L'avion régional Superjet 100 de Sukhoi décolle enfin en Europe

 |   |  593  mots
Le niveau de fiabilité du moteur s'élève à 99,9%, soit le même que celui du best-seller CFM-56, a affirmé le PDG de Safran Airvraft Engines,Olivier Andriès
Le niveau de fiabilité du moteur s'élève "à 99,9%, soit le même que celui du best-seller CFM-56", a affirmé le PDG de Safran Airvraft Engines,Olivier Andriès (Crédits : Leonardo)
L'avion régional russe, le Sukhoi Superjet 100, va être opéré pour la première fois par une compagnie européenne. CityJet a reçu mardi son premier appareil sur les 15 commandés. Une livraison qui pourrait peut-être convaincre les compagnies européennes à acheter le SSJ 100.

Présenté pour la première fois en 2007, l'avion régional Sukhoi Superjet 100 (SSJ 100), qui est fabriqué par l'avionneur russe Sukhoi en coopération avec le groupe aéronautique italien Leonardo (ex-Finmeccanica), a enfin pris son envol en Europe. Un premier appareil a été livré ce mardi à Venise au transporteur régional CityJet, détenu par l'allemand Intro Aviation. Il souhaite renouveler sa flotte composée de vieux Avro RJ85 (18 appareils) notamment. Trois SSJ100 lui seront livrés en 2016, le reste le sera en 2017.

Basée à Dublin, la compagnie irlandaise, qui opère sur plusieurs aéroports clés en Europe dont celui de London City Airport, avait commandé en octobre 2015 en leasing 15 Superjet 100 via la société britannique Falko, elle-même détenue par le fonds américain Fortress. Un appareil qui bénéficie de technologies françaises (Safran, Thales...) et américaines (Boeing, Goodrich, Honeywell...). Environ 35% de cet appareil seraient réalisés par les industriels français (moteurs, nacelles, cockpit...). Le contrat avec CityJet est estimé à 1 milliard de dollars, en incluant les options (fixées récemment à 16 appareils) ainsi que les services après-vente. Soit un peu moins de 30 millions de dollars par SSJ100.

Opéré principalement par des compagnies russes

A l'exception de la compagnie mexicaine Interjet (2011) et donc de CityJet, le SSJ 100 n'a pas encore séduit de grandes compagnies européennes, asiatiques et nord-américaines. En avril 2016, 67 appareils étaient déjà en service, principalement en Russie (Russian Aeroflot, Yakutia Airlines, RusJet, Red Wings Gazpromavia et, enfin, le gouvernement russe). Pourtant, dans son plan de développement, Sukhoi prévoit entre 2011, date de la première livraison, et 2031, de livrer 595 appareils. Le président de Sukhoi Civil Aircraft Company (SCAC), Ilya Tarasenko, estime que le SSJ 100 va séduire le marché européen grâce à CityJet.

Pour les industriels internationaux présents à la cérémonie de mardi, la livraison du premier appareil (98 sièges) à CityJet est une étape importante pour ce programme aéronautique international. Le responsable de la division aéronautique de Leonardo, Felipe Bagnato, ainsi que le PDG de Safran Aircraft Engines (ex-Snecma), Olivier Andriès, estiment que le choix de CityJet en faveur du Superjet 100 pourrait convaincre des compagnies européennes à faire confiance à cet appareil, certifié en 2012 par l'EASA. La Russie a conçu cet appareil pour faire concurrence au brésilien Embraer et au canadien Bombardier sur le marché des avions régionaux.

Le SSJ 100, un avion fiable selon Safran

Le patron de CityJet, Pat Byrne, s'est dit convaincu qu'il pouvait "faire de l'argent" avec le SSJ 100. Il a notamment été séduit par la cabine designée par Pininfarina et qui est également aussi confortable que celle d'un A320 de nouvelle génération. Au-delà, il a été convaincu par les performances économiques du SSJ100, notamment son moteur, le SaM 146, développé et fabriqué par PowerJet, une entreprise commune entre Safran Aircraft Engines et NPO Saturn. "Nous savons que nous avons fait le bon choix, a assuré le PDG de CityJet. Cet appareil va changer la donne du marché de l'aviation régionale".

Le niveau de fiabilité opérationnelle du moteur s'élève "à 99,9%, soit le même que celui du best-seller CFM-56", a affirmé Olivier Andriès. Un moteur qui a cumulé à ce jour 350.000 heures de vol. Enfin, le SaM 146 est moins gourmand en kérosène que les autres moteurs de sa catégorie. "Il brûle 10 % de moins de carburant", a assuré le PDG de Safran Aircraft Engines. Des performances qui devraient finir par convaincre de nouvelles compagnies

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/05/2016 à 14:44 :
Le problème de la traduction littérale en utilisant Google ou des traducteurs "low cost". Notre Sukhoi va donc être opéré pour voir ce qu'il a dans le ventre :-) Souhaitons-lui bon rétablissement !
a écrit le 25/05/2016 à 10:55 :
"Un premier appareil a été livré ce mardi à Venise au transporteur régional CityJet, détenu par l'allemand Intro Aviation.
Basée à Dublin, la compagnie irlandaise, qui opère sur plusieurs aéroports clés en Europe dont celui de London City Airport, avait commandé en octobre 2015 en leasing 15 Superjet 100 via la société britannique Falko, elle-même détenue par le fonds américain Fortress."


Resumons :

UNe societe au nom anglo-saxon détenue par des allemands, basée à dublin donc irlandaise aurait acheté via une société anglaise détenue par des americain un avion russe. Livré à venise j'allais oublier. Bonne chance aux inspecteurs des im-pot (qui ne met rien au pot) je pense qu'il doit manquer quelques informations relatives à la monnaie du paiement, le (t)rouble sans doute mais pas par swift ça marche plus donc un montage à du être nécessaire via la chine et le haut karabagh... Il est où le lapin?
Le directeur financier s'appelerai garcimore.
a écrit le 25/05/2016 à 9:03 :
"cabine désignée par": Que les journalistes apprennent le français. Désigner signifie nommer, il aurait fallu écrire dessinée ou conçue. Ce franglais de pacotille devient insupportable.
Réponse de le 25/05/2016 à 13:48 :
Opéré, opéré, je préfère dire que l'avion est exploité ou utilisé mais c'est sûrement ringard. Bravo au chirurgien.
a écrit le 25/05/2016 à 7:32 :
C'est un excellent avion dont l'avionique est largement d'origine française (Safran, Thales, Zodiac...).
Réponse de le 26/05/2016 à 12:20 :
Merci de répéter ce qui est dit dans l'article...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :