Montebourg veut remettre Armor-lux dans les mains de la police

 |   |  273  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La société quimpéroise Armor-Lux, repopularisée récemment par Arnaud Montebourg, vient d'apprendre que son contrat avec la police nationale obtenu en 2008 pour la fabrication des uniformes des policiers ne sera pas reconduit.

Arnaud Montebourg est vent debout. Alors que son entreprise fétiche, Armor-Lux, vient de perdre le marché des uniformes de la police nationale, le ministre du Redressement productif a demandé, dans un communiqué, à tout de même lui confier "une partie du chiffre d'affaires et des pièces à réaliser". Sa requête a été faite directement à Gérard Mestrallet, PDG de GDF Suez, dont la filiale Cofely Ineo a obtenu le marché, "dans un souci de solidarité et de préservation des savoir-faire de la filière textile française".

La société Inéo est associée sur ce marché à deux PME française, La Calaisienne et Balsan, qui emploient près de 360 salariés en France, souligne le communiqué du ministre. Le contrat avec le ministère de l'Intérieur doit durer 4 ans. Armor-Lux l'avait obtenu en 2008. La société Armor-Lux n'a pas souhaité s'exprimer à la suite de cette perte de marché, évoquant « un contentieux ». Le communiqué de presse de la Direction Générale de la Police Nationale stipule que les sociétés a priori non retenues disposent d'un délai de 11 jours, soit jusqu'au 20 avril 2013, afin d'effectuer un premier recours au tribunal.

Le contrat portait sur la fabrication, l'approvisionnement et la distribution des vêtements destinés au personnel de la police nationale. Avec 125 000 fonctionnaires de police à habiller, le marché concernait 400 produits pour 40 vestiaires différents et s'élevait à 25 millions d'euros annuels. Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, avait érigé Armor-Lux en fleuron du « Made in France. » En octobre dernier, il avait posé en une du Parisien magazine en arborant l'une des marinières de la marque.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/04/2013 à 14:24 :
decidemment Montebourg porte la skoumoune à toutes les boites qu'il voulait défendre ! quand on n'y connait rien , on retourne s'occuper des poumlets de bresse dans son département
Réponse de le 22/04/2013 à 13:19 :
Imputer la perte de marché d'Armor Lux à Montebourg est un non-sens ou plutôt une manière de faire feu de tous bois. Vous n'avez pas l'air d'y connaître grand chose en négociation commerciale.
C'est juste une PME qui s'est fait souffler un client par une grosse boite (Suez) et qui s'y attendait un peu. Armor Lux a d'ailleurs déjà pris des mesures pour pallier ces ventes manquantes.
a écrit le 19/04/2013 à 10:06 :
Le differend Montebourg ZorroValls est important et Pepere à qui donnera t-il raison. Ce qu'il se passe : Montebourg se comporte dans cette affaire en homme impartial, tandis que ZorroValls qui est en echec qsur sa politique securitaire avec un peu plus de cent euros sur son compte en banque nous prend pour des billes et si l'un des deux doit etre remercie ZorroValls doit retourner dans l'Essone ou il n'a rien fait sinon du cinema depuis qu'il est ministre et ne pas agir selon ses copains et coquins
Réponse de le 08/05/2013 à 9:17 :
Bravo pour votre commentaire, pour faire le trio infernal, il manque Ségolène et bien sûr hollande en tant que capitaine.
a écrit le 18/04/2013 à 23:45 :
Tien tiens, Gdf Suez par sa filliale Cofely. Après le hold-up des autoroutes et des parkings par Vinci, Suez s'intéresse aux marchés publics. La liste est malheureusement longue de tous ces marchés qui rendaient jadis notre économie prospère, et désormais confisqués par les sangsues que sont les Bouygues, Vinci, Suez, etc..... Perte de savoir faire industriel, moins d'activité économique, bientot plus besoin de gouvernement car les décisions viendront (si ce n'est déjà fait) de ces goinfres qui n'ont absolument rien à voir avec le monde de l'entreprise.
a écrit le 18/04/2013 à 21:49 :
Ce groupe n'est pas français ??
a écrit le 18/04/2013 à 15:49 :
il faudrait certainement revoir les marchés public et ne pas se limiter au prix proposé, mais à la casse sociale éventuelle en cas de perte de marché!
si une administration gagne des euros d'un coté sur le contrat de marché mais que l'état doit payer x fois plus cher la casse d'une entreprise non sélectionnée, le choix devrait être vite fait.
Réponse de le 18/04/2013 à 21:56 :
la perte de marché, c?est un risque inhérent à la prise de marché. Sinon , il suffit de créer des marches perpétuels ! le risque est exactement le même avec les autres clients. Armor lux va ouvrir des magasin supplémentaires, il peut donc y recaser ses salariés - d?ailleurs en contrat précaires. Les autres candidats vont peut être recruter. ou conserver des emplois qui sinon disparaitraient peut être. ces salariés là valent ils moins que les autres ? les propos du ministre pourraient sembler le laisser penser...
a écrit le 18/04/2013 à 14:28 :
le personnel de ryanair paye leur tenu et sont payés au lance pierre,les policiers surpayés devrait prendre en charge à leur frais leur tenu ce n'est pas aux contribuables encore et toujours encore à payer impôts, taxes on pourrait aussi leur payé une femme de ménage et de joie
a écrit le 18/04/2013 à 13:39 :
Mr Montebourt occupez des salariés de Petroplus comme votre chef l'avez promis lors de son démaechageage elctorale.
Et en faisant cela vous réaliserez vote travail.: C'est la meilleure publicité pour un gouvernement qui prend l'eau.

Allez on bosse sérieusement!
Réponse de le 18/04/2013 à 16:42 :
Allez on bosse sérieusement! .... Idem pour ton écriture!!!!
a écrit le 18/04/2013 à 12:43 :
Alors après le recel de fraude fiscale par le ministre du budget chargé des impôt, on a une prise illégale d'intérêt par le ministre chargé du redressement productif ...

Il reste 4 ans ? Cela promet !
a écrit le 18/04/2013 à 12:32 :
En réalité, il est le ministre des redressements des appels d'offres? Sa présence au gouvernement est intolérable.
a écrit le 18/04/2013 à 11:33 :
Ah bon ...maintenant les ministres vont intervenir dans les appels d'offres ? De deux choses l'une ...ou le ministre est" intéressé " sur le marché ...ce que , en cette période de lavage plus blanc que blanc je n'ose imaginer ...! soit nous sommes en régime Collectiviste et totalitaire ....et nos dirigeants attribueront les marchés (on gagnera du temps sur les appels d'offres )!!!!
Il va falloir que monsieur MONTEBOURG cesse ses interventions inadaptées et que Le Premier ministre prenne la décision (le peut-il ? ) de se séparer des incapables a leur poste ! ....
a écrit le 18/04/2013 à 11:23 :
Tiens! je croyais qu'il y avait des régles de passation des marchés publics Monsieur Montebourg serait-il au-dessus de la loi? Ou a-t-il une participation chez Armor Lux en plus de son contrat de mannequinat? Je ne vois rien en ce sens dans sa déclaration de biens!
a écrit le 18/04/2013 à 11:20 :
Il est bien évident que GDF-SUEZ peut faire un lobbying hors de portée de l'entreprise indépendante de Quimper. Qu'attend la BPI, banque d'investissement et de la réorganisation du tissu industriel français, pour faire entrer cette entreprise dans le giron d'un grand groupe.
A moins que le gouvernement n'édicte un "small business act" qui reéquilibre les appels d'offres de l'administration?
Réponse de le 18/04/2013 à 11:54 :
bonne idée. comme ça, intégrée à u grand groupe, on aura affaire à 2 lobbying de grands groupes. accessoirement, la partie confection du contrat - qui comprend aussi une partie "logistique " domaine maitrisé par Inéo - - sera confie à 2 PME françaises, qui produiront en France , et filiale d'un groupe familial français, spécialiste de ce type de vêtement depuis des lustres..un des fleurons français du secteur. Cette grosse boite à justement su fédérer un offre impliquant des PME/ETI française. chasse en meute. a l?allemande.
a écrit le 18/04/2013 à 10:56 :
ARMOR LUX a perdu dans un appel d'offres tout ce qu'il y a de plus sérieux au profit d'entreprises tout ce qu'il y a de françaises. C'est le procédure et je ne vois pas où est le mal.
a écrit le 18/04/2013 à 10:40 :
Ce titre est de très mauvais goût. Et l'image en rajoute avec mains gantées et menottes policières. Vivons nous dans un état policier?
a écrit le 18/04/2013 à 10:30 :
On pourrait peut être changer l'uniforme de la police française qui n'est ni "classe" ni beau. or l'uniforme symbolise l'autorité de la République. Ce ne sont pas les casquettes type "serveur Macdonald" que portent nos policiers qui concourent à crédibiliser les fonctionnaires de police.
a écrit le 18/04/2013 à 10:02 :
mais de quoi se mêle t'il ? S'il existe un procédure d?appel d'offre - pénible , d'ailleurs - , c?est pour être appliquée. ensuite, de quoi se plaint il ? Suez, c'est français..les PME qui confectionnerons, aussi, et elle produiront en France. Balsan est un professionnel de l'uniforme, fournisseur de l'armée, depuis de dizaines d'année. Ou alors, on fait un appel d?offre pour le fournitures de "d?uniformes armor lux." Accessoirement, 60% de la production Armor lux est sous traitée à l?étranger...dont les vêtements professionnels La sortie de montebourg va encore une fois , leur revenir en plein g...; qu?il se taise ! .
a écrit le 18/04/2013 à 9:39 :
Allons bon. Non seulement il faut travailler Français mais en plus il faut être pote d'un ministre pour obtenir un appel d'offre? Les autres PME Françaises dans le coup qui ont remporté le marché vont apprécier j'imagine ce comportement illégal. Cà s'appelle du trafic d'influence en vue d'obtenir des marchés non?
Réponse de le 08/05/2013 à 9:27 :
Ne me dites pas que vous êtes étonné que peut on attendre de cet incompétent notoire qui représente affaitement son président, RIEN
a écrit le 17/04/2013 à 23:44 :
A lire certains commentaires il ressort que certains sont content qu'une Entreprise Française perde un marché Public National...nous sommes sur la bonne voie ...continuons
Réponse de le 18/04/2013 à 0:23 :
Beaucoup te diront c'est pas française, c'est bretonne...Mais ce n'est pas la nationalité le problème.
a écrit le 17/04/2013 à 22:54 :
Le titre bof on frole le vraiment pas terrible et sans doute un peu plus...
a écrit le 17/04/2013 à 22:02 :
non résolu à priori ! si le pain du boulanger n'est pas bon , mal fait , je change de boulanger voilà !
a écrit le 17/04/2013 à 20:17 :
c'est fait juste pour emmerder arnaud car c'est lui le meilleur mais des qu'il ouvre la bouche ses copains le casse car ils sont jaloux c'est une cour de recreation ce gouvernement tous des incapables ils nous ont menti, trompé, volé et nous meme tous a la rue, mais eux se protègent bien en nous volant nos allocs, nos retraites,et la hausse et la creation de nelles taxes
a écrit le 17/04/2013 à 20:03 :
Et que fait ce monsieur du code des marchés publics ? C'est la personne responsable des marchés que revient la responsabilité juridique et la responsabilité du traitement transparent des appels d'offre... Alrs s'il veut favoriser une entreprise par rapport a une autre il faut qu'il fasse modifier ce code qui assure une certaine transparence sur l'action publique non seulement vis à vis des entreprises nationales mais aussi internationales (a minima européennes). C'est bien la politique, mais ce serait mieux s'il connaissait le code avant de raconter n'importe quoi !
a écrit le 17/04/2013 à 18:35 :
J'imagine que c'est plus que compensé par la vente de marinières suite à la pub du bel Arnaud.
a écrit le 17/04/2013 à 18:25 :
le titre racoleur ft songer a la gutter press... la tribune fait mieux d'ordre general...
a écrit le 17/04/2013 à 17:40 :
C'est nul ce titre !
Est-ce pour attirer des lecteurs supplémentaires en faisant croire à une procédure judiciaire, ou pour faire un bon mot ?
Navrant ...
Réponse de le 17/04/2013 à 17:57 :
voilà c'est ça, c'est pour faire un bon mot. C'est ce qu'on appelle de l'humour. Ca devient une denrée rare.
Réponse de le 17/04/2013 à 18:10 :
je confirme ce titre est un mauvais jeu de mot !! préjudiciable à cette petite PME qui a le mérite de se battre pour produire en France!
Réponse de le 17/04/2013 à 18:24 :
Il faut savoir qu'il s'agit du résultat du marché public qui est tombé et que le groupement, qui a gagné, produira en France.

Armor Lux détenait le précédent marché et je sais, de source sure, que la police nationale n'était pas satisfaite !

Quand on travaille mal, on perd des clients ! il n'y a rien de choquant à cela.
Réponse de le 18/04/2013 à 10:17 :
@Jérôme : vous n'avez rien compris aux commentaires aux quels vous répondez....Ce qui gène Helmut &Co c'est le titre de l'article un peu ambigu (moi même j'ai cru que le patron de la boite s'était fait arreter ou un truc comme ça). Faites un effort de réflexion avant de répondre...
a écrit le 17/04/2013 à 17:33 :
Armor-lux a refusé de faire une offre de reprise recevable de petite courrone.....
a écrit le 17/04/2013 à 17:30 :
Après tous ses exploits en faveur de pôle emploi, le bellâtre bourguignon commence à porter la guigne, vous ne trouvez pas ?
Réponse de le 18/04/2013 à 11:22 :
C'est ce qui arrive a force d'essayer de faire piloter les avions par des plombiers...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :