Toyota va lancer son utilitaire produit chez PSA à Sevelnord

Le futur Toyota Pro Ace sera un véhicule 100% PSA, produit à Sevelnord. Commercialisé au deuxième semestre 2013, il aidera l'usine du Nord à tourner.
Copyright Reuters
Copyright Reuters

Vous le reconnaissez? Mais si, cherchez bien! Ce nouveau véhicule frappé d'un gros logo Toyota baptisé Pro Ace n'est qu'un... Peugeot Expert (ou Citroën Jumpy ou Fiat Scudo) à peine retouché. Toyota vient de diffuser les premières photos de son futur fourgon, qui sera produit dans l'usine  PSA de Sevelnord... voisine de quelques kilomètres du site du japonais à Valenciennes! Décidément, Toyota aime le Nord. Ce modèle, qui arrivera au deuxième semestre 2013, reprend intégralement la carrosserie (à la calandre près) et les moteurs des modèles actuels du constructeur français. De 5.000 à 10.000 exemplaires sont prévus chaque année, selon nos informations. C'est la première fois que Toyota appose son logo sur un véhicule conçu et produit à 100% par un autre constructeur. Une preuve de confiance dans les produits PSA.

Futur véhicule conjoint

La direction de PSA a signé en juillet dernier un accord avec Toyota pour lui vendre des véhicules actuellement produits dans l'usine. Mais le japonais est aussi partie prenante dans le futur utilitaire léger, qui répondra au nom de code «K1» et remplacera la génération actuelle des Expert, Jumpy, Pro Ace.  Les syndicats ont accepté davantage de flexibilité pour sauver le site menacé. Le groupe nippon participera au développement et aux investissements industriels pour le futur modèle de fourgon. 750 millions d'euros seront investis, dont plus de 400 pour la recherche-développement.

Surcapacités chroniques

Co-entreprise à 50-50 jusqu'alors entre le français PSA et l'italien Fiat, Sevelnord, qui emploie 2.700 personnes, fabrique les Peugeot Expert, Citroën Jumpy et Fiat Scudo, plus les monospaces Peugeot 807 et Citroên C8 en fin de carrière. Les actuels utilitaires ont été lancés fin 2006-début 2007, selon les marques. L'an dernier, Sevelnord, qui devient une société à 100% PSA, a fabriqué 75.000 véhicules pour la firme française, sur un total de moins de 100.000 unités. Les véhicules assemblés pour Fiat représentent 20% du volume de l'usine. L'italien, qui continuera d'acheter des Scudo à Sevelnord, a voulu se retirer de cette co-entreprise. Toyota ne souhaite pas prendre de participation.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 13
à écrit le 07/11/2012 à 0:31
Signaler
pas mal ce nouveau dacia dokker en coloris noir ! TOYOTA ECRIT PRO ET ACE SUR SON FOURGON, PARCE QUE COMME C'EST UN SOSIE DU PEUGEOT CITROEN FIAT, ON PEUT EN DOUTER.

à écrit le 06/11/2012 à 21:48
Signaler
Voyant bien que l'on ne peut compter sur des changements forts venant de nos politiques, je dis un grand Bravo aux employés, aux syndicats participatifs et à tous les acteurs de cette réussite. Avec quelques concessions pour plus de flexibilité et be...

à écrit le 06/11/2012 à 17:22
Signaler
Cet article démontre qu'il est rentable de produire en France , lorsque des accords de fléxibilités sont acceptés par le personnel.. N'en déplaisent à la cgt et fo qui s'opposaient à cet accord , préférant la fermeture du site avec 2700 chomeurs.Brav...

le 06/11/2012 à 21:49
Signaler
investissements toyota : "750 millions d'euros seront investis, dont plus de 400 pour la recherche-développement." Ben oui, il est rentable de produire en France, avec des capitaux, au lieu de tout donner aux patrons, on peut investir dans l'entrepri...

à écrit le 06/11/2012 à 14:30
Signaler
La semaine dernière Mercedes présentait son nouvel utilitaire qui n'st autre qu'un Kangoo REnault . On peut imaginer que Toyota renforce sa production en Europe pour faire face à des mesures protectionnistes à l'importation de véhicules venant d'Asie...

le 06/11/2012 à 14:46
Signaler
@ Psa: vous aussi, vous pensez que Kia Hyundai passera, à terme, devant Toyota ?

le 06/11/2012 à 15:56
Signaler
Non ,pas obligatoirement mais jusqu'à la fin des années 80 il y avait des barrières douanières pour limiter les importations de voitures en provenance du Japon ,c'est pour cette raison que Toyota et Suzuki avait décidé de s'installer en Europe. Dev...

le 06/11/2012 à 21:51
Signaler
tiens encore le troll. Il se présente sous le pseudo Lou_Papet à 14:46 posant une question à pseudo psa, et c'est pseudo Lou (erreur) qui répond. Voilà, tu es démasqué, troll des forums sous les articles de LaTribune.

à écrit le 06/11/2012 à 14:16
Signaler
Enfin un secteur sur lequel nos constructeurs nationaux sont compétitifs, le petit utilitaire et ses versions dérivées de monospaces !

à écrit le 06/11/2012 à 13:34
Signaler
Au bout du compte, PSA pourrait passer à terme dans le giron de Toyota. Renault est bien avec Nissan.

le 06/11/2012 à 13:54
Signaler
C'est beau de rêver...

le 06/11/2012 à 16:02
Signaler
Je verrai plutot un deal PSa Kia Huynday , le Japon c'est has been la Corée du Sud est plus tendance . Pour eux pas besoin de construire des usines ,ils reprennent Aulnay et Renne ....

le 06/11/2012 à 22:44
Signaler
Je verrai mieux le deal PSA/Hyundai-Kia, la Corée du Sud devient un énorme investisseur en Europe. Et pour la qualité des voitures, ce serait un plus.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.