Le directeur de la Maison de Valérie relâché

Le directeur de la Maison de Valérie (PPR), installée à Vineuil dans le Loir-et-Cher, a été relâché ce vendredi soir. Il était retenu depuis jeudi après-midi sur le site par les salariés, qui réclament de meilleurs indemnités de licenciement. Un plan social prévoit la suppression de 110 postes sur 272.

1 mn

Le directeur de la Maison de Valérie, société de vente par correspondance filiale de PPR, basée à Vineuil (Loir-et-Cher). a été relâché ce vendredi soir. Il était retenu depuis jeudi après-midi sur le site par les salariés.

Les salariés et la direction sont parvenus vendredi soir à un accord "globalement satisfaisant", au terme de plus de cinq heures de négociations, ont indiqué des syndicats à l'AFP. "Nous avons obtenu des conditions de départ dignes", a commenté M. Sarradin.

Après une première réunion, la direction était revenue avec des propositions différentes mais jugées "inacceptables quant au montant des indemnités de licenciement. D'où la colère des salariés", a expliqué le syndicaliste. La direction, de son côté, "regrette cette violence car le dialogue n'a jamais été rompu".

Arrivée d'un responsable du groupe PPR

L'arrivée annoncée sur le site, dans la journée de vendredi, d'un responsable de PPR pour discuter avec les salariés pourrait permettre de débloquer la situation.

"Nous ne sommes pas des violents. Nous voulons négocier avec le bon interlocuteur et obtenir des justes indemnités", a précisé le syndicaliste. Près de 75% du personnel est en grève et une quarantaine de salariés assure un roulement pour "garder parmi nous" le directeur, selon les syndicats.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 26/02/2010 à 15:47
Signaler
Il n'y a pas de "justes indemnités"; la convention collective peut être améliorée par le règlement intérieur. On ne peut réclamer un complément d'indemnité "pour faute"que si la direction n'a pas redressé les comptes dans les trois ans, délai que les...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.