Le marché automobile français plonge

Les immatriculations de voitures neuves en France ont reculé de 5,9% en juillet à 159.945 unités. Les constructeurs tricolores affichent un recul de 9,3%.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Les immatriculations de voitures neuves en France ont fléchi de 5,9% en juillet (en données brutes) à 159.945 unités. La baisse est de 1,2% en jours ouvrables comparables. Depuis le début de l'année, les immatriculations sont quasi-stables mais, après un bon début d'année, il est clair que le marché s'essouffle et que la tendance s'inverse. Le second semestre risque d'être difficile pour les constructeurs après l'arrêt des primes à la casse.

Les marques françaises souffrent plus que les étrangères. Renault et PSA affichent globalement un recul de 9,3%, contre une baisse de 1,2% seulement pour les marques importées, selon le CCFA (Comité des constructeurs français d'automobiles). Cet effritement marqué s'explique par rapport aux bons scores des Français l'an dernier, quand les primes à la casse favorisaient les petits véhicules d'entrée de gamme dont ils sont les spécialistes. 

Chez Renault, la marque roumaine Dacia plonge de 48,8% en juillet avec seulement 4.577 véhicules immatriculés! Le label Renault proprement dit affiche un repli de 2,7%. Il limite la casse grâce à ses promotions canon sur les petits véhicules à essence. Renault affirme avoir manqué de diesels suite à une mauvaise programmation industrielle et faute d'investissements. Le groupe PSA fait face depuis mars à des difficultés d'approvisionnement sur des composants de moteurs provenant du Japon. Il baisse de 7%, la marque Peugeot se repliant de 7,5% et Citroën de 6,4%.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.