toute vitesse à la surprise des observateurs, peut-être y-a-t-il aussi de la corruption dessous?
a écrit le 21/11/2017 à 17:50 :
quand se rendra -t-on compte que certain pays de l'europe de l'est font juste partie de l'union pour les subventions mais ne compter pas sur eux pour tous les efforts susceptibles de faire avancer l'union.
a écrit le 21/11/2017 à 17:42 :
A un moment faudrait peut etre que l'Europe réagisse, c'est abusé.
Vas y que je profite de l'UE et que j'achete USA sans probleme....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :