Renault va lancer dans deux ans une petite voiture à 5000 euros

 |   |  505  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Renault doit annoncer en début d'année prochaine la commercialisation d'un modèle à bas coûts autour de 5000 euros fin 2014. Ce véhicule sera produit en Inde.

Renault doit «annoncer en début d'année prochaine le lancement d'une future voiture à 5000 euros», selon une source industrielle. Cette sous-Logan à bas coûts devrait «être commercialisée fin 2014». Développée en partenariat avec le japonais Nissan, cette petite voiture peu onéreuse doit être produite à Chennai, en Inde. Viendra-t-elle en Europe? Pas a priori. «Les coûts logistiques seraient trop importants». Et il n'est pas prévu, à ce stade, de l'industrialiser en Roumanie ou au Maroc. Mais, ne disait-on pas au début des années 2000 que la Dacia Logan ne viendrait jamais en Europe occidentale? Ce modèle est en tous cas indispensable en Inde pour rivaliser avec les Suzuki Maruti d'entrée de gamme, les Logan étant plutôt là-bas considérées comme des modèles de gamme moyenne. Ce véhicule pourrait être ultérieurement industrialisé en Amérique du sud.

Une voiture à 3000 euros

Mais la descente en gamme des véhicules à bas coûts n'est pas terminée. Renault et son allié Nissan planchent par ailleurs sur une voiture encore moins coûteuse «Ultra Low Cost» (très bas coûts) «autour de 3.000 euros». Ce véhicule est également destiné à l'Inde pour rivaliser avec la Tata Nano. Mais, pour l'instant, «les ingénieurs ne sont pas parvenus à un niveau de sécurité suffisant», selon nos informations. L'Alliance Renault-Nissan a encore du pain sur la planche. «Cette plate-forme sera pour l'Inde, l'Afrique, certains pays d'Amérique du sud», avait expliqué à La Tribune le PDG de Renault et Nissan, Carlos Ghosn, au début de l'année, en marge de l'inauguration du site marocain de Tanger. Carlos Ghosn avait alors affirmé que ce véhicule arriverait avant 2016.

Près d'un million de ventes

Alors que Renault manque cruellement de nouveautés dans ses gammes traditionnelles, il multiplie les nouveautés dans sa gamme «Entry». Cette année, il aura commercialisé quatre modèles entièrement nouveaux: le monospace Lodgy, l'utilitaire (et dérivé ludospace) Dokker, les emblématiques Logan II et Sandero II. La production de la gamme «Entry» représente le tiers des ventes du groupe Renault, qui devrait en écouler près d'un million d'unités en 2012, dont 62% sous la marque au losange proprement dite et 38% sous le label roumain Dacia réservé à l'Europe (hors Russie) et à l'Afrique du nord.

Forte marge

Roi du «bas coûts», Renault gagne de l'argent sur sa gamme «Entry», malgré des prix de vente peu élevés (à partir de 7700 euros pour une Logan II en France). La gamme «Entry» «avait un objectif de marge opérationnelle de 6%. Nous l'avions fixé dans le scepticisme général. Or, aujourd'hui, la marge est largement supérieure à 6%. C'est la gamme la plus profitable de l'entreprise», soulignait Carlos Ghosn en présentant à la mi-février les résultats financiers du groupe français. La marge sur la gamme «Entry» tournerait même, selon nos informations, autour de 10%. Pas si loin de celles enregistrées par BMW ou Audi, spécialistes allemands du haut de gamme.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/11/2012 à 9:18 :
Ben c'est beau la France, on créait de l'emploi en Espagne ... encore ça vas c'est l'Europe.... mais alors là faire totalement fabriquer une voiture en inde à 5000 euro. Mais là on on tue le pouvoir d'achat des Français. Renault marque française tu parle... C'est Honteux. Et après ils se plaignent que le marché auto va mal. Mais allez produire ailleurs de toutes façon on ne pourra plus acheter vos bagnoles, fautes d'emploi. TUEUR D'ECONOMIES. Cela fait des décennies que ça dur, Fabriquer hors Europe et vous aurez des soucies de Qualité. A choisir le Français moyen qui as un petit budget et une famille préferera acheter d'occasion comme une Laguna avec leur problème de Turbo (ca se repare toujours). Je crois sérieusement que côté Marketing, l'étude de cible c'est pas votre fort chez Renault.
a écrit le 20/11/2012 à 16:42 :
Cette démarche s'inscrit dans la scission du marché automobile en deux d'un côté des véhicules simples et utilitaires pour aller au boulot: a-t-on vraiment besoin d'un SUV avec ESP ABS alerte de franchissement de ligne reconnaissance de panneau etc . pour faire 20 kms pour aller au boulot?) et de l'autre (pour ceux qui en ont les moyens!) des véhicules moyenne haut de gamme avec pléthore d'équipement de sécurité. Au consommateur de se montrer pragmatique d'acheter ce qui lui est vraiment nécessaire et de ne pas tomber dans le suréquipement électronique (souvent cause de maintenance élevée) que nous bassine à longueur de temps les revues spécialisées automobile au nom de la sacro sainte sécurité. le Pb est que ces voitures à bas coût ne sont pas faites en France. Renault sera bientôt comme Alcatel un constructeur "français " qui ne produit aucune voiture en France! moi mon choix est fait je roule en vieille voiture d'occasion et pourquoi pas à terme en Renault à 5000 ? et je vis quand même il y a autre chose dans la vie que la bagnole et le paraître.
a écrit le 20/11/2012 à 14:17 :
renault marque francaise ne souhaiterait pas la commercialiser........en france
on doit etre trop riche
a écrit le 20/11/2012 à 13:20 :
En y réflichissant bien, cette stratégie qui consiste à viser les marchés emergeants à qui sont destinés ces voitures à bas coût semble plus cohérente. En effet, ces diverses Audi, VW et BMW sont en fin de compte payés avec de la dette. Une promesse de payement et non un payement à proprement dit. Une fois le défaut de payement officiellement prononcé au Japon, Europe ou autre, ce seront ces mêmes constructeurs qui en subiront les conséquences.
Réponse de le 20/11/2012 à 16:51 :
et vous pensez que les indiens, les chinois et autres achètent les voitures comptant ?
a écrit le 20/11/2012 à 12:40 :
Ok pour le bas de gamme maisentant que généraliste il faut aussi penser au haut de gamme et notamment avancer sur les alliances avec Daimler pour le haut de gamme.
a écrit le 20/11/2012 à 11:45 :
Un vehicule a 5000 euros ? Mais ca existe deja, et meme chez nous et meme avec tous les equipements qui vont bien... Ca s'appelle une moto !
a écrit le 20/11/2012 à 11:18 :
si ma vieille caisse dure encore 2 ans et que j'ai 5000 euros devant moi dans 2 ans,ça va le faire
a écrit le 20/11/2012 à 11:05 :
Bien beau de s'occuper des marchés à l'autre bout de la planète. Mais le marché européen est laissé à l'abandon par Renault avec une gamme en déshérence. Je ne parle pas de Dacia dont la commercialisation devrait se faire dans d'autres lieux que Renault, qui est cannibalisé Quant à la concurrence avec les modèles germaniques, on peut toujours rêver... La stratégie de Ghoshn est incompréhensible
a écrit le 20/11/2012 à 9:49 :
Mais que fait Montebourg? Il acceote qu'une entreprise nationalisée, réduise constamment sa part déjà très faible et minoritaire de ce qui est produit en France? Et puis le développement a été aussi pris en charge par Nissan! Que font nos braves ingénieurs français dans cette affaire? Renault délocalise sans cesse! Ce n'est pas un peu trop épicé? (enfin, je trouve ça logique) Mais qui comprends la logique de Montebourg? N'est-il pas devenu expert en industrie automobile, donc suis-je le seul à attendre ses commentaires? Puis Mr Verdevoye, vous aviez écrit que Montebourg voulait taxer les importations coréennes. Je n'ai plus rien entendu à ce sujet. Mr Montebourg fait des déclarations intenables, alors? Ne faudrait-il pas taxer dans 2 ans les importations indiennes, si jamais Renault changeait de stratégie?
a écrit le 20/11/2012 à 9:38 :
Ca fait déjà plus de deux ans qu'on entends ça...
Réponse de le 20/11/2012 à 10:06 :
Carlos Ghosn ferait mieux de nous parler du succès de ses voitures électriques Fluence et Zoé ! En attendant, il fait diversion avec ce serpent de mer de la Tata Nano made by Renault...
Réponse de le 20/11/2012 à 13:03 :
Au lieu d'essayer de fabriquer des m... au prix le plus bas possible, alors qu'il possède déjà Dacia, Carlos Ghosn ferait déjà bien de s'occuper de la qualité de ce qu'il fabrique actuellement (voir les 8000 Twizy rappelées pour défaut de fabrication !).
a écrit le 20/11/2012 à 9:33 :
Autrement dit, il faut que Renault vende deux à trois fois plus de voitures de la gamme Entry pour faire le même profit que les constructeurs allemands qui font le même profit avec deux à trois fois moins de voitures.
a écrit le 20/11/2012 à 9:12 :
2 ans , c'est long. Ils feraient de vendre des Logan de suite.
a écrit le 20/11/2012 à 9:10 :
D'un côté Carlos nous explique que Renault doit monter en gamme et de l autre il dépense son énergie à descendre en gamme . Ce qui est clair c est que l avenir de Renault en tant que constructeur sur le sol français apparaît très compromis.
a écrit le 20/11/2012 à 8:36 :
mais aujourd'hui les pauvres c'est nous pas l'inde. pour remplacer ma vieille voiture j'ai besoin d'une voiture a bas cout .au smic il est impossible d'acheter une voiture francaise ou pas a prix normal
Réponse de le 20/11/2012 à 9:20 :
+1
Réponse de le 20/11/2012 à 12:46 :
Encore un qui n'est pas allé en Inde. Allez y faire un saut et vous verrez la vraie pauvreté. Chez nous c'est de la rigolade en comparaison.
a écrit le 20/11/2012 à 8:32 :
Juste une remarque pour les pas fort en maths : 10 % de 70000 euros c'est différent de 10 % de 5000 euros , les comparos de profit avec le premium allemand s'arrêtent là ... errare humanum est ..
Réponse de le 20/11/2012 à 10:16 :
Vous en voyez beaucoup des BMW à 70000 euros dans les rues ?
Réponse de le 20/11/2012 à 10:42 :
@ thomas : viens à Marseille, tu vas en voir un paquet avec des conducteurs très "cleans" dedans.
Réponse de le 20/11/2012 à 12:27 :
Pour les gros nuls en math, il faut également prendre en compte les volumes de vente. En effet, 10% sur 50 000 euros ça fait plus que 10% sur 5000 euros, mais quand on vend 10 fois plus de véhicules à bas coûts, ca revient au même. :)
Réponse de le 20/11/2012 à 12:42 :
+1
Mais les coûts de l'emmerdement (rappels, réparation garanties, ...) sont multipliés par 10 certes sur des pièces qui valent 5 fois moins mais au final, ca fait toujours 2 fois plus. ;)
Réponse de le 20/11/2012 à 13:29 :
Tout à fait il vaut mieux vendre moins et (très ) cher que beaucoup pas cher avec toutes les merdes avec , expérience perso (pas dans l'automobile)
Réponse de le 20/11/2012 à 16:53 :
désolé mais il se vend plus de BMW que de Dacia. et même en France ! donc ça inverse votre raisonnement !
Réponse de le 20/11/2012 à 17:38 :
Production de Dacia en 2011: 900 000 voitures (moins de 1 million pour 2012), BMW autour de 1,5 million...le premium teuton reste devant le low-cost roumain !
Réponse de le 20/11/2012 à 18:53 :
a mon ami Bubu!!!
a écrit le 20/11/2012 à 7:54 :
une caisse à bacou,c'est dans la fouille!
a écrit le 20/11/2012 à 7:41 :
Heureuse initiative dans un pays où les plus démunis sont choyés! Je parle de la France.
Réponse de le 20/11/2012 à 8:14 :
Quand je vois un type fouiller dans les poubelles, je ne pense pas qu'il soit choyé
Réponse de le 20/11/2012 à 9:38 :
Après avoir payer l'Iphone, la tv 3D, l'abonnement à Canal Sat, il ne reste plus rien à ce pauvre homme pour manger, d'ou la fouille des poubelles
Réponse de le 20/11/2012 à 12:08 :
@Intolérant: Comment? Les "plus démunis" ne sont pas choyés? Ils voudraient du mazout pas cher pour se chauffer (ou du gaz, ou de l'électricité) et on leur propose des voitures ET de l'essence pas chères (dont ils n'ont pas besoin) et ils auraient le mauvais goût de se plaindre? Ils bénéficient même de l'amendement COLUCHE!...Les poubelles? Connaît pas!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :