Drones : explosion du nombre d'accidents en 2016

Selon l’Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA), plus de 1.400 incidents ont été recensés en 2016 contre seulement... 606 sur la période 2011-2015. Sept incidents ont été considérés comme sérieux.
Michel Cabirol
Quinze incidents provoqués par des drones ont été catalogués comme des accidents en 2016 par l'Agence européenne de la sécurité aérienne
Quinze incidents provoqués par des drones ont été catalogués comme des accidents en 2016 par l'Agence européenne de la sécurité aérienne (Crédits : BRIAN SNYDER)

La multiplication des drones entrainent de facto une explosion des incidents aériens. Selon l'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA), plus de 1.400 incidents ont été ainsi recensés en 2016 contre seulement... 606 sur la période 2011-2015. Quinze incidents ont été catalogués  en 2016 comme des accidents, contre 2,6 par an en moyenne sur la période 2011-2015. Aucun de ces accidents recensés n'a fait de morts. En outre, sept incidents ont été classifiés comme sérieux en 2016, contre 0,3 en moyenne par an sur la période 2011-2015.

Ce qui fait des hausses vertigineuses : 470% pour les accidents et 2230% pour les incidents sérieux. "La collecte des données sur les incidents de drones en est encore à ses balbutiements", reconnaît l'AESA dans son rapport annuel 2017.

En octobre 2015, le directeur exécutif de l'AESA, Patrick Ky, qui était l'invité de l'Association des journalistes professionnels de l'aéronautique et de l'espace (AJPAE) avait expliqué qu'il y avait "de plus en plus de drones qui volent n'importe où, n'importe comment".

Drone : un problème pour l'aviation

L'augmentation du nombre d'accidents et d'incidents graves montre principalement le développement rapide des opérations concernant les drones, estime l'AESA. Des incidents qui sont concentrés le plus souvent à une altitude comprise entre 0 et 6.000 pieds. Pour la plupart, ce sont des violations de l'espace aérien de la part des utilisateurs de drone, la perte du contrôle de la trajectoire du drone ou encore un défaut de fiabilité du drone.

Pour D'ailleurs l'AESA a créé un groupe de travail en vue d'évaluer le risque de collision entre les drones et les avions. Notamment les vulnérabilités des aéronefs (pare-brise, moteurs et cellule) en tenant compte de leurs différentes catégories (grands avions, aviation générale et hélicoptères). Des "tests réels" sont en cours pour évaluer une collision d'un drone sur le pare-brise d'un avion, précise l'AESA.

Michel Cabirol

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 14
à écrit le 15/06/2017 à 18:30
Signaler
D'abord on a voulu faire une réglementation assez contraignante - mais depuis seulement les entreprises sont réellement soumises à une vraie réglementation, puisque les particuliers ( mais aussi d'autres ) font ce qu'ils veulent parce que les contrôl...

à écrit le 15/06/2017 à 17:28
Signaler
Merci pour votre titre bien racoleur. Accidents ? Non, il s'agit simplement d'incidents et encore, d'incidents reportes donc non verifies. A ce jour il n'y a jamais eu de collision entre un drone est un avion malgres les articles sensationnalistes d...

le 16/06/2017 à 15:25
Signaler
+1!

à écrit le 15/06/2017 à 14:47
Signaler
Le drone est un nuisible avéré, tout comme ses utilisateurs. La règlementation commence à arriver, celle ci inclue aussi, et sans discernement aucun, la pratique de l'aéro-modélisme, presque aussi ancienne que l'aviation elle même. A titre d'exemp...

à écrit le 15/06/2017 à 13:09
Signaler
C'est quoi un incident? Grave matériellement ou humainement? Combien de mort? Combien de blessés graves et légers? Répartition par pays? Quel type de drone? Grand public, aéromodélisme (courses), pro (photo, surveillance des lignes électriques, ar...

à écrit le 15/06/2017 à 12:48
Signaler
Le nombre d'incidents impliquant des drones augmente. Et alors ? Il aurait été plus honnête et plus intelligent d'évoquer ce nombre d'incidents par rapport à l'augmentation du nombre de drones en action. Et quand bien même... A ses débuts, l'automobi...

à écrit le 15/06/2017 à 9:32
Signaler
Le drone est un nuisible. J'ai une méthode pour traiter les nuisibles qui viendraient pomper mon air. Les drones se sophistiquent, deviennent de plus en plus puissant, ils sont les futurs vecteurs pour des attaques terroristes. Il faudrait au minimum...

le 15/06/2017 à 11:21
Signaler
Réaction primaire et archaïque ! Interdire les drones aux particuliers n'empêchera pas des attaques terroristes avec des drones, ni les particuliers de se construire eux même leur drone. Comme dans tous les domaines, il faut encadrer et réglementer l...

le 15/06/2017 à 13:07
Signaler
Le véhicules de déménagement est un nuisible. J'ai une méthode pour éradiquer la location de ces poids lourds. Ils se sophistiquent, deviennent de plus en plus lourds. ils sont les futurs vecteurs pour des attaques terroristes comme à Nice ou Londr...

à écrit le 15/06/2017 à 8:46
Signaler
La marge bénéficiaire n'a pas de limite, tant que l'on peut se faire du fric sur un produit qui se vend on adapte la législation autour du produit mais on ne fait rien pour en limiter son utilisation afin de ne pas révulser le client. Ces acciden...

à écrit le 15/06/2017 à 8:28
Signaler
INcidents. Pas ACcidents. Merci pour ce titre bien racoleur...

à écrit le 15/06/2017 à 8:12
Signaler
Une fois de plus ça va se traduire par des solutions imaginatives :INTERDICTIONS !!!

le 15/06/2017 à 13:34
Signaler
Ou alors les taxer fortement pour rendre les prix prohibitifs

à écrit le 15/06/2017 à 7:18
Signaler
Explosion du nombre d'accidents plutôt qu'explosion des accidents..

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.