L'équipementier Valeo inaugure deux sites en Chine

 |   |  317  mots
Copyright Reuters
Le fabricant de composants français ouvre un centre technique et une usine de systèmes d'essuie-glaces.

Valeo a inauguré cette semaine deux nouveaux sites en Chine : un centre d?expertise électronique mondial  et une usine de production de systèmes d?essuyage. Le nouveau Centre d?expertise électronique, qui sera doté d?une équipe de plus de 100 ingénieurs d?ici à la fin de l?année et de 200 en 2015, sera dédié au développement du "hardware" et des services électroniques pour toutes les entités du groupe. Il jouera également un rôle-clé dans le développement des composants électroniques pour véhicules électriques. Le centre assurera des services d?ingénierie électronique, CAO (conception assistée par ordinateur) et "support qualité fournisseurs", pour toutes les lignes de produits. Ce centre sera intégré au site de production de Shenzhen.

La  nouvelle usine d?essuyage à Wenling  compte environ 800 employés et permet à Valeo d?augmenter sa capacité de production de systèmes d'essuie-glances  pour ses clients chinois et internationaux. Cette usine s?ajoute au site de production basé à Shanghai (en partenariat avec le groupe chinois SAIC) et conforte la position de leader mondial  du fabricant dans cette spécialité.

L'équipementier automobile français veut accélérer son développement dans les marchés à forte croissance, en particulier en Chine où il a l?ambition de doubler son chiffre d?affaires d?ici à 2015. Valeo est présent dans l'ex-Empire du milieu à travers ses quatre pôles  ? Systèmes de propulsion, Thermique, Confort et aide à la conduite, Systèmes de visibilité ? ainsi qu?à travers son activité deuxième monte, Valeo Service. En 2010, le groupe y employait près de 8.000 personnes  reparties sur quinze sites de production, trois centres de recherche et développement, huit centres d?ingénierie et un centre de distribution. Le nombre d'ingénieurs en Chine va plus que doubler, pour passer de 1.300 en 2010 à 3.000 dans les cinq ans, affirme un communiqué du fabricant de composants pour véhicules. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/04/2011 à 11:23 :
l'entreprise Valéo a-t-elle embauché la jeune Chinoise stagiaire il y a peu de mois ?Cette personne doit connaitre et s'intégrer aisément !
Réponse de le 01/04/2011 à 12:21 :
pas encore, Valeo est en concurrence avec Renault pour la recruter...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :