Rafale, Mistral : les raisons d'un voyage raté de Le Drian en Malaisie et en Inde

 |   |  850  mots
La signature du contrat Rafale attendra encore quelques semaines en Inde
La signature du contrat Rafale attendra encore quelques semaines en Inde (Crédits : © Pascal Rossignol / Reuters)
Le déplacement en Malaisie et en Inde du ministre de la Défense n'a pas été à la hauteur des espérances initiales de la France. Le crochet express vers New Delhi a même été annulé.

D'habitude si discret, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a-t-il pour une fois été imprudent lors de son déplacement en Malaisie, puis en Inde? Si personne ne lui en voudra en raison de ses nombreux succès diplomatico-commerciaux durant ces deux dernières années, il est probable qu'on ne l'y reprendra pas à deux fois avant de partir avec une imposante délégation parlementaire et industrielle dans le but d'assister à une incertaine signature d'un contrat Rafale en Inde...

D'ailleurs, le crochet vers New Delhi a été annulé, selon des sources concordantes, les négociations n'étant pas encore achevées pour organiser une telle cérémonie. Toute la délégation rentre donc à Paris mardi soir. "Il a espéré jusqu'au dernier moment que les négociations s'achèvent mais cela n'a pas été possible", explique-t-on à Paris. D'autant que la légendaire administration indienne, qui a été très (trop?) surprise par l'initiative du Premier ministre Narendra Modi, d'acheter 36 Rafale sur étagère en avril dernier à Paris, a tout fait pour ralentir le processus, semble-t-il.

Kuala Lumpur a fait le minimum syndical

En Malaisie, les résultats escomptés n'ont pas été également à la hauteur des espoirs du ministre. Mais, là aussi, "il n'y avait pas l'alignement parfait des planètes", selon un très bon observateur de la Malaisie, pour aller beaucoup loin que ce que Kuala Lumpur a pu dire sur le Rafale. "Il est trop tôt pour annoncer quoi que ce soit à ce sujet" a d'ailleurs estimé mardi Hishamuddin Hussein lors d'une conférence de presse commune avec Jean-Yves Le Drian à Kuala Lumpur.

Pourquoi une telle frilosité? Parce que les manifestations de ces derniers jours, qui ont encore rassemblé dimanche à Kuala Lumpur plusieurs milliers de personnes, fragilisent le pouvoir actuel. Cet environnement favorise "le report d'une telle décision", souligne-t-on à La Tribune. Du coup, le ministre de la Défense malaisien s'en est tenu au strict minimum. La Malaisie est en train d'étudier la proposition de fourniture de 18 Rafale de Dassault Aviation mais la décision dépendra du prix de l'avion, a notamment déclaré Hishamuddin Hussein, qui a assuré qu'il n'avait pas discuté avec Jean-Yves Le Drian des navires porte-hélicoptères de type Mistral.

Le Rafale favori de la compétition malaisienne

Le Rafale a les faveurs de l'armée de l'air malaisienne, qui souhaite renouveler sa flotte d'avions de combat composée de MiG-29 de fabrication russe, selon plusieurs observateurs. Trois autres appareils sont en compétition : outre le Rafale, le F/A-18 de l'américain Boeing, le Gripen du suédois Saab et l'Eurofighter Typhoon, produit par un consortium associant Airbus Group, l'italien Finmeccanica et BAE Systems.

Jean-Yves Le Drian a confirmé la remise d'une proposition française dans le cadre de l'appel d'offres portant sur l'acquisition de 18 avions de combat. Une proposition technique et technologique jugée excellente tout comme l'accompagnement politique, par les observateurs. "Tout cela fait partie d'un tout, c'est une proposition que nous étudions et j'ai été très clair avec les Malaisiens sur le fait que c'était une question de budget", a précisé le ministre français. Et donc le ministre a estimé que les autorités malaisiennes devraient déterminer notamment si une telle acquisition était "abordable".

"Nous avons remis une offre complète sur l'interrogation posée par les autorités malaisiennes sur leur aviation de chasse, et c'est cette offre-là qui va être étudiée maintenant de manière attentive par les autorités", a expliqué Jean-Yves Le Drian

La Malaisie, un partenaire stratégique important

Une décision malaisienne est attendue avant la fin de l'année. Mais des experts du secteur aéronautique ont prévenu que les difficultés budgétaires liées à la chute des prix du pétrole et des matières premières pourraient retarder le processus. Hishamuddin Hussein a d'ailleurs confirmé les actuelles difficultés économique de la Malaisie. Il a estimé qu'avant d'acheter de nouveaux avions de combat comme le Rafale, la Malaisie devrait prendre en compte les "contraintes économiques" à un moment où le pays est confronté à un ralentissement de son économie et à la forte dépréciation de sa devise par rapport au dollar.

Au cours d'entretiens avec la délégation malaisienne, Jean-Yves Le Drian a également indiqué que le Rafale avait été l'un des sujets de discussion parmi d'autres, dans le cadre de la "large coopération" avec ce pays, un partenaire stratégique de la France en Asie du Sud-Est. Les relations entre les deux pays portent sur "beaucoup d'autres sujets", a-t-il souligné, citant "les sous-marins, les corvettes, les avions".

Un voyage finalement raté... D'où son irritation face aux médias qui ont évoqué la possible signature du Rafale avant son départ pour la Malaisie."J'ai en ce moment une grosse difficulté personnelle. Dès que je me déplace, il y a quelqu'un qui dit "il va signer un Rafale". Il m'arrive de me déplacer pour autre chose", a-t-il maugréé au cours d'une conférence de presse à Kuala Lumpur.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/09/2015 à 17:32 :
Assez intéressant, un forum typiquement français que je vois ici à La Tribune : le sujet porte sur l'échec de la vente des Rafale mais, largement dépités, les intervenants discutent (sans trop de connaissance mais avec beaucoup de chauvinisme) sur les qualités de l'avion ! Et dénigrent tous les concurrents !!
Au Québec nous sommes plus rationnels et plus objectifs, on va droit au coeur du sujet, au cerne de la discussion, nous ne restons pas dans la "banlieue d'un débat" et ne nous laissons emporter non plus par cette exaltation hautement émotionnelle qu'on voit chez les Latins. Amusant, quand-même.
a écrit le 04/09/2015 à 14:17 :
@ NONO : tout d'abord bonjour ils se font descendre OUI MAIS.... sur le papier et en combat aérien !!!!!!! Sur le papier la FRANCE est imbattable sur le papier : dernier exemple en 1939 nous vanicrons car nous sommss les plus forts (MDR)
a écrit le 04/09/2015 à 14:14 :
@ NUCKY THOMSON : tout d'abord bonjour premier vol du rafale 1986 (cela fait 29 ans) cela commence à dater non !
a écrit le 04/09/2015 à 14:02 :
@NONO : tout d'abord bonjour : ça oui sur le PAPIERr nosu sommes toujours les plus forts comme par exemple en 1939 comment pouvez vous prétendre que les deux avions américains sont inférieurs à notre rafale national??? sur le papier peut être mais en réalité ? ben personnellement je ne le crois pas ! ....... si un jour le cocorico devient une valeur marchande la FRANCE deviendra le premier producteur du monde ! le cocorico typiquement français de tout temps !
a écrit le 04/09/2015 à 8:56 :
il est comme ses deux chefs il a pris la grosse tête.
a écrit le 03/09/2015 à 8:06 :
qui peut faire confiance a la France actuel
bien trop versatile et trop proche des usa
les mistrals ex russe represente bien la hollandie
incapable de se definir sur le plan mondial
a écrit le 03/09/2015 à 7:05 :
qui pourrait traduire en Breton :
" il ne faut pas vendre la peau de l'ours ......" ?
quant a son " irritation " envers les médias : qu'il mette son agenda en secret defense !
Réponse de le 03/09/2015 à 9:24 :
Le Drian et Dassault ne disent jamais rien quand ils partent en négociation surtout lors de la négociation finale. Mais quand vous organisez ce type de voyage avec des tas d'officiel et d'industriels, vous avez inévitablement des "fuites" et des personnes qui sont au courant et qui alimentent les rumeurs plus ou moins fondés.
a écrit le 02/09/2015 à 22:34 :
Désolé pour les trolls pro russe, il y a la confirmation officielle que l'administration indienne vient de donner son feu vert à la phase finale de la négociation qui doit être signé certainement en fin de cette semaine.
D'après mes sources indiennes, l'estimation du contrat tourne autour de 8 milliards d'euros.
Le Mig-35 les militaires de l'IAF n'en veulent pas, le Su-35S non plus parce que la Chine a passé déjà commande à Moscou.
Réponse de le 04/09/2015 à 8:55 :
vous avez mis tous les politiques sur écoute ou vous avez une boule de cristal ou bien les deux mon adjudant.
a écrit le 02/09/2015 à 19:01 :
Monsieur le Rédacteur en Chef du JOURNAL, pourriez vous nous certifier que le déplacement de .LEDRIAN EN MALAISIE a été un échec ! je pose cet question pour, une fois pour toute, faire taire les bénis OUI OUI socialistes. Surtout ni voyez pas une atteinte personnelle !!!!!!
Réponse de le 04/09/2015 à 10:02 :
en quoi ce voyage est un échec? titre bien racoleur....
a écrit le 02/09/2015 à 17:56 :
Bonjour; est-ce être bien cynique que de noter qu'au final les ventes dépendent du bon/mauvais vouloir de notre ami "over there" qui estime avoir déjà compensé nos pertes faites avec les Mistrals. Quoi qu'il en soit tous ces armements sont obsolètes sauf le Gripen suédois qui est la deux chevaux des avions militaires et qui est fait uniquement pour se monter. L'aviation d'aujourd'hui ne fonctionne que dans une situation du fort au faible, en cas de fort contre fort, elle est sans intérêt, comme les porte avions et les chars et les sous-marins. Nous continuons a prépare la seconde guerre mondiale. Combien de commentateurs ont écrit que nos sommes dans la troisième guerre mondiale, frontières, sans vainqueurs, rien que des vaincus, nous ne savons même plus qui est l'ennemi. Entre temps l'eau monte et avec la déforestation (qui est un mythe) est-ce que Noé aura le temps de construire son arche et avec la pollution quelle chance que les pigeons teste reviennent avec une branche d'olivier (sans virus)? (Ambabelle)
a écrit le 02/09/2015 à 17:06 :
J'trouve marrant de voir que des gens s'attendent à ce qu'on vende des Rafale en quelques jours. Un avion de chasse, et d'autant plus pour un appareil Dassault, c'est pour 40 ans !!! Ça ne se décide pas du jour au lendemain. Si l'Inde prend le Rafale, à terme (plusieurs années !) elle en aura une centaine. C'est autour de 20 milliards d'€ avec l'armement et la maintenance. Il y a peu l'Inde a commandé à Dassault pour ses 2000-5 une mise à jour, ça leur donne 20 années de service en plus.
Réponse de le 04/09/2015 à 17:34 :
Si vous avez du temps à perdre, alors allez dire cela aux "journalistes spécialisés" de LT....
a écrit le 02/09/2015 à 16:46 :
@ NUCKY THOMPSON ! Héla à mon âge on en croit plus au petit Jésus Soviétique ou au petit Jésus américain .EXP. les deux avions que M. OMA a envoyé en POLOGNE pour faire peur au camarde POUTINE sont bien supérieurs au rafale qui commence à prendre de l'âge premier vol 1986 ce qui est vieux pour un chasseur .... les russes comme les américains ont grandement eu le temps d' améliorer leur aviation que la FRANCE vende des rafales à l'Inde et dans peut de temps nous aurons des rafales made RUSSIE ou made CHINA shukoï amélioré grâce au rafale!!!!
Réponse de le 04/09/2015 à 9:58 :
Tres drôle! les deux avions que M. OMA a envoyé en POLOGNE se font descendre régulièrement en exercices Quelques pilotes émiratis de mirages 2000-9 on des badges F22!
Cela vous ennuie apparemment que le rafale soit le meilleur couteau Suisse des chasseurs!
patriote!
a écrit le 02/09/2015 à 16:00 :
Le monde actuel est très troublé, des manifestations de violence sinon de grande tension entre les Nations montrent l'installation étendue d'une atmosphère de plus en plus belliqueuse, cela concurremment avec les effets négatifs des changements climatiques et les perspectives apeurantes conséquentes à la croissance démographique.

Tout cela se produisant en même temps qu'une mouvance de Droite très puissante pour ne pas dire fascisante ( les riches toujours plus riches et de plus en plus égoïstes et même narcissiques ), il serait digne d'aveuglement de ne pas en déduire un proche avenir dès plus incertain.

Que la Malaisie décide d'attendre pourrait bien être une grave erreur. Les armes défensives tels les avions modernes ne se construisent pas comme la production des p'tits pains. Enfin, j'ajoute que nous sommes sous le joug de quelques "Big Brothers" intolérants, inflexibles, ces faux-frères qui ont inféodé les Institutions démographiques par le biais de la consommation outrancière enchaînant Madame et Monsieur tout-le-monde.

L'Être humain est une bête au même titre que les autres. À me pas oublier !!!
a écrit le 02/09/2015 à 15:54 :
@ Scot, Francis et le faux totoff, même personne pour des pseudo différents... Vous devriez lâcher ce forum. Merci d'avance. Premier avertissement.
a écrit le 02/09/2015 à 14:57 :
Un fait est oublié. Le gros raté des 2 Mistrals que la France à refusé de livrer aux Russes à la demande d’Obama, malgré un contrat signé et validé par les gouvernements de l’époque, fait que la confiance dans nos capacités de respecter notre signature est très fortement mise en doute.
Il suffirait que les USA nous demandent de ne pas livrer les Rafales pour que les futurs clients se retrouvent le bec dans l’eau. Les Indiens et autres clients ne sont pas près d’oublier cette forfaiture commerciale.
a écrit le 02/09/2015 à 13:14 :
@Johan77...c'est de la proc...ou de la méconnaissance du marché actuel...? ou voir les deux ......? la France n'est pas devenue le 3ème exportateur mondial ...c'est plutôt était le 3ème exportateur....(source Jane's militaryune réf. dans le marché défense)...quelle dette la France a t'elle honorée ...le 2 milliards à rembourser,( voir plus... les chiffres seront publié ce mois) et des dommages collatéraux sévère sur la filière agroalimentaire à cause d'un embargo imbécile ...? et je suppose qu'il ne vous a pas échappé que l'Inde n'achètera pas de Rafale...vu le manque de crédibilité de la France (je concède à cause de décisions bizarres du dernier gouvernement entièrement socialiste en UE)
Réponse de le 02/09/2015 à 13:54 :
A tous inutile de dialoguer avec le camarade communiste TOTOFF (TOTOFF un nom à consonance communiste non) car nous avons affaire à un un spécialiste de l'armement et du commerce international ! Alors TOTOFF sans rancune salutations distinguées (M.D.R.)
a écrit le 02/09/2015 à 11:29 :
@TOTOFF ( mais Totoff est un nom de bolchévik non?) alors étant breton je préfère que vous m'appeliez le Korrigan d'avance merci . Pour clore cette discussion stérile TOTOFF étant un inconditionnel du parti socialiste et du camarade HOLLANDE vous ne trouvez pas curieux que pendant des décennies personne ne semblait intéressé par l'achat du rafale et subitement, depuis l'arrivée de HOLLANDE au pouvoir tout le monde se bouscule pour l'acheter beaucoup de promesse mais peu de commandes! alors je pense que M. HOLLANDE a dû faire une promotion comme par exemple vente flash ou 3 rafales pour le prix de 2 ou alors des pots de vin plus attractIfs que de l'époque de SARKOZY continuez comme cela vous m'amusez beaucoup ...... Encore plus amusant j'ai été traité de : fasciste, de con etc. mais de soviétique jamais vous êtes un véritable précurseur Par contre vous m'amusez beaucoup dans le fond vous êtes le concurant masculin de Mmes MORANO et ROYAL !!!!!!! en toutes amitiés évidemment ....
Réponse de le 02/09/2015 à 12:26 :
@booboo
Combien de fois, il va falloir vous l'expliquer ? L'intérêt du Rafale par les pays étrangers ne date pas de l'arrivée de Hollande mais depuis de longues années ! Si ces ventes se produisent sous l'ère Hollande, c'est surtout grace à une conjonction de facteurs géo-politiques favorables, surtout grâce à un excellent ministre de la défense très discret et très habile en négociation et surtout grâce à l'excellente qualité du Rafale tout simplement.
Que l'on soit de gauche et de droite ou de n'importe quel bord politique, on ne peut que se réjouir de ces ventes qui redorent enfin le blason à l'ndustrie française qui en avaient bien besoin.
Rassurez, Il n'y a pas eu de promotion, tout le monde a retenue la mésaventure des chars Leclerc aux Emirats et Dassault a toujours eu l'habitude de vendre ses avions chères car très performants et de hautes qualities.
Vus que vous vous intéressez au sujet, je vous conseille vivement de consulter les blogs de défense, les forums de defense durant de long mois car cela vous permettra d'apprendre et de comprendre tout les tenants et aboutissants sur le commerce de la vente d'arme qui se font le plus souvent pour des raisons POLITIQUES et surtout cela vous évitera d'écrire des inépties.
Réponse de le 04/09/2015 à 10:13 :
c'est vrai qu'avec Sarkozy l’industrie de défense s'est gavée ahahah
combien de rafales , corvettes etc...vendues sous son règne?
avec en plus la meilleure blague c'est Morin ministre de la défense wouahah
a écrit le 02/09/2015 à 9:48 :
Je constate que les pays très intéressés pour les mistrals ne se pressent pas pour les acheter . Nos gouvernants traitent aujourd'hui avec des pays qui n'ont pas les moyens et n'achèteront qu'après énormes remises et facilités de paiement . Nos dirigeants spécialistes ont lâché les russes qui avaient payé d'avance les mistrals presque entièrement et les voilà réduits à faire vainement le marché parmi des pays en difficulté . Quel amateurisme de la part de notre pouvoir et quel gaspillage tous les mois avec 100 millions d'euros de frais d'entretien et de gardiennage . Pas étonnant que tous ces politiciens médiocres s'accrochent au pouvoir car ils n'endossent aucune responsabilité sur leur faute et donc aucun dédommagement . C'est un vrai scandale !
Réponse de le 02/09/2015 à 11:40 :
Tout à fait d'accord. D'ailleurs, on apprend que la Russie aurait proposé (dans le conditionnel) au pays qui achèterait un ou deux Mistral de lui vendre des hélicoptères russes Kamov Ka-52K (qui ont été dessinés pour les BPCs). Alors si cela se produit, la Russie aura fait des beaux profits avec la non-livraison de ces bâtiments (les indemnisations plus la vente des hélicoptères). Hollande garde toujours sa "bonne réputation" de plus grand gaspilleur de la République.
a écrit le 02/09/2015 à 9:35 :
Le temps des affaires n'est pas le temps des journalistes.

Ce voyage n'avait pas à être si commenté par avance... A posteriori vous en faîtes un article.

LeDrian a peut être cherché à forcer le destin avant son départ du ministère c'est tout.

Ce sera pour le prochain ministre...
a écrit le 02/09/2015 à 7:59 :
Malgré l'annulation de l'arrivé de Monsieur Le Drian en Inde, les discussions continuent en Inde et elles sont en passe d'être terminé dans les prochains jours.
L'administration indienne vient de donner son feu vert pour la conclusion finale et Dassault Aviation devrait assouplir sa position, la signature devrait avoir lieu bientôt.
Réponse de le 02/09/2015 à 11:43 :
Tyrion, j'ai toujours voulu savoir pour QUI vous travaillez, désormais ce doute est dirimé. Merci, bonne journée.
Réponse de le 02/09/2015 à 12:43 :
@Totoff : c'est pas très fair play d'usurper mon pseudo... Il y en a tant d'autres, pourquoi reprendre celui-ci sinon pour discréditer mes précédents commentaires.
a écrit le 02/09/2015 à 6:10 :
Depuis l'embargo sur la Russie ...tout le monde se méfit de la parole de la France....
Réponse de le 02/09/2015 à 9:07 :
Quelle méconnaissance (partisane?) des relations internationales et commerciales et ignorance de leurs réalités actuelles!
Quelle meilleure garantie pour un acheteur potentiel que de savoir qu'à l'issue de cette transaction avortée, au demeurant sous la pression de ses alliés et de son engagement dans l'OTAN face à une crise majeure qui devrait vous interroger, la France a justement honoré sa dette vis à vis de la Russie. On se demande d'ailleurs pourquoi tant de pays continuent de frapper à la porte de nos exportateurs pour acheter de l'armement et que la France est devenue le troisième exportateur mondial... Question que vous vous posez certainement... et je ne suis pas un fervent supporter du gouvernement actuel... Il est vrai que le précédent a particulièrement briller en la matière d'exportation...
Réponse de le 02/09/2015 à 9:29 :
@Johan: +1 rien à ajouter à cette excellente analyse.
a écrit le 01/09/2015 à 22:57 :
qui ment ??? le gouvernement français comme à son habitude ou vous le gouvernement affirme que les discutions avec le gouvernement acquéreurs des rafales, des mistral et que sais je encore n'avaient pas commencé donc .....
Réponse de le 01/09/2015 à 23:22 :
pffff... si le troll soviétique pouvait sortir
Réponse de le 02/09/2015 à 0:24 :
@Totoff
Et pour les dizaines d'autres?
C'est qu'ils se reproduisent très vite!
a écrit le 01/09/2015 à 22:42 :
La Malaisie possède déjà des Mig 29, des Sukhoi 30 et des F18. Pourquoi acheter un quatrième appareil avec tous les problèmes de logistique que cela implique ? De plus, la malaisie n'a jamais acheté d'armement français à l'exception de 2 sous-marins Scorpene qui ont donné lieu à un énorme affaire de corruption.
Réponse de le 01/09/2015 à 23:26 :
Certes deux sous-marins Scorpène mais aussi des A400M, des corvettes Gowind, des hélicoptères H225... sans compter des Airbus, des ATR. C'est vrai que la Malaisie n'achète pas français et européen.
Réponse de le 02/09/2015 à 9:39 :
La réponse est dans votre poste.

Flottes vieillissante et disparate... MiG 29 et Sukhoi goufre financier en maintenance avec forte attrition et faiblement disponibles.

F/A18 qui accuse le poids des années mais revendables
a écrit le 01/09/2015 à 20:54 :
Y a plus de mistral à s'y Tropez que de rafale en malaise ! Le benêt de l élysée devrait être plus discret quant à ses bêtises successives qui plombent nos comptes public nos impôts et nos chômeurs ! Remarque pour Ca il aura la palme !
Réponse de le 01/09/2015 à 23:27 :
Ce serait bien d'arrêter cette rengaine...
Réponse de le 02/09/2015 à 9:16 :
Excellent !

Les vrais succès commerciaux du PS consistent à faire des cadeaux : aux pauvres, à l'Egypte, aux Grecs...
Réponse de le 04/09/2015 à 11:35 :
C'est vrai qu'avec le brillant NS et son innénarable Morin, grand connaisseur des affaires de défense wouahahha, la France en a vendu des Rafales rewouahahah
a écrit le 01/09/2015 à 20:25 :
Nous sommes partis pour payer un mois de gardiennage et d'entretien de plus pour les deux BPC de type Mistral. Pour l'instant Hollande a du mal à les vendre ces bateaux.
Réponse de le 01/09/2015 à 21:09 :
Et pourtant ce journal avait fait de gros titres l'autre jour "Mistral russes, des navires qui séduisent les marines étrangères" – Arabie Saoudite, Emirats Arabes Unis, Egypte, Afrique du Sud, Brésil, Canada, Inde, Malaisie, Singapour... Une dizaine de pays sont intéressés par les deux Mistral initialement destinés à la Russie !! que nenni !

Est-ce vraiment du journalisme sérieux ? ou il n'y en a plus en France ?
Réponse de le 01/09/2015 à 23:29 :
@Matth : patience, ce n'est pas en claquant du doigt que l'on vend ce type de système. Mais peut-être n'avez-vous jamais rien vendu ?
Réponse de le 02/09/2015 à 9:09 :
Vous avez raison Benoit!! Il a pourtant mis une annonce sur le bon coin. C'est étonnant que ça traine autant...
a écrit le 01/09/2015 à 19:50 :
Les mésaventures du Rafale feront peut être dans quelques années un sujet d’intérêt pour les écoles de commerce?
Réponse de le 01/09/2015 à 23:30 :
Le Rafale continuera à se vendre, ne soyez pas inquiet
Réponse de le 02/09/2015 à 9:38 :
Y a pas vraiment de sujet, à 100M€ l'unité, il y a matière à hésiter à se payer ce beau jouet si l'on n'en a pas un besoin impérieux. .
a écrit le 01/09/2015 à 19:15 :
"D'habitude si discret" ??? Les socialos ne fon que nous rabattre les oreilles avec leurs prospects qui font la queue pour acheter qui des rafales, qui des Mistral. C'est en quelque sorte la manivelle qui revient dans la tronche de celui qui ne sait pas comment ça fonctionne :-) Hollande et ses comparses sont des spécialistes du poker menteur, mais ils perdent à tous les coups :-)
Réponse de le 01/09/2015 à 21:17 :
Exactement comme Sarkozy avant....le même qui veut redevenir président en 2017. Pas étonnant que les Français soient dégoutés de la politique ou votent aux extrêmes!
a écrit le 01/09/2015 à 18:52 :
Le Rafale, les Mistral.... le même chant de sirènes. La presse parle aujourd'hui de l'hypothétique vente d'un seul Mistral à la Malaisie. Un seul Mistral? alors on n'est plus à la "ruée des pays vers les Mistral" comme nos journalistes nous l'avaient annoncé il y a quelques jours.
Donc, les vendre pour des eaux chaudes, serait juste absurde. Mais l'Inde pourrait tout simplement les racheter au rabais pour les donner ensuite aux Russes, ce qui serait d'un drôle absolu. Sauf pour les contribubles français, bien entendu...
Réponse de le 01/09/2015 à 23:32 :
mais oui, mais oui....
Réponse de le 02/09/2015 à 11:53 :
Autant de bétises dans un seul commentaire !!! Houla la. Tout d'abord le fait que le Mistral a été construit pour pouvoir naviguer en environnement très froide ne l'empêche pas de naviguer en environnement chaud. Le Mistral peut, heureusement, naviguer dans un environnement normal. Qui peut le plus, peut le moins. Le Rafale, est un chasseur de dernière génération tant que le F35 ne fonctionne que sur le papier ou à l'état de prototype avec un "S" si vous voulez, mais ce n'est pas et de loin un avion qui est produit en série et à un prix...! Et enfin l'Inde ou tout autre pays n'aura pas le droit de revendre à qui que ce soit ce navire sans l'autorisation du gouvernement français. Alors laissez les contribuables français où ils sont. Ils n'ont rien à voir dans ce marché.
a écrit le 01/09/2015 à 18:11 :
L'increvable valse-musette du Rafale.... après le Brésil, la Suisse, l'Inde et j'en passe, maintenant c'est le tour du passe-passe malaisien ! justement la Malaisie, un pays au bord du gouffre économique et qui à cause de ses positions politiques se retrouve dans le collimateur des grandes puissances de la planète (n'oublions pas que les deux MH317 et MH17 n'était qu'un avertissement...). Les nouvelles générations de chasseurs voient le jour et on reste collé au Rafale, au Rafale.... un peu barbant, non?
Réponse de le 01/09/2015 à 23:34 :
Pourriez-vous citer quels sont ces fameux chasseurs de 5e génération à l'exception du F35 sacrément plombé et du F22 pas exportable? Un peu barbant ce french bashing récurrent et pénible....
Réponse de le 02/09/2015 à 12:25 :
@ Totoff : là vous êtes en train de débiter de conneri*s, le F-22 n'est pas exportable par une seule question de stratégie militaire américaine, le Pentagone ne veut pas qu'on exporte la technologie de ce chasseur furtif, le meilleur du monde actuellement.

Votre hargne envers le pays exceptionnel n'a pas de place dans un forum économique comme celui-ci. Gardez donc vos propos americanophobes à trois sous pour vos réunions de bistrot de 2ème classe les vendredis soir, plutôt. Et pour vos camarades russes. Ici on est en France et on aime les Américains, point barre.
Réponse de le 02/09/2015 à 12:53 :
@Scot : j'avoue mon incompréhension en lisant votre post. Le F22 n'est pas exportable. C'est un fait. En quoi mon propos est-il américanophobe et en quoi est-ce une "connerie" comme vous l'écrivez? Peut-être êtes vous trop parano? Pour le reste, je vous laisse à vos propos péremptoires. J'ai du respect pour les Américains mais je ne suis pas non plus aveugle de leurs turpitudes... comme pour les Russes et tant d'autres pays.
Réponse de le 04/09/2015 à 11:40 :
Pénible votre bashing anti rafale. Des faits, le f22 mas exportable et pas vraiment au top (déjà shooté en exercices aux Eau et ailleurs), f35 lourd, très très cher et pas vraiment au point. Lisez un peu la presse et demandez aux aviateurs...
Réponse de le 04/09/2015 à 12:26 :
@scott le pays exceptionel que vous idolatrez est quand même à l'origine de la situation catastophique actuelle au moyen orient! Et des avions F22 , dont la furtivité est illusoire, n'ont aucun intérêt à lheure actuelle.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :