15 heures en Géorgie, une heure en Roumanie : combien de temps faut-il travailler pour se payer une bière ?

 |   |  414  mots
C'est en Géorgie qu'il faut travailler le plus longtemps (15,1 heures) pour pouvoir acheter une bière. Au Luxembourg, on peut s'offrir une pinte en 20 minutes. Et à Porto-Rico, 12 minutes suffisent!
C'est en Géorgie qu'il faut travailler le plus longtemps (15,1 heures) pour pouvoir acheter une bière. Au Luxembourg, on peut s'offrir une pinte en 20 minutes. Et à Porto-Rico, 12 minutes suffisent! (Crédits : <small>Reuters</small>)
On peut se payer une chope en travaillant 7,5 heures en Libye, 2 heures au Maroc, une demi-heure en Irlande, un peu moins en France et seulement 12 minutes à Porto-Rico.

Après le Big Mac et la pizza, c'est au tour de la bière de servir d'indice. C'est en tout cas ce qu'a essayé de faire le site Quartz, qui a calculé le nombre d'heures de travail nécessaires pour gagner un demi litre de bière dans chaque pays.

Pour réaliser son enquête, le site a comparé le salaire minimum dans différents pays, grâce aux données de l'Organisation internationale du Travail (OIT) et le prix moyen de 50 centilitres de la boisson à base de houblon dans un bar ou un restaurant local d'après la base de données de Numbeo.

Il faut moins de 2 heures pour la majorité des pays

Résultat des courses: comme le montre le tableau ci-dessous, c'est en Géorgie qu'il faut travailler le plus longtemps (15,1 heures) pour pouvoir acheter une bière. Il faut environ une journée de travail (7,5 heures) en Libye, mais seulement 2 heures au Maroc. En Chine, il faut compter un peu plus d'une heure.

C'est le double de la France, où il faut travailler une bonne demi-heure. Il en faut un peu moins (24 minutes) aux Etats-Unis, en Espagne, au Canada, au Japon, en Belgique et en Allemagne. Au Luxembourg, on peut s'offrir une pinte en 20 minutes. Et à Porto-Rico, 12 minutes suffisent!

hours-beer2

Globalement, dans deux tiers (61 pays) des 91 pays recensés, il faut deux heures de travail ou moins pour pouvoir acheter une bière au bar du coin. Et dans un peu plus d'un tiers, moins d'une heure est nécessaire.

Moins de dix minutes en Roumanie ?

L'idée d'un tel indice n'est toutefois pas nouvelle. En effet, la banque suisse UBS avait déjà fait ses propres calculs le 22 septembre 2012 à l'occasion de la fête munichoise de la bière (Oktoberfest). Dans son étude, d'ailleurs reprise par The Economist (cf graphe ci-dessous), elle avait ainsi conclu qu'il fallait en moyenne 20 minutes de travail pour pouvoir acheter 50 centilitres de bière.

Dans le détail, c'est l'Inde qui arrivait en tête du classement avec près d'une heure pour gagner une bière, juste devant les Philippines et la Colombie, où il fallait à l'époque compter un peu moins de 40 minutes.

Les Etats-Unis arrivaient en fin de liste avec moins de dix minutes nécessaires pour acheter une pinte, juste derrière la République tchèque, l'Allemagne et les Pays-Bas. En Roumanie aussi, à l'époque, il ne fallait alors pas plus de 10 minutes pour s'acheter une pinte.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/02/2014 à 16:32 :
il manque l iran et l arabie saoudite bizarre
a écrit le 12/02/2014 à 8:27 :
Bizarre en europe c est toujours un paradis fiscal qui est le mieux place...le luxembourg
a écrit le 11/02/2014 à 21:33 :
3.50€ au comptoir pour de la pression 33cl. Par contre, je ne sais pas comment ce classement peut être fait, car 3.50€ pour 33cl de Kro de 1664 ou de Heineken et autres eau agrémentées c'est trop cher, autant 3.50€ pour 33cl. de BUSH ou Cuvée des Trolls de la Brasserie Dubuisson, de Bon Secours de la brasserie Caulier, de Karmeliet de la brasserie Bosteels c'est un pur régal. Une Bush Ambrée Bière de Noël à 12% d'alcool, 3.50€ les 33cl servis au comptoir en France par le réseau "La Cervoiserie" est d'un niveau qualité prix imbattable.
a écrit le 11/02/2014 à 19:09 :
Vous pourriez faire le même sondage juste pour manger et un pour s'offrir un écran plat. Je suis sur que les Français seraient les premier a s'offrir l'écran plat mais les dernier a pouvoir manger... Cherchez l'erreur...
a écrit le 11/02/2014 à 17:37 :
Le prix varie d'un pays à l'autre en fonction des taxes et de la région (touristique ou pas).
Il faut prendre en considération le fait que le pays puisse être un grand producteur de bière depuis longtemps . Ne pas oublier la qualité de la bière commandée le prix va s'en ressentir.
A mon avis il y a trop de paramètres à considérer pour une telle étude.
a écrit le 11/02/2014 à 13:23 :
on en revient au prix du pain, c'est à dire au final à calculer le prix de l'énergie musculaire humaine.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :