Métro de Londres : Thales sur le point de signer un mégacontrat

Thales devrait annoncer de façon imminente un contrat de 1 milliard d'euros portant sur la modernisation de quatre lignes du métro de Londres.
Michel Cabirol
Thales va moderniser quatre lignes du métro de Londres pour un contrat estimé à 1 milliard d'euros environ
Thales va moderniser quatre lignes du métro de Londres pour un contrat estimé à 1 milliard d'euros environ

Selon nos informations, Thales pourrait signer de façon imminente un méga-contrat avec le métro de Londres (London Underground) d'une valeur de 1 milliard d'euros environ. Le groupe d'électronique va moderniser quatre lignes du métro de Londres, qui seront notamment équipées d'une nouvelle signalisation ferroviaire. "C'est un projet titanesque", explique-t-on à La Tribune. Le groupe d'électronique était depuis 18 mois environ en discussions de gré à gré avec le métro de Londres, qui avait mis fin en 2013 à un contrat avec Bombardier à la suite de l'échec du groupe canadien, selon la presse britannique.

"Pour la première fois depuis plus de dix ans, il se pourrait que le premier contrat du groupe en valeur soit en 2015 un contrat civil. Ce serait très symbolique de la nouvelle dynamique de Thales sur les marchés civils, axe stratégique de croissance et de développement du groupe", avait averti en juin le PDG de Thales, Patrice Caine, dans une interview accordée à La Tribune. Il semblerait que contrat soit bien celui du métro de Londres. Soit un contrat qui pèserait un peu plus en valeur que chacun des contrats Rafale gagnés en Égypte et au Qatar.

Un partenariat réussi entre Thales et le métro de Londres

Ce n'est pas la première fois que Thales travaille avec le métro de Londres. En juillet 2013, le groupe d'électronique avait indiqué que la ligne Northern était contrôlée par son système de signalisation SelTrac entre les stations de Highgate et de High Barnet. Ce tronçon de 8 km avait été livré dans les temps et en respectant le budget prévu, après deux ans de collaboration étroite entre Thales et le métro londonien (London Underground), avait précisé dans un communiqué  le groupe d'électronique.

La Northern Line est la ligne du métro londonien la plus fréquentée. Une fois modernisée, elle pourra transporter 11.000 passagers supplémentaires par heure.

L'activité transport en phase de redressement

Ce n'est pas une surprise, l'activité transport de Thales souffre actuellement. Au premier semestre 2015, le groupe a enregistré un résultat opérationnel courant (EBIT) négatif (39 millions d'euros). Le mal a été toutefois identifié à l'occasion de revues de programmes, dont certains ont connu des problèmes d'exécution, et une nouvelle équipe de direction avec une feuille de route est arrivée pour remettre tout au carré. Pour l'heure, les activités de signalisation ont été pénalisées "par un effet volume défavorable et, surtout, par des difficultés d'exécution sur plusieurs projets, notamment de transport urbain", a reconnu Thales à l'occasion de la publication des résultats du premier semestre dans son communiqué.

Thales a donc dû prendre des charges complémentaires à l'issue d'une revue approfondie du portefeuille menée au cours du premier semestre. "Des mesures correctives, avec notamment un renforcement des ressources, sont mises en œuvre par la nouvelle équipe de direction afin d'améliorer la qualité d'exécution des projets", a précisé l'électronicien. L'activité devrait présenter un EBIT légèrement négatif sur l'ensemble de l'exercice, puis renouer progressivement avec la profitabilité au cours des prochaines années. En 2014, il s'élevait à 32 millions d'euros (contre 97 millions en 2013).

"Nous sommes à un point bas en 2015, a reconnu Patrice Caine dans un entretien avec La Tribune. Mais l'activité Transport sera break-even (à l'équilibre, ndlr) en 2016. La pente se redresse progressivement le temps d'écouler le chiffre d'affaires généré par les contrats en difficulté. Nos efforts de redressement se verront dans les comptes dans trois, quatre ans".

Des prises de commandes en croissance

Au premier semestre, l'activité transport a engrangé de nombreuses commandes : 1,19 milliard d'euros, contre 637 millions en 2014 sur la même période (1,65 milliard en 2014 et 1,45 milliard en 2013). Soit un bond de 88%. "Cette évolution positive est avant tout tirée par les grandes commandes de supervision et signalisation ferroviaire à Hong Kong et au Qatar, qui compensent une baisse des prises de commandes de l'activité grandes lignes", a expliqué Thales dans son communiqué. Et ce n'est pas fini visiblement avec le métro de Londres.

En revanche, le chiffre d'affaire est resté stable au premier semestre (569 millions contre 571 millions en 2014 sur la même période). L'an dernier, le chiffre d'affaires s'était élevé à 1,4 milliard d'euros. Sur le premier semestre 2015, les activités de signalisation ferroviaire grandes lignes ont affiché une progression de leur chiffre d'affaires grâce, notamment, à plusieurs projets en Europe (Pologne, Allemagne). Cette évolution, conjuguée à un impact de change positif, a compensé la baisse d'activité observée en billettique (arrivée à terme de plusieurs projets) et en signalisation ferroviaire urbaine.

Michel Cabirol

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 16
à écrit le 29/07/2015 à 13:25
Signaler
Alain, Dans une ville à côté de chez moi une usine Snecma, le réacteur Leap 1a ou b ou c, créé 20 emplois, Alstom augmente de 30 postes son effectif. L'usine de collant et bas nylon licencie 50 personnes. Dim c'est 160. Michelin créé des emplois. D...

à écrit le 29/07/2015 à 1:43
Signaler
Moi aussi je suis le point de démarrer le marathon de Londres 👍👍👍

à écrit le 28/07/2015 à 18:58
Signaler
Jusqu'à ce qu'ils découvrent que les Britanniques sont de très mauvais payeurs...

à écrit le 28/07/2015 à 17:55
Signaler
Depuis quelques années nos entreprises signent de beaux contrats Mais le chômage monte. La balance commerciale est déficitaire. Par quel miracle arrivons nous à ces chiffres catastrophique. Je ne pense plus que ces contrats sauveront la France. On no...

le 28/07/2015 à 19:16
Signaler
Ce n'est pas depuis des années dans le sens de l'accélération. L'accélération a vraiment débuté l'année dernière que ce soit dans les contrats, accords, ainsi que pour les investissements étrangers en France. Donc les nouvelles usines, lignes de pr...

le 28/07/2015 à 19:30
Signaler
Voici une liste d'annonces d'investissements étrangers depuis le début de l'année, non exhaustive. C'est long, mais c'est utile pour la démonstration. Si La Tribune veut bien valider (c'est pour le moral des troupes) Lorsque que toutes ces activi...

le 29/07/2015 à 10:06
Signaler
Merci Alain de votre réponse. Pendant ce temps là combien d'emplois dans le secteur marchand et non marchand auront disparus. Bien plus. Faute de pouvoir trouver une formation adéquate, je ne me sens pas concerné pas les emplois que vous citez. Mon ...

à écrit le 28/07/2015 à 15:25
Signaler
Et espérons qu'ils le signeront, ce contrat. Tant pour l'état de nos finances que pour l'emploi.

à écrit le 28/07/2015 à 9:56
Signaler
Ah les "méga-contrats" de M. Cabirol, on s'y délecte… :)

le 28/07/2015 à 16:45
Signaler
Et pourtant, M. Cabirol est une mine d'information de très grande qualité. Mais bon, on est dans un pays de grincheux qui se complaisent dans la critique....

le 29/07/2015 à 15:55
Signaler
Bonjour KidA. Voulez-vous parier?

le 03/08/2015 à 12:35
Signaler
Perdu KidA... Alors on dit quoi maintenant.

à écrit le 28/07/2015 à 9:53
Signaler
Comme toujours sur le point de ........... mais au final rien !

le 28/07/2015 à 23:33
Signaler
On connait votre chanson: Quand le contrat sera signé, ce sera "ah oui mais ils ne vont jamais être payé", et quand le contrat sera payé "Ah oui mais ils ne gagnent pas d'argent sur ce contrat" . En fait, ces succès de l'industrie française vous embê...

le 29/07/2015 à 15:56
Signaler
Bonjour Booboo, voulez-vous parier ?

le 03/08/2015 à 12:36
Signaler
Ben alors booboo, rien au final ?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.