L'Airbus A320 Neo obtient sa certification !

 |   |  481  mots
(Crédits : © Regis Duvignau / Reuters)
Selon nos informations, l'A320 remotorisé avec des moteurs Pratt & Whitney sera certifié par l'agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) la semaine prochaine, puis par la FAA américaine quelques jours plus tard. Le premier exemplaire sera livré d'ici à la fin de l'année.

Quatorze mois après le début de sa campagne d'essais en vol, l'A320 Neo (New Engines Option), la version remotorisée du célèbre moyen-courrier d'Airbus, va, selon des sources industrielles, recevoir sa certification la semaine prochaine par l'agence européenne de la sécurité aérienne, l'AESA. Probablement mardi selon deux sources. Concrètement, c'est l'avion équipé de moteurs Pure Power PW1100G-JM de Pratt & Whitney qui sera certifié. L'A320 Neo équipé du moteur Leap-1A de CFM International, la coentreprise de Snecma (groupe Safran) et General Electric, le sera en 2016.

Cette certification garantit donc que l'appareil répond aux exigences réglementaires de sécurité définies par l'agence européenne. Son homologue américaine, la Federal Aviation Administration (FAA), devrait elle aussi certifier l'A320 Neo équipé de moteurs Pratt & Wjitney quelques jours après l'AESA, selon les mêmes sources.

Premier exemplaire livré en fin d'année

Cette certification va donc permettre à Airbus de livrer son premier exemplaire d'ici à la fin de l'année, comme prévu. Plusieurs livraisons pourraient d'ailleurs être assurées d'ici à fin décembre.

Airbus a donc respecté son calendrier d'une livraison au quatrième trimestre. Ce qui n'était pas gagné d'avance en raison de plusieurs problèmes rencontrés sur le moteur. La campagne d'essais des A320 Neo équipés de moteurs Pratt a notamment été interrompue près de trois mois au printemps. En septembre encore, un des A320 Neo toujours équipé de moteurs Pratt a rencontré un problème de moteurs.

La certification de l'appareil équipé de moteurs Leap-1A de CFM International est bien engagée. Six mois après son premier vol, le moteur a obtenu ce vendredi sa certification simultanément en Europe et aux Etats-Unis. L'entrée en service commercial est prévue en 2016.

"Le chemin parcouru par l'ensemble de l'équipe CFM pour atteindre cet objectif a été incroyable", a déclaré François Bastin, directeur exécutif de CFM International. "Il s'agit véritablement d'une grande réussite qui a impliqué nos équipes de développement, la supply-chain, les équipes d'essais, ainsi que l'AESA et la FAA", a-t-il ajouté.

Enorme carnet de commandes

Avec ces deux moteurs, l'A320 Neo promet des économies de 15% de la consommation de carburant. Une performance qui a suscité l'enthousiasme des compagnies aériennes lesquelles ont multiplié les commandes depuis le lancement du programme fin 2010.

Alors qu'il n'est pas en service, l'A320 Neo a raflé 4.308 commandes ! Ce qui représente près de 8 ans de production au rythme actuel de fabrication, auquel il faut ajouter la production d'A320 classiques qui se vendent toujours très bien. Airbus a décidé de monter les cadences. Le groupe a décidé de les augmenter de 42,5% d'ici à mi-2019 pour atteindre à cet horizon une production de 60 appareils par mois, contre 42 aujourd'hui.

Lire ici : Airbus produira deux A320 par jour en 2019!

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/11/2015 à 17:51 :
Airbus est un groupe européens bien géré , et la nouvelle usine de production des séries Néo.. à Mobile, LA, USA ,valide un investissement judicieux....
a écrit le 21/11/2015 à 15:09 :
Bravo ! C'est aussi ça l'Europe.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :