Renault fête le 10.000ème Kangoo électrique vendu

 |   |  254  mots
Renault Kangoo Z.E.
Renault Kangoo Z.E. (Crédits : REUTERS)
Renault a remis mardi dernier le 10.000ème Kangoo électrique à la Deutsche Bahn. C'est la fourgonnette "zéro émission" la plus populaire sur le Vieux continent. Renault détient 45 du "mini" marché de l'électrique en Europe.

Mardi 10 septembre, Renault a remis les clés du 10 000ème Kangoo Z.E. électrique à Gerhard Dech, Directeur achats et technique de la Deutsche Bahn. Ce nouveau véhicule sera affecté à l´organisation spécialisée des services de maintenance de l'entreprise. Une manifestation qui s'est déroulée au salon de Francfort. Le Kangoo Z.E. est la fourgonnette électrique la plus populaire en Europe.

6.000 unités en France

Elle représente aujourd'hui près de 10% des ventes de l'utilitaire Kangoo. C'est également le véhicule électrique le plus  populaire en France, où 6.000 unités ont déjà séduit les professionnels. Le lancement était intervenu fin 2011. Ce Kangoo Z.E. est  fabriqué sur les mêmes chaînes que le même véhicule en version classique diesel à Maubeuge (Nord). Il est commercialisé dans une vingtaine de pays en Europe.

Renault grand gagnant

Renault est le grand gagnant à ce jour de la "mini-bataille" de l'électrique, puisqu'il fournit 45% des véhicules "zéro émission" immatriculés en Europe occidentale. Sa berline Zoé et son utilitaire Kangoo cartonnent, malgré des chiffres encore très faibles dans l'absolu. Il s'est immatriculé 18.939 véhicules "zéro émission" sur sept mois en Europe occidentale, en hausse de 22%, selon l'Avere (Association nationale pour le développement de la mobilité électrique). La France génère à elle seule plus de 40% des ventes de ces modèles "verts" sur le Vieux continent. Sur l'année 2013, les ventes devraient être multipliées par 1,5 à 32.000 unités en Europe de l'ouest, pronostique l'Avere.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/09/2015 à 16:31 :
attendons quelque temps encore...voir si l’entretien de la gamme ZE perdure,
comme il a duré sur la gamme précédente...
a écrit le 16/09/2013 à 13:28 :
Et la résistance au choc sur la route de VE super légers avec des gens dedans?
On arrive à quel prix s'il faut les faire avec des fibres plus résistante que l'acier ?
Le VE est vachement crédible face à des populations sans budget, n'est-ce pas?
Tous lamentables.
a écrit le 14/09/2013 à 20:26 :
Pour améliorer les connaissances de Steph ! Le solaire apporte environ 1400 W/h/m2. On en capte plus de 50% actuellement avec concentrateur type Soitec ou sur le véhicule solaire de Purdue univ. etc. C'est environ 1 CV/m2. Le solaire dans l'automobile existe déjà avec plusieurs marques (Toyota Prius, Honda, Chevrolet, Tesla etc). Les véhicules solaires sans consommation, ni importations d'énergies fossiles, ni pollution et avec des vitesses moyennes de 100 à 150 km/h pour 2 à 4 places et des autonomies de plus de 600 km sont déjà plus d'une dizaine depuis le lancement de la Solarworld GT en 2009 et il en arrive 2 à 4 nouveaux par an (voir classe Michelin "Cruiser" du site Solar World Challenge : http://www.solarracing.org/2013/06/05/2013-world-solar-challenge-official-participants-list/ ) On utilise le toit du véhicule mais on peut utiliser les parois et les vitrages. Corning Glass entre autres fait des vitrages solaires pour l'automobile. Michelin entre autres des roues avec motorisation intégrée qui réduisent les pertes d'énergie. Indupol (Belgique) des revêtements ultra légers pour véhicules solaires qui permettent des gains de poids, Thyssen Group des alliages pour moteurs de véhicules solaires, Stanford des cellules solaires incrustées pour une meilleure pénétration aérodynamique etc. On peut citer beaucoup de retombées technologiques de ce type depuis les premières courses solaires en Australie en 1982. On arrive donc à des véhicules solaires de plus en plus performants et testés sous tous climat y compris dans le cercle polaire avec un rayonnement solaire bas et faible et par - 30°C (http://www.xof1.com/ Power of One monoplace 120 km/h http://www.xof1.com/specifications.php ). En Europe il existe de même plusieurs programmes d'innovation pour véhicules auquels sont partie prenante différents groupes comme Fiat, VW, Siemens, Infineon, Mazel, etc avec les premiers véhicules urbains solaires dont le P-MOB EU http://motherboard.vice.com/blog/this-compact-solar-powered-car-turns-into-a-tiny-power-plant (http://eeepro.shef.ac.uk/p-mob/links.html et http://eeepro.shef.ac.uk/p-mob/index.html Solaire dans l'automobile : projet Smart top et autres : http://www.smartop.eu/fe/Site/t01/Project/1 ) Dans le monde, parmi les véhicules solaires de type Cruiser 2 à 4 places : - l'australienne http://www.pozible.com/project/22101 - l'allemande http://www.youtube.com/watch?v=5OSNjIn_hxc - la SunCruiser 3 places http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=bs2SIUcDXTI - les américaines http://www.youtube.com/watch feature=player_embedded&v=C1yuFXlnxu0 - ou encore http://www.purduesolar.org/ - ou les néerlandaises http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=pnIZOw5R_MM - le véhicule familial solaire 4/5 places Stella du Solar Team d'Eindhoven http://www.solarteameindhoven.nl/nl/pages/car - ou encore http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=7rR4Jkev6Pk - Daedalus Université du Minnesota 2 places 145 km/h http://www.umnsvp.org/ http://www.solarracing.org/2013/07/26/university-of-minnesota-solar-vehicle-project-reveals-their-car-daedalus/ - Indupol One (Université de Louvain, Belgique) http://www.indupol.com/solar-team-2012/ http://www.solarteam.be/solar-cars/ - EcoSolar Breizh France (monoplace avec plusieurs innovations) http://www.ecosolarbreizh.com/Video_r50.html Fiat a développé un véhicule solaire urbain prochainement commercialisé, Toyota prévoit d'en sortir un sous 2 à 3 ans. L'université de Modène en Italie avec laquelle travaillent des groupes automobiles comme Ferrari, Lamborghini etc, impliqués dans des programmes de véhicules solaires européens et plus (programme de véhicule solaire bon marché développé avec la Jordanie et l'Egypte) a démontré que le solaire sur l'automobile était plus rapidement amorti qu'en toiture, même si ce développement rapide est très intéressant et très complémentaire aux véhicules électriques (accords entre les firmes automobiles et solaires pour la vente de concepts conjoints : Sunpower et Solarcity avec Ford, GM, Chevrolet etc pavillon solaire pour Volvo etc). En outre le solaire sur les bus ou pour le chargement des bus se développe depuis le premier Tindo australien (http://www.adelaidecitycouncil.com/assets/acc/Environment/energy/docs/tindo_fact_sheet.pdf ) Et si le solaire seul dans l'aviation a des perspectives par nature limitées (exemple avion solaire Solarworld e-one : autonomie max jusqu?à 1 000 km durée de vol max. plus de 8 heures, vitesse de croisière 120 km/h http://www.youtube.com/watch?v=OSwijLbfjPY&feature=player_detailpage) il n'en est pas de même pour les dirigeables et hybrides (Aeros, Lookheed Martin, Solarship etc). Tout comme dans la navigation maritime où les offres solaires déjà commercialisées sont nombreuses et se multiplient dans la navigation fluviale avec une bien meilleure efficience des moteurs électriques pour le pilotage des péniches, sans bruit ni pollution à des coûts très compétitifs.
Réponse de le 15/09/2013 à 5:24 :
Ah çà fait plaisir à voir ce très bon résumé, notre équipe ne peut qu'approuver pleinement !
a écrit le 13/09/2013 à 23:52 :
Renault pourrait diminuer le poids, améliorer l'aérodynamisme, mettre la motorisation dans les roues et du solaire sur le véhicule, çà augmenterait l'autonomie et/ou diminuerait le poids et volume des batteries selon ce que l'on souhaite. La Solarworld GT, la Suncruiser Solar, la Stella Solar, l'eVe Sunswift, la Navitas, etc font leurs preuves, pourquoi pas s'orienter plus franchement vers le solaire sur les véhicules y compris les vitrages avec Corning Glass Solar. C'est 1400 W/h/m2 soit 2 CV dont on capte déjà aisément 30% à 40% soit près d'1 CV/m2 de quoi nettement améliorer l'autonomie et c'est plus vite amorti que le solaire sur l'habitat avec recharge de véhicules.
Réponse de le 14/09/2013 à 10:51 :
Mais alors je vous en prie, lancez-vous dans le developpement. Un vehicule ou avion solaire ne pourra pas marcher seul, quand bien meme ou fabriquait un panneau capable d'absorber 100% de l'energie solaire.
Réponse de le 14/09/2013 à 20:23 :
@ Steph : SVP mettez à jour vos connaissances ! Plus de 50 universités (de pointe !) dans le monde travaillent sur ce secteur et ont 1 ou plusieurs véhicules solaires, certains vont être prochainement homologués, de multiples entreprises aussi et il existe entre autres des programmes européens, réveillez-vous, ils ne vous ont pas attendu ! Et c'est quoi çà (j'en ai plein d'autres et des mieux si vous voulez ! 2 à 4 places, 100 à 150 km/h, 400 km minimum et plus d'autonomie y compris de nuit vue leur efficience et seulement 21 kg de batteries !) : https://www.youtube.com/watch?v=5OSNjIn_hxc
Réponse de le 14/09/2013 à 21:27 :
1 Cv/M2 ou 1400 W/H/m2 : vous croyez réellement que c'est suffisant pour mouvoir 4 personnes et 1000 kg de véhciule ? Il faut environ 30 Kw pour mouvoir un véhicule type Scenic dans ce type de conditions à 120 km.h et sur route plate. Alors avec un toit équipé de panneaux solaires de 3 ou 4 m2, on va pas aller loin !
Il faut vraiment arrêter de rêver ! Et la nuit, quand bien même si vous auriez recharger de jour, tout en roulant (et là j'en doute), les batteries, vous n'iriez pas loin non plus !
Les voitures solaires, c'est comme les fameuses voitures à eau : c'est bidon.
Cependant, des panneaux solaires pour des fonctions de type climatisation seraient tout à fait adapter et permetrient des gains d'autonomie.
Réponse de le 15/09/2013 à 1:56 :
@ "Vous réflechissez à ce que vous dites" : vous faîtes une totale erreur en pensant que les véhicules solaires font 1 tonne. Il font moins de 400 kg en général et les moteurs dans les roues autour de 8kw. Informez vous, le solaire a tout son intérêt sur des véhicules optimisés ce qui est également valable pour tout véhicule dont ceux électriques. Vous raisonnez avec l'approche des véhicules classiques très peu efficients et énergivores en tout (matières premières, source d'énergies, aérodynamisme etc). Vérifiez la réalité des véhicules solaires et du solaire dans l'automobile (j'ai mis pas mal de liens dans un post plus haut). Vous verrez que çà fonctionne très bien avec la quantité d'énergie reçue par m2. Il n'y a rien de bidon, çà existe, il y a plus d'une dizaine de modèles 2 à 4 places depuis 2009 au moins, ils ont largement fait leurs preuves et leurs résultats en réel sont régulièrement mesurés, testés et confirmés dans les multiples courses solaires dans le monde et multiples conditions. On n'a jamais dit qu'on aller faire rouler un 35 tonnes mais des véhicules 2 à 4 places optimisés avec un minimum de batterie ou part apport solaire dans des véhicules plus classiques comme çà existe également. Regardez la Solarworld GT çà vous donnera une meilleure idée de ce qui existe déjà parmi bien d'autres exemples dont j'ai mis plusieurs liens https://www.youtube.com/watch?v=5OSNjIn_hxc
Réponse de le 15/09/2013 à 5:18 :
Les gens croient toujours que les voitures doivent faire 1000 kg et les moteurs 30 kW: c'est FAUX et çà consomme ! Pour mémoire, la configuration du véhicule par ses caractéristiques de masse (M), coefficient de traînée (Cx), couple (S), résistance au roulement (Rr) agit directement sur les besoins de puissance motrice. Le rendement des moteurs électriques est par ailleurs élevé (97%) Si les moteurs sont dans les roues = moins de pertes et forcément meilleur "couple" ! Les roues telles celles développées par les grands constructeurs tels Michelin, Bridgestone etc sont de plus étroites offrant une tenue équivalente avec moteur intégré. On arrive bien à des vitesse de 100 à 150 km/h et des autonomies de plusieurs centaines de km pour les véhicules solaires jusqu'à 4 places avec bien moins de batteries que pour des véhicules plus classiques et électriques simples et une efficience maximale pour des moteurs de moins de 10 kW. La part du solaire doit rester optimale avec le minimum de batterie c'est tout l'avantage même si l'on peut faire varier ces paramètres selon les objectifs voulus. La Stella du Solar Team d'Eindhoven par exemple a 8 m2 de solaire pour 4 personnes sans utiliser ni les côtés ni les vitrages. La Suncruiser 3 places 4 m2 idem sans exploiter la totalité des surfaces. On a encore de la marge mais les résultats actuels sont déjà très bons. Mais il faut arrêter de raisonner avec comme seule référence les véhicules classiques lourds, assez peu aérodynamiques et bien moins efficients sur beaucoup de paramètres !
Réponse de le 15/09/2013 à 9:18 :
Vos deux posts répondant au mien du 14/9 21:27 ne me convaincs tuoujours pas. Je suis d'accord que sur des protos, on arrive à démontrer qu'il est possible de mouvoir un véhicule avec ce type d'énergie. J'ai cependant visionné le lien https://www.youtube.com/watch?v=5OSNjIn_hxc et là, pareil. On y voit qu'un véhicule filmé dans de magnifiques paysages, mais rien sur la définition technique de l'objet (quel type de machine électrique et sa puissance et couple, quel type de batterie, poids batteries, transmission, poids total, structure de caisse ...).
Ensuite vous avez peut-être raison, j'ai une vue trop conventionnelle du véhciule. Là vous avez entierment raison ! Il va falloir que notre vision du véhicule évolue, sous quelle forme ? Là est la question.

Bref, ce blog est insufisant pour pouvoir échanger plus en détail. Connaissez-vous le site http://www.automobile-propre.com ? Allez-y, il y a de supers échanges sur le ou les véhciules du futur ...
a écrit le 13/09/2013 à 22:03 :
En effet, je confirme, tres content de mon Kangoo VE Maxi : 28 000 kM.
Maintenant il faudrait deux choses : accelerer sur la capacite de batteries, il faut porter l'autonomie a 250km ... et la gamme Master en elec aussi.
Réponse de le 14/09/2013 à 11:01 :
Oui enfin il faut aussi reflechir un peu son achat : un VE c'est pas mal d'avantages comme une sacre economie de carburant , d'entretien, et fini le detour par la station essence, mais ca implique un borne de recharge ou un acces a une prise 220V proche
Réponse de le 14/09/2013 à 14:07 :
Et bien profitez-en le plus possible en ce moment car si l'électrique s'industrialise fortement, votre belle vie avec risque fort de changer. Ne souhaitez donc pas trop qu'elle se développe pour en profiter au max puisque vous semblez ne regarder pas plus loin que ses pare-chocs ou plutôt ses pare-riens.. L'électrique à batteries d'accumulateurs est une catastrophe écologique. Analysez globalement en fabrication intensive.... Pas difficile de faire les comptes !
Réponse de le 14/09/2013 à 20:42 :
@ @ Step : cà dépend des matériaux de la batterie : vous avez des batteries Na-ion (ex Fagor) sur certains véhicules électriques et bientôt Na-air. Le Na est courant partout et pas spécialement polluant. Comme cité plus haut les véhicules solaires et le solaire dans l'automobile arrivent également et diminuent fortement le volume et poids des batteries grâce à une efficience maxi. Il arrive aussi en externe des véhicules pour la recharge de ces derniers (Solarcity, Sunpower etc avec Ford, GM, Chevrolet etc). Les routes électrifiées sur seulement 5 à 15% pour un prix faible permettent également le chargement des véhicules par induction et diminuent là aussi les batteries par un facteur 3 à 5 pour les camions ou voitures (comme en Corée, Suisse, Suède etc). Donc la conjugaison et l'optimisation de tout celà apporte des solutions vastes au développement des véhicules électriques qui seront plus limitées par le cuivre par exemple qui nécessite d'être recyclé. Mais le Na ne manque pas et le problème de pollution ou de limites ne le concerne pas vraiment contrairement au lithium. Cà n'empêche pas d'autres options comme les véhicules à pac mais ils ont aussi des limites et inconvénients.
a écrit le 13/09/2013 à 20:50 :
Il n'y a pas de quoi se vanter de vendre des véhicules électriques quand ce sont les collectivités locales qui les achètent.
Réponse de le 14/09/2013 à 20:45 :
Les ventes de Tesla toute électrique sont en hausse de + 33000 % sur 1 an malgré un prix de 70.000 $ ce ne sont pas les collectivités qui achètent !
a écrit le 13/09/2013 à 19:35 :
Il serait intéressant que les grandes villes de France imposent l' électrique pour les véhicules de livraisons . Cela
réduirait énormément les problèmes de pollution et de supprimer la taxe sur le diésel qui ne concerne pas les provinciaux .
a écrit le 13/09/2013 à 18:04 :
eh bien voilà Renault cartonne. Après les Duster et Sandero, la futur petite à 5.000e, le kangoo (électrique 'tention) dope les ventes de Renault !!! un délice, hmmm.
Réponse de le 14/09/2013 à 12:33 :
chut, pas trop fort, ça fiche des aigreur sur LT, écrivez Renault coule, ça rassure tt le monde !!!...
a écrit le 13/09/2013 à 15:09 :
Braco RENAULT mais où en est la promesse ( vous allez dire il en fait une par jour ) de Montebourg qui en pleine crise de PSE PSA où il insultait avec l'accord de Hollande le patron de PSA , avait annoncé que 25% des parcs auto d'état serait électrique
si cela avait été fait il devrait y avoir non pas 10.000 véhicules vendus par Renault mais 4 à 5 fois plus
à quand une stratégie d'état qui ne soit pas du pipo mais du réel?
a écrit le 13/09/2013 à 14:58 :
Renault est Grand gagnant...... Mouai faut vite le dire.
Seul le temps le dira, pour l'instant les chiffres ne sont pas terrible du tout.
Attendons de voir si la mayonnaise prend.
Réponse de le 18/09/2013 à 13:32 :
Il faut se renseigner avant de juger. Ces Kangoo ZE sont pourvus d'une chaudiere additionnelle a carburant.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :