Grâce au haut de gamme, l'Allemagne produit 3,5 fois plus de voitures que la France

 |   |  432  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
40% de la production des constructeurs allemands est réalisée outre-Rhin, contre 30% pour Renault et PSA en France. Les usines automobiles d''outre-Rhin ont accru leur production entre 2000 et 2012 grâce au haut de gamme, tandis que les volumes chutaient de moitié dans l'Hexagone.

"En l'an 2000, nos constructeurs produisaient un peu plus de 8,8 millions de voitures particulières, dont 58 % en Allemagne. En 2012, ils en fabriquaient 13,6 millions, dont 40% chez eux. (...) La production de voitures en Allemagne est du coup passée de 5,1 à 5,4 millions unités. Et celle-ci devrait demeurer plus ou moins stable en 2013", affirmait Matthias Wissmann, président du VDA (Association des constructeurs allemands), au salon de Genève. Un vrai plaidoyer à la gloire de l'industrie auto d'outre-Rhin, même si la production y a tout de même reculé de 9% sur les deux premiers mois de l'année et le marché de 10%. La production de Renault et PSA dans l'Hexagone avait, elle, plongé de moitié entre 2005 et 2012 à 1,65 millions d'unités. Soit des volumes 3,5 fois inférieurs à ceux d'outre-Rhin... et encore en incluant les utilitaires légers dans les fabrications tricolores. Renault et PSA pris ensemble réalisent en France 30% de leur production mondiale.

80% du marché haut de gamme dans le monde

Matthias Wissmann rappelle également que le haut de gamme (BMW, Mercedes, Audi, Porsche) "représente 57% de la production automobile allemande,  contre 46% en 2000". En conséquence, "60% des salariés chez les  constructeurs en Allemagne dépendant de ce segment "premium" , soit plus de 200.000 emplois". Les marques germaniques "occupent 80% du marché haut de gamme dans le monde". Les firmes automobiles d'outre-Rhin ( y compris Opel et Ford Allemagne) "détiennent 70% du marché total allemand et 50% de celui d'Europe de l'ouest".  Elles occupent aussi  "21,4% du marché chinois, 21% du russe, 8,8% de celui des Etats-Unis". Les constructeurs français occupent pour leur part 20,4% du marché de l'Union européenne, 3,5% du marché chinois,  9,1% du marché russe (hors Avtovaz contrôlé par Renault) et sont absents  aux Etats-Unis.

Le diesel est propre

A l'heure où le débat fait rage en France sur la nocivité ou non du diesel - et donc l'éventualité d'une hausse des taxes sur le gazole ! -, le VDA proclame en tous cas sa foi dans le "Clean Diesel" (diesel propre), même si c'est PSA qui a inventé le filtre à particules! Il met en exergue les faibles émissions des modèles "premium" germaniques, comme la toute nouvelle Mercedes CLA 220 CDI (109 grammes de C02 au kilomètre) ou la grande berline Mercedes E BlueTEC Hybride qui rejette, elle, 107 grammes. 

Primes aux salariés

En tous cas, grâce à sa réussite - à l'exception notable d'Opel, filiale de GM, et de Ford Europe déficitaires -, l'industrie auto allemande distribue des primes. Daimler, fabricant des Mercedes, va ainsi verser en avril 3.200 euros à plus de 130.000 de ses salariés (contre 4.100 en 2012), Volkswagen 7.200 euros par personne pour 100.000 personnes en Allemagne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/03/2013 à 11:31 :
oui mais en France, c'est pas bien de construire des grosses berlines pour les riches ! Tous nos gouvernements se sont ingéniés à force de lois, d'incitations (taxe diesel, primes diverses, malus, etc...) et de charges sociales à casser l'automobile française. Certains syndicats ont mis du leur. Les ouvriers allemands remercient tous ces idéologues qui font maintenant fuir les investisseurs et les riches.
a écrit le 11/03/2013 à 11:04 :
Je mets au défi tous ceux qui prétendent que le diesel et l'essence sont propres, de ne respirer que de l'air issu de pots d'échappement de véhicules "propres".
a écrit le 11/03/2013 à 10:56 :
Les travailleurs méritants allemands remercient chaleureusement les clients français ;espagnols ;italiens et grecs qui sont en récession et qui ont néanmoins permis grâce à leurs achats de véhicules "deutsche quality" de faire en sorte qu'ils touchent une excellente prime de fin d'année.
Réponse de le 11/03/2013 à 19:38 :
surtout que la prime n'a été distribué qu'aux seuls salariés des sites allemands, un salarié VW d'Espagne ou sont produits les Polos n'a rien reçu...
a écrit le 11/03/2013 à 10:19 :
il semblerait que plus de la moitié des ventes de audi/mercedes/bmw soit assuré par des ventes de voitures de fonction
un concessionnaire de porsche au Luxembourg m'avait confié qu'il vendait moins de 5 à 6 véhicules par an à des particuliers.
L'audi A4 est l'équivalent de la R18 de le début des années 80, le véhicule qu'il fallait posséder quand on était un petit cadre.
a écrit le 10/03/2013 à 20:17 :
L'Allemagne plus écolo que la France ? wdpRMvZ89Y0
a écrit le 10/03/2013 à 19:57 :
Une épouse teutonne, cageot d'un quintal. Mais au moins tu as les moyens de lui payer une clinique et un régime ou d'en changer ! Trop classe pour les prolos en Peugeot !
a écrit le 10/03/2013 à 19:54 :
L'Allemagne plus écolo que la France HAHAHAHAHAHAHA!
youtu.be/wdpRMvZ89Y0
a écrit le 10/03/2013 à 19:27 :
bon les gueux, je vais matter la Bundesliga sur canal sur ma Loewe écran 177 cm Blu-ray Loewe BluTechVision 3D avec des lunettes Loewe Active Glasses 3D ça m'a coûté un bras, j'avoue, mais putain c'est le must du must, c'est allemand quoi, pense pas que vous puissiez comprendre!
a écrit le 10/03/2013 à 17:56 :
la voiture type du franchouille de base c'est clio blanche option clim manuelle finition marocaine sauce couscous , et on vous balance ça dans le salaire de misère qui va avec ..lol .. sacré gueux ..
a écrit le 10/03/2013 à 15:59 :
La voiture haut de gamme ca fait partie du salaire pour la quasi totalité des cadres dans les boites allemandes, dans les petites comme dans les grandes.
C´est un attribut necessaire qui reflete la bonne santé et le succes de l´entreprise.
Par contre les cadres qui utilisent leur voiture de servivce a titre privé et c´est la quasit totalité sont imposés a hauteur de 1 % par mois de la valuer catalogue comme revenu fictif. Une porsche à 100.000 euro = 1000 euro revenu fictif/mois qui vient s´ajouter au revenu imposable nomal.
Une autre constatation: une entreprise allemande ne peut pas se permettre d ávoir des voitures etrangeres dans son parc. C´est une loi non ecrite.
Les particuliers qui axhatent neuf n´ont aucun probleme de chosiir des voitgures etrangeres meme si en ce moment ce sont les Japonaises et le Coreennes qui ont la cote.



a écrit le 10/03/2013 à 15:55 :
Tous les matins je me rase en écoutant "Deutschland über alles" !
a écrit le 10/03/2013 à 11:45 :
a pub audi a3 sportback >> est fortement inspirée de la marque citroên avec ">>" les chevaux ...
a écrit le 10/03/2013 à 9:47 :
Je passe peut-être pour un prétentieux et un suffisant mais vu le niveau de nullité des commentaires, j'y suis obligé. En plus j'ai une Audi donc je peux dire que j'ai réussi ma vie, contrairement aux jaloux qui ne roulent qu'en voitures françaises.
a écrit le 09/03/2013 à 18:26 :
@AucuneComparaison
C'est un mythe ! Les comportements suicidaires pour l'emploi, consistant à dénigrer systématiquement les marques fabriquées en France sont sidérants. Certains Français sont les rois de l?auto, oui, mais surtout de l?auto flagellation et dans tous les domaines. C'est devenu un sport national.
A noter simplement:
Citroën champion du monde des rallyes
Peugeot champion du monde d'endurance
Renault champion du monde de formule 1 (moteurs)
Le géant des assurances anglaises Warranty Direct vient de publier un bilan des casses moteurs survenues lors de l'année 2012.
Au registre des pires moteurs, la palme d'or revient à MG Rover avec un score désastreux de 7,88% de casse. On retrouve juste derrière Audi (VW) avec le score peu glorieux de 3,71%.
Viennent ensuite MINI (BMW) avec un taux de 2,51%, la défunte marque Saab (moteurs BMW) avec 2,49%, et Vauxhall (GM) avec 2,46%.
Réponse de le 09/03/2013 à 18:40 :
c'est effectivement un comportement très bizarre qu'adaptent un certains nombre de participants dans ce type de forum qui dénigrent systématiquement tout ce qui est fait en France ou par des constructeurs français. PSA est un poids lourd de l'industrie française, une faillite de PSA aurait des conséquences dramatiques pour la France, hausse du nombre de chômeurs, fermetures de nombreux sous-traitants, baisse de cotisation dans les différentes caisses. En France, une voiture sur trois est allemande, en Allemagne, une voiture sur dix est française. La plupart des allemands achètent allemand en priorité dès qu'ils le peuvent!
Réponse de le 09/03/2013 à 19:12 :
Pour ma part, j'ai toujours roulé en voitures françaises, dont certaines d'un rapport qualité/prix tout à fait correct et avec un coût d'entretien limité.
Réponse de le 09/03/2013 à 23:40 :
VW est le premier vendeur en Europe en janvier 2013, suivi de Psa, puis Renault, n'en déplaise aux adorateurs du teutonique et commentateurs dénigrateurs systématiques de l'automobile française sur la presse française. Il apparaît que les voitures françaises ont plutôt la côte en Europe. L'avis des dénigrateurs systématiques du français sur ce forum n'est donc pas significatif du marché européen.
a écrit le 09/03/2013 à 18:22 :
Je connais en tous cas pas mal d'ingénieurs français qui sont partis bosser en Allemagne dans l'industrie auto ces dernières années... En autres parce que le climat de travail y est plus agréable mais surtout parce que les perspectives y sont plus intéressantes. Il ne s'agit pas de dénigrer son pays. Mais même patriote il faut rester lucide et essayer de corriger ses problèmes au lieu croire que les incantations suffisent
a écrit le 09/03/2013 à 18:11 :
Bof. Si ça vous permet de dormir tranquille de croire qu'une voiture française a un pourcentage en composants "nationaux" plus élevé qu'une voiture allemande... Les fournisseurs sont pourtant les mêmes. Et le fait qu'une part plus élevée de voitures allemandes sont assemblées en Allemagne alors que ces contructeurs sont la plupart plus mondialisés que Psa et Renault contredit plutôt vos affirmations tout comme le nombre d'employés de l' industrie auto en Allemagne
Réponse de le 09/03/2013 à 18:32 :
du fait que le positionnement des marques allemandes est davantage haut de gamme aussi, sinon les polos et up (entre autres) sont fabriqués hors d'Allemagne. Et n'oublions pas que l'Allemagne, possède davantage de constructeurs nationaux Audi, VW, BMW, Daimler + Ford Allemagne et Opel.
Réponse de le 09/03/2013 à 19:04 :
Bien sur et c'est bien ce que dit l'article. Mais la 107 n'est pas construite en France non plus. Les constructeurs français auraient très bien pu bien se positionner sur le HDG et l' on longtemps été. Ils ont choisis ( avec le gouvernement) l'esquive en se repliant sur le marché français misant par ex sur le diesel. Et aujourd'hui derrière les chiffres la réalité est comme même beaucoup d'emplois ( bien payés) ... en Allemagne. De ce côté en peut quand même saluer Renault qui se place désormais sur des marcheés spécifiques (entry, elec) mais cela reste risqué alors que le HDG bénéficie toujours de bonnes marges.
Réponse de le 09/03/2013 à 22:29 :
Citroën essaye de le faire avec sa gamme DS, Renault devrait davantage mettre en avant le fait d'être champion du monde de F1. La stratégie de Renault de rebadger des Dacia en Renault en dehors de l'Europe risque d'altérer son image.
Réponse de le 09/03/2013 à 23:33 :
Voici la liste des voitures produites en France. Absolument aucune allemande - à part la petite Smart - et un seul modèle de Toyota (la Yaris)
CITROËN
C3 : Aulnay et Poissy
DS3 : Poissy
C4 et DS4 : Mulhouse
C5 et C6 : Rennes
DS5 : Sochaux
C8 et Jumpy : Hourdain et Sevelnord
PEUGEOT
207 et 208 : Poissy
308 : Sochaux et Mulhouse
3008 et 5008 : Sochaux
508 et coupé 407 : Rennes
807 et Expert : Hourdain, Sevelnord
RENAULT
Clio et Zoe : Flins
Mégane CC et Scénic : Douai
Laguna et Espace : Sandouville et Dieppe
Kangoo : Maubeuge
Master : Batilly
ETRANGERES (assemblées en France)
Smart : Hambach
Toyota modèle Yaris : Onnaing
Réponse de le 10/03/2013 à 0:26 :
Mais établir une marque HDG coûte trÚs cher et prend du temps. Le positionnement de Renault est pas clair et l'electrique un pari incertain. On peut leur souhaiter de réussir mais il ne faut pas se leurrer ça se sera difficile. Et nier la réalité et donc le retard strategique vis à vis des allemands n'est pas productif. Parfois il faudrait plus d'humililté.
a écrit le 09/03/2013 à 18:01 :
Wir sagen für das, Deutsch kalietet !
Pour les Francophones, la calité Allemande ;)
Du coté de la Suisse Allemanique..
Réponse de le 09/03/2013 à 18:45 :
Ils fabriquent des voitures les suisses allemaniques ?
a écrit le 09/03/2013 à 12:17 :
C'est la preuve par 9 de l'impérialisme allemand qui a été rendu possible par 1. l'euro, par 2. la sous traitance en zone non euro ou dollar. Les erreurs de stratégie sur les modèles ou la raideur de certains syndicats français sur les avantages acquis ou l'annualisation du temps de travail expliquent le reste de l'avance allemande. Que se passerait il si l'euro tel qu'il est disparaissait, et qu' a sa place en institue deux monnaies, zone mark zone latine, avec un écart entre les deux zones d'environ 40%. Si on ajoute à ça, le rétablissement des frontières pour éviter la fraude ou la réduire fortement ainsi que l'évasion fiscale, que resterait il de l'industrie allemande surtout si les japonais et les coréens et demain les chinois sont traités à l'identique, c'est à dire avec les mêmes contraintes pour l'exportation en France (prise en compte des parités monétaires, de la lutte des pays exportateurs contre la corruption et la fraude fiscale, l'impact sur l'environnement, le droit des salariés, les conditions de travail et la part des composants fabriqués hors du pays exportateur dans des pays à monnaies encore plus faibles ou aux conditions de travail encore plus minables? La part de l'automobile allemande s'effondre en zone euro sud surtout si on applique les mêmes critères aux véhicules d'occasion.
Réponse de le 09/03/2013 à 18:44 :
Sauf qu'en dévaluant, les importations ( qui entrent pour une bonne part dans le prix d'une voiture) seront plus chères. Ainsi que l'essence. C'est donc surtout le salarié de base qui sera perdant puisque presque tout ce qu'il doit acheter sera plus cher. À moins d'augmenter les salaires ce qui annule l'effet de la dévaluation. J'ai donc du mal à croire que cela résoudra vraiment les problèmes de Psa et Renault.
a écrit le 09/03/2013 à 11:36 :
le réel probléme ce sont les dirigeants successif de psa qui sont d'une incompétence rare, varin ne déroge pas à la régle, ni la famille peugeot qui a redonné toute sa confiance a cet incompétent
a écrit le 09/03/2013 à 10:22 :
Cette réalité n'aurait jamais été possible sans la pire absurdité monétaire de l'histoire économique depuis la politique de P. Laval dans les années 1930 : l'Euro. Infliger à l'industrie automobile française la même monnaie que celle de l'Allemagne, il faut être un fou furieux (ou des élites pontifiantes et incompétentes) pour le faire.
a écrit le 09/03/2013 à 10:14 :
faut il s'étonner de la mévente de voiture en France ? les radars, les cartes grises, les mesures réglementaires en tout genre, contrôles techniques, la TICE ou TIPP, elle même taxée ( TVA ) on taxe une taxe... les malus
cercle vertueux ??
Réponse de le 09/03/2013 à 11:22 :
tout à fait d'accord avec votre commentaire, marre et marre d'étre les vaches à lait alors que pendant ce temps, ces incompétents de ministres et de députés, n'ont aucun problémes grace à leurs passe-droit et leurs chauffeurs
Réponse de le 09/03/2013 à 14:27 :
+ 100. on peut aussi ajouter les limites de plus en plus contraignantes à la circulation et au stationnement en ville.
a écrit le 09/03/2013 à 9:48 :
Du fait de leur excédent commercial le Mark allemand devrait valoir 2 euros Français et une BMW ou AUDI vaudrait au minimum 60000? Français. Grâce à l'euro, faible pour eux, les constructeurs Allemands se gavent au détriment de tous les autres Européens. L'Euro source de presque tous nos maux industriels? Nous vivons à crédit... Un retour au Franc diminuerait notre pouvoir d'achat extérieur de plus de 30% comme la Livre qui a baissé de 30% par rapport à l'Euro depuis 2001.
Réponse de le 09/03/2013 à 11:36 :
l'état allemand ne confisque pas les revenus de l'industrie, pas comme en france, alors il ne faut regarder juste un côté du problème. En allemagne les étrangers ne touchent presque plus aucune aide sociale. Pas de problèmes de déficits.
Réponse de le 11/03/2013 à 9:42 :
@eee
vous sortez d ou que les etrangers ne touchent rien en RFA ? j y vis et je peux vous dire que c est faux
le probleme dans le cas de l automobile est multiple :
- dirigeants parachutes comme le PDG de PSA contre personne ayant faites toute leur carriere dans la societe
- marche automobile deprime en france (limitation de vitesse mais aussi choix de saigner les jeunes avec une politique de l immobilier cher (et donc plus d argent pour la voiture)
- pas de consideration pour les carriere technique (donc quelqu un de doue va aller faire de la finance, du management ou medecine)
a écrit le 08/03/2013 à 22:11 :
La vérité c´est qu il n y a pas que les grands groupes connus de l´industrie allemande qui se portent bien. C´est aussi le cas pour des multitudes de PME plus ou moins inconnues mais qui sont la colonne vertebrale de l´industrie.
Et ce sont aussi elles qui achetent la masse de ces A5, Passat, Mercedes Modele C ou ces belles BMW...
Un ou 2 ans apres elles sont rachetées á 50% du prix catalogue par des particuliers.
C est la raison pour laquelle de nombreux monsieur-tout-le-monde en Alle,magne peut se payer une telle voiture "haut de gamme".
C´est ce que je viens de faire. Je viens d´achter une Peugeot de 9 mois / 15.000 km 30 % sour le prix neuf . Le premier proprietaire etait une socité leasing pour entreprises.
Une Audi A4 comparable m´aurait coûté 30 % de plus.
Réponse de le 09/03/2013 à 6:30 :
@ventrachoux : Merci pour cette info. forte intéressante, elle répond à la question que je me posais.
Réponse de le 09/03/2013 à 9:43 :
Il n'y a aucune comparaison entre une Peugeot et une Audi ... c'est comme comparer un Bordeaux grand cru avec un rouge ordinaire en litron.
Réponse de le 09/03/2013 à 10:24 :
Oh que si il faut comparer, et là, on découvre que les Audi ne sont pas si incroyables et les Peugeot pas si mal. Mais celui qui aura claqué plus de 50 000 Euros dans un panzer pour flatter son ego, aura bien sûr du mal à avouer qu'il s'est fait avoir... J'ai eu trois BMW (j'en ai encore une) et trois Peugeot. Elles ont leurs qualités, leurs défauts. Mais dire qu'elles sont incomparables, c'est stupide.
Réponse de le 09/03/2013 à 10:39 :
@ ventrachoux: merci pour vos commentaires qui nous expliquent bien certaines différences entre les modes de vie allemands et français avec leurs répercussions sur l'économie. Ne tenez pas compte des posts franchouillards...
Réponse de le 09/03/2013 à 10:41 :
En effet apres avoir comparé plusieurs cabriolets je me suis decidé pour une 308 CC 2,o diesel bien superieures aux- BM. , A5.CLK et meme Lexus au niveau equipement, confort. etc etc.... sans compter une ligne + esthetique imbattable !
Réponse de le 09/03/2013 à 11:32 :
la ligne et l'esthétique c'est personnel et non pas imbattable ... et je ne crois pas que le diesel peugeot soit supérieur aux Bm et autres Audi ... après, il n'y a pas de honte de dire qu'on choisis Peugeot pour une histoire de budget , il suffit d'assumer et d'être honnête avec soi même si ce n'est avec les autres .
Réponse de le 09/03/2013 à 12:25 :
mais bien sur que tu vas prendre une Peugeot 508 ou une C5 à 20.000 euros, l'Audi A4 équivalente va te coûter 30.000 euros. Faudra que tu sois un peu idiot pour prendre une Audi. Après c'est sûr; tu auras toujours des gens qui voudront épater le voisin est prendre l'Audi. C'est quoi ta voiture Enjoy?
Réponse de le 09/03/2013 à 12:37 :
Il ne faut pas être aigris comme cela voyons , j'ai testé la caisse tricolore et j'ai abandonné au bout de 20 mois , depuis je roule en Audi et je suis ravi , c'est tout .. la qualité du matos est meilleure et justifie une partie du prix , le reste c'est du marketing comme dans pleins d'autres produits , c'est ça le commerce .
Et puis arrêtez de tutoyer à la volée , le virtuel n'empêche pas un minimum d'éducation mon brave .
Réponse de le 09/03/2013 à 20:36 :
j'ai écouté une émission où des professionnels parlaient des voitures en à un moment donner ils ont mentionné la marque Audi pour conclure que ceux qui achete cette marque en majorité prenaient ce type de voiture non pas pour sa qualité mais pour afficher un statut social...
Réponse de le 09/03/2013 à 22:11 :
oui c'était l'émission c'est dans l'air sur france 5
a écrit le 08/03/2013 à 21:55 :
Oué, même qu'avec la montée continue du chômage, les Chinois vont exporter 100 fois plus de pousse-pousses en France qu'en Allemagne :-) L'avenir automobile est la renaissance des vieilles traditions chinoises chez nous: travaillez plus pour avoir un peu de sauce sur votre riz le dimanche :-)
Réponse de le 09/03/2013 à 11:25 :
l'exemple méme du commentaire dépourvu d'intéret
a écrit le 08/03/2013 à 20:01 :
Supprimez les limitations de vitesse sur autoroute, et alors ça aura un sens de relancer du haut de gamme chic et sport en France !
Réponse de le 09/03/2013 à 11:26 :
un seul mot bravo pour votre commentaire
a écrit le 08/03/2013 à 20:01 :
Au mois de février sur 3 774 Audi A4 vendues en Allemagne seulement 479 exemplaires on été vendues à des particuliers, le reste étant vendu à des flottes, des loueurs, des administrations... Il y a un phénomène dont vous ne parlez jamais à la Tribune, le marché allemand est soutenu par les entreprises et non par les ventes faites aux particuliers. En février 2013, le marché allemand a réculé de 11%, les entreprises on moins d'argent pour soutenir le marché HDG. VW vend plus de 90% de Passat au entreprise, Mercedes c'est pire avec le Classe C et Audi vend plus de 90% d'Audie A6 à des entreprises, des flottes, l'administration et les taxis. La réalité du HDG allemand, elle est là contrairement à la France ce ne sont pas les particuliers qui achètent du HDG. C'est une bulle!
Réponse de le 08/03/2013 à 21:48 :
n'importe quoi ...
Réponse de le 08/03/2013 à 22:47 :
n'importe quoi ... Why??? c'est la verite, lisez juste le commentair de Ventrachoux juste dessus, et c'est pas du tout une critique, juste un constat!
Réponse de le 09/03/2013 à 0:04 :
c'est pas du n'importe quoi c'est la réalité, renseignez-vous avant de poster votre commentaire stupide.
Réponse de le 09/03/2013 à 5:16 :
c'est vrai,son toujours les commentaires des frustrés,complexés et chauvins devant une
realité qui personne ne peut contester; seulement le français pour les raisons ci-citées.
La realité c'est,que sur le plan industriel, les allemandes nous devancent de au moins 10 ans
Réponse de le 09/03/2013 à 8:17 :
Tout ce qui ébranle vos certitudes, vous le considérez faux, même si c'est avéré. L'idéologie vous aveugle mon cher...
Réponse de le 09/03/2013 à 10:09 :
Sortez de votre trou et allez en Allemagne une fois dans votre vie , vous verrez que ce ne sont pas que des voitures de loc dans les rues mais bien leurs voitures premium bien à eux et la plupart du temps neuves ou récentes ... on est des loin des poubelles dangereuses et polluantes qui roulent chez nous !
Réponse de le 09/03/2013 à 10:27 :
Expliquez nous donc comment vous faites pour distinguer les voitures de location des autres dans la rue, nous sommes curieux !!!! Allez, pour vous édifier : en 2011, 70% des Porsche vendues en Allemagne étaient des voitures de société. Ce sont les vrais chiffres. Vérifiables.
Réponse de le 09/03/2013 à 10:47 :
Pour le coup , j'use de poncifs et gros raccourcis comme tous les intervenants sur ce forum ... de toute façon les grosses bagnoles en france sont également très très souvent des voitures de sociétés , merci les experts comptables !
Réponse de le 09/03/2013 à 12:09 :
tu reconnais que tu t'es plantés au moins, c'est bien. Faute avouée, à moitié pardonnée.
Tu es sur le bon chemin, continue Enjoy...
Réponse de le 09/03/2013 à 12:34 :
je ne reconnais rien du tout , tout au plus une propension généreuse à me mettre au niveau 0 de ce forum de temps à autres ... faut bien rigoler 5 mn ..
Réponse de le 09/03/2013 à 13:53 :
Pour corroborer ce qu'écrit Loli, les chiffres sont vérifiables ici : http://www.lepoint.fr/auto-addict/business/quand-l-allemagne-subventionne-les-achats-de-voitures-10-01-2013-1611678_649.php. Non seulement, le marché automobile premium est majoritairement soutenu par les entreprises et les administrations (86%) mais, qui plus est, l'Etat le subventionne indirectement. Le voilà votre miracle allemand !!!
Réponse de le 09/03/2013 à 19:16 :
En Allemagne du fait de la fiscalité la part des particuliers dans les ventes autos est d'environ 30/100. Mais cela vaut aussi pour les les ventes des constructeurs français dans ce pays. Sinon beaucoup de chiffres cités sont faux, Mercedes vends par ex. plus que la moyenne aux particuliers. Et comme la plupart des véhicules produits en Allemagne n'y sont pas vendus cela n'explique au final pas grand chose
Réponse de le 09/03/2013 à 22:32 :
dans l'article du point il cite tout de même un taux de 70 % pour les ventes de Porsche en Allemagne à des entreprises
Réponse de le 10/03/2013 à 0:19 :
Comme je l'ai écrit: 70 pourcents de vente aux entreprises est la moyenne globale en allemagne. Les Peugeot 508 y sont vendues à 76 pourcents aux entreprises. Alors rien de particulier pour Porsche. Quand on est avocat ou autre prof. libérales il est bien plus avantageux de déclarer la voiture comme voiture de fonction. De même pour une entreprise il y est plus avantageux de fournir une voiture à un cadre que d'augmenter son salaire. On peut y voir un soutien de l'état mais on ne peut pas réduire le succÚs des constructeurs allemands à cela et certainement pas affirmer que le HDG allemand est "une bulle" . Les ventes de Porsche sont bien plus importantes en Chine ou aux US qu'en Allemagne. Le succÚs du HDG allemand est là et s'est construit sur la durée. Avec des marges conséquentes. Et beaucoup d'emplois de R&D en allemagne même lorsque l'assemblage se fait en Chine. Sur le HDG il est désormais quasiment impossible (financiÚrement) pour les français ou d'autres de revenir en course. Mais il existe certainement une place pour eux. Renault essaie d'être le référence de l'électrique. C'est risqué mais ça a plus chance de marcher que de crier à l'injustice en restant les bras croisés. Et puis saint-gobain ou plastic omnium profitent bien du succÚs des marques allemandes alors on devrait se réjouir un peu quand même.
a écrit le 08/03/2013 à 19:31 :
Tous ces français qui roulent dans les "voitures du peuple", ou dans les grosses cylindrées teutones creusent la tombe de l'industrie automobile française. Honte à eux, sachant qu'on fabrique des voitures très fiables en France.

Vivement le retour du mark (et du franc) pour que ces snobinards soient contraints de redécouvrir les voitures françaises et leur fiabilité.
Réponse de le 08/03/2013 à 20:01 :
Quand vous demandez à votre commercial Renault s'il a de bonnes aubaines pour remplacer votre Scenic de 2010 et qu'il vous répond : "allez voir sur internet", il n'est pas étonnant que l'industrie française continue de plonger. Chez Peugeot le vendeur est au téléphone avec un copain et il ne faut pas le déranger. Et enfin chez Citroën il vous dit qu'il revient de suite et vous ne le revoyez plus. Qui dit mieux ? Du vécu
Réponse de le 08/03/2013 à 21:35 :
et si les constructeurs francais commencaient a faire des voitures qui correspondent au besoins / envies des clients? Je cherchais une berline break essence BM ... pas de bol, Renault ne vend pas de Laguna essence et peugeot vend sa 508 SW uniquement en boite auto sur le modele haut de gamme.
Réponse de le 08/03/2013 à 23:34 :
et chez VW, quand votre véhicule acheté neuf a un problème d'axe arrière mal réglé en usine et qui déforment les pneus au bout de quelques milliers de kilomètres seulement, on vous répond d'un ton hautain et méprisant qu'il faut mettre un sac de ciment dans le coffre pour que la voiture pèse plus lourd. C'est du vécu aussi....
Réponse de le 09/03/2013 à 19:26 :
C'est cela. forcer les français à acheter les voitures françaises ( sachant que cela représente même pas la majorité des ventes de Psa ou Renault) et tant qu'à faire construire un grand mur autour de la France. Pour ça aussi on peut regarder du côté de l'Allemagne ... de l'est ! Résultat: des voitures en plastique avec des moteurs 2-temps. Bel avenir!
a écrit le 08/03/2013 à 19:13 :
Oh encore une étude pertinente !


Nous devrions comparer la masse ouvrière Française avec celle des usa aussi non ?
a écrit le 08/03/2013 à 19:12 :
Renseignement a raison : il y a beaucoup d'assemblage en Allemagne, nombre de pièces provenant d'Europe de l'Est, le tout étant estampillé "made in G.". Par ailleurs, pas trop d'emballement, l'Allemagne a un taux de chômage bas (environ trois points de moins que la France) mais c'est au prix de 7,4 millions de travailleurs pauvres (22% de la workforce) employés en "minijobs" à environ ?450/mois. Je ne sais pas si c'est vraiment préférable et longtemps supportable, mais c'est un choix.
Réponse de le 08/03/2013 à 23:34 :
Parce que payer des gens à rien faire au RSA c'est supportable?
Réponse de le 08/03/2013 à 23:39 :
Vous avez entièrement raison car jusqu'ici, le pays où a lieu «la dernière étape importante de transformation » d'un produit est considéré comme le pays d'origine, même si la plupart des composants proviennent d'autres pays. C'est particulièrement le cas pour les voitures allemandes... http://www.lesechos.fr/16/01/2012/lesechos.fr/0201844273179_berlin-veille-jalousement-sur-le-label---made-in-germany--.htm
a écrit le 08/03/2013 à 18:37 :
Ah oui mais nous, on a le malus écologique, donc un gros tas de chômeurs !
Réponse de le 08/03/2013 à 20:00 :
On a Chantal Perrichon aussi ! Donc c'est pas demain la veille qu'on aura des autoroutes no-limit, qui sont une vraie incitation à produire du haut de gamme chic et sport !
a écrit le 08/03/2013 à 18:10 :
Cela devrait aider nos politicards à cultiver un peu plus le sentiment d'infériorité vis à vis de l'Allemagne....Alors que la France se désindustrialise à la vitesse d'un TGV, comme la GB jadis, l'Allemagne sait où son intérêt se trouve....Chez nos voisins, les ouvriers ont la côte, les usines tournent à plein régiome pour inonder le monde de produits Made in Germany! Certes, la France produits aussi, grosso modo, 3 fois que l'Allemagne...et cela depuis toujours. La politique de Hollade, mais celle des autres avant, Chirac etc..., n'aura pas vraiment aidé l'indiustrie française....Un ouvrier alleamnd gagne en moyenne 2000 euros par mois sans les primes etc... en France, travailler chez PSA ou ailleurs, rapporte le smic! Et oui, la France se paupérise et se comparer à L'Allemagne nous renvoie à ce que nous sommes... petits, très petits.
Réponse de le 08/03/2013 à 23:43 :
L'Allemagne peut aussi dire merci aux français d'acheter tant de produits allemands (voiture...). La France est le premier client de l'Allemagne, notre déficit commercial est de 18 milliards d'euros en 2012 alors que nous sommes plus de 15 millions d'habitants de moins qu'eux. En France, une voiture sur trois est allemande, en Allemagne, une voiture sur 10 est française.
Réponse de le 09/03/2013 à 10:31 :
L'Allemagne, sans l'Euro, serait un pays mort. La monnaie allemande devrait s'être appréciée d'au bas mot un tiers face à la monnaie française en dix ans, et de moitié face à la monnaie italienne. Mais des eurofédéralistes dans votre genre, c'est à dire de dangereux idéologues prêts à tout sacrifier à leurs rêves mégalos, ont décidé de figer les parités pour toujours. C'est une aberration. L'Allemagne, comme la Corée ou la Chine, et d'autres, triche : elle refuse de laisser sa monnaie s'apprécier face à celle de ses partenaires économiques, qui sont d'abord européens.
Réponse de le 09/03/2013 à 15:36 :
Mon dieu, avez vous conscience des conneries que vous écrivez? l'Allemagne morte sans l'euro? La France serait morte sans l'euro.... voilà la réalité et non l'opposé.
Réponse de le 09/03/2013 à 17:46 :
Evidemment que l'Allemagne aurait d'énormes sans l'Euro, le DM risquerait de s'envoler par rapport au franc, n'oublions que c'est la France le premier client de l'Allemagne et non la Chine, contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent.
a écrit le 08/03/2013 à 17:48 :
Et oui l'allemagne produit 3,5 fois plus de voiture que la france, des voitures allemandes vendues entre 2 et 6 fois cher que les françaises .../... en commerce extérieur ca donne des chiffres d'affaires de 7 fois à 20 fois plus élevés que la France .../... Nos piètres élites au neurones vides et nos politocards aux décisions minables vont-ils comprendre pourquoi la balance commerciale de la France fait 67 Milliards en 2012 de déficits après plus 71 Milliards de déficits en 2011 et ces déficits ABYSSAUX de la France durent depuis 10 ans 2002 ALORS que l'allemagne n'a pas cessé d'engranger des EXCéDENTS éNORMES de plus de 100 Milliards annuels ...
Réponse de le 08/03/2013 à 23:45 :
Aux français aussi de faire preuve de plus de patriotisme surtout quand nos marques nationales sont mal au point.
Réponse de le 09/03/2013 à 9:48 :
Le patriotisme ne fait pas gonfler la balance commerciale à l'exportation !!! la solution c'est que les constructeurs français apprennet des leçons de stratégies industrielles données par VW Group et BMW ... en premier lieu de virer les dirigeants incapables comme les Ghosn Tavarez Varin et les frères Peugeot simples héritiers
Réponse de le 09/03/2013 à 10:13 :
le patriotisme n'est il pas déjà de payer énormément d'impôts ? ce qui est le cas chez nous , pour entretenir une cohorte d'inutiles parasites ? avec la masse d'impôts que je paye je me sens très patriote , après je revendique le choix de rouler dans du fiable qualitatif donc germain .. CQFD
Réponse de le 09/03/2013 à 11:32 :
tout à fait d'accord avec le commentaire de thomasinculte, psa à une longue lignée de dirigeants complétements incompétent et on voie le résultat aujourd'hui
Réponse de le 09/03/2013 à 12:34 :
Ecoute en Allemagne, les impôts sur le revenus sont plus élevés qu'en France, la voiture surtout diesel y est beaucoup plus taxés qu'en France. Fiable et qualitatif pas sûr qu'en voiture allemande, tu trouveras ton bonheur.
Réponse de le 09/03/2013 à 12:47 :
Bien sûr que les dirigeants on fait des erreurs stratégiques, surtout en Chine d'ailleurs, mais quand vous allez au Japon, Corée ou en Allemagne, vous ne verrez que peu de voitures étrangères aux marques nationales du pays en question. Les habitants soutiennent leur économie en achetant en priorité des voitures de leurs constructeurs nationaux.
Réponse de le 09/03/2013 à 23:12 :
J'aimerais apporter des précisions concernant l'Allemagne. Immatriculations en Allemagne en Janvier et Fevrier 2013 -8% et -10%. Il faut arrêter de se la raconter que tout va bien en Allemagne. Pays qui exporte, mais sa consommation intérieure pas top. Le vélo a encore de beaux jours en Allemagne vu le salaires misérables, sans oublier les presque 6,8 millions de bénéficiaires de l'aide sociale (Hartz IV) ce qui fait quand même beaucoup de pauvres pour une population en âge de travailler de 41 millions.
a écrit le 08/03/2013 à 17:32 :
Dans ces voitutres "produites" en Allemagne sur la totalité des heures de main d'oeuvre de A à Z pour fabriquer la voiture et ses composants, quelle est la part de mains d'oeuvre en Allemagne et la part de main d'oeuvre hors d'Allemagne pour tous les composants, équipements et pièces? Car si l'activité en Allemagne se limite à l'assemblage et pour coller "made in Germany" évidemment ça fausse cette conclusion.
Réponse de le 08/03/2013 à 18:47 :
@renseignement : un petit coup d'?il vers la République tchèque.
a écrit le 08/03/2013 à 17:19 :
Superbe réussite que celle de l'industrie allemande , et pas que dans l'auto .. les canons Krupp avaient ouvert le bal en 1870 ..
Réponse de le 08/03/2013 à 17:36 :
@enjoy. ça c?est un argument de première. Faut lâcher la boutanche, mon p?tit gars, ça peut se traiter
Réponse de le 08/03/2013 à 17:42 :
Et la grosse Bertha a mené la danse en 14...
Réponse de le 08/03/2013 à 17:45 :
oui, tant qu'il y aura des clients, ou idiots ou suffisamment argentés pour acheter du haut de gamme, dont l'avenir à moyen terme n'est pas assuré.
Réponse de le 08/03/2013 à 17:55 :
Il serait intéressant pour vous de lire le miracle Francais de 1914-1918, on a produit plus de matériel que l''allemagne et de très bonne qualité (notamment les chars) alors qu'un pan entier de notre industrie et de notre production minière avait était perdu suite à l'avancé de l'armée allemande.
Réponse de le 08/03/2013 à 17:59 :
@enjoy: Y a encore des casques de poilus en vente aux puces de St Ouen, faut vous équiper
Réponse de le 08/03/2013 à 18:17 :
@dr maggoo:..enjoy a tout a fait raison il faut apprendre de ses erreurs et les corriger.
Depuis 1870 et avant la France est dominer par l'Allemagne dans tous les domaines.Ils serait temps de se poser quelques questions et se demander quelle place la France a t- elle en Europe.
Réponse de le 08/03/2013 à 18:59 :
Pour notre grand germanophile Enjoy, les casques à pointes seraient mieux adaptés !
Réponse de le 08/03/2013 à 19:12 :
le niveau de certains intervenants franchouilles est vraiment marrant à lire ... comme dit notar il serait temps que l'on s'inspire des premiers de la classe au lieu d'aller parader en grèce chez des loosers de plus de deux mille ans ..
Réponse de le 08/03/2013 à 22:55 :
"le niveau de certains intervenants franchouilles est vraiment marrant à lire ... " encore heureux que cela vous fasse rire car j'imagine votre frustation en tant que francais a toujours glorifier l'Allemagne et mepriser votre pays!!!
Réponse de le 08/03/2013 à 23:41 :
Les allemands sont des ingénieurs qui veulent conquérir des marché. Les constructeurs français sont piloter par des financiers qui veulent seulement faire cracher 15%. Ils ont compris depuis longtemps que c'est bâché pour l'industrie auto en France, ils ne font que gérer au mieux de leurs intérêts. Maintenant nos gouvernants pleins de bons sentiments devront se "démerder" avec les chômeurs et les tombereaux d'immigrés arrivés pendant les grandes années de cette industrie, en fait c'est le pauvre français moyen qui va payer. Merci le regroupement familial et le droit du sol.
Réponse de le 08/03/2013 à 23:47 :
vous devriez émigrer en Allemagne mais pas sûr que vous les supportiez très longtemps vos potes allemands vous le mépris qu'ils ont pour les français..
Réponse de le 09/03/2013 à 10:06 :
J'aime mon pays mais je sais reconnaitre la valeur de certains de nos voisins dans certains domaines , je ne suis pas obtus comme la masse bêlante qui crache sur l'auto allemande de jalousie !
à bon entendeur ...
Réponse de le 09/03/2013 à 12:43 :
tu aimes ton pays, toi? Tu n'as de cesse de dénigrer tout ce qui est français. Il y a en France, une catégorie de personnes dont tu fais partie qui est comme fasciné par l'Allemagne sans rien connaître de ce pays.
Réponse de le 11/03/2013 à 15:29 :
NB : Herbert Quandt (le fils de Günther mort en 1954) est entré au capital de BMW après la guerre.
Réponse de le 11/03/2013 à 17:42 :
C'est exact. Il faut quand même préciser:
Günther Quandt participa à la rencontre secrète du 20 février 1933 des industriels allemands soutenant Hitler.
En 2007, un documentaire de la chaine de TV allemande ARD, réalisé par Eric Friedler et Barbara Siebert, a expliqué comment Günther Quandt s?est approprié des biens Juifs avant la guerre.
De 1940 à 1945, les usines de la famille Quandt ont « utilisé » plus de 50,000 travailleurs forcés, prisonniers de guerre ou déportés des camps de concentration, d?après l?étude détaillée de 1183 pages de Scholtyseck.
En 1947, quand il est finalement relâché de sa captivité, Harald Quandt se trouve être le seul enfant encore vivant du premier mariage de Magda Goebbels.
Il hérite alors avec son demi-frère Herbert Quandt de l?empire industriel bâti par son père qui produisait des armes pour la machine de guerre du Troisième Reich.
La famille Quandt a acheté quelques années plus tard les actions de la société Bayerische Motoren Werke AG, plus connue sous le nom de BMW.
Ainsi, les héritiers de la famille Quandt, qui sont les beaux-petits-enfants de Goebbels, sont encore aujourd?hui les actionnaires principaux de BMW, mais peu de gens le savent.
http://www.telegraph.co.uk/history/world-war-two/8796157/BMW-dynasty-breaks-silence-over-Nazi-past.html

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :