Latour Capital renonce à acheter l'activité billettique de Thales

Thales et Latour Capital ont décidé d'un commun accord de mettre un terme aux négociations exclusives portant sur la vente de l'activité de collecte de paiement, de systèmes de gestion de péages routiers et de parkings.
Michel Cabirol

1 mn

Le fonds d'investissement Latour Capital a finalement conclu que l'activité billettique de Thales, qui a réalisé 190 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2016, était in fine trop éloignée de ses priorités d'investissement.
Le fonds d'investissement Latour Capital a finalement conclu que l'activité billettique de Thales, qui a réalisé 190 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2016, était "in fine trop éloignée de ses priorités d'investissement". (Crédits : Charles Platiau)

Après plusieurs mois de négociations exclusives portant sur la vente de l'activité de collecte de paiement, de systèmes de gestion de péages routiers et de parkings (billettique), Thales et Latour Capital ont décidé d'un commun accord d'y mettre un terme. Selon le groupe électronique, le fonds d'investissement a finalement conclu que cette activité, qui a réalisé 190 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2016, était "in fine trop éloignée de ses priorités d'investissement".

Pourquoi Latour Capital s'est-il lancé dans cette acquisition alors qu'il prend des participations majoritaires et minoritaires dans les PME françaises pour des montants moyens compris entre 20 millions et 60 millions d'euros... C'est peut-être l'histoire de la grenouille qui a voulu se faire plus grosse que le bœuf. Pourtant Latour Capital privilégie les spin-off de filiales non stratégiques de grands groupes.

Thales poursuit le processus de vente

Cette décision de Latour Capital n'empêchera pas Thales de poursuivre "l'examen des différentes options identifiées pour assurer le développement de cette activité dans l'intérêt de ses clients et de ses salariés", a expliqué le groupe. Implantée sur les cinq continents, cette activité est un leader mondial des solutions billettiques, notamment pour les opérateurs de transports publics. Ses systèmes sont installés dans plus de 100 villes dans le monde, sur plus de 4.000 km de routes, 30 autoroutes et dans 400 parkings.

Cette activité regroupe 850 personnes basés principalement en France (Brétigny et Vélizy en région parisienne), aux Pays-Bas, au Danemark, en Italie, au Mexique, à Hong Kong, en Inde, en Nouvelle-Zélande et en Égypte. Cette activité a réalisé un chiffre d'affaires en hausse de plus de 20% par rapport à 2015.

Michel Cabirol

1 mn

Women for Future

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 18/05/2017 à 13:30
Signaler
Le travail d'investigation de la Lettre A a porté ses fruits.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.