Dior lâche John Galliano

 |   |  443  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La maison de luxe a suspendu son couturier vedette John Galliano de ses fonctions. Il est accusé de propos antisémites et racistes lors d'une altercation avec un couple à Paris. Galliano doit faire défiler sa collection vendredi 4 mars au Musée Rodin à Paris, pendant la Fashion Week consacrée à l'hiver 2011-12.

La maison de couture Christian Dior a décidé ce vendredi de suspendre John Galliano, de toutes ses fonctions. "La Maison Dior affirme avec la plus grande fermeté sa politique de tolérance zéro à l'égard de tout propos ou attitude antisémites ou racistes", a expliqué, par communiqué, Sydney Toledano, PDG de la marque du groupe de Bernard Arnault.

John Galliano a été interpellé jeudi, ivre, après une altercation avec un couple devant un bar à Paris. Selon le couple interrogé par Europe 1, le couturier britannique les aurait insulté de propos ouvertement racistes et antisémites. Son avocat a démenti de telles insultes, assurant avoir des témoignages en ce sens. Il a porté plainte pour diffamation. Une confrontation entre le créateur et la plaignante aura lieu lundi au commissariat du IIIe arrondissement.

La décision de la direction de Christian Dior a été immédiatement saluée par le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) et la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (Licra). Il y a quelques mois, le groupe LVMH avait déjà eu à se séparer de Jean-Paul Guerlain, consultant de la marque Guerlain, qui avait tenu des propos racistes à la télévision. Depuis, des appels au boycott de la marque de parfumerie s'étaient multipliés. 

Dior entend suspendre John Galliano "dans l'attente des résultats de l'enquête". Le directeur artistique des lignes féminines de Dior ne devrait donc pas être présent lors du défilé de sa collection de prêt-à-porter féminin prévu ce vendredi 4 mars, au Musée Rodin, à Paris, en pleine Fashion Week. Une décision d'annulation n'a pas été prise, précise un porte-parole du groupe.

Ce sinistre épisode intervient alors que le couturier britannique, à la tête de Dior depuis quinze ans, était donné sur le départ. Ses défilés attiraient les foules. Mais ses collections de mode féminine peinaient à se vendre.

Ainsi devraient être alimentées toutes les rumeurs d'un nouveau mercato entre les marques de luxe. Car qui remplacera maintenant Galliano ? La presse mode évoque régulièrement le transfert de Hedi Slimane, directeur artistique de Dior Homme, ennemi juré de John Galliano. Il pourrait rejoindre Yves-Saint-Laurent, marque de PPR dont la direction artistique est assurée par Stefano Pilati donné partant, c'est selon, pour Kenzo ou Armani. "C'est une rumeur infondée", précise à La Tribune PPR, maison-mère de Yves-Saint-Laurent. Le départ de John Galliano devrait toutefois alimenter toutes les spéculations lors des défilés de la Fashion Week qui se tient du 1er au 9 mars à Paris. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/03/2011 à 0:07 :
Un si grand génie, un tel visionnaire ne peut trouver son inspiration que dans l'alcool et les drogues. On ne peut pas s'extasier devant ses créations divines extirpées de ces mondes artificiels et s'offusquer des quelques rares désagréments inhérents à ces états de transcendance.

Il faut savoir ce que l?on veut en France : A force d?empêcher l?expression de nos génies iconoclastes, d?entraver les émoluments de nos managers visionnaires, il ne restera plus personne pour guider cette masse laborieuse et égoïste qui ne pense qu?à son pouvoir d?achat et son confort personnel.

Il reste encore quelques âmes généreuses qui ?uvrent pour la postérité et l?intérêt général dans notre pays. Heureusement, nos élites savent encore les reconnaître, mais il viendra un jour où elles ne se satisferont plus d?une vulgaire légion d?honneur.

Et ce jour là, la France aura la place qu'elle mérite...
a écrit le 01/03/2011 à 17:11 :
Hedi Slimane est trop sobre pour l'image de le femme Dior, pourquoi pas un retour de Christian Lacroix à la couture pour une transition plus en douceur ?
a écrit le 28/02/2011 à 22:51 :
Ecrire à la Tribune et dire qu'Hedi Slimane est encore DA de Dior Homme c'est grave...
a écrit le 28/02/2011 à 7:02 :
Grossière erreur, Hedi Slimane n'est plus DA de Dior Homme depuis plusieurs années mais c'est Kris Van Assche maintenant... Il serait intéressant de donner des infos a jour dans vos articles !
a écrit le 26/02/2011 à 13:44 :
Il semblerait au vu des témoignages que l'affaire ne soit plus aussi sure , on assiste ces derniers temps à des affaires DREYFUS à l'envers , attention à l'arroseur arrosé .
a écrit le 25/02/2011 à 20:45 :
C'est plus rapide que pour virer l'ambassadeur de France à Tunis...
a écrit le 25/02/2011 à 18:24 :
ils ont moins bougé lors de l'affaire Guerlain
Réponse de le 25/02/2011 à 19:06 :
oui mais Guerlain n'avait pas de couettes !
Réponse de le 25/02/2011 à 20:10 :
ça leur a servi de leçon. Ils ont pris les devants cette fois
Réponse de le 26/02/2011 à 11:08 :
Guerlain avait insulté les noirs a la TV devant 3 millions de personnes : tout le monde s'en fiche
Galiano a insulté les juifs dans une rue : branle bas de combat !

Les interets commerciaux ne sont pas les memes, il faut avoir l'honneteté de le dire mais si cela derange.
Réponse de le 28/02/2011 à 10:09 :
Les jaloux guettent sa chute ou y travaillent; les "coincés" sont dérangés par son originalité;tous se liguent pour sa chute:alors il faut le soutenir:avez vous son mail ou ses coordonnées ?Merci

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :