Inde : Indigo passe une commande record de 250 A320neo à Airbus

 |   |  621  mots
La filiale d'Airbus Group précise dans un communiqué qu'avec cette annonce, le nombre d'A320neo restant à livrer passe à plus de 4.100 appareils.
La filiale d'Airbus Group précise dans un communiqué qu'avec cette annonce, le nombre d'A320neo restant à livrer passe à plus de 4.100 appareils. (Crédits : © Vivek Prakash / Reuters)
La compagnie aérienne indienne IndiGo a confirmé une commande de 250 A320neo pour un prix catalogue de 26,55 milliards de dollars. Une commande record pour l'industriel européen

L'avionneur européen Airbus a annoncé lundi la signature par la compagnie indienne à bas coûts IndiGo d'un contrat pour l'achat de 250 A320neo, d'une valeur de 26,5 milliards de dollars au prix catalogue, une commande record pour Airbus.

Cette commande, annoncée par l'avionneur en octobre 2014, a été signée le 15 août, a indiqué Airbus dans un communiqué.

En comptant l'annonce de lundi, "IndiGo a commandé 530 appareils de la famille A320 auprès d'Airbus", selon l'avionneur européen.

Le premier opérateur indien à commander l'A320neo

En 2005, IndiGo avait passé commande de 100 A320 qui ont tous déjà été livrés. En 2011, la compagnie IndiGo est devenue le premier opérateur indien à commander l'A320neo, portant sa flotte Airbus à 280 appareils au total, souligne Airbus. "Le carnet de commandes d'Airbus pour son monocouloir leader passe largement la barre des 4.000 avions", ajoute le communiqué.  Indigo est la première compagnie aérienne nationale indienne en termes de part de marché et cette "commande d'avions historique a été signée lors du 69ème anniversaire de l'Indépendance de l'Inde ce 15 août 2015".

"Nous sommes fiers qu'IndiGo, la principale compagnie aérienne indienne et l'un des premiers clients de lancement de l'A320neo, revienne vers nous pour commander davantage de ces avions de référence", a indiqué John Leahy, Chief Operating Officer Customers d'Airbus, cité par le communiqué.

 Économie de carburant

"Ces A320neo supplémentaires, économes en carburant, nous permettront d'offrir à un plus grand nombre de clients et de marchés nos vols à bas coût et un service de qualité, tout en stimulant la croissance et la création d'emplois", a estimé Aditya Ghosh, président d'IndiGo, également cité dans le communiqué.

"Cette nouvelle commande réaffirme l'engagement d'IndiGo en faveur du développement à long terme d'un transport aérien à des coûts abordables en Inde et à l'étranger", a-t-il ajouté.

L'A320neo (new engine option) comprend de nombreuses innovations permettant de réaliser une économie de carburant de 15%, qui pourra s'élever jusqu'à 20% d'ici 2020, estime Airbus précisant que "cela correspond à une réduction des émissions de CO2 de 5.000 tonnes par an et par appareil".

Le monocouloir le plus vendu dans le monde

Selon Airbus, "avec plus de 11.800 appareils commandés à ce jour et plus de 6.600 livrés à 400 clients et opérateurs, la famille A320 constitue la famille de monocouloirs best-seller dans le monde".

Avec cette annonce, le nombre d'A320neo restant à livrer passe à plus de 4.100 appareils, précise l'avionneur.

IndiGo, un tiers du marché intérieur indien

IndiGo, lancée en 2006, s'est emparée d'environ un tiers du marché intérieur indien.
En mars 2014, Airbus estimait que les compagnies aériennes indiennes auront besoin de 1.290 nouveaux avions pour les deux prochaines décennies, soit un marché potentiel de 190 milliards de dollars. Selon lui, 36% de la flotte en Inde sera composée d'avions long-courriers, soit plus du double du niveau actuel.

L'avionneur, qui a fait de l'Inde un de ses marché cibles, avait précisé que le taux de croissance du trafic de transport passager annuel en Inde est de 8,6%, bien au-dessus du taux de croissance moyen de la région Asie-Pacifique (6,1%) et du monde (4,7%).
Le nombre d'Indiens utilisant les transports aériens sera multiplié par cinq en 20 ans, ce qui signifie qu'un quart de la population prendra l'avion au moins une fois.

Pour profiter de ce marché jugé stratégique, Airbus a créé en 2014 Airbus India, filiale à 100% de l'avionneur européen, pour regrouper ses activités.

Par ailleurs, en juillet, Airbus et l'indien Mahindra ont annoncé la création d'une co-entreprise qui produira des hélicoptères en Inde afin de répondre aux besoins de l'armée du pays, laquelle doit remplacer des équipements militaires vieillissants.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/08/2015 à 7:34 :
15% de consommation de carburant au km par passager en moins c'est en fait 15% de trajets en plus, donc pas d'économie de carburant

la vente de nombreux appareils, qui s'ajouteront à ceux déjà en exploitation, plus économes que ceux-ci certes, ne fera qu'augmenter l'utilisation de pétrole...

qui s'engagera à ne pas augmenter voire à réduire la pollution engendrée par le transport aérien qui, comme les autres transports, augmente considérablement ?
Réponse de le 18/08/2015 à 12:51 :
Pouvez-vous préciser votre raisonnement ?
Faut-il empêcher les gens de se déplacer en avion, auquel cas il le feront autrement (en voiture ? en bus ? en train ?) ou faire en sorte que leurs déplacements se fassent de façon plus économique ?
A capacité en passagers égale, un avion plus économique ne veut pas nécessairement dire plus de voyages, car l'A320 ne volera pas plus vite et ne transportera pas plus de passagers. Cette version est plus économe, et répond donc au problème de la consommation de carburant, votre raisonnement ne tient pas debout...
a écrit le 17/08/2015 à 13:09 :
Airbus est un groupe européen bien géré , la construction en 2014 ,de la nouvelle usine pour les séries Néo à Mobile, LA ,USA...était bien pensée.....
a écrit le 17/08/2015 à 13:08 :
encore un succès économique a mettre au crédit du gouvernement.qu'on n'aime pas les socialistes,on est bien obligé de leur reconnaite un bon savoir faire en ce qui concerne la relance économique.le dynamisme doit maintenant se propager aux secteurs nécrosés,agriculture ,petits artisans commerçants.ensemble tout devient possible!
Réponse de le 17/08/2015 à 16:59 :
Les socialistes n'ont rien à voir dans cette commande dont le mérite revient exclusivement aux dirigeants d'Airbus.
Pas amalgame svp messieurs les "élus"
Réponse de le 17/08/2015 à 18:19 :
Heureusement que les socialos n y sont pour rien ! Ils seraient capable de ne pas les livrer ! Midtreal coût pour la France 3 millards ! Élus PS démission! Hollande démission c est maintenant !
Réponse de le 18/08/2015 à 1:24 :
depuis quand les socialistes entendent quelques chose à l'économie et au capitalisme ? Apprenez que démocratie sociale n'est pas un gros mot....et écoutez le seul homme responsable de votre gouvernement, j'ai nommé M.Macron.
Très cordialement
Réponse de le 18/08/2015 à 10:08 :
Pas sûr que l'augmentation de cadence de fabrication profite à la France. On aura 4 A321, les plus chers, aux États-Unis, l'usine de Mobile, le reste en Allemagne. Cette on exportera des pièces et des sous-ensembles . Mais ceci rapportera moins à notre balance commerciale que des avions complets.
a écrit le 17/08/2015 à 12:39 :
C'est au moins la 3ème fois qu'Airbus annonce cette commande "historique" "record" etc. La première fois au salon de Bourget il y a 2 ans ensuit lors de la commande et maintenant la confirmation de la commande.
Il faut juste espérer que indigo n'annule pas ou ne fait pas faillite avant de prendre livraison.
Réponse de le 19/08/2015 à 10:12 :
"le mérite revient exclusivement aux dirigeants d'Airbus."....Ah oui, parce que les avions sont conçus et fabriqués par les 'dirigeants'....Excellente nouvelle. Vous devriez un peu venir sur le terrain de temps à autres....
a écrit le 17/08/2015 à 11:01 :
N'oublions pas le luxe , le vin, les produits pharmaceutiques. Donc tous les produits à valeur ajoutée et avec de la recherche. Il faut juste pas s'endormir comme Thomson, alcatel l'ont fait et Alstom est entrain de faire. Il faut investir dans la recherche et encourager l'entrepreunariat et garder les créateurs de richesse au lieu de les faire fuir. On a un savoir faire , suffit de le faire perdurer et le développer.
Réponse de le 17/08/2015 à 12:32 :
n'oublions pas toutefois que Airbus group n'est pas français mais européen, avec 10.9% la France est à égalité avec l'Allemagne, et la très grande majorité, plus de 70% est diluée. Donc bon coup pour les Européens actionnaires.
a écrit le 17/08/2015 à 10:35 :
heureusement que nous avons l'aviation et le tourisme en France
felicitation aux personnes travaillant dans cette filière

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :