Fiat lance enfin une nouvelle citadine

 |   |  481  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : DR)
La future Lancia Ypsilon sera dévoilée la semaine prochaine au salon de Genève. Le groupe italien prévoit d'en produire 120.000 par an en Pologne.

S'il affiche de beaux plans stratégiques d'avenir, le groupe italien est plutôt avare en nouveautés. C'est dire si la présentation de la nouvelle citadine « chic et snob » Lancia Ypsilon, la semaine prochaine au salon de Genève, est attendue. Partageant sa plate-forme avec la Fiat 500 et, comme elle, fabriquée en Pologne, l'Ypsilon est prévue « avec des capacités de production de 120.000 par an », selon le patron de la marque Olivier François. Ce petit véhicule sera commercialisé en juin 2011... avec un an de retard !

La dernière nouveauté, la compacte Alfa Romeo Giulietta lancée au début de l'été 2010, avait subi le même retard. Et la prochaine, la Fiat Panda III prévue fin 2011, aura de son côté six mois de retard... si elle sort à temps. Ce qui n'est pas sûr car elle doit être produite près de Naples, où le bras de fer avec les syndicats a duré longtemps. Pour 2012, certains redoutent que le seul vrai nouveau produit soit un minispace à bas coûts fabriqué... en Serbie. Même si une Alfa Giulia de gamme moyenne supérieure est officiellement programmée fin 2012. Le 4x4 Alfa, lui, risque d'être retardé à 2013.

Des investissements insuffisants

Le problème de Fiat, c'est qu'il sort moins de nouveaux modèles que ses concurrents, faute d'argent frais à cause d'une lourde dette qu'il a fallu réduire. Des trous se multiplient dans la gamme et les modèles ont un cycle de vie trop long. Bien des experts estiment d'ailleurs que le turinois n'investira jamais 20 milliards d'euros en Italie, comme annoncé. Le site spécialisé Automotive News Europe, généralement bien informé, affirme que l'administrateur délégué de Fiat, Sergio Marchionne, aurait en fait évoqué 21,5 milliards (dont 16 dans l'automobile) pour le monde entier ! Or, ses plus grosses usines sont en Pologne et au Brésil. Le piémontais a dû repenser son « plan produits » depuis son alliance avec Chrysler en 2009. Et, de fait, il se repose désormais beaucoup sur de futurs véhicules conjoints.

La Lancia Thema de haut de gamme, annoncée pour octobre 2011, n'est en fait qu'une Chrysler 300 rebaptisée, avec des objectifs de ventes très faibles (5.000 par an). Les économies d'échelles vont permettre de multiplier en principe les modèles, mais les différences de goûts des consommateurs n'en subsistent pas moins. Autre écueil : le fond de commerce de Fiat réside dans les véhicules petits ou compacts, dont les États-Unis sont peu friands.

En attendant, la concurrence ne chôme pas. Les ventes du groupe Fiat ont décliné de 3,2 % (- 8,2 % pour les voitures particulières) en 2010, alors que Renault (+ 14 %) ou PSA (+ 13 %) battaient des records. Dans l'Union européenne, Fiat a plongé de 17,4 % en 2010 (hors utilitaires) avec un fort recul en Italie. Et la dégringolade s'est accentuée en janvier 2011.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/03/2011 à 19:02 :
M VERDEVOYE LA JULITTA ALFA CONSOMME 2 LITRES DE CARBURAN EN MOINT Q UNE MEGANE
a écrit le 02/03/2011 à 18:54 :
M VERDEVOYE LE GROUPE FIAT A SORTIE PLUSIEUR NOUVEAUX MODELS LA MITO LA JULIETTA

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :