Hybrides : PSA, champion des véhicules diesel-électriques, devance les allemands

 |   |  504  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : PSA/Nicolas ZWICKEL)
Avec 22.000 véhicules hybrides vendus en 2012, PSA Peugeot Citroën fait mieux que les constructeurs d'outre-Rhin. Sa technologie diesel-électrique obtient d'excellents résultats en émissions de C02. Le groupe vise 40.000 exemplaires par an en année pleine.

Aiguillonné par les super-bonus gouvernementaux en France, PSA a vendu 22.000 modèles hybrides l?an dernier environ dans le monde. Cocorico. Un beau score pour des véhicules uniques au monde, puisqu?ils combinent traction électrique et? moteur diesel, cumulant les avantages des deux technologies en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Seul le suédois Volvo va suivre la même voie, avec sa toute nouvelle V60 hybride rechargeable? PSA fait donc beaucoup mieux en ventes que les constructeurs allemands, lesquels se cantonnent aux véhicules hybrides (essence-électrique) de très, très haut de gamme avec des volumes en conséquence faibles à ce jour.

Peugeot 3008, la plus prisée

Le modèle PSA le plus vendu est le moins cher mais aussi le premier lancé (livraisons dès février 2012), à savoir la Peugeot 3008 Hybrid4 (8.000 ventes en 2012) émettant à peine 91 grammes de C02 (en version de base) pour 200 chevaux et avec une transmission 4x4. Soit presque 50 grammes de moins qu?une 3008 classique à gazole de 150 chevaux. Vendue à partir de 35.750 euros (tarif catalogue), la 3008 Hybrid4 bénéficie d?un super bonus de 3.575 euros. Vient ensuite la Citroën DS5 Hybrid4 (5.500 ventes en 2012) dotée de la même mécanique et proposée à 40.200 euros (-4.000 de super bonus). La Peugeot 508 RXH (break surélevé) totalise 5.000 ventes, suivie de la 508 berline ainsi gréée (3.500).

Toyota, champion, suivi de Honda

Evidemment, PSA est très loin du 1,13 million de véhicules hybrides (essence-électrique) de Toyota écoulés en 2012 dans le monde, ou des 135.000 Honda (sur onze mois). Mais, on ne peut comparer, car PSA est le deuxième producteur mondial de moteurs diesel, très prisés en Europe. Or, le diesel est déjà réputé réduire ses consommations et donc ses émissions de C02 par rapport à l?essence. Toyota et Honda opérant surtout dans des régions où le diesel est quasiment proscrit (Japon, Chine, Amérique du nord), il est logique qu'ils aient misé sur une optimisation des moteurs à essence traditionnels avec l?apport de... l?hybride.

1,2% du marché français

Sur le seul marché français, les immatriculations de véhicules hybrides ont représenté 17.500 unités sur neuf mois 2012, soit 1,2% du marché total. C?est en tbien davantage que les immatriculations de voitures électriques pures (4.339 sur neuf mois). Logique : s?il pâtit d?un surcoût à cause d?une technologie complexe, l?hybride a l?avantage de s?utiliser comme une voiture normale avec la même autonomie qu?un modèle thermique. Les perspectives de l'hybride sont d'ailleurs prometteuses dans le monde. PSA vise ainsi 40.000 unités par an en année pleine. D'après une étude du cabinet PwC Autofacts, le marché des modèles thermiques-électriques devrait plus que doubler d'ici à 2017, passant à 4,1% des ventes totales dans le monde.  Quatre fois plus que la voiture électrique, à l'utilisation restreinte à cause de l'autonomie réduite et du temps de recharge des batteries, qui ne pèserait alors que 1%, selon cette étude.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/03/2013 à 9:40 :
Sur quoi s'appuient ce genre de prévisions? Une boule de cristal? Les hybrides sont équipées de boîte auto, donc il faut déjà que le consommateur accepte ce type de technologie, qui pour le moment est marginale, même si les boîtes robotisées ont progressé. D'autre part le bilan écologique "end to end" d'un véhicule hybride est désastreux pour l'environnment (nécessité de construire d'autres centrales électriques, recyclage des batteries soigneusement éludé par les constructeurs, etc...). Et enfin quelle tristesse de mettre en avant comme argument de vente le taux de rejet de C02!Cet article semble quand même assez pro PEUGEOT...
a écrit le 07/01/2013 à 10:26 :
Si je ne me trompe pas, une hybride a un intérêt en ville ou en peri-urbain, non ?
Or qu'est-ce qu'une 3008 hybrid4 : 1,6 tonnes... diesel de 160chevaux et 200ch avec le moteur électriques... un mode 4x4... Une autonomie de 3 à 4km en tout électrique...
Tout cela pour rouler à moins de 20km/h de moyenne si c'est pour une utilisation urbaine, avec 1,2 personnes à bord (toujours en moyenne, heureusement).
Ne faudrait-il pas changer de logiciel et redéfinir le cahier des charges de la mobilité et de l'automobile du 21ème siècle ?
Réponse de le 07/01/2013 à 12:31 :
Lire à cet égard l'excellent rapport de Jean Syrota pour Bercy, qui expliquait fort justement que le "paradygme urbain" devait être revu de fond en comble. Les crash-tests, les normes (et les conditions de roulage des tests d'homologation), les moteurs et les poids des véhicules ne sont plus du tout adaptés à l'environnement urbain actuel. Effectivement, pas vraiment besoin de 1600 kg pour en trimballer 70... Et aucun moteur - à part sans doute chez Fiat - n'estt actuellement optimisé pour la conduite en ville...
La petite 100% électrique de trois places (1+2 ou 2+1) de moins de 3 mètres qui peut donc se garer perpendiculaire au trottoir (la recherche d'une place et le stationnement représentent le tiers des émissions de carburant en milieu urbain...) est la voiture idéale pour un simple usage urbain. L'hybride-essence s'imposera quant à elle comme la meilleure oprion pour l'usage péri-urbain ou familial (4 vraies places + coffre). Mais elle sera légère (recours aux fibres de carbone) avec une autonomie suffisante pour ne déclencher le moteur thermique qu'à l'extérieur de l'agglo. En régime stationnaire péri-urbain, sa consommation ne dépassera guère 4 litres au 100. Ces voitures sont en préparation. Sauf chez Renault et PSA... On a les "champions nationaux" que l'on mérite...
a écrit le 06/01/2013 à 17:56 :
Si PSA parvient à faire l'hybride essence, ils seront les seuls à combiner hybride avec essence et diesel au monde.
Bémol : cette technologie réduit la taille du coffre.
a écrit le 06/01/2013 à 12:19 :
La technologie qu a choisi psa est très maligne. Il n y a aucun lien entre le train avant et le train arrière. Si un jour psa veux produire ses hybrides en chine ou il n y a pas de diesel, rien de plus facile, on remplace le hdi par un thp et on a une hybride avec presque rien en investissement. Moi je trouve ça bigrement intelligent!!
a écrit le 06/01/2013 à 0:45 :
Les commentaires agressifs et ignorants de planet watcher ne change rien : cet hybride-diesel PSA est une technologie remarque, de même que les hybride-essence Toyota et Honda, les pionniers.

Pour Info WeightWatcher, les particules fines et polluantes sont trÚs fortes avec un diesel à 13km/h ? Ça tombe bien, à 13 km/h chez PSA, c'est l'hybride qui fonctionne et pas le diesel ... Vous voilà calmé !

Arrêtez d'acheter des voitures allemandes moins fiables de surcroit ! ( surtout Audi et VW parmi les moins fiables ! )
Réponse de le 06/01/2013 à 11:33 :
Quelle prouesse en effet : où va t'on vendre ces voitures haut de gamme à l'étranger ? Le diesel n'intéresse que quelques pays européens englués dans la crise. Les pays où le haut de gamme se vend (chine par exemple) interdisent ou dissuadent le diesel. Quelle erreur stratégique de la part de PSA...
Le BA à BA c'est de faire un produit qui se vend sur le marché le plus large.
Je suis d'accord avec la dernière phrase : arrêter d'acheter des voitures allemandes, mais que les constructeurs français se bougent pour faire des vraies ruptures technologiques que le monde entier achètera.
a écrit le 05/01/2013 à 21:58 :
PSA et ceux qui font la promotion du diesel ont 40 ans de retard et ne savent pas regarder en dehors de notre petit pays.
Comment encore être en faveur du diesel et défendre l'erreur stratégique de nos constructeurs français et des pouvoirs publics alors que :
* le fait qu'on consomme 80% de diesel et 20% de SP en France, creuse notre balance commerciale, on est obligé d'importer du diesel et d'exporter du sans plomb... Outre l'aspect financier, quel est l'impact écologique de ce déséquilibre de consommation ? Et après on dit que les voitures diesel rejettent moins de CO2 par km : faisons le calcul du puis au pot d'échappement juste pour voir.
* Les grandes agglomérations connaissent des épisodes fréquents de pollution aux particules et au NO2, marqueurs des véhicules diesel. L'Europe ne va pas tarder à mettre la France à l'amende pour la qualité de l'air de nos villes et l'inaction des gouvernements face à cette situation. Certes les diesels actuels ont énormément progressé, mais il faudra encore 10 à 20 ans pour que le parc automobile diesel se renouvelle et il restera le problème du NO2. Pourquoi attendre, une étude airparif montre qu'en remplaçant tous les véhicules diesel particuliers par des véhicules essences, la qualité de l'air en ile de France serait nettement amélioré contre une légère augmentation des émissions de co2
* nos constructeurs automobiles, en ayant misé sur le tout diesel, ne peuvent pas être compétitif à l'exportation en dehors de quelques pays européens. Comme c'est l'Europe qui est en crise, cela n'aide pas...
* une hybride diesel non rechargeable, c'est quand même une hérésie. Un diesel peut à la limite se comprendre pour une grande routière, faisant très peu de ville. Inutile d'avoir un moteur électrique pour cela car il ne fonctionnera quasiment jamais. L'hybride non rechargeable marche plutôt pas mal en ville, là ou le diesel n'a pas sa place !

Bref je ne vais pas revenir sur les 42000 morts en France dus aux particules ni à la décision de l'OMS, mais ceux qui défendent encore le diesel doivent vraiment tenir à conserver leur petite niche fiscale : quel égoïsme bien français, surtout quand il s'agit de santé publique.
Réponse de le 07/01/2013 à 10:19 :
Etant un fidèle auditeur de Bernard Darniche, j'avais déjà entendu l'épisode sur le président de Toyota et les motorisations diesel. Pour être déjà aller à Tokyo, agglomération "légèrement" plus grande que Paris, la différence de qualité de l'air est sans appel. Même constatation dans les grandes villes nord américaines. Il faut ouvrir les yeux, le diesel est un poison dans les villes. Votre solution est très intéressante et pour moi inédite : je n'ai jamais entendu un homme politique faire une proposition s'approchant de celle-ci. J'ai malheureusement peur qu'en ce qui concerne l'alignement de la fiscalité du diesel et de l'essence, ou de votre proposition, nos gouvernements aient trop peu de courage politique. Surtout qu'après le bonus/malus écologique, machine à subventionner de petite citadine diesel, euro 4 sans FAP au début, cela risque d'apparaitre comme un retournement de veste de première classe.
Réponse de le 07/01/2013 à 13:15 :
Perso, j'ai vécu plusieurs années à Tokyo, et ai constaté "de visu" la véritable renaissance de la ville post-diesel (à une lointaine époque, la pollution était telle que les véhicules étaient parfois obligés d'arrêter leur moteur jusqu"à disparition du pic de pollution...). Bernard Darniche est un magnifique pionnier de l'anti-diesel. Il avait même eu le courage d'inviter au micro un autre Bernard, Bernard Debré, qui en tant que médecin et député, "entendait" à l'Assemblée ses collègues parler de la crise sanitaire en devenir et des data catastrophiques coté pneumologues et cancérologues. Bernard lui avait même confié travailler sur un rapport parlementaire qu'il aurait pu intituler : "Vous avez aimé l'amiante... Vous adorerez le diesel...". Depuis... Rien ! Le lobby CCFA donc PSA a fait son boulot, probablement...
Un autre homme politique, le Sénateur Louis Nègre, très au fait du scandale du diesel (je lui avais d'ailleurs communiqué le chiffre de 42,000 victimes dans les grandes agglos françaises bien avant la sortie du rapport officiel de l'OMS et il a su en faire bon usage) et rapporteur VE & Mobilité au Sénat pourrait et devrait intervenir pour trouver une solution économiquement acceptable...
De toutes façons, la messe est dite... Avec le retour de l'été et le blocage à Paris par exemple de la rive gauche combiné à l'ajout de feux rouges inutiles le long des voies sur berge rive droite, la Capitale va atteindre cet été un pic de pollution sans précédent dans son histoire. Jamais autant de petits diesels n'aurnt été présents sur des axes aussi embouteillés de toute l'histoire de la Capitale... L'atmosphère sera vite irrespirable, surtout s'il fait chaud avec stagnation de l'ozone.., Les rétorsions de Bruxelles seront immédiates (y compris au niveau de Bercy si le diesel continue de profiter d'une incitation fiscale incompréhensible...). Et Monsieur Delanoé, qui visiblement manque de scientifiques dans son entourage vert, découvrira à cette occasion que les particules fines se concentrent TOUJOURS au point le plus bas d'une ville, surtout en présence d'eau qui les attire par hygroscopie... Donc... la Seine, bien entendu ! Bonnes promenades et bon jogging sur les quais, les collègues de Bernard Debré ont du boulot en vue, même s'ils ne sont plus à l'Assemblée pour certains...
a écrit le 04/01/2013 à 15:53 :
Je dois changer mon véhicule et j'ai testé 3 voitures : Un VW Tiguan, une Mazda CX-5 et une Peugeot 3008 Hybrid4.
Pour le confort, c'est sans conteste la Peugeot qui surpasse les deux autres, mais c'est malheureusement le seul point positif, car coté conduite la VW et Mazda est largement supérieur, et coté moteur la dernière Mazda est un vrai régal.
Le gros problème pour la 3008 hybride, c'est que nous avons tout le temps l'impression de rouler 'chargé', et effectivement à 1700kg sur la balance c'est une catastrophe, alors que la Mazda ne pèse même pas 1500kg.
La 3008 Hybrid ressemble plus à la conduite d'une camionnette qu'une voiture, et il faut aussi dire que coté moteur PSA (et VW aussi) sont largement dépassé par les dernières production Mazda, un moteur diesel qui se conduit comme une essence ! Bluffant
a écrit le 04/01/2013 à 8:15 :
Innovation sans copie et bravo pour une motorisation par essieu.
a écrit le 04/01/2013 à 6:47 :
Comment encore oser écrire un article pareil, alors que les premières Class Actions sont en train de se mettre en place contre notamment PSA et Bercy pour cette "incitation à tuer" ???
Le diesel est dorénavant interdit ou découragé dans la plupart des grands pays...

Seul PSA est visiblement capable d'un tel autisme coupable, qui leur coûte déjà assez cher, puisque de facto absents en raison de leur focus diesel criminel de la plupart des marchés en croissance...

Il est sans doute temps de mettre PSA sous tutelle de l'Etat, juste le temps de cesser ce qui va émerger comme l'une des plus belles crises sanitaires de l'hexagone, très loin devant l'amiante...

Une fois de plus, merci de regarder l'excellent reportage de la 5,

http://www.youtube.com/watch?v=-ZHcy-weyFI,

et d'arrêter de faire la propagande de PSA ou ou du CCFA, ce qui revient au même...
a écrit le 03/01/2013 à 19:03 :
Malgre tout ça ils pleurent pour avoir les aides de l état el licencient les pauvres salariés ce scandaleux il faut l intervention d urgence de gouvernement pour stopper ses dirigeants et les faire face à leurs monsenges c est les salariés qui ont voté pour F Hollande ce n est pas ces riches patrons et non plus les actionnaires ni les industriels il fait un minimum de reconnaissance enver ces salariés qui halèrent face à leurs exploitant si non la roue tourne et ces ouvriers ont la mémoire pour les échéances prochaines merci
Réponse de le 04/01/2013 à 13:57 :
Vous lisez d'autres articles sur l'automobile, vous avez une quelconque idée de volume de marché ?
PSA, en 2011, c'était environ 3,5 millions de véhicules produits. Ces 22 000 véhicules hybrides...c'est bien hein...mais ça ne représenterait que 0,6% en volume...(bon, vraisemblablement un peu plus par rapport aux volumes global 2012)
En lisant d'autres articles, vous auriez bien vu que PSA a de graves problèmes et perd chaque mois de l'argent, les différents rapports commandés par le gouvernement et les syndicats sont formels. De plus, ne confondons pas licenciement et suppression de poste/non renouvellement de départ à la retraite/plan de départ volontaire. La presse a tendance à tout mélanger et on fini par avoir des nombres astronomiques de "licenciement", ce qui n'est pas le cas en regardant dans le détail.
Alors s'il vous plaît...instruisez vous un peu avant de poster un tel commentaire.
a écrit le 03/01/2013 à 18:44 :
Un tout petit bémol, c'est que le gasoil va être surtaxé prochainement et autre bémol de taille, c'est que si les constructeurs, Peugeot en tête on réglé le problème des particules, rien n'est encore trouvé pour les émissions de dioxyde d'azote produites par le diesel et encore plus cancérigènes.
Enfin, les batteries utilises de métaux issus des terres rares, monopole quasi exclusif de la Chine actuellement. On va passer d'une dépendance aux pays producteurs de pétrole à une dépendance "stock électrique" à UN pays!
J'ignore le % de gasoil qu'utilisent les camions par rapport aux voitures, mais je pense qu'il y a vraiment du travail à faire sur ce créneau si l'on veut vraiment lutter contre la pollution du diesel!
Enfin, tout le monde ne peut pas se payer des véhicules aussi chers!
Cela dit, je n'ai rien contre les hybrides, je m'interroge simplement!
a écrit le 03/01/2013 à 18:29 :
na na il a vendu que 20 voitures alors que bmw audi vwont vendus des milliards de voitures et bien moi je vie avec 800£
a écrit le 03/01/2013 à 18:21 :
tout n est pas perdu, peut etre un jour,,,,,,,,
a écrit le 03/01/2013 à 16:22 :
Bravo PSA pour sa nouvelle technologie inégalée en Europe.(diesel-électrique 91gr de CO2).Le prix reste encore élevé.
Réponse de le 04/01/2013 à 6:55 :
Désolé de "doucher" votre enthousiasme, mais le problème ne vient pas du CO² en ville (sinon, il faut arrêter de respirer...) mais des particules fines, responsables du décès de 42,000 citadins français chaque année, soit dix fois le nombre de victimes sur la route...
Les constructeurs - et surtout PSA & Renault - ont fait un lobby remarquable auprès de Bercy (coupable de ce génocide depuis près de trente ans) pour que le bonus/malus soit basé sur le CO², qui une fois de plus ne veut rien dire pour une circulation urbaine. Ce faisant, ils encouragent l'usage du petit diesel,urbain, le plus polluant...

La pollution en France aux particules fines et aux NOx est la plus élevée du monde industrialisé, en raison de la densité de diesel et de la faible vitesse de circulation moyenne dans les grandes métropoles (merci aux "congestions vertes"...), qui empêche la bonne pyrolise des cendres, même avec un FAP moderne...

Un jour, il faudra bien que tout cela se paie... C'est déjà le cas pour 42,000 familles chaque année... Bravo...
Réponse de le 04/01/2013 à 8:14 :
Vous dites qu'à 13Km/H Le FAP fonctionne mal? Mais justement c'est l'interet de l'hybride à cette vitesse le moteur Diesel n'est même pas enclenché! Avez vous déja démarré votre voiture Essence ou diesel dans votre garage? je peux vous assurez que le démarrage et donc la sortie du véhicule du garage en élèctrique n'a rien à voir.(fini la fumée polluante) Bravo PSA pour votre innovation.
Réponse de le 04/01/2013 à 11:13 :
encore un qui a des connaissances scientiques en lisant la presse people
Réponse de le 05/01/2013 à 6:59 :
"encore un qui a des connaissances scientiques en lisant la presse people"

... Désolé, mais à titre professionnel, je couvre le secteur depuis plusieurs années, et ne me souviens pas lire la "presse people"...
En ce qui concerne la remarque précédente - certes plus constructive - je tiens également à préciser que loin de moi l'idée de critiquer le principe de l'hybride, bien au contraire. L'hybride pour usage mixte (urbain et routier) s'imposera de facto aux cotés de la citadine compacte 100% électrique, c'est juste une question de temps. Le moteur électrique de "l'hybride idéal" sert au moment de la plus forte sollicitation en terme de carburant et du moins bon rendement en terme de moteur thermique, à savoir le démarrage effectivement et la circulation à moins de 50km/h. Au-delà, le moteur thermique prend le relais avec un couple moteur idéal et stable. La récupération de l'énergie de freinage - au lieu d'une simple dissipation par effet Joule - est aussi un avantage considérable de l'hybride...

Ce qui est vraiment contestable, c'est l'association hybride-diesel, et non hybride-essence...

De toutes façons, le débat est "over" : le choix de Louis Gallois - un farouche opposant au diesel - comme représentant de l'Etat au Board de PSA va "calmer" cette obstination coupable et suicidaire du groupe... Bercy de son coté devra simplement répondre aux injonctions de Bruxelles - sous peine d'une amende record - et cesser cette aberrante incitation fiscale à tuer en silence...
a écrit le 03/01/2013 à 16:09 :
Félicitations à PSA pionnier du diesel électrique. Ne pas se laisser fourvoyer par la propagande d'une concurrence qui a du retard dans cette technologie. A lire certains commentaires, on croirait que seule l'essence est un combustible sain (vraiment ?).... Il faut savoir que le potentiel du diesel électrique est très important, les résultats prouvent que la technologie de réduction des émissions de particules nocives progresse rapidement. A cela il faut aussi ajouter le développement du bio-diesel qui n'en est qu'à ses balbutiements, le traitement associé des déchets recyclés qui s'imposera par la force des choses à mesure que s'épuisent les combustibles fossiles, et les biotechnologies. Fonce le Lion !
Réponse de le 03/01/2013 à 16:25 :
+15 tout est dit !
Réponse de le 03/01/2013 à 17:02 :
C est facile dire PSA pionner du diesel electrique MDR ,car les ventes des voitures au niveau mondial c est l essence,il faut etre nul de s investir dans du diesel ,personne n en veut du diesel (activateur des maladies respiratoires)ni usa ,ni en chine (le plus gros marché)!
Réponse de le 04/01/2013 à 7:00 :
@ Tony

Bravo, Tony... On travaille sans doute pour le CCFA ?
Mais trop tard,le débat est terminé depuis la Classification officielle par le CIRC du diesel en cancérogène certain...
Plutôt que de contribuer à une propagande qui rappelle celle des industriels de l'amiante (restée autorisée en France plus de quinze ans après son interdiction aux USA par exemple...), vous feriez mieux de vous documenter sérieusement...

Désolé de me répéter, mais le visionnage de cet excellent reportage de la 5 est un Must... Même et surtout pour ceux qui participent à cette incroyable propagande d'une autre époque...

http://www.youtube.com/watch?v=-ZHcy-weyFI
a écrit le 03/01/2013 à 15:59 :
Peugeot avait devancé les allemands, malheureusement avoir raison avant tout le monde n 'est pas un gage de succès , surtout pas en automobile.
a écrit le 03/01/2013 à 14:52 :
Effectivement, la technologie hybride/diesel est une aberration écologique et technique. C'est sans doute pour cela que nous sommes les seuls ou presque à la promouvoir.
Réponse de le 03/01/2013 à 16:15 :
je ne vois pas pourquoi ce serait une aberration écologique et technique. Un diesel avec FAP réduit ses émissions de particules nocives au niveau des moteurs essences de puissance équivalente, et consomme moins. Ce qui fait que la traction électrique/essence est plus développée est une question de marché (toyota est plus présent au Japon, bien sûr, et aux USA par exemple, qui ne sont pas des marchés "diesel")
Réponse de le 03/01/2013 à 16:17 :
Aberration technique? Belle Innovation Technique vous voulez dire et ce que l'on soit pour ou contre le Diesel!
Réponse de le 04/01/2013 à 6:58 :
Désolé de vous contredire, le FAP ne filtre pas les particules fines ni certains polluants, il n'est donc en aucun cas écologique. Par ailleurs, il est efficace à une certaine température, qui ne sera pas atteinte en ville dans les cycles d'allumage-extinction du moteur hybride. C'est donc en ville qu'il polluera le plus !!! En outre, le moteur diesel lui-même subit une forte usure lors de ces cycles. La rentabilité d'un diesel n'étant déjà pas réelle pour près de la moitié des utilisateurs, elle le sera d'autant moins sur un hybride, comparativement à un hybride essence.
Réponse de le 04/01/2013 à 7:07 :
La vitesse moyenne de circulation en ville en France est l'une des plus basses du monde industrialisé (13km/h à Paris par exemple...). Cette vitesse ne permet pas à un petit diesel à usage prédominant urbain de bien pyroliser les cendres, même avec un FAP et un pot catalytique modernes...
Les constructeurs le savent bien... Et les tests de roulage des normes actuelles sont basées sur des vitesses de circulation qui ne sont plus d'actualité...
Il vous suffit de suivre un diesel "moderne" sortant d'un embouteillage pour "saisir". Et tout cela finit dans VOTRE habitacle et vos alvéoles profondes...
a écrit le 03/01/2013 à 14:44 :
Cancérogène certain pour le poumon, probable pour la vessie, ceci officiellement depuis 2012 (OMS) et officieusement depuis très longtemps, comment peut-on encore persévérer à privilégier cette énergie via les bonus-malus CO2 - énergie qui de plus nous oblige à des importations et contribue aux fermetures de nos raffineries ? Pourquoi PSA ne fabrique-t-il pas aussi des hybrides-essence ? Pourquoi le gouvernement n'arrête-t-il pas ce massacre ? On a tout faux, comme d'hab. PS : n'hésitez pas à me contredire, je ne demanderais pas mieux que de connaître les bonnes raisons de tout cela.
Réponse de le 03/01/2013 à 16:19 :
Défiscalisé l'essence et mettez le litre à 1 euro et vous verrez disparaitre le diesel !
Réponse de le 03/01/2013 à 16:19 :
le problème du diesel aujourd'hui, ce sont les vieux diesel. Un diesel moderne avec FAP n'est pas moins écologique qu'un moteur essence. Il y a toujours des particules fines, mais le moteur essence en émet aussi. Beaucoup de gens ont été poussés sur le diesel par la fiscalité favorable mise en place par l'état, et on ne peut pas aujourd'hui les forcer à changer pour une voiture neuve, tout le monde n'en a pas les moyens... Le problème du diesel est plus lié au passé qu'au présent
Réponse de le 03/01/2013 à 22:00 :
L'etude de l'OMS a été faite avec des moteurs diesel non dépollués dans les tunnels de mines : arretons le désinformation !
Réponse de le 05/01/2013 à 7:43 :
La décision de classer le diesel en cancérogène certain prise en mai par l'instance mondialement reconnue pour son expertise - le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) - est basée sur une méta-analyse de plus de 6,000 publications scientifiques - dont beaucoup sont à comité de lecture...
Seule la France et les quelques pays (Espagne, Belgique) où PSA et Renault ont encore de l'influence préconisent encore le diesel urbain, alors que l'OMS estime à 42,000 décès annuels le nombre de victimes par particules fines dans les grandes agglos françaises...
Le diesel est interdit au Japon, son utilisation privée vient de l'être en Chine, les USA finissent d'en "décourager" l'usage. Seuls nos Bronchosaures nationaux et Bercy s'obstinent... Nous avions déjà réussi la prouesse de continuer l'usage de l'amiante près de quinze ans après son interdiction formelle dans la plupart des pays industrialisés...
Alors, en termes de désinformation...
a écrit le 03/01/2013 à 14:39 :
PSA n'est plus le leader du Diesel (et out dans les moteurs essences) loin de là, les constructeurs Allemands et même Japonais (mazda notamment) vendent déjà des Diesels à la norme Euro6, norme très stricte sur les rejets polluant (polluant pas Co2 !)...quand les constructeurs français en sont encore à la norme Euro5, faut d'investissement dans la R&D.
De plus l'hybridation diesel est un non-sens économique, les véhicules sont chers et non-exportables...
Pire en Allemagne AutoBild, magazine automobile le plus lu, a prouvé que l'hybridation Diesel du 3008 ne servait à rien face à la dernière BMW Série 3 Diesel...vendu au même prix, la BMW consommant moins, déjà Euro6, et surtout plus sympa à conduire.
De plus 40000 unités par an c'est ridicule pour un constructeurs généraliste...
Réponse de le 03/01/2013 à 17:32 :
Un constructeur ne decide pas d'avoir une norme d'avance ... (rires) il y a des dates au dela desquelles tout nouveau vehicule homologué doit l'etre pour la norme en vigueur. Et essaies une serie 1 stop and stard 4 cylindres BMW en comparaison d'une PSA .. y'a de quoi rire aussi, enfin c'est allemand c'est forcement bien ... meme si ca redemarre comme un tracteur tondeuse ...
Réponse de le 04/01/2013 à 9:02 :
+ 1 :)
Réponse de le 07/01/2013 à 8:29 :
ca me fais toujours rire quand j'entend "a les francais savent pas faire de bons moteurs" :p c'est pour ca que les constructeurs etranger achetent les moteurs psa mdr
a écrit le 03/01/2013 à 14:14 :
Le "diesel-électrique" est un non-sens. L'introduction de l'électrique doit permettre de diminuer notre dépendance aux hydrocarbures d'une part et diminuer la pollution d'autre part. Le diesel est non seulement hautement polluant, mais aussi mortel. L'hybridation électrique n'y changera rien. Il faut simplement revenir à l'essence pour l'hybride, s'aligner sur la technologie choisie par les meilleurs (Toyota, BMW, Volkswagen, Mercedes, etc.) et en finir avec le diesel !
Réponse de le 03/01/2013 à 15:53 :
Quand les poids lourds rouleront à l'essence on en reparlera !
Réponse de le 03/01/2013 à 17:39 :
La propagande sur le diesel a très bien fonctionné ... il y a qu'en France qu'on en parle ... mais pour s'en rendre compte il faut sortir un peu de chez soi. Quant à l'interdiction du diesel dans certaines ville elle est lié aux anciens modeles non fapés qui effectivement posaient de gros problemes. Le plus rigolo c'est lorsque les essences si "propres" seront fapés .. et le must c'est de savoir que l'air du metro de paris est plus pollué que celui des rues .. mais chut !
a écrit le 03/01/2013 à 14:05 :
C'est bien que PSA devance les allemands alors qu'il est le seul constructeur au monde à faire des hybrides diesels. La Tribune pourra sortir le même titre pour Renault et ses voitures électriques...
a écrit le 03/01/2013 à 13:55 :
Alain a raison: PSA n'a pas vendu beaucoup d"hybrid4 à l'export. mais reconnaissons que c'est bien parti pour cette technologie Hybrid 4, qui bientôt sera rechargeable: ce n'est pas la maitrise de la techno qui impose des délais, mais plutôt le prix du kW-heure de batterie au lithium.
je ne qualifierais pas la 3008 ou 508 de gros hybrides diesel, comparés au 3L essence de la BMW active hybrid 5 et ses 340ch roulant à 250km/h maxi!!
Quant aux yaris assemblées en France, de la bonne mécanique, ainsi que les Auris, il s'agit là d'un autre segment de véhicule qui a la cote eu égard à leur prix modéré.
Pourquoi PSA ne rend pas hybride , mild hybride, ses C3 Picasso notamment, DS3, le prochain 2008??
quant à la Prius, je ne comprends pas comment une voiture aussi moche peut avoir tant de succès ! le prix sans doute, le prix.
Et qu'attend Renault pour nous sortir une mégane mild hybrid ??
a écrit le 03/01/2013 à 13:51 :
Si je veux une hybride je la veux à essence, pas en diesel, ça serait absurde question pollution alors que c'est la principale motivation pour l'hybride.

Réponse de le 03/01/2013 à 15:52 :
Pour beaucoup la motivation est financière et non écologique, mais si on peut faire les 2, temps mieux !
a écrit le 03/01/2013 à 13:05 :
PSA a vendu 22000 hybrides en 10 mois alors qu'il y a eu 17500 véhicules hybrides vendus en France sur 9 mois ???
Ca veut dire beaucoup a l'export ça... parce que je croise bien plus de Prius, Auris et Yaris hybrides que de PSA hybrides.
Ce serait bien de faire des articles avec des chiffres cohérents, par exemple le nombre d'immatriculations en France d'hybrides PSA et le nombre total en France d'hybrides en général, et ce, sur la même période ! Ou mieux, sur l'Europe.

Quand à la pertinences de faire de gros hybrides diesels... on en reparlera dans 1 ou 2 ans quand on commencera a avoir un retour sur la fiabilité, le cout d?entretien, et le marché de l'occasion... on risque de rire (jaune) Et je parle même pas du pitoyable agrément de conduite de ces véhicules a cause de leur archaïque boite BMP6....
Et encore le CO2, le CO2 et toujours le CO2... et les NOx ? le cout de dépollution du gasoil en raffinerie ? la honteuse niche fiscale dont bénéficie le diesel ? les importations de gasoil et l'exportation du surplus d'essence ?
Non, continuons donc de nous féliciter du "succès" de nos mazouts puants.... misère.
Réponse de le 03/01/2013 à 14:31 :
+1
Réponse de le 03/01/2013 à 15:46 :
Alain pourquoi être autant aigri? je suis propriétaire d'une 508 RXH et je peux vous dire que c'est un réel plaisir à conduire. Démarrage dans le silence sans polluer mon garage. Boîte BMP6 très agréable, d'ailleurs je ne comprends pas ce qu'on lui reproche? Quand à l'entretien il sera d'autant moins chère que chez le groupe VAG.
Réponse de le 03/01/2013 à 17:08 :
@alain34 : comportement anti-français typiquement défaitiste. et après on s'étonne que l'on soit dans la mouise actuelle avec de tels comportements....
Réponse de le 03/01/2013 à 18:31 :
C'est le moteur electrique qui masque les defauts de cette misere de boite soit disant robotisee et moderne. Je me demande comment PSA peut reussir a vendre une systeme pareil.
Réponse de le 04/01/2013 à 9:47 :
Peugeot n'a jamais su faire des boites de vitesses dignes de ce nom, qu'elles soient manuelles ou automatiques !
a écrit le 03/01/2013 à 11:47 :
enfin une bonne nouvelle !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :