Porsche va verser une super prime de 7.600 euros à ses salariés

 |   |  369  mots
Porsche, le constructeur le plus rentable du monde
Porsche, le constructeur le plus rentable du monde (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Cette prime sera versée aux 8.500 salariés de la firme allemande. Les perspectives pour 2012 sont prometteuses.

Porsche soigne ses salariés. Le constructeur automobile allemand va verser à ses 8.500 salariés une prime exceptionnelle de 7.600 euros euros. Et, ce au titre de l'année 2011. La prime profitera à tous, "qu'ils travaillent en cuisine ou comme ingénieurs", précise dans un communiqué le président du comité d'entreprise, Uwe Hück. Elle s'applique toutefois seulement aux salariés en contrat indéterminée, pas aux intérimaires.

Super marge opérationnelle

Réputée pour les performances, la haute technologie et la fiabilité de ses véhicules, la marque créée juste après la guerre reste le constructeur le plus rentable du monde. Sur neuf mois, elle a engrangé un bénéfice d'exploitation de 1,5 milliard d'euros, soit une marge opérationnelle de 19 %. Il est vrai que le prix de vente moyen atteint 80-90.000 euros.

La holding Porsche SE, qui détient 50 % de Porsche AG et... 51 % du groupe Volkswagen, a toutefois affiché une perte nette. Mais celle-ci est liée uniquement à des options en rapport avec la vente de Porsche AG à... Volkswagen, qui détient 49,9 % du capital de la firme de Stuttgart. La fusion, plusieurs fois retardée, n'a toujours pas eu lieu.

Perspectives bonnes pour 2012

Pour 2012, les perspectives sont bonnes. Le spécialiste de Stuttgart des voitures à hautes performances vient de renouveler son modèle fétiche, la célèbre 911 dont les origines remontent à 1963. La toute nouvelle mouture a été commercialisée début décembre.

Un dérivé cabriolet (à partir de 102.056 euros) arrivera en mars. Porsche pourrait du coup friser les 140.000 unités en 2012, alors qu'il avait pour la première fois dépassé l'an dernier la barre des 100.000.

Nouveau 4x4 compact

En 2013, Porsche sortira un nouveau 4x4 compact, le Macan, qui constituera la cinquième gamme de modèles de la marque. Ce véhicule sortira des chaînes de montage de Leipzig, en ex-RDA. Le site implanté en Saxe fera l'objet d'une extension pour devenir une usine de production complète, avec ses propres ateliers de tôlerie et de peinture.

L'investissement de 500 millions d'euros représente l'un des plus importants projets de l'histoire de Porsche. Le constructeur de voitures de sport compte créer plus de 1.000 emplois sur ce site.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/03/2012 à 9:39 :
Curieusement, on en parle peu dans les médias, alors que ça pourrait être un exemple du modèle allemand. En France, un pays n'est un modèle que lorsqu'il s'agit de rogner sur les avantages sociaux des salariés et d'installer l'austérité.
a écrit le 01/03/2012 à 8:54 :
Que les salariés de Porsche touchent une prime, rien à redire. Le constat qu'il faut faire c'est que le secteur du luxe ne s'est jamais aussi bien porté, ce qui veut dire que la frange la plus riche s'enrichit de plus en plus, sur le dos de ceux qui n'ont pas grand-chose.Le creusement de cet écart va devenir un vrai problème, source inéluctable de conflits.
a écrit le 01/03/2012 à 8:54 :
Que les salariés de Porsche touchent une prime, rien à redire. Le constat qu'il faut faire c'est que le secteur du luxe ne s'est jamais aussi bien porté, ce qui veut dire que la frange la plus riche s'enrichit de plus en plus, sur le dos de ceux qui n'ont pas grand-chose.Le creusement de cet écart va devenir un vrai problème, source inéluctable de conflits.
a écrit le 01/03/2012 à 8:54 :
Que les salariés de Porsche touchent une prime, rien à redire. Le constat qu'il faut faire c'est que le secteur du luxe ne s'est jamais aussi bien porté, ce qui veut dire que la frange la plus riche s'enrichit de plus en plus, sur le dos de ceux qui n'ont pas grand-chose.Le creusement de cet écart va devenir un vrai problème, source inéluctable de conflits.
a écrit le 01/03/2012 à 7:12 :
Ce n'est pas en France que l'on verrait ceci.
Les grands patrons préférant distribuer discrètement les bénéfices aux actionnaires.
Encore un exemple allemand à suivre .
a écrit le 29/02/2012 à 20:52 :
divisez pour mieux régné telle et notre devise
a écrit le 29/02/2012 à 16:55 :
« qui constituera la cinquième gamme de modèles de la marque » Faut. C'est le sixième. 911, Boxster, Cayman, Cayenne, Panamera, et le Macan.
a écrit le 29/02/2012 à 16:13 :
Cette prime montre toute la force des marques allemandes, force est de constater qu'en France nous somme loin de ce résultat, nous qui préféront investir dans les petits modèles de voitures économiques, le resultat est sans appel, pour les salariés français de l'industrie automobile, ce n'est pas une prime qui les attend mais un avenir morose.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :