Bolloré rachète la part de Pininfarina et investit en Guinée

 |   |  252  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le groupe Bolloré a repris comme prévu la part du designer italien Pininfarina dans leur coentreprise pour fabriquer la Blue Car, destinée notamment au projet parisien Autolib'. Il a par ailleurs annoncé un projet d'investissement de 150 millions d'euros en trois ans dans le port de Conakry en Guinée.

A l'issue du rachat des part du designer italien, en grande difficulté financière, Pininfarina, Bolloré détient désormais 100% de l'entreprise que les deux groupes avaient fondée à parts égales, Véhicules Electriques Pinifarina Bolloré. Fixé par un accord en septembre dernier, l'opération porte sur un montant de 10 millions d'euros. Elle ne modifie pas le plan industriel de la société, qui a pour vocation de fabriquer des véhicules électriques notamment pour le projet parisien d'autopartage Autolib' dont elle a remporté l'appel d'offre. Les deux groupes collaborent sur un projet de voiture électrique depuis fin 2007.

Par ailleurs, pariant sur le potentiel de croissance de sa branche Afrique qui a déjà doublé de taille en 5 ans, Bolloré a annoncé son intention d'investir 500 millions d'euros sur le continent, dont 150 millions dans les 3 prochaines années dans le port de Conakry en Guinée. Cet investissement doit permettre de multiplier par trois le terminal conteneurs, et de désenclaver le Mali et le Burkina Faso, a indiqué le directeur général de Bolloré Africa Logistics. Le retour sur investissements attendu est d'environ 15 ans.

Le groupe a dénoncé la plainte pour corruption déposée par le Français NCT Necotrans (Getma International), contestant la décision du gouvernement guinéen le 9 mars dernier, de mettre fin à la concession du terminal à conteneurs de Conakry, qui lui avait initialement été attribuée en 2008 pour une durée de 25 ans. Getma International accuse Vincent Bolloré d'avoir financé la campagne électorale d'Alpha Condé.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/03/2011 à 14:48 :
A l'issue du rachat des part (il manque un 'S');
a écrit le 25/03/2011 à 12:55 :
L'entreprise Bolloré toujours de l'avant, toujours de la réussite, bel avenir pour l'emploi

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :