Henkel s'en sort bien

 |   |  212  mots
D'avril a juin, le bénéfice net a presque été multiplié par quatre sur un an à 143 millions d'euros tandis que son bénéfice d'exploitation Ebit a plus que doublé à 279 millions.

Le groupe de chimie et de cosmétiques allemand Henkel a vu son bénéfice net bondir au deuxième trimestre malgré la crise, et ce grâce à un effet de comparaison favorable.

D'avril a juin, le bénéfice net a presque été multiplié par quatre sur un an à 143 millions d'euros tandis que son bénéfice d'exploitation Ebit a plus que doublé à 279 millions. Le chiffre d'affaires a reculé en revanche de 5% à 3,49 milliards d'euros.

Dans la division produits ménagers et d'entretien, les ventes sont ressorties en hausse de 4,4% à 1,06 milliard, tirées par les régions d'Europe de l'Est, d'Afrique et du Proche-Orient. Les ventes des produits cosmétiques ont également progressé, tandis qu'elles ont reculé dans le secteur des produits adhésifs, notamment pour les industries, un secteur particulièrement affecté par la crise.

Pour l'ensemble de l'année, Henkel ne fait toujours pas de pronostics chiffrés. Le groupe espère toutefois connaître une croissance organique de son chiffre d'affaires meilleure que celle de ses marchés et s'attend à ce que les mesures d'économies qu'il a prise et une détente des prix des matières premières "soutiendront" son bénéfice d'exploitation et son bénéfice par action.

 

(retrouvez le communiqué de Henkel).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :