Face à la crise, Renault appelle à des aides publiques

 |   |  674  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le directeur général délégué de Renault, Carlos Tavares, "appelle de ses vœux un soutien du marché français et européen". Le début d'année est "inquiétant" sur le Vieux continent.

"J'appelle de mes v?ux un soutien du marché auto français et européen. Il faut le soutenir à un niveau minimal", affirme ce mardi le directeur général délégué de Renault, Carlos Tavares, lors d'une rencontre avec quelques journalistes au centre logistique de pièces détachées du groupe à Cergy, en région parisienne. "Jusqu'à quel niveau peut-on laisser tomber le marché ?", s'inquiète le patron opérationnel du constructeur au losange. Carlos Tavares indique au passage que "les dirigeants politiques expriment le souhait de ne pas avoir d'austérité sans croissance". A bon entendeur...

Il refuse de préciser le type d'aides souhaitées, soulignant qu'elles peuvent jouer aussi bien sur les volets "environnement que renouvellement du parc". Il affirme à ce propos que les primes à la casse précédentes "n'ont pas renouvelé complètement le parc". Sous entendu : il y a encore de la marge... Généralisées un temps à la presque totalité des pays européens, les dernières primes à la casse ont pris fin en France au 31 décembre 2010 (commandes) et au 31 mars 2011 (livraisons).

Ces aides gouvernementales prévoyaient des remises à charge du contribuable pour l'achat d'une voiture neuve contre la cession d'un véhicule âgé destiné à la casse. Un dispositif qui a l'avantage de relancer, provisoirement du moins, les marchés et de favoriser les fabricants de petits véhicules d'entrée de gamme comme Renault. Mais il coûte cher à l'Etat. La dernière prime à la casse a coûté à l'Etat un milliard d'euros. Quant au dispositif de bonus-malus pour inciter le client à acquérir des véhicules sobres et rejetant peu de C02, il a pesé pour 1,2 milliard d'euros sur le budget français.

Marchés en chute

Carlos Tavares rappelle que "le début d'année est inquiétant sur le Vieux continent" avec "des marchés européen et français en recul respectif de 6 % à fin mai et 16 %. Alors que nous prévoyions en début d'année - 3 % en Europe et - 6 % en France". "Heureusement, on a une forte croissance hors d'Europe occidentale qui génère beaucoup d'activité, y compris pour nos sites français", se félicite le directeur général délégué. Les régions Amériques, Euromed (Afrique du nord, Turquie, Roumanie essentiellement), Eurasie (Russie notamment), tirent en effet les marchés mondiaux. "Là, il n'y pas de crise", précise Carlos Tavares. "En 2013, on dépassera les 50 % de ventes du groupe hors d'Europe de l'ouest".

Du coup, malgré la crise sur le Vieux continent, "nous pouvons maintenir pour l'instant l'entreprise à flots. Le niveau de trésorerie reste sain. On a considérablement réduit la dette en 2011", affirme le directeur général délégué de Renault, qui affirme disposer d'un avantage compétitif substantiel à l'échelle mondiale avec sa gamme "Entry" (à bas coûts). "On a trouvé l'équation pour être très rentable avec des véhicules d'entrée de gamme".

Economies à tous les étages

Devant la crise, Renault devra-t-il supprimer des emplois ? "On fait tout pour éviter des suppressions d'emplois. On recourt aux dispositifs de mobilité interne. Ainsi, à Cergy (centre logistique), il y a des gens qui viennent des usines de Sandouville (Seine maritime) et du nord de la France. On fait jouer ça à plein. Pour l'instant, ça suffit", indique le patron, qui revendique par ailleurs la mise en place d'un nouveau concept à tous les étages de l'entreprise, la "frugalité ingénieuse".

En période de crise, "c'est faire beaucoup avec peu". Indiquant au passage que, "lors d'un récent déplacement avec des analystes financiers sur le site de Tanger au Maroc, j'y suis allé par un vol d'easyJet et revenu par Ryanair à Beauvais", Carlos Tavares précise sans ambages : "je demande aux collaborateurs de proposer des économies" ! En revanche, "on ne touche pas aux programmes ni aux délais de sortie des nouveaux véhicules". Il insiste : "nous assurons la croissance de Renault, mais sans hausse des dépenses". Car la crise n'est pas finie.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/06/2012 à 12:18 :
La voiture n'est-elle pas sur le déclin ? Ne faut-il pas réinventer la vie sans la voiture, qui a des inconvénients majeurs ? Ne faut-il pas comme les Grecs revenir à la pratique du potager ? Si oui, il faut arrêter de construire des HLM's pour les nouveaux entrants et mettre en place un objectif de solde des flux migratoires nul qui permettra d'affecter les surfaces des terres mangées actuellement de façon vorace pour la construction de logements sociaux, au profit de potagers pour tous. les Français.
a écrit le 13/06/2012 à 22:43 :
Le pb les voitures françiases ne sont pas attractives. Je vais chez Peugeot pour une 508 on me propose une voiture de direction à 20k? sans GPS mais comment peut-on vendre des voitures de ce type sans ce produit devenu courant. Une pub de Citroen vante le Picasso avec clim et lecteur CD mais nos constructeurs ont du rretard sur les voitures dites en France haut de gamme ou moyenne gamme et que dire de la Mégane 4 portes dont la palce à l'arrière est faite pour quelques km mais pas pour de longs trajets car dans ce cas bonjour les articulations des genoux. Il faut que nos tricolores cessent de men,dier pour des voitures médiocres ou bas de gamme qui ne correspondent PLUS pas au marché.
Réponse de le 14/06/2012 à 12:40 :
Dacia, 1ier fiabilité, Renault 4ième fiabilité, Nissan 14ième, et pour comparer, VW 11ième, mercedes 17 ième, audi 19ième, bmw 20ième, Renault classé comme excellent en fiabilité dans l'ADAC Allemand. Citroën et Peugeot 6 et 9ième. 2ième chevrolet, 3ième suzuki, 5ième kia, 7ième Toyota
Réponse de le 14/06/2012 à 14:22 :
je viens de passer les 280 000km avec ma dacia gpl, que de l'entretien (et un petit problème avec l?essuie-glace arrière), c'est tout. ma femme avec sa clio 2 1.5 dci a actuellement 310 000km, un problème de compte-tours, c'est tout.
Réponse de le 15/06/2012 à 14:08 :
le troll dacia tu nous fatigues, de plus tes résultats sont bidons, et nous cela nous bidonnent !
a écrit le 13/06/2012 à 15:47 :
Des voitures moches et banales, des prix qui grimpent au ciel dès qu'on veut un moteur, 3 options, du cuir et une boite auto, ... A mon avis ce qui manque surtout dans cette boite c'est l'écoute des besoins/envies des clients; Le management n'a pas réussi à faire bouger les esprits, pas de créativité, une fuite en avant avec l'électrique dans une entreprise complètement ringarde.
Réponse de le 13/06/2012 à 16:14 :
Dacia, 1ier fiabilité, Renault 4ième fiabilité, Nissan 14ième, et pour comparer, VW 11ième, mercedes 17 ième, audi 19ième, bmw 20ième, Renault classé comme excellent en fiabilité dans l'ADAC Allemand. Citroën et Peugeot 6 et 9ième. 2ième chevrolet, 3ième suzuki, 5ième kia, 7ième Toyota
Réponse de le 13/06/2012 à 16:21 :
c'est vrai qu'une volvo v60 hybride à 60 000? (50km d'autonomie en électrique) c'est mieux qu'une fluence 100% électrique à 20 000?. (185km).

87% des trajet européen font moins de 60km/jour.
Réponse de le 14/06/2012 à 14:25 :
en tout cas, moi avec ma fluence ze électrique, je fais 150km avec le plein sans trop rouler à l'économie, je recharge tous les 3 jours... et ce silence de fonctionnement, j'en suis fan, et avec les économies (pas de filtre à huile, pas de vidanges, pas d'embrayage, pas du turbo, pas de fap, pas d'injecteur, pas de pompe à injection, pas de liquide de refroidissement, pas de boite de vitesse, pas de filtre à air, à gasoil, moins d'usure des freins, pas de courroies de distribution, courroie d'accessoire, etc...) j'arrive à rentabiliser mon achat !
a écrit le 13/06/2012 à 14:57 :
Le marché européen est largement mature et ce depuis plusieurs années.Sa chute cette année sera de l'ordre de 10 à 15 pour cent . Pourvu que cela impacte seulement les véhicules diesels; le taux de particules fines s'en trouvera amoindri d'autant et nos poumons s'en porteront mieux.
Réponse de le 13/06/2012 à 16:15 :
que l'Europe taxe le diesel comme il devrait l'être. pour faire du gasoil désouffré, on utilise une grosse quantité d'hydrogène, ce carburant devrait coûter plus cher en réalité !
a écrit le 13/06/2012 à 13:24 :
GHOSN n'a qu' à reverser sa colossale rétribution ! Français , il va falloir réapprendre à gagner sa croûte à la sueur de son front . Finies les subventions aux bouteilles de Pastis ... C'est la gauche qui régale et les caisses sont vides !
a écrit le 13/06/2012 à 12:26 :
une aide publique...payee par les contribuables...pour que certains de ces derniers achete une auto...et pourquoi Renault ne vend pas ces voitures? et pourquoi son pdg gagne 10 millions d euros? et pourquoi les salaries de chez renault gagnent bcp plus qu un salarie dans une pme..etc...
Avant de demander des aides...il y a des questions a resoudre...
a écrit le 13/06/2012 à 12:15 :
Le plan social n'est pas loin.....
a écrit le 13/06/2012 à 11:47 :
Qu'on nationalise cette entreprise avant qu'elle ne soit rachetée par la Chine ou le Quatar! Surtout pas de subventions!
a écrit le 13/06/2012 à 11:42 :
il n'a qu'a demander des aide dans les pays ou il déclocalise la fabrication de ses voitures, mais c'est vrai que là bas les ouvriers sont si mal payés que même avec une prime ils ne risquent pas de pouvoir acheter.
c'est tout de même bizarre ces capitalistes qui bavent continuellement sur l'état et les impôts pour aussitôt mendier des aides publics au lieu de faire travailler leur cerveau ! dehors les incompétents de Renault.
Réponse de le 13/06/2012 à 14:02 :
Ne vous viendrait-il pas à l'idée que si Renault demande des aides de l'Etat c'est en compensation de ce que l'Etat leur impose en France ? A savoir le maintien d'un certains niveau d'emplois à des couts bien plus élevés que dans les pays voisins. Les allemands ont mis presque tout en Hongrie-Tchéquie-Pologne, et ils sont très profitables. Si on veut éviter la perte de nos emplois ce ne sera certainement pas en forcant les entreprises ainsi mais en faisant en sorte qu'importer coute plus cher que de produire localement ... Mais attention, nous évoquons ici un tabou du marché unique européen et des droits de douanes avec l'OMC qui ont été négociés surtout pour des pays très exportateurs comme l'Allemagne ...
Réponse de le 13/06/2012 à 15:00 :
c'est marrant en France c'est toujours le faute de l'état. en allemagne pourtant VW à des couts de production plus élevés que Renault et pourtant ils pareviennent à développer la production sur le sol allemand et à faire des bénéfices colossaux. c'est bien l'incompétence des dirigeants de Renault qui est en cause.
Réponse de le 13/06/2012 à 16:16 :
il faut le virer
a écrit le 13/06/2012 à 11:28 :
Forcément, à délocaliser en Slovénie (CLio, Twingo) Roumanie (Logan), Brésil (Sandero), Tunisie (Lodgy), les français au chômage n'ont plus les moyens d'acheter des voitures neuves!
Au lieu de venir pleurer sur la tombe qu'ils ont creusé, certains dirigeants feraient mieux de se poser les vraies questions... Comme l'ont fait les Allemands (qui sont les seuls à faire de la croissance en Europe, et sans pleurnicher)
Réponse de le 13/06/2012 à 15:26 :
CQFD
a écrit le 13/06/2012 à 9:56 :
Renault a annoncé une année 2013 exeptionnelle pour eux (voir article précédent...) alors pourquoi demander des aides publiques où en fin de course ce seront les contribuables français qui vont financer la politique de délocalisation de Renault??
a écrit le 12/06/2012 à 23:00 :
Soutenir une industrie qui s'est spécialisé dans la production de moteur diesel. mais quelle bonne idée!!!
Réponse de le 12/06/2012 à 23:41 :
Moteur diesel car l'Etat les a poussé à le faire, grâce (ou à cause) du prix du gasoil avantageux !!!

Mais les moteurs essences de nouvelles générations qui arrivent sont très bien. (0.9L Turbo chez Renault, bientôt le nouveau 1.2 Turbo, etc...) les VTI.... le seul problèmes c'est l'injection directe essence, ça fait beaucoup de particules, il faudra un FAP sur les essences bientôt, à voir si ça se bouche comme sur les diesel.... la meilleure solution en thermique sera le GPL = pas de particules !
Réponse de le 13/06/2012 à 0:26 :
Ou le gaz naturel bien sûr !
a écrit le 12/06/2012 à 21:28 :
moi je croyais que les boites un fois privatisées ça marchait mieux...maintenant que cela va mal les actionnaires se cassent et c'est l'état avec nos impôts qui va renflouer...étonnant non?
Réponse de le 12/06/2012 à 21:54 :
Le problème c'est le capitalisme.... qu'on STOPPE ça... et le monde ira bien mieux.
a écrit le 12/06/2012 à 20:10 :
Que Carlos GHOSN mette fin à la holding qui détient Renault-Nissan basée aux Pays-Bas !
Ils veulent échapper à l'impôt sur les plus-values français mais veulent nos impôts.
Qu'ils aillent se faire voir !
Réponse de le 12/06/2012 à 20:52 :
Tout à fait d'accord. Et la super-taxation à 75%, il s'en f... comme de l'an 40, vu qu'il est rémunéré par cette holding... Les difficultés de Renault en Europe proviennent des choix stratégiques désastreux de ce M. Goshn, que font les administrateurs, et les actionnaires???
Réponse de le 12/06/2012 à 21:32 :
Vous racontez n'importe quoi, mais plus le mensonge est gros, plus il est crédible.
a écrit le 12/06/2012 à 19:58 :
encore un qui va avoir des aides, se casser dans les pays pauvre faire quelques bénéfices, c dingue une entreprise qui vend tant de voiture demande de l'aide, mais c l'hopital qui se fou de la charité...
a écrit le 12/06/2012 à 19:51 :
beh voyons ,je fabrique de la merde et je suis étonnée que personne veut de mon produit ,au secours L ETAT,veux tu me donner du pognon pour que je puisse continuer a fabriquer mes diesels cancerigenes que les autres pays n en veulent pas !
Réponse de le 12/06/2012 à 20:21 :
Mais c est carrément ça !
Réponse de le 12/06/2012 à 21:49 :
Dacia, 1ier fiabilité, Renault 4ième fiabilité, Nissan 14ième, et pour comparer, VW 11ième, mercedes 17 ième, audi 19ième, bmw 20ième, Renault classé comme excellent en fiabilité dans l'ADAC Allemand. Citroën et Peugeot 6 et 9ième. 2ième chevrolet, 3ième suzuki, 5ième kia, 7ième Toyota.
a écrit le 12/06/2012 à 19:37 :
Avec ces pleurs de crocodile, Renault espère se faire indemniser pour le mal investissement dans la voiture tout électrique, avec des milliards engloutis en pure perte, investissement idiot et démagogique imposé par le précédent gouvernement en mal d'électeurs verdâtres. Non mais franchement, quel individu rationnel va acheter une poubelle au design hideux, qui aura à peine 150 km d'autonomie l'été (sans doute à peine 100 km l'hiver), qui nécessite 12 heures pour faire le plein et exige une fortune en location pour changer les batteries ? Il n'y a que les administrations pour pouvoir se payer ce "luxe" (le temps de recharge est compatible avec leurs horaires de travail), grâce à l'argent gratuit des moutontribuables, évidemment.
Réponse de le 12/06/2012 à 21:56 :
e roule en Renault Fluence ZE (électrique) quel bonheur !!! je recharge la batterie grâce à mes panneaux photovoltaïques/onduleur installés sur mon toit et déjà rentabilisé depuis 3 ans ! et j'ai une autonomie en roulant dynamiquement de 130km (je l'utilise pour le travail/courses/détente) et je suis dans une grande ville, nickel. comme 2ième voiture qui ne sert qu'une fois par an pour faire un long trajet j'ai ma petite twingo 1.2 qui coûte rien et consomme rien, elle est pas belle la vie ?
Réponse de le 12/06/2012 à 21:56 :
vu le prix de la voiture comparé à un diesel, les nuisances en moins, la fiabilité, la batterie qui est remplacée (dans la location, si elle est HS, si une nouvelle génération sort...), pas de vidanges, pas de courroies à changer, pas de bougies, moins de freins, pas d'embrayage, ni de boite de vitesse, ni de réglages à faire, pas d'EGR qui se bouche, pas de FAP qui se bouche... pas d'échappement à changer, pas de filtres à air/gasoil/huile.... si c'est rentable !!!!!!! sachant que : 87 % des trajets en Europe n'excèdent pas 60 km/jour !
Réponse de le 12/06/2012 à 22:02 :
12h pour faire le plein ? huhu ??? c'est nouveau, ça vient de sortir ? 2 fois moins largement, et avec 87% des européens qui font seulement 60km/j, une autonomie de 185km, c'est largement suffisant pour tenir 2 voir 3 jours !!! (et avec la location de batterie, on a le droit au remplacement, et surtout aux nouvelles générations qui apporteront + d'autonomie dans un futur proche !) et ça se recharge en 6 heures, prête pour aller au boulot, branchée à minuit, on part à 6h du matin...., de + pour une voiture à moins de 20 000?, ça reste très rentable sans tout l'entretien de type vidange, courroies de distribution, filtres à gasoil, à huile, à air, à pollen, moins d'utilisation des freins (meilleur frein moteur), pas d'embrayage, pas de boite de vitesse, pas de fap, pas de sonde lambda, pas d'injecteur, pas de turbo, pas de pompe à injection, etc....
Réponse de le 12/06/2012 à 22:18 :
modification : moins filtre à pollen...
Réponse de le 13/06/2012 à 0:34 :
dans un futur proche, avec les nouvelles batteries air-métal (air zinc, etc..) moins chères, fiable, facilement recyclable, on pourra multiplier par 10 l'autonomie avec la même taille/poids de batterie ! c'est à dire 1000 à 2000km.
a écrit le 12/06/2012 à 19:36 :
Vite de l'argent public frais pour financer l'idiotie du Twizy !
Réponse de le 13/06/2012 à 0:28 :
Jaloux ? Je fais 30km par jour avec le mien, modèle 80. Il remplace mon ancien scooter qui coûtait presque aussi cher à l'achat ! + les frais d'essence/huile/pot d'échappement, le bruit... la sécurité en cas de choc ou de glissade. Un vrai régale.
Réponse de le 13/06/2012 à 0:36 :
j'ai remplacé ma smart par un twizy 45 pour rouler en ville, mes collègues sont jalouses, et facile à rentabiliser !
Réponse de le 13/06/2012 à 6:51 :
Les desinformateurs de Renault, la Task Force marketing est la ! Au lieu de squatter les forums, faites des produits moins laids. Quant a changer le carrelage blanc par du carrelage gris dans toutes les concessions Renault, c'est surement pas cela qui fera revenir les clients. Twizy = nouvel Avantime, grand succes commercial prevu n'est ce pas LOL
Réponse de le 13/06/2012 à 11:30 :
Sécurité indéniable en cas de choc, l'inflammation des batteries au lithium! Génial!
Réponse de le 13/06/2012 à 11:50 :
A moins de se crasher à 160km/h pour réussir à éclater le châssis (très solide) et atteindre la batterie en profondeur, prouvez-le ?
a écrit le 12/06/2012 à 19:36 :
De qui se moque t'on!!!!!! Commencez par produire vos véhicules en FRANCE et sur le "vieux continent" plutôt que d'ouvrir des usines dans les pays à faibles masses salariales!!!!! Et ensuite vous pourrez prétendre à des aides publiques.....
Réponse de le 13/06/2012 à 11:50 :
mais faudrait aussi que les français commencent à acheter des voitures françaises or quand on regarde les parts de marchés ceci diminue régulièrement au profit des constructeurs allemands. Vous voulez des emplois en France, faut acheter français alors.
a écrit le 12/06/2012 à 19:35 :
Renault n'a qu'a demander des aides au Maroc, Turquie et Roumanie, quel culot !!! Le contribuable francais n'a pas a payer pour l'incompetence et pour la politique agressive de delocalisation de Renault, producteur de brouettes !
Réponse de le 13/06/2012 à 0:32 :
Jalousie. Dacia, 1ier fiabilité, Renault 4ième fiabilité, Nissan 14ième, et pour comparer, VW 11ième, mercedes 17 ième, audi 19ième, bmw 20ième, Renault classé comme excellent en fiabilité dans l'ADAC Allemand. Citroën et Peugeot 6 et 9ième. 2ième chevrolet, 3ième suzuki, 5ième kia, 7ième Toyota.
a écrit le 12/06/2012 à 19:25 :
Quand on se spécialise dans la cochonnerie bas de gamme, on fint par en appeler aux mesures protectionnistes (aides dissimulées) du gouvernement pour ne pas couler. Volkswagen s'en sort très bien, son haut de gamme tire le reste, et c'est la même crise pour tout le monde. Mais il est vrai qu'en France on fait la chasse aux riches, alors on ne peut quand même pas leur proposer, de manière politiquement correcte,du haut de gamme. Tout un mode de pensée, une stratégie, et un positionnement à revoir.
Réponse de le 13/06/2012 à 2:14 :
Je possède une Megane 3 RS, un BMW M3, une Audi S6 et ma femme une Citroen DS5 Hybrid, et les françaises n'ont pas rougir face aux allemandes. je pense que je suis bien placé pour comparer. PS : je rentre du boulot là. (en Suisse)
a écrit le 12/06/2012 à 19:23 :
Pourquoi ne demande t'il pas de l'aide aux pays ou sont délocaliser les usines, il sont d'accord pour vendre aux français, et pour donner de l'emploi à une mains d'oeuvre low cost
Réponse de le 12/06/2012 à 19:53 :
Tout à fait d'accord, il délocalise les usines, qu'il demande des subventions au Maroc, Algérie,... il nous prend vraiment pour des idiots!
a écrit le 12/06/2012 à 19:11 :
Et une fois de plus, ils sont tous capitalistes avec l'argent du contribuable !!! Une entreprise, c'est fait pour gagner de l'argent, pas pour pleurrer pour avoir des fonds publics. Si Carlos et ses sbires ne savent pas gagner d'argent, qu'ils laissent leur place à d'autres plus compétents !!!
Réponse de le 13/06/2012 à 15:23 :
assez bon résumé de la situation en France, pourquoi l'industrie allemande marche du feu de dieu alors que les francais avec des coûts inférierus ne s'en sortent pas ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :