Renault réduit à son tour la voilure, avec 7500 suppressions de postes

 |  | 488 mots
Lecture 3 min.
Le siège de Renault à Boulogne-Billancourt - Copyright Reuters
Le siège de Renault à Boulogne-Billancourt - Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Pas de licenciements "secs" prévus, mais 7.500 postes supprimés d'ici fin 2016... Renault lance à son tour un plan de réduction d'effectif avec le non remplacement de 5.700 départs naturels et l'élargissement d'un dispositif de dispenses d'activité.

Après PSA, c'est maintenant Renault qui annonce un vaste plan de suppressions de postes. La direction du constructeur automobile indique ce mardi qu'elle prévoit de couper 7.500 postes d'ici à fin 2016, soit environ 16,8% de ses effectifs dans l'Hexagone. Parmi eux, 5.700 personnes partant en retraite ne seront pas remplacées. En outre, le dispositif de dispenses d'activité des carrières spécifiques sera élargi. Celui-ci permet à certains salariés en fin de carrière de voir leur contrat suspendu et de recevoir 75% de leur salaire.

Ce plan a pour but de faire économiser 400 millions d'euros au groupe. Pour l'heure, aucune fermeture d'usine ni plan social ne sont prévus. "Si un accord était signé avec les organisations syndicales, ce redéploiement des effectifs ne nécessiterait ni fermeture de site, ni plan de sauvegarde de l'emploi, ni plan de départ volontaire", a ainsi indiqué à l'AFP Gérard Leclercq, directeur des opérations France. Il s'agirait ensuite de "réaliser des recrutements sur les compétences critiques". Le nombre des nouveaux recrutements n'a pas été indiqué par la direction de Renault.

Chute des ventes en Europe

Le constructeur est en proie à une chute de ses ventes en Europe. Sur onze mois en 2011, elles ont reculé de 19%. Des chiffres plus mauvais encore que ceux de PSA dont les immatriculations de voitures neuves ont chuté de 12,5% sur onze mois. Pour Renault, la situation était également pire que celle de GM (-12,7%), Ford (-12,1%) ou encore Fiat (-16%) dans un marché européen en recul de 7,6% au cours des onze premiers mois de 2012.

Dans l'Hexagone, la chute est encore plus rude pour Renault avec un recul de 22,1% des ventes (en comptant celle de Dacia) en 2012. Sur la même période, les immatriculations de voitures neuves reculaient de 13,9% sur le marché français (hors utilitaires) selon des chiffres du Comité des constructeurs français d'automobiles.

--> Ventes de Renault en Europe : les 4 raisons d'une chute continue

80.000 emplois menacés de disparition

Début janvier, pouyr tenter d'améliorer sa compétitivité, le constructeur français avait proposé d'aligner le temps de travail effectif de tous ses sites de production. Cette idée était au programme de la réunion avec les partenaires syndicaux qui s'est tenue ce mercredi. A l'occasion de cette rencontre, la direction de Renault a annoncé ce plan de réduction d'effectifs étalé sur quatre ans. 

Un plan qui survient après celui de PSA, qui envisage de supprimer au total 11.214 postes d'ici à la mi-2014, mais aussi celui de Ford, dont la direction a annoncé en septembre un plan de suppression de postes en Europe. Des usines d'Opel, filiale de l'américain General Motors et de Fiat sont elles aussi menacées. Au total, quelque 80.000 emplois risquent de disparaître dans le secteur automobile en Europe de l'Ouest, selon une étude du cabinet spécialisé Roland Berger.

>> L'industrie auto pourrait perdre 10 usines et 80.000 emplois en Europe

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/02/2013 à 2:04 :
Et si le poste de PDG du groupe était simplement supprimé , le groupe Renault ferait de fameuses économies . Tous ces groupes automobiles veulent surtout supprimer des postes européens , surtout depuis la construction d'usines d'assemblage dans l'Europe de l'est et dans d'autres pays à faible niveau de paie .
a écrit le 16/01/2013 à 19:03 :
je vais me faire l'avocat du diable.
renault n'a jamais vendu autant de voiture dans le monde, le fameux plan annoncé par renault est simplement la continuité depuis 2008 (aucun départ en retraite remplacé).
ce fameux plan va permettre à des gens de 58 ans de partir en retraite avant l'age (pas si mal que ca quand même) enfin de retraite pour des ouvriers qui ont passé leur vie sur chaine et à qui des gens comme vous on dit "vous faites de la merde".
Ne crachez pas sur les usines à l'étranger car ceux sont elles qui injecte de l'argent dans renault actuellement.
faut-il faire comme peugeot le gentil qui ferme en france et qui a une usine qui tourne plein pot dans l'est pour faire des 208 ????
ou alors comme lou papet qui dénigre les marques francaises et qui admire un fabricant coréen qui produit également dans l'est ????
maintenant, il faut en vouloir a vous même qui croyez que l'herbe est plus verte ailleurs, et bien allez y ailleurs, je ne vous retient pas
Réponse de le 16/01/2013 à 19:17 :
et j'oublié votre spectaculaire modèle allemand qui produit 60% de sa production hors allemagne (tout constructeur allemand confondu)
a écrit le 16/01/2013 à 17:01 :
J ai vu un reportage sur le japon, des employés de nissan qui sont retournés à leur campagne trouver leur pain. Les paroles du vieil homme m'a profondement touché. Et j'ai constaté la fourmi contre une montagne. C'est triste.
a écrit le 16/01/2013 à 14:34 :
Nos constructeurs ont raté deux points importants. il ont abandonné la voiture à forte valeur ajoutée pour prendre le marché des volumes sur des voitures moyennes avec une qualité médiane donc un coût de retour sous garantie élevée et si ce coût explose on joue la carte du sourd pour le pas prendre en charge les répaartions donc une image qui se dégrade en sachant à cela se rajoute le boyuche à oreilles qui est plus destructeur de valeur que la réalité. Autre point nos constructeurs n'ont pas associés les pays de l'est à la production de pièces mais plutot choisi la délocalisation à 100 pour cent ce qui apour effet une destruction des emplois d'assembalge en France. Il faut également noter de graves problèmes de marcketing et de lancement et enfin vouloir imposer sous couvert de sécurité l'obligation du choix des pièces constructeurs. Nos constructeurs ont pendant très longtemps été les chouchous de nos politiques car gros pourvoyeur de main d'ouevre mais les 2 ont oublié celui qui fait cvivre le système LE CLIENT que nos constructeurs et le réseau à pris pour un imbécile d'ailleurs le réseau continue à prendre le client pour un zozo cela co^pute très cher à la production française. Pour un redressement de ce pan économique il faudra passer par les sacrifices actuels mais cela ne suffira pas si la mentalité de nos constructeurs continue à croire qu'être bleu blanc rouge suffit cette époque est terminée, on peut le regretter, le client veut un bon produit et une certaine considération. Un point annexe qui m'a choqué cette semaine à un journal télévisé un syndicaliste CGT de Renault faisait un commentaire en parlant de son usine de Flins " la merde que l'on fabrique" et bien j'attends si ce syndicat est responsable que ce personnage soit sanctionné et que la Ste Renault porte devant les prud'hommes ce personnage qui n'a rien à faire dans cette entreprise, si rien n'est fait cela veut dire que le syndicat et Renault ont aucune considération pour leur client et cautionnent ses paroles donc le constructeur fabrique de mauvais produits!!!!!!
Réponse de le 16/01/2013 à 15:41 :
J'ai aussi vu ce syndicaliste sur C dans l'air. Entre une direction qui accuse ses cadres d'espionnage, un syndicaliste qui qualifie ses voitures de merde et le réseau commercial qui prend les clients pour des pigeons, je vois mal l'avenir de Renault !
Réponse de le 16/01/2013 à 18:02 :
Tout cela est lamentable, ce n'est pas en Corée que l'on verrait de tels débordements !
Réponse de le 16/01/2013 à 18:49 :
tu as raison lou_papat, en corée ils seraient remis au boulot a grand coup de matraque, bel exemple
a écrit le 16/01/2013 à 13:25 :
Bonjour, j'aimerais qu'on réponde a ma question: pourquoi continuer a Fabriquer des voitures en France et pour qui, alors que les Français n?achètent pas celles-ci? Vous voulez qu'elles restent stockés sur les parkings pour qu'elle rouillent?
Réponse de le 16/01/2013 à 15:15 :
12 ans de garantie anti corrosion sur les Renault ! Elles peuvent rester sur les parkings de stockage...
Réponse de le 16/01/2013 à 18:51 :
pour votre info personnel, il n'y a pas que des francais qui achètent des voitures, si si, le monde est grand
a écrit le 16/01/2013 à 12:32 :
Au lieu de dire n'importe quoi sur la pseudo fiabilité de certains modèles, je vous invite à consulter le rapport de l'ADAC publié sur La Tribune Auto
http://www.latribuneauto.com/reportages-68-5101-l-adac-publie-son-classement-fiabilite-des-vehicules-pour-l-annee-2011.html
Réponse de le 16/01/2013 à 19:09 :
lou papet nous ment depuis le début, les coréennes sont loin derrières, c'est pour ca qu'ils garantissent 7 ans, sinon personne n'en voudrait.
a écrit le 16/01/2013 à 10:51 :
Hollande et ses sbires vont t/ils maintenant insulter C.Ghosn autant qu/ils avaient insultés la famille Peugeot ???
Que font les syndicats pour contrer ces licenciements ???
********************************************************************
Schweitzer et Ghosn ont délocalisés massivement et portés préjudice aux travailleurs français !Ce sont des nuisibles a éliminer !
************************************************
Réponse de le 16/01/2013 à 19:11 :
pouvez vous me donner une seule usine francaise que ghosn à fermé ?????
a écrit le 16/01/2013 à 9:49 :
quand on voit la fiabilité de renault on n'investit plus dans ce produit ,oui c'est la fin du losange,une bonne chose pour le contribuable ,
Réponse de le 16/01/2013 à 13:14 :
Je vous rappelle que l?État Français ne possède plus que 15% de capital de chez Renault. Et que Nissan possède 15% et que Mercedes possèdent 3%. Donc l'etat ne peut plus faire la loi dans le constructeurs. on n'est plus dans un État totalitaire.

De plus, pour info, un clio 4 fabrique en France a FLINS, vendue 15 000 euros, le coût de revient de divers impôts et taxe en France, représente environ 7500 euros, soit la moitie du prix de la voiture.

Pour la fiabilité, la clio 4 m'a été vendue en décembre 2012 avec 5 ans de garantie.
Réponse de le 16/01/2013 à 13:32 :
@ alex: 5 ans de garantie, c'est pas assez ! Chez KIA c'est 7 ans de garantie en plus pour de meilleures voitures...
Réponse de le 16/01/2013 à 19:20 :
c'est faux lou papet, voir l'enquête ADAC, les coréennes sont très loin derrière les européennes en fiabilité, vous mentez
a écrit le 16/01/2013 à 9:36 :
Mais il est ou ce clown de montebourg, d'aprés lui son super plan pour l'industrie automobile française devait tout régler, le seul probléme c'est que les primes pour les véhicules hybrides ont fait le bonheur des constructeurs japonais, toyota en particulier, et que les voitures électriques à part ce piétre montebourg et renault personne n'y croit, et pendant ce temps là les constructeurs allemands et japonais tournenr à plein régime et l'industrie française payent l'incurie de ses pdg, absence au niveau mondial surtout pour psa, peu de renouvellement de gamme, politique produit désordonné,etc, j'ai travaillé plusieurs années chez citroên et c'était évident que la politique commerciale était complétement innaproprié et que l'entreprise allait droit dans le mur, les dirigeants de renault et psa sont complétement responsable de la situation actuel, étre à ce niveau de responsabilité et prendre à ce point les mauvaises décisions c'est tout simplement scandaleux.
a écrit le 16/01/2013 à 9:35 :
Mais où est notre stratège mr Montebourg??? Il ne pourra pas nationaliser, mais un peu de bruit de fond, dans ces temps difficile; je ne supporte pas ce SILENCE!
a écrit le 16/01/2013 à 8:54 :
Résumons on annonce en janvier 2013 la suppression de 7500 emplois en France après avoir annoncé, fin novembre 2012, 1300 emplois nouveaux en Espagne. les carlos ont l'art consommé de rouler les représentants politiques de notre gouvernement , habituellement si bavards , dans une farine bien épaisse!
a écrit le 16/01/2013 à 8:36 :
et merci de ne pas me censurer ..
a écrit le 16/01/2013 à 7:47 :
Y aura t'il une prime de retour au pays ?
Réponse de le 16/01/2013 à 13:45 :
Oui, une Zoé électrique...
a écrit le 16/01/2013 à 7:01 :
7500 sur 100 000 salariés en France, c'est rien du tout. Comme ça, Renault peut investir pour développer les meilleurs produits de high innovation.
a écrit le 16/01/2013 à 5:50 :
C est rien il n y a pas de crise
Hereusement on a hollande on pourvoir aller à l ANPE
Que fait hollande pour lutter contre la crise
Rien il cache son incompétence avec le mariage pour tous merci pour la vaseline
a écrit le 16/01/2013 à 5:50 :
C est rien il n y a pas de crise
Hereusement on a hollande on pourvoir aller à l ANPE
Que fait hollande pour lutter contre la crise
Rien il cache son incompétence avec le mariage pour tous merci pour la vaseline
a écrit le 16/01/2013 à 4:42 :
Des EURO 50000,- que coûte une Audi, approximativement 10.000,- vont au fisc français par le biais de la TVA, 35.000,- quittent la France si l'Audi est construite hors de France et vont à Volkswagen qui garde 3000,- de bénéfice et qui avec le reste 32.000,- paye ses employés. Ceux-ci payent des impôts, des cotisation maladie, chômage, retraite ; environs 10.000,- dans les differentes caisses en Alemagne, le reste 22.000,- ils le dépensent en consommant et payent la TVA sur les produits consommés disons environs 2.500,- ,puisque TVA réduite sur produits alimentairs, ces 2.500,- iront également au fisc allemand. Volkswagen qui a fait un bénéfice paye aussi des impôts au fisc allemand (en 2012 VW a versé 3 Milliards au Finanzamt (Impôts) allemand). En tout donc, quand un français achète une Audi à 50.000,- Made hors de France, le fisc allemand se met 10.000,- + 2.500,- + les impôts que VW paye sur les bénéfices (3 Milliards en 2012) dans la poche, alors si la France a un déficit budgétaire c'est bien grâce à des Depardieux qui préfèrent du Made in Germany au Made in France. Ce qui nous mène directement au problème du déficit de la balance commerciale et le déficit budgétaire qui en est obligatoirement la conséquence.
Les victimes des 7500 suppressions de postes vous saluent bien Messieurs les Depardieux, vous et vôtre grand patriotisme à la Obelix. Gros bide plein, petite tête vide.
Réponse de le 16/01/2013 à 13:19 :
pnv, putain tu as rien d'autre a foutre....c'est un exempla pas une démonstration de calcul mathematique
Réponse de le 16/01/2013 à 13:50 :
pnv a raison d'expliquer le calcul de la TVA que beaucoup de lecteurs de La Tribune ne maîtrisent pas (comme les marges). Un comble pour un site d'actualités économiques !
a écrit le 15/01/2013 à 22:30 :
Voilà le résultat de l'autophobie délirante de nos gouvernants, avec restrictions, malus pénalisants, culpabilisation, taxes et amendes généralisées, et, insidieusement, privation des libertés dont faisait partie l'automobile...
a écrit le 15/01/2013 à 21:01 :
ça sert à quoi d'annoncer ça en pleine négociation ?
a écrit le 15/01/2013 à 19:45 :
Et après ça , l'état est confiant pour l'avenir....Bravo..... Les premiers a faire la morale aux entreprises privées et les premiers à laissez faire dans les entreprises détenus par l'état !!!! Chapeau....
a écrit le 15/01/2013 à 19:32 :
Voilà où conduit l'absurdité des syndicats, des socialistes qui disaient il y a encore quelques mois que Sarko était responsable de tout !!!!! Si avec cette nouvelle catastrophe industrielle a l'horizon, comment faut il faire pour que Hollande comprenne ??????? Seule la richesse crée la richesse, sa politique ne crée elle que des pauvres de plus en plus pauvres !! Quand le comprendront ils ???
a écrit le 15/01/2013 à 19:22 :
Où est monsieur Montebourg ?
a écrit le 15/01/2013 à 19:17 :
c'est une surprise pour qqun?
a écrit le 15/01/2013 à 19:03 :
Ne vous inquiétez pas, ils embauchent au Maroc et en Algérie.
a écrit le 15/01/2013 à 19:03 :
L'état est actionnaire de Renault. C'est drôle, montebourg n'est pas la pour dire que l'actionnaire ne fait pas son travail !!!! MDR
a écrit le 15/01/2013 à 19:00 :
Alors adieu! Renault n'a plus que 15% de salariés en France. Ford disait je fais des autos pour mes salariés... Bientôt la voiture à 5000... car on sera au salaire de 600 euros!
Réponse de le 15/01/2013 à 21:41 :
FORD n'a jamais dit je fais des autos pour mes salariés... Vos propos déforment l'Histoire. Dehors !
a écrit le 15/01/2013 à 18:56 :
A force de refuser tout ajustement des "acquis sociaux" des 30 dernières années, alors que tous les autres pays l'ont fait, les entreprises préfèrent embaucher ailleurs et importer leurs produits en France... Même quand ce sont des entreprises françaises... c'est très grave et çà devrait faire réfléchir plus d'un. Mais personne n'accepte de se remettre en question. Mieux vaut une faillite que changer ces acquis sociaux!!! Bravo.
Réponse de le 15/01/2013 à 19:49 :
Le jour où vous accepterez d'être payé 400 ? / mois, je viendrai vous aider à faire un ajustement sur votre salaire !!!!
Réponse de le 16/01/2013 à 13:21 :
Faire des compromis ne veut pas dire baisser les salaires.... de plus, le cout le plus élevé pour un constructeur en France ne sont pas les salaires mais les différents impôts et taxes diverses.

50% du prix de vente d'une voiture fabrique en France va dans les poches de l?État.
a écrit le 15/01/2013 à 18:13 :
aux Français aussi d'être plus patriotes en achetant des modèles fabriqués en France ou au moins de marques françaises. Et non des voitures allemandes, coréennes.
Réponse de le 15/01/2013 à 19:19 :
pour remplir les poches des syndicalistes qui bloquent le pays en cas de greve? vous revez, la... avec de l'allemand les gens ont de la qualite, avec le coreen des garanties, avec le francais, ils ont droit a une prise d'otage... le choix est vite fait
Réponse de le 15/01/2013 à 19:45 :
vous devez confondre avec la SNCF... me souvient pas d'une grève de Renault en France depuis longtemps.
Réponse de le 15/01/2013 à 19:51 :
Les syndicats allemands sont + puissants que les français ...
Réponse de le 16/01/2013 à 14:23 :
Oui, mais il y a un obstacle de taille: accoudé au comptoir, le français préfère se vanter de son Audi. Ma voiture est française et a 16 ans, je ne m'en plains pas (bon c'est vrai, je ne fais pas tourner l'industrie automobile française non plus...)
a écrit le 15/01/2013 à 17:57 :
et allez! l'hémorragie pas prête de s'arreter !!!
a écrit le 15/01/2013 à 17:51 :
En espérant que parmi ces 7.500 postes supprimés, il y ait celui de C.Ghosn, le principal responsable de la débâcle Renault (autos au style dénaturé, absence de créativité produits, désastre Samsung, re-baisse de qualité (Clio IV)...).
a écrit le 15/01/2013 à 17:50 :
heureusement que l'annonce vient apres les negociations sur l'emploi
a écrit le 15/01/2013 à 17:47 :
Suppression de postes = chômage, même si c'est étalé dans le temps. C'est le résultat de la stratégie pour le moins discutable de Ghosn (pas de haut de gamme, design farfelu, implantations hors de France, low cost, sans compter la fiabilité limitée de certains modèles) et de l'impéritie des gouvernements successifs (effet pervers de la prime à la casse, bonus/malus très pénalisant pour ce qui ne roule pas au mazout, taxes dissuasives, culpabilisation des automobilistes). Le résultat ne peut être que la descente vers le précipice.
Réponse de le 15/01/2013 à 19:21 :
Renault est redevenue une marque fiable depuis 2005, beaucoup de français n'ont cesse de dénigrer ce qui est Français, Renault, PSA entre autres. On récolte ce qu'on sème, à savoir fermetures de sites, chômage en hausse, moins de cotisants pour les différentes caisses, hausse des impôts.
Réponse de le 15/01/2013 à 21:12 :
@ Frans: il y a eu dans ma famille R18 (fiabilité moyenne) R19, R21 (correctes toutes les 2), R5 et super 5 (passable) et Clio 2 (pas terrible), et Peugeot: 2 309 (bien), 406 (très bien, 194000 km sans problème) et 106 (assez bien). Ma conclusion est Peugeot supérieur à Renault. Si le gouvernement nous laisse un peu d'argent, ma prochaine sera Peugeot.
Réponse de le 15/01/2013 à 21:41 :
on s'en moque de vos vieilles voitures déglinguées.
Réponse de le 16/01/2013 à 13:54 :
@betafoin: mon arrière grand-père a eu 2 ruptures de joint de culasse sur sa 4CV et sa Dauphine Gordini. A l'époque, la garantie était de 1 an, le client fermait sa gueule et payait sans se plaindre sur les forums comme maintenant !
Réponse de le 16/01/2013 à 18:05 :
@ betafoin:Passer de Renault à Peugeot, il faut vraiment être un veau ! Allez chez VW ou KIA...
a écrit le 15/01/2013 à 17:47 :
Logique quand des usines neuves sortent de terre en Asie et en Afrique du Nord, l'Europe ne peut plus tenir le coup.Surtout la France avec ses structures sociales obsolètes !
Réponse de le 15/01/2013 à 17:57 :
C'est surtout la logique des traitres, la logique des pétainistes de la guerre économique ...
Réponse de le 15/01/2013 à 18:11 :
@ Gilles1 ; quand tu es malade ? tu ignores le médecin, pharmatien, infirmière, service d' urgences....s'il ya
quleque chose d' obsolète, c'est ton analyse . Le problème est ailleurs et tu le sais......
Réponse de le 15/01/2013 à 19:21 :
roro est le pseudo de Montebourg car je n'ai rien compris ?
Réponse de le 15/01/2013 à 19:34 :
@Gilles ; je ne suis pas surpris...
Réponse de le 15/01/2013 à 20:23 :
écouter je travail chez Renault depuis maintenant dix ans j'ai constaté depuis l?arrivé de Carlos ghosn il a supprimer plus de 20 emplois en France en revanche il construit plus de 7 usine a l?étranger (Maroc.inde. Russie exit...) le père Renault il fabrique plus que a peine 18/ de sa production en France et sa continue a ce jours la désindustrialisation de Renault en France tout sa avec un état majoritaire de 15/ c grave mes amis

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :