Iran : un avion de combat peut en cacher un autre...

Par latribune.fr  |   |  350  mots
"Pourquoi les Etats-Unis ne nous attaquent-ils pas ? A cause de notre puissance et parce qu'ils connaissent les conséquences", a expliqué le président iranien Hassan Rohani (Crédits : Reuters)
Les Iraniens ont dévoilé un nouvel avion de combat, baptisé Kowsar. Cet avion est capable de transporter différents types d'armes et sera utilisé pour de courtes opérations de soutien aérien.

Surprise... Alors que les observateurs s'attendaient à une nouvelle présentation du Qaher-313 mercredi, les Iraniens ont dévoilé ce mardi à la veille de la fête nationale de l'industrie de défense, un nouvel avion de combat, baptisé Kowsar. Téhéran affirme que ses capacités militaires sont uniquement dissuasives et visent à parvenir à une "paix durable" dans la région, en pleine tension avec les Etats-Unis sur le dossier nucléaire et l'Arabie Saoudite. La télévision iranienne a montré le président Hassan Rohani assis dans le cockpit de l'avion.

"Quand je parle de notre aptitude à nous défendre, cela signifie que nous cherchons une paix durable", a assuré Hassan Rohani, s'exprimant dans le cadre de la parade militaire organisée dans la capitale iranienne. "Certains pensent que lorsqu'on accroît sa force militaire, c'est qu'on cherche la guerre. Mais nous cherchons plutôt la paix et nous ne voulons pas la guerre", a t-il poursuivi dans ce discours télévisé. "Si nous n'avons pas de moyens de dissuasion, cela donnera un feu vert aux autres pour entrer dans ce pays", a-t-il fait remarquer. "Pourquoi les Etats-Unis ne nous attaquent-ils pas ? A cause de notre puissance et parce qu'ils connaissent les conséquences", a-t-il enfin expliqué.

Cet avion, entièrement conçu en Iran, est capable de transporter différents types d'armes et sera utilisé pour de courtes opérations de soutien aérien, explique l'agence de presse Tasnim. Selon l'agence de presse iranienne Tasnim, le Kowsar dispose d'équipements technologiques "de pointe", dont des radars polyvalents.  Il a été testé avec succès et une démonstration de vol a été diffusée par la télévision iranienne en présence du président Hassan Rohani. Cet appareil semble être une modernisation de l'avion de combat américain F-5, qui avait été acheté par le Shah avant la révolution islamique de 1979.

En 2013, l'Iran avait présenté un avion de combat baptisé Qaher 313 et fabriqué par les entreprises nationales mais certains experts avaient, à l'époque, exprimé des doutes sur la viabilité de cet appareil.