Carlsberg fait mousser ses résultats grâce à la Russie

 |   |  256  mots
(Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Le brasseur danois affiche au deuxième trimestre un résultat et des perspectives annuelles meilleurs que prévu grâce, notamment, à l'amélioration de son activité en Russie.

Carlsberg a fait état ce mardi d'une hausse supérieure aux attentes de son bénéfice d'exploitation au deuxième trimestre. Le groupe, dont  l'activité a été soutenue par le marché russe et un taux de change du rouble avantageux, a également relevé ses prévisions pour 2010.

Le bénéfice d'exploitation du quatrième brasseur mondial a progressé à 4,25 milliards de couronnes danoises (570 millions d'euros), contre 3,66 milliards de couronnes l'année précédente. En moyenne, les analystes anticipaient une très légère hausse du bénéfice à 3,68 milliards de couronnes.

La Russie, premier marché du groupe danois, a triplé le 1er janvier sa taxe sur la bière pour lutter contre l'alcoolisme. Sur les six premiers mois de l'année, les ventes de Carlsberg sur le marché russe ont donc reculé de 9%, en raison d'une forte hausse des prix consécutive à cette augmentation de la taxe. Au deuxième trimestre, Carlsberg a gagné des parts de marché en Russie, passant de 39,1% au premier trimestre à 40,1% au trimestre suivant.

Après avoir anticipé un recul du marché russe de plus de 10% en 2010, le groupe prévoit désormais que ce recul sera inférieur à 10%, bénéficiant d'une amélioration de l'économie russe et d'un moral du consommateur légèrement meilleur.

Carlsberg prévoit désormais un bénéfice d'exploitation d'environ 10 milliards de couronnes danoises sur l'exercice, légèrement supérieur aux estimations de février à 9,39 milliards de couronnes, comme en 2009.

L'action de Carlsberg a ouvert en hausse de 2,8% à 513,50 couronnes.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :