Le chinois Bright Food met le paquet pour s'offrir Yoplait

Parmi les neuf offres présentées au fonds d'investissement PAI, qui veut céder sa part de 50% dans Yoplait, celle du chinois Bright Food, à 1,7 milliard d'euros, est la plus élevée. Mais PAI a déclaré que le choix n'est pas encore arrêté, il le sera fin mars.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Flickr cwjoneill)

Des neuf groupes en lice, Bright Food a été le plus généreux. Pour autant la partie n'est pas encore gagnée.  Le groupe chinois a proposé 1,7 milliard d'euros pour la reprise de la part de 50% de Yoplait mise en vente par le fonds d'investissement PAI Partners, a rapporté Le Figaro dans son édition de ce mercredi.

Un porte parole du fonds PAI a déclaré à l'Agence France Presse que les informations "qui laissent à penser que le candidat a déjà été choisi sur la seule base du prix, sont inexactes et partielles". Un démenti en bonne et due forme. Aucune décision ne sera annoncé avant la fin mars explique-t-on chez PAI.

Le Figaro cite lui des "sources concordantes" sans plus de précision. Le conseil d'administration du Yoplait doit se réunir vendredi pour examiner les offres de reprise.

Le numéro deux mondial des produits laitiers frais, derrière Danone est détenu à parité par PAI et la coopérative Sodiaal, qui dit n'être pas vendeur de ses 50% et a repoussé, comme PAI, l'offre d'achat de Lactalis en novembre dernier, qui s'élevait à 1,3 milliard d'euros.

PAI, possesseur de 50% de Yoplait depuis 2002, espère en achever la revente d'ici la fin du premier trimestre. Selon un article du Journal du Dimanche, le fonds d'investissement a reçu neuf offres d'achat non engageantes.

Outre Bright Food, il s'agirait des groupes français Bel et Lactalis, du suisse Nestlé , de l'américain General Mills, distributeur de Yoplait aux Etats-Unis, du mexicain Lala et de trois fonds d'investissements : Lion Capital, Axa Private Equity et Bain Capital.

Le fonds KKR, allié au groupe chinois Mengniu, ne serait plus acheteur.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 9
à écrit le 10/02/2011 à 7:35
Signaler
Bien oui PLOP vous avez peut être deja commencé l'orsque vous allez au rayon épicerie et que vous prenez une boite de conserve " LE CABANON" et bien OUI vous mangez CHINOIS !!!! " bon appetit""

à écrit le 09/02/2011 à 16:10
Signaler
Hummm du bon yoplait chinois !! Après s'habiller en vêtement chinois, on mangera chinois

à écrit le 09/02/2011 à 14:13
Signaler
c'est bien vu comme tremplin de la part de Bright Food ! mais notre "food" risquera bientôt de ne plus être très "bright" dès lors qu'on retrouvera du lait de soja transgénique dans les yaourts ;-) et yop ! bon appétit !

à écrit le 09/02/2011 à 11:37
Signaler
tout à fait d'accord avec Skipaco, ce n'est que le début ! il faut que je me procure le livre de Mr PEYREFITTE au plus vite pour savoir la suite des évènements....

à écrit le 09/02/2011 à 10:33
Signaler
NON!!!!!!!!!! Regroupez vous pour rester Français, assez des investissements venus de l'extreme orient. MERDE ! il n'y a que le fric qui compte ?

le 09/02/2011 à 16:04
Signaler
Pour un fonds d'investissement.... oui

à écrit le 09/02/2011 à 8:10
Signaler
Cela ne me rassurerait pas avec la course aux profits au détriment de la santé de l'industrie agro-alimentaire chinoise...

à écrit le 09/02/2011 à 7:20
Signaler
quand la CHINE s'eveillera !!! 2011 c'est fait accroché vous ce n'est que le commencement (une petite pensée pour les dockers francais courage?) et pour les autres il va vite falloir apprendre " la chinoiserie !!!!"

le 11/02/2011 à 10:09
Signaler
Comment peut- on soutenir les dockers Français ??? de plus cela n'a rien à voir avec le sujet

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.