Un plan auto pas si "made in France" que cela...

 |   |  1091  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le plan auto dévoilé ce mercredi par Arnaud Montebourg affiche un objectif : sauver le « made in France ». « On réinvente l'automobile française, accessible à tous », a expliqué le ministre du Redressement productif, très lyrique. Vive la voiture « propre et populaire » ! Le gouvernement a décidé de renforcer les super bonus écologiques pour les véhicules électriques ou hybrides. Ce plan doit ouvertement aider PSA Peugeot Citroën en grave crise et Renault. Mais il n'est pas sûr du tout que le "made in France" en profite vraiment, contrairement aux apparences.

Le plan auto dévoilé ce mercredi prévoit un super bonus pour véhicules électriques jusqu'à 7.000 euros (contre 5.000 euros actuellement) et jusqu'à 4.000 (contre 2.000 euros aujourd'hui) pour les hybrides (thermiques-électriques). Les mesures prévoient aussi une petite amélioration du bonus pour les modèles classiques rejetant peu de CO2. Sur le papier, c'est parfait. Les constructeurs français Renault et PSA Peugeot Citroën sont en effet des spécialistes de ces modèles... Seulement voilà, il n'est pas sûr du tout que la production automobile hexagonale en profite autant que prévu. Il est même à craindre que l'incidence sur le « made in France » ne s'exerce qu'à la marge.

Jusqu'à 7.000 euros de super bonus pour voitures électriques

Aider les voitures électriques, c'est donner une prime à Renault, le constructeur le plus avancé au monde avec son allié Nissan dans les véhicules « zéro émission ». C'est bon pour la future citadine Zoé, produite à Flins, en région parisienne, dont Renault annonce qu'il repousse son lancement, initialement prévu pour cet automne, au premier trimestre...pour des raisons techniques. Renault a prévu des capacités pour la produire de 150.000 unités annuelles. Arnaud Montebourg, le ministre du Redressement productif, a ainsi annoncé un prix net pour la Zoé « bonussée » de 13.400 euros (+ la location des batteries, tout de même). C'est donc a priori favorable au « made in France ». Par la voix de son PDG, Carlos Ghosn, Renault a d'ailleurs aussitôt « salué la volonté de l'Etat de soutenir la filière automobile française », ajoutant que le constructeur « se félicite tout particulièrement du signal fort envoyé en faveur des véhicules propres et notamment des véhicules électriques ». Le constructeur au losange affirme que « 80% des véhicules électriques vendus dans le monde par Renault seront produits en France en 2015 ».

Il n'empêche. Si l'utilitaire Kangoo électrique est fabriqué dans l'Hexagone comme la future Zoé, les autres modèles électriques de Renault (le quadricycle Twizy et la berline Fluence) sont respectivement produits en Espagne et en Turquie. Quant aux Peugeot Ion et Citroën C Zéro électriques du groupe PSA, ce sont des modèles conçus et produits par Mitsubishi... au Japon. Pas vraiment du « made in France » ! De toutes façons, c'est un segment de marché encore minuscule ! Il s'est vendu en France l'an dernier à peine 2.630 véhicules électriques, soit 0,1% du marché total. Certes, ça grimpe, puisqu'il s'en est immatriculé 1.200 rien que sur le premier trimestre 2012. Mais ce n'est encore que 0,2% du marché. Même si la pénétration a doublé. On n'en est qu'au démarrage. Et la vitesse de décollage est impossible à prévoir.

Jusqu'à 4.000 euros de super bonus pour les hybrides

Renault ne produit pas à ce jour d'hybrides. En revanche, PSA a fait ?uvre de pionnier avec les modèles diesel-électriques, assemblés dans l'Hexagone. Formidable ! Sauf que le premier fabricant mondial d'hybrides, et de très, très loin, c'est le japonais Toyota, qui offre une gamme de véhicules essence-électriques à partir de 18.500 pour la petite Yaris, à partir de 28.000 euros pour la berline Prius, à partir de 31.000 euros pour tout nouveau monospace familiale Prius +. L'autre japonais, Honda, offre aussi des véhicules dès 18.950 euros. En revanche, la première hybride du groupe PSA est le 3008 Hybrid 4... à 37.600 euros. La 508 hybride est proposée de 39.200 à 45.800 euros. La Citroën DS5 hybride de même technologie est au catalogue entre 40.200 et 44.200 euros. Des véhicules certes fabriqués en France mais beaucoup plus chers que ceux de Toyota ou Honda. En fait, ce ne sont pas les mêmes créneaux de gamme. Les Peugeot et Citroën sont bien plus puissantes et sophistiquées.

Avec sa stratégie plus démocratique, Toyota a vendu rien qu'en France 4.800 véhicules hybrides sur le premier semestre 2012, auxquels il faut ajouter 1.117 modèles de haut de gamme de sa marque Lexus. Soit près de 6.000 ! PSA ne donne pas de chiffres d'immatriculations en France, mais avoue 11.000 commandes de modèles hybrides sur... toute l'Europe depuis novembre dernier.

Certes, la petite Yaris hybride est assemblée à... Valenciennes, dans le nord de la France. Mais le but initial du gouvernement français n'est pas forcément de favoriser le japonais Toyota. Et ce, d'autant que toute la technologie hybride de la Yaris vient du... Japon. Par ailleurs, les Auris hybrides compactes sont assemblées en Grande-Bretagne et tous les autres véhicules thermiques-électriques de Toyota et Lexus sont importés du Japon. Le nouveau plan auto prévoit en fait une clause pour le super bonus de 4.000 euros, la prime ne devant pas dépasser 10% du prix de la voiture. Du coup, une Yaris aura une prime de 1.800 euros seulement. Mais un monospace Toyota Prius + aura droit à plus de 3.000... et bien sûr une DS5 4.000. Cela dit, l'accent mis sur les hybrides risque de profiter essentiellement à Toyota ! Ce super bonus n'aidera qu'à la marge la production de modèles diesel-électriques du groupe PSA.

Des bonus améliorés pour les petits véhicules thermiques

Le gouvernement a décidé d'augmenter de 100 à 150 euros le bonus pour les modèles à faibles émissions de CO2. Le bonus atteindra 200 euros contre 100 aujourd'hui pour les voitures émettant de 90 à 105 grammes de CO2 par kilomètre et passera de 400 à 550 euros pour les voitures émettant de 60 à 90 grammes. Un gain marginal. En outre, ces modèles sont généralement des tout petits véhicules urbains... produits hors de France. La Citroën C1 est produite en République tchèque, la Renault Twingo en Slovénie, et la future Clio IV dont la version diesel dCi 90 rejettera 83 grammes de CO2 seulement devrait être produite dans ses versions « bas de gamme » en Turquie. Pas évident que le «made in France » en tire vraiment parti. Même si les Smart de Daimler produites en Lorraine pourront en bénéficier...

 Enfin ce plan ne concerne que les ventes dans l'Hexagone... qui n'absorbent qu'à peine plus de 20% de la production mondiale de véhicules particuliers de Renault. Pas sûr que cela suffise à relancer la machine...
 
Alain-Gabriel Verdevoye

___________________________

"Les constructeurs Français ont raté le virage du marketing stratégique"

Entretien avec Georges Lewi, spécialiste des marques, auteur d'une dizaine d'ouvrages dont "Mythologie des marques". Ce consultant en marketing qui se définit comme "mythologue", analyse l'échec des constructeurs automobiles français. En produisant des "voitures pour tout le monde", ils nous explique pourquoi ils ont mis sur le marché des "voitures pour personne"... Lire la suite...

Sophie Peters

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/07/2012 à 5:59 :
si j'ai bien compris, ces bonus ne profitent qu'à ceux qui ont les moyens de mettre plus de 10000 ? dans une voiture : l'argent des contribuable pour "aider" les riches
a écrit le 26/07/2012 à 19:42 :
il semble que le coût électrique va augmenter substenciellement d'ici 2015. bon courage pour ceux qui profiteront du bonus
a écrit le 26/07/2012 à 18:37 :
Le ministre prend sa vessie pour une lanterne !
a écrit le 26/07/2012 à 14:30 :
Les membres de ce gouvernements sont les premiers producteurs européens de slogans abscons dignes de nos grandes entreprises de publicité qui sont la fierté de "l'industrie française".
a écrit le 26/07/2012 à 11:43 :
Que le fougueux ministre utilise une voiture électrique dans la creuse ou en Haute-Saône. Il aura intérêt à se faire escorter par une escouade de gendarmes.
a écrit le 26/07/2012 à 11:35 :
Il devrait même interdire l'essence, cela rétablirait la balance commerciale, on pourrait aussi réorienter total vers la production de génériques ce qu'on n'a pas fait bien entendu.
a écrit le 26/07/2012 à 11:31 :
Une 3008 Hybrid à 38000? ça fait beaucoup ça....

Elles sont trop chères vos voitures.

Rensiegnez vous sur le vrai pouvoir d'achat des Français !!!
a écrit le 26/07/2012 à 11:29 :
Et si on disait que cela fait plus de dix ans qu'on nous publie que l'industrie ne fait que perdre des emplois. On a encore des plans sociaux de tous les côtés, une vraie bérézina. Et si on disait qu'on nous conduit à la ruine avec les augmentations de taxes de tous les côtés. Pour autant, certains pays très proches de nous y arrivent... alors que ce gouvernement parle d'industries c'est plutôt une bonne chose, mais ne devrait-on pas incriminer le régime?
Réponse de le 26/07/2012 à 11:51 :
Non, stigmatiser la création de richesses tout en soutenant vaille que vaille des industries en éternel déclin, les français aiment ça.
a écrit le 26/07/2012 à 10:51 :
Étant donné que Peugeot est le pionnier en matière d'hybride Diesel, une forme de protectionnisme imparable eu été de dire que les hybrides conservent leur prime de 2000? et les Hybrides diésel ont une prime de 7000? comme les véhicules électriques en raison du très bon filtrage de la combinaison pot catalytique / filtre à particules. Là ça aurait relancé l'hybride en France et tout le monde se serait jeté sur les Peugeot. Ensuite un nettoyage des concessionnaires sans scrupule de la marque et hop... Un élément de calcul qui n'a pas été pris en compte par notre amis Montebourg qui semble avoir la bouche plus douée que la tête c'est que plus le nombre de voitures produites est grand et plus les marges augmentent. Donc, en privilégiant la consommation de nos diesels hybrides en France, ça rend ces modèles plus compétitifs sur le marché international. Enfin, il faudrait autoriser les hybrides diesel aux 24 heures du Mans pour que Peugeot qui sait gagner puisse exploser les Audi et nous rendre encore plus fiers de notre marque.
Réponse de le 26/07/2012 à 11:17 :
Premièrement, PSA est pionnier dans l'hybrid diesel parce que le diesel ne marche si bien que chez nous... Donc les autres n'avaient aucun intérêt à le faire, sinon ça existerai depuis un bail ! Deuxièmement, l'hybrid diesel est autorisé aux 24h du Mans étant donné que Audi y à participé et gagné cette année avec ses R18 TDI e-tron quattro... D'autres part, Peugeot a dominé le championnat d'endurance qui est très peu médiatisé, mais mis à part sur une année, ils se sont cassé les dents à toutes leurs participation aux 24h du Mans (en étant même ridicule sur certaines...) qui là par contre, est la course la plus médiatisé au monde... Donc Peugeot ne s'est pas forcément fait une bonne pub avec Le Mans, au contraire...
Réponse de le 26/07/2012 à 12:47 :
L'hybride diesel étant une aberration, je doute qu'il ait un grand avenir hors de France.
a écrit le 26/07/2012 à 10:04 :
" Les constructeurs français Renault et PSA Peugeot Citroën sont en effet des spécialistes de ces modèles..." Pourquoi écrire ce genre de chose sur chacun des articles traitant ce sujet alors que c'est totalement faux ? PSA est incompétent dans l'hybrid. L'appellation "hybrid" de la 4008 n'est qu'un atout marketing... Ce qu'on appel du "faux-hybrid". En clair, le système ne sert à rien. Ah si pardon 3km en tout électrique... Wahouu ! Ça équivaut en fait à ce que faisait Toyota et Honda ils y a bientôt 15ans, rendez vous compte !! Et l'électrique, le seul pour l'instant est de chez Nissan, Renault n'en profite pas. La Zoe en plus est retardée... A côté de ça, Ford commercialise déjà de l'électrique (avec une autonomie meilleure que Zoe), BMW et Audi ont déjà développer un système d'hybrid "respectable", en plus de commercialisé prochainement la sportive électrique E-tron (pour Audi), sans parler des futures i3 et i8 de BMW bien plus aboutie qu'une Zoe... On ne parlera pas non plus de GM et Opel avec la technologie full hybrid de la Volt/Ampéra, qui permet une autonomie records. Donc vraiment, j'aimerais comprendre. En quoi PSA et Renault sont-ils des spécialistes de ces véhicules, eux qui sont certainement les plus en retard (des grands groupes) dans le milieux ? Le chauvinisme, c'est bien, mais là, faut pas abuser non plus...
Réponse de le 26/07/2012 à 10:21 :
Merci pour ce post réaliste, pour la E-tron faudra peut-être faire une séance de naming avant de la commercialiser en France par contre :)
Réponse de le 26/07/2012 à 10:41 :
Oui, c'est sur ! Le nom ne jouera pas en sa faveur chez nous !! ^^
Réponse de le 26/07/2012 à 11:54 :
Et vous oubliez Volvo avec sa V60 hybride diesel 285 ch / plug- in / 49g / 50 km en tout électrique. C'est plus cher, certes, mais où est la maîtrise technologique française???
Réponse de le 26/07/2012 à 17:31 :
Ok ok je ne suis pas un super expert en bagnoles toutefois, en matière de protectionnisme on s'en fout que le concept ne soit pas bon, ce qui compte c'est de trouver une excuse pour favoriser les marques Françaises sans que ça passe pour du protectionnisme (comme nous le faisons jadis pour les phares jaunes).
Ce qu'il faut c'est trouver une innovation Française utilisée exclusivement par nos marques qui, pour être implantée dans les voitures étrangères prendrait un an de R&D et de rendre obligatoire l'utilisation de cette technologie pour bénéficier d'un super bonus. Ainsi pendant un an les ventes seraient favorables à nos marques.
C'est plus clair comme ça ?
++
L
a écrit le 26/07/2012 à 8:15 :
Moi j'essaie de garder tous mes sous pour m'acheter un logement alors ma vieille Clio et bien je la garde encore quelques années !
Les français n'ont pas d'argent : tout a augmenté donc on consomme moins.
Réponse de le 26/07/2012 à 11:45 :
C'est ça gardez votre clio et soyez fier de payer l'essence qui va couter cher. Faites comme vous voulez, c'est votre argent mais ne venez surtout pas vous plaindre ensuite.
a écrit le 25/07/2012 à 23:53 :
Alors qu une societe francaise ( MCE-5) propose une technologie francaise qui s adresse a 80 % du marche mondial et promet de faire un moteur qui consomme autant voir moins qu'un hybride... Pourquoi avont nous un gouvernement qui mets des moyens sur une techno qui est trop cher, pas viable, etc... Sue un marche de 1% aujourd'hui et pour de nombreuse annees.. Surtout en ces moments de crise de dette! Ou comment balancer dans le vide des prime a l'achat, etc pour des centaines de milion voir plusierus milliards... Pffff encore a l'envers ces politiques....
Réponse de le 26/07/2012 à 9:24 :
Durera pas 5 ans ce gouvernement...
Réponse de le 26/07/2012 à 16:29 :
Compte tenu de l'importance pour le Tresor Public de la fiscalité sur les carburants pétroliers Bercy doit freiner des quatre fers pour ne pas voir disparaître cette source de revenus, oeillères et nombril avant tout!
a écrit le 25/07/2012 à 23:48 :
J'ai une idée!
L'Etat français emprunte quelques milliards d'euros à la BCE à 1% (comme le font tranquillement les banquiers et grands argentiers européens). Puis ensuite prête ce bon argent aux smicards à 1,1% sur 12 ans. J'ai déjà le slogan: "La ch'tite voiture française à 100 euros par mois".
Aïe! Le gros problème c'est que c'est du Socialisme et que c'est interdit par les traités européens (ratifiés par l'UMP et le PS). Et vu qu'absolument rien n'a été renégocié avec Mme Merkel contrairement aux belles promesses de campagne... Et puis, si j'ose dire, ce n'est pas non plus dans l'intérêt des banquiers.
@ ninette: Je ne partage pas votre point de vue: ce n'est pas produire en France qui coûte cher, c'est plutôt que les salaires ne suivent pas la courbe des prix (inversement proportionnelle à la hausse des dividendes reversés aux actionnaires depuis 20 ans...).
a écrit le 25/07/2012 à 23:46 :
Alors qu'une societe francaise (MCE-5) propose une technologie qui propose de faire aussi bien voir mieux que de l'hybride
a écrit le 25/07/2012 à 23:23 :
mais qui va acheter ces voitures . Les smicards les chomeurs mais l etat n a rien compris les francais n ont plus d argent n oublions pas que ce gouvernement a oser refiscaliser les heures supp. C incomprehensible je travail dans une de moins de 20 salaries mon boss ne paiera pas de charges mais moi qui est au smic je vais devoir payer
Réponse de le 26/07/2012 à 11:58 :
Votre boss paie des charges, regardez votre fiche de paie, au niveau du total des charges patronales... Il paie moins que sur un salaire plus élevé, c'est vrai, mais il ne faut pas caricaturer!
a écrit le 25/07/2012 à 23:08 :
Pour information, la Toyota est fabriquee a Valenciennes et vendue aux USA....
Question: Faut t'il sauver l'usine ou l'employe? Les plans de soutiens aux usines permettent effectivement de sauver l'employe a court terme seulement. Il serait moins couteux et plus effectif d'arreter de produire les voitures bon marche en France et specialise la construction francaise dans ce que les chinois ne savent encore pas faire (le haut de gamme et les hybrides ou electriques). Ca reduiera la balance commerciale francaise avec la Chine, augmentera les echanges avec nos partenaires turcs ou marocains.
Réponse de le 25/07/2012 à 23:28 :
Pourquoi partenaires turcs ou marocains?
Ces 2 pays font-ils parti de l'Europe?

Nous auraient-on caché des choses comme d'habitude?

Réponse de le 26/07/2012 à 0:17 :
Ah bon les français savent faire du haut de gamme??... J'adore votre sens de l'humour!
a écrit le 25/07/2012 à 23:06 :
PSA est fichu et il a besoin d'autres entreprises pour le garder vivant. Certains parlent de produire en France, ça ne sert a rien, les Français n?achètent pas français et n?achètent pas du luxe, car produit en France, ça coute très cher.
Réponse de le 26/07/2012 à 0:24 :
c'est bien ça le problème, le français n'achète pas français et cela quelque soit le domaine: chez les allemands c'est soit disant mieux, c'est moins cher chez les chinois mais le nombre de chômeurs qui ne cessent d'augmenter sont bien ici en France. Faudrait peut-être que le français réfléchisse aux conséquences que cela entraîne le fait de ne pas acheter français...
a écrit le 25/07/2012 à 23:06 :
sauf que ces mesures sont limitées à 10% du prix de la voiture, par ex la DS3 du Président Hollande qui coûte 40.000 (un peu plus) ne peut bénéficier que de 4000 euros maxi, mais ceci n'a pas été annoncé par le Ministre (qui s'en est bien gardé) mais figure bien dans le décret en question...
Réponse de le 26/07/2012 à 9:26 :
DS5 pas DS3...
a écrit le 25/07/2012 à 23:03 :
L'effort massif vers la voiture "verte", c'était le nouvel eldorado pour notre industrie automobile!
Bel effet d'annonce et bien pauvre résultat.
Cette pseudo politique socialiste par petite touche, tant glorifiée par les médias mais qui ruine petit à petit la France, devrait finir par exaspérer l'ensemble des français.
Le plan Montebourg semble "inacceptable" en l'état.
a écrit le 25/07/2012 à 22:59 :
Encore du pipeau........de l'effet d'annonce à la Montebourg !!!!!
Qui achetera des voitures electriques à part l'état avec notre argent !!!
Pour faire plaisir à la mère Duflot j'attendrai les 10000? de bonus sur
la voiture à pédales !!!!
Réponse de le 25/07/2012 à 23:17 :
Eh oui, le Président "normal" ne roule pas en voiture électrique, lui...
Réponse de le 26/07/2012 à 15:17 :
Je sent qu'il y a de l'électricité dans l'air. C'est pas normal, il va falloir qu'il se ré-volt!
a écrit le 25/07/2012 à 22:57 :
La volonté est louable, mais il ne faut pas le faire. D'abord, l'état est au bord du gouffre financier et doit à tout prix réduire les dépenses. La bonne solution aurait été de supprimer tous les bonus et d'élargir les malus. Ce n'est pas aux contribuables de payer les voitures des plus riches. C'est un non sens complet. Il est bon de vouloir favoriser le "made in France", mais il n'est pas bon de vouloir favoriser les groupes français. La Toyota Yaris Hybrid est le bon exemple. Elle est fabriquée à Valenciennes, elle va être exportée depuis la France vers les Etats Unis (incroyable !), elle ne coute pas très cher et elle représente une solution d'avenir (comme la Zoe) en étant capable de rouler tout électrique sur une faible distance. Favorisons donc la Yaris Hybride en imposant une surtaxe aux autres voitures ! Tant qu'à biaiser le marché, allons y gaiement : Yaris Hybrid et Zoe vendues sans bonus ni malus, et un malus pour toutes les autres. Ça va renflouer les caisses de l'état qui en a bien besoin.
Réponse de le 26/07/2012 à 12:04 :
"ce n'est pas au contribuable des payer pour les plus riches" OK, sauf que ceux qui s'achète des Lexus hybrides, par exemple, sont aussi de gros contribuables. Votre raisonnement est simpliste. Quant à malusser toutes les voitures non hybrides, cela revient à en malusser 99%. Sympa. Et même dans l'hypothèse où l'hybride prendrait de l'essor, ce taux ne reculerait pas en-deçà de 90%. Ou alors, hypothèse extrême, la plupart des voitures deviendraient des "hybrides-pipo", comme les Toyota et Peugeot, capables d'un lamentable 2 à 5 km en tout électrique...
a écrit le 25/07/2012 à 22:55 :
Patriotisme « fiscal » V A : 25/07/2012
Depuis la campagne présidentielle, François Hollande et son équipe ont fait porter l?essentiel de leur discours sur la dénonciation des :
?riches?, des patrons et de leurs actionnaires.
Ils ont entretenu les réflexes de lutte des classes pour tenter d?attendrir leur extrême gauche, tout en masquant l?agression portée sur les classes populaires.
Cette désignation de boucs émissaires à la vindicte publique est le contraire de ce qu?appellerait le rassemblement de toutes les forces dans le même élan, le même effort pour une cause qui vous dépasse. Voilà ce que serait le patriotisme. Où est-il dans cet empilement d?impôts sur les revenus du travail et de l?épargne à seule fin de recruter des fonctionnaires, de préserver le mille-feuille de nos structures administratives et collectivités locales, et d?accueillir la misère du monde !
Comment se fait-il qu?ils ne disent rien ? si ce n?est pour condamner la gestion précédente ? des moyens d?arrêter le déclin de notre compétitivité et de réduire nos coûts du travail ? Le patriotisme, ce ne devrait pas être seulement pour les autres. S?ils ne s?étaient pas voilé la face en voulant ignorer que, depuis dix ans, les 35 heures, la hausse mécanique du smic, les milliards versés en vain pour la RTT et les bas salaires, avaient ravagé nos industries, ils ne seraient pas aujourd?hui ?sous le choc? de la fermeture de l?usine d?Aulnay-sous-Bois.
Le cas PSA : En cas de difficultés, d´écroulement des commandes, de la disparition d´un marché ou d´un produit, c´est un drame, suivi obligatoirement de restructuration et de licenciement. La classe politique, les élus, les syndicats oublient les 20/30/40 ans de prospérité générée par l´entreprise.
L´entrepreneur devient un « ignoble patron » qui après s´être enrichi injustement devient un incapable, un voyou, un voleur... .Résultat de nombreuses entreprises en dépôt de bilan. Celles qui pour survivre sont obliger de se délocalisées sont définitivement perdue pour la France.
L'attitude irresponsable de nos syndicats cités dans la presse mondiale va refroidir les rares investisseurs créateurs de richesses et d'emplois !
Le non-respect du droit. De la liberté du travail, les blocages, les grèves des services publics, l'image de la France est donc catastrophique. La droite et la gauche, au lieu de pleurnicher aujourd'hui, auraient mieux fait de créer les conditions d'un meilleur environnement économique pour les entreprises. La France est le seul pays qui compte deux fois plus de fonctionnaires que d'actionnaires !


Réponse de le 26/07/2012 à 12:06 :
Bravo
a écrit le 25/07/2012 à 22:35 :
Une hybride consomme surtout moins beaucoup en ville et de ce fait ce sont les citadines qui auraient dues être priviligiées comme la yaris mais Zoro montebourg préfère un cadeau fiscal aux riches...c est à pleurer !
a écrit le 25/07/2012 à 22:35 :
Les japonais turcs et autres européens remercient montebourg! Décidément on a vraiment les champions du monde toutes catégorie et le cirque n est pas prêt de fermer les clowneries continuent mesdames et messieurs!!!!
a écrit le 25/07/2012 à 22:25 :
Cela a déjà été dit mais...enfin un article complet merci. Ce qui montre bien qu'on a affaire encore à un autre gouvernement de bon à rien gauche ou droite..... Ce sont des mesures inutiles: bonus de 150? au lieu de 100?....wow 50 ?: je file dès demain matin en concession.... Mais ils se rendent compte de se qu'ils pondent ???Pas besoin d'être sorti de science Po. pour s'en rendre compte. L'avenir va être sombre pour la France avec un gouvernement pareil...
a écrit le 25/07/2012 à 22:24 :
Même si ca ne plaira pas à Duflot qui préfère apparemment le gaz de shit, je ne vois pas d'autre stratégie structurante pour notre industrie auto et notre politique énergétique que de tenter le gaz de schiste + voiture au gaz.
a écrit le 25/07/2012 à 22:22 :
Deja la principale erreur ca ete de nommer Montebourg à ce poste si important et si compliqué surtout en periode de crise. puis si ils veulent vendre des voitures electriques, ils auraient mieux fait d'aider les constructeur pour la recherche de batterie plus autonome qui est le principal frein à l'achat, à mon avis.
a écrit le 25/07/2012 à 22:19 :
Le pédalo électrique ne réussira pas à sauver les entreprises françaises
a écrit le 25/07/2012 à 22:11 :
Les cadeaux fiscaux n'ont jamais remplacé une vraie politique industrielle. Or ce mot est devenu tabou, il n'y a plus de politique industrielle en France depuis..... les années 1980.
a écrit le 25/07/2012 à 22:06 :
Encore une belle trouvaille du chevalier MONTEBOURG qui par un fier élan de générosité va aider à remplir les poches des constructeurs étrangers, encore un bel effort de Décroissance je dois dire puisque ça va surement nous faire perde quelques pourcent de part de marché.
a écrit le 25/07/2012 à 22:01 :
Pour sauver les constructeurs Montebourg fait un plan sur 0,21% des vente du marché ... mais il se moque de qui ???..
Il fait quoi des 99,79% restant ???
Réponse de le 25/07/2012 à 22:05 :
Eu pardon 0,1% seulement ....
a écrit le 25/07/2012 à 21:58 :
Ces subventions vont tomber dans les caisses de Toyota ... au Japon ....
De quoi aider Toyota à tuer ses concurrents européens !
a écrit le 25/07/2012 à 21:57 :
en gros un plan caduc.acheter toyota.usine en france donc ouvriers français lol
a écrit le 25/07/2012 à 21:54 :
Mces mesurés sont ridicules au regard de l'enjeu pour PSA ... Il n'y a que quelques centaines de voitures vendues par mois qui vont correspondre au bonus (ex 114 électriques le mois dernier en France!)
Ajouter 2000€ à ce qui existe déjà n'aura aucune influence !
Ou est votre plan de sauvetage M montebourg ?
a écrit le 25/07/2012 à 21:53 :
Très bon article
Réponse de le 25/07/2012 à 22:15 :
Oui mais très mauvais plan de sauvetage de l'industrie automobiles !!!
a écrit le 25/07/2012 à 21:49 :
Une grosse remise va nous aider à acquérir un véhicule vertueux, mais si on nous donne 10 000 euros pour un engin à 100 000, c'est une grosse somme mais ça ne suffit pas. On peut emprunter sur 20 ans pour l'acheter ?
a écrit le 25/07/2012 à 21:47 :
Tiens il a été élu président aujourd'hui aussi... C'est tous le sjours maintenant.
a écrit le 25/07/2012 à 21:26 :
Quand donc les médias Français vont arrêter de nous mener en pédalo électrique ? La voiture électrique existe depuis 1900 et 112 ans plus tard on raconte n'importe quoi. Si un jour elle devait remplacer le moteur thermique, il aura fallu résoudre les problèmes d'autonomie, de batterie (recyclage, stockage et manipulation de millions d'unités) et de prix. D'ici là nous paierons l'électricité trois fois son prix actuel et nous devrons continuer à louer des batteries. Avec ce plan totalement inutile, les fabricants étrangers ont de superbes jours devant eux en France. Propre ? oui proprement scandaleux
a écrit le 25/07/2012 à 21:10 :
Ont a vote pour des nô sa ib. Juste bon pour sortir ça du chapeau.ils se foutraient pas des ouvriers par hasard et aussi des gens qui paient de très lourds impôts. Je travaille pour subventionner les quelques, bobo qui achèteront une voiture électrique!
a écrit le 25/07/2012 à 20:53 :
si ils imaginent qu'en pleine crise nous allons acheter des voitures à ce prix là ?????
a écrit le 25/07/2012 à 20:48 :
excellent et très documenté merci
Réponse de le 25/07/2012 à 21:56 :
Oui mais cela ne correspond absolument pas a un plan pour sauver lautomobiles !!
Réponse de le 25/07/2012 à 23:08 :
Y en a marre des gens qui critiquent les plans mais qui ne connaissent rien en économie. Les français n?achètent pas des voitures françaises et en plus, ils veulent du pas cher, et fabriquer en France, ca coute trop cher, donc personne n?achètera une voiture fabriquée en France. Arrêtez de parler si vous ne connaissez rien.
Réponse de le 26/07/2012 à 0:30 :
les français veulent le beurre et l'argent du beurre mais surtout ne pas acheter français!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :