Toyota apporte une bouffée d'oxygène à l'usine PSA de Sevelnord

Toyota et PSA Peugeot Citroën annoncent un accord dans les utilitaires en Europe. Comme l'avait annoncé Latribune.fr, PSA fournira à Toyota des fourgons fabriqués dans son usine de Sevelnord (Nord).
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Toyota et PSA Peugeot Citroën annoncent ce lundi un accord de coopération dans les véhicules utilitaires en Europe. Comme l'avait déjà annoncé Latribune.fr, PSA  fournira à Toyota des fourgons fabriqués dans son usine de Sevelnord (Nord). A partir du deuxième trimestre de 2013, Toyota commercialisera ces véhicules sous son nom, de 5.000 à 10.000 unités par an, selon nos informations.

L?accord prévoit, dans un deuxième temps, une collaboration sur la prochaine génération de véhicules utilitaires devant être produits par PSA Peugeot Citroën. Cette collaboration devrait s?étendre au-delà de 2020. Le japonais participera au développement et aux investissements industriels relatifs à cette prochaine génération, qui pourrait être produite à Sevelnord, si les conditions de compétitivité du site sont jugées acceptables par PSA. En revanche, et conformément à ce qu'avait affirmé début avril Didier Leroy, patron de Toyota Europe à Latribune.fr, aucune prise de participation ni production commune ne sont envisagées.

Surcapacités chroniques

Co-entreprise à 50-50 entre le français et l'italien, Sevelnord, qui emploie 2.700 personnes, fabrique les Peugeot Expert, Citroën Jumpy et Fiat Scudo. Les actuels utilitaires ont été lancés fin 2006-début 2007, selon les marques. L'an dernier, Sevelnord a fabriqué 75.000 véhicules pour PSA, sur un total de moins de 100.000 unités. Les véhicules assemblés pour Fiat représentent 20 % du volume de l'usine alors que ceux de Toyota devraient être nettement inférieurs. Le site est en sous-charge chronique. Les achats de Toyota vont donc représenter une bouffée d'oxygène, mais ils ne résoudront pas à eux seuls les problèmes structurels de Sevelnord, dont PSA a annoncé le 11 juillet qu'il reprendrait les parts de Fiat.

Une première pour Toyota

L'achat de véhicules PSA est une bonne affaire pour Toyota. Le groupe automobile japonais doit en effet actuellement importer en Europe ses fourgons du... Japon. Vu le taux de change du yen, l'opération n 'est guère rentable. Acheter des véhicules "Made in France", provenant d'un site situé à quelques kilomètres à peine de l'usine Toyota de Valenciennes (petits modèles), est donc pour la firme nippone une opération pertinente. L'opération est en tous cas une première. Le constructeur japonais ne commercialise traditionnellement sous son nom que des véhicules qu'il a conçu - lui ou ses filiales - et dont il maîtrise la chaîne de production...

Liens anciens entre PSA et Fiat...

Sevelnord doit son existence aux liens très anciens tissés entre PSA et Fiat en... 1978, date de signature des accords créant la Sevel, une co-entreprise avec une usine dans le sud de l'Italie, à Val di Sangro. Celle-ci produit depuis 1981 les gros utilitaires des deux groupes. En 1988, PSA et Fiat avaient signé un deuxième accord créant alors Sevelnord en France, destinée aux utilitaires de catégorie moyenne et aux monospaces. Si Fiat se retire aujourd'hui de Sevelnord, les coopérations franco-italiennes continuent à Val di Sangro et en Turquie (petites fourgonnettes).

... mais aussi entre PSA et Toyota

PSA et Toyota se connaissent également depuis longtemps. Ils avaient créé en 2002 une société commune, TPCA, pour fabriquer en République tchèque les petites Peugeot 107, Citroën C1 et Toyota Aygo d'entrée de gamme. Opérationnel depuis février 2005, le site de Kolin, qui a annoncé mardi dernier le départ de 345 de ses 2.800 salariés, est doté d'une capacité de 300.000 véhicules annuels.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 10
à écrit le 23/07/2012 à 14:21
Signaler
Elle est trop bien ma Yaris Hybride Made In France.

le 23/07/2012 à 19:44
Signaler
Non il s'agira de véhicules PSA rebaptisés ; PSA est le 1er en Europe sur les véhicules utilitaires

à écrit le 23/07/2012 à 14:06
Signaler
De la poudre aux yeux ! Belle diversion, à point nommée.

le 23/07/2012 à 19:46
Signaler
C'est une entreprise distincte de PSA ... par exemple l'an passé les salariés de Sevelnord ont reçu de l'intéressement et de la participation ... pas dans le reste de PSA.

à écrit le 23/07/2012 à 12:10
Signaler
Merci Toyota. J'éspére que les Nippons vont forcer PSA a introduire du composant Nippon Denso et Aisin Seiki sous le capot comme ils ont fait chez TPSA en Tchéquie...sinon ça sera pas une Toyota et les maçons et ouvriers habitués a maltraiter un Toyo...

le 23/07/2012 à 14:22
Signaler
Salut, je maltraite un C25 (s2 2.5d) depuis 1991, il va vers ses 400.000km, démarre au quart, consomme peu et me sert toujours au quotidien, un jouet qui dure...

le 23/07/2012 à 19:47
Signaler
PSA est le 1er en Europe ... c'est pour cela que Toyota choisi PSA ... ils ont effectivement une usine à Kholin ... mais les composants sont partagés vous devriez le savoir !

le 23/07/2012 à 21:49
Signaler
PSA:soulevez le capot d'une C1....le partage est trés limité niveau composant, moteur toyota, boite toyota Aisin Seiki, Nippon Denso partout: demarreur, alternateur, electronique clim.....Respect Gilles Collard, suis impressionné, mais bon ton C25 es...

le 23/07/2012 à 23:08
Signaler
Un minimum de culture automobile et un suivi de l'actualité vous ferait retirer illico vos dires/opinions issues de la pensée commune. Toyota, c'était bon il y a 20 ans, de même pour VW. Aujourd'hui, ça n'est plus le cas. Ouvrez les yeux, lisez les e...

le 24/07/2012 à 8:24
Signaler
Mais mon pauvre ami, déja je n' ai jamais parlé de VW, mais puisque vous le mentionnez, qui ferme des usines a cette heure et qui en ouvre? VW et Toyota n'en ferment pas que je sache. Même s'il y a eu des rappels comme chez tous les constructeurs, To...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.