Le chinois Geely investit à l'étranger

Le constructeur chinois veut construire une usine en Indonésie.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Le chinois Geely Automobile Holdings compte investir 2 milliards de dollars (1,4 milliard d'euros) en Indonésie afin de répondre à l'importante demande de véhicules du pays, a rapporté un journal local ce mercredi. Geely pourrait faire de l'Indonésie sa base de production pour les exportations vers d'autres pays de la région Asie du Sud-est-Pacifique, notamment l'Australie et la Nouvelle-Zélande, assure le journal Kontan, citant le directeur général d'une filiale de Geely, Budi Pramono.

La forte croissance économique indonésienne provient de la hausse des dépenses de la classe moyenne et l'économie pourrait connaître une croissance de 6,8% cette année, d'après la banque centrale. Geely, qui possède quatorze concessionnaires en Indonésie, a un objectif de ventes réduit de 2.450 véhicules cette année. Mais l'entreprise chinoise, qui a racheté le suédois Volvo l'an passé, compte construire une usine à Cikarang, près de la capitale Djakarta, d'ici à 2014 afin de fabriquer 30.000 voitures par an.

Les voitures chhinoises sont égéralement rustres, mal finies et d'un niveau technologique médiocre. Même si la fiabilité n'est pas leur fort, elles ont l'avantage d'être simples et peu chères. Un peu à la manière des voittures coréennes il y a vingt ans.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.