La famille Peugeot restera-t-elle le premier actionnaire de PSA après l'éventuelle entrée de l'Etat français ?

 |   |  912  mots
Thierry Peugeot, président du conseil de surveillance (à gauche) et Philippe Varin, président du directoire (à droite)
Thierry Peugeot, président du conseil de surveillance (à gauche) et Philippe Varin, président du directoire (à droite) (Crédits : DR)
PSA prépare une augmentation de capital de trois milliards d'euros, qui verrait l'Etat et le groupe chinois Dongfeng investir chacun 1,5 milliard d'euros et prendre chacun une participation de 20% à 30%, selon l'agence Reuters. La famille Peugeot apparait divisée sur sa participation à une augmentation de capital de PSA pour contrebalancer l'influence du chinois Dongfeng

PSA prépare une augmentation de capital de trois milliards d'euros, qui verrait l'Etat et le groupe chinois Dongfeng investir chacun 1,5 milliard d'euros et prendre chacun une participation de 20% à 30%, selon l'agence Reuters. "Dans ce scénario, ce sont l'Etat français et la famille Peugeot qui auront le contrôle de PSA", note une source bancaire française.

Montera, montera pas dans le capital de PSA ? "La famille Peugeot est divisée. Il y a ceux qui sont prêts à encore investir dans PSA pour rester le premier actionnaire du groupe, même ex aequo avec le chinois Dongfeng aujourd'hui prêt à investir. Et puis il y a ceux qui ne souhaitent plus rien débourser", explique à latribune.fr une source proche du dossier. 

Toute la question est là. Le capital de PSA Peugeot Citroën est contrôlé aujourd'hui à 25,2% par la famille fondatrice - qui possède 37,9% des droits de vote - et son allié américain General Motors qui en détient 7% depuis 2012.

Augmentation de capital jusqu'à 50%

La dernière assemblée générale des actionnaires en avril a autorisé le directoire de PSA a procéder à une augmentation de capital jusqu'à 177,4 millions d'actions, sur un capital social de  355 millions. Soit donc une augmentation pouvant aller jusqu'à 50%. Celui ou ceux qui y souscriraient pourraient donc détenir jusqu'à un tiers du capital du constructeur après ladite opération. 

"Dongfeng Motors est en pourparlers pour acquérir une participation dans PSA, qui est à la recherche de fonds", affirmait dernièrement le China Business News. Citant une personnalité du groupe chinois Dongfeng mais sans la nommer, le journal des affaires assure que le consortium automobile chinois "mène des discussions préliminaires pour prendre 30% de PSA".

Qui à la présidence du conseil de surveillance?

Si elle ne souscrit pas aussi à cette augmentation de capital, la famille Peugeot deviendrait de facto  le deuxième actionnaire derrière Dongfeng. "Celui qui prendrait 30% du capital de PSA serait l'actionnaire de référence. Il pourrait même revendiquer la présidence du conseil de surveillance", souligne un expert. Entre PSA et Dongfeng, ce n'est toutefois pas encore fait. "Nous ne sommes parvenus à aucune conclusion pour l'instant et nous sommes loin d'avoir atteint ce point", précisait fin septembre  le conglomérat industriel chinois.

Sacrilège, puisque c'est traditionnellement un membre de la famille Peugeot  qui occupe ce poste, Thierry Peugeot en l'occurrence depuis 2002. La famille Peugeot ne peut ni ne veut souscrire seule à l'augmentation de capital. Loin s'en faut. Et GM a réitéré à plusieurs reprises qu'il ne souhaitait pas monter dans le capital du français. Il risque même d'être dilué lors de l'augmentation de capital qui se profile dans l'état actuel des discussions... A moins qu'il ne décide de sortir. Mais, les Peugeot pourraient faire quand même un nouvel effort. "Les Peugeot pourraient donc in fine monter à parité", histoire de ne pas perdre la face, souligne notre informateur.

L'autre possibilité, évoquée par l'agence Reuters, serait la participation de l'Etat français à l'augmentation de capital. A Washington, le ministre de l'économie Pierre Moscovici a confirmé que le gouvernement suivait "de très près" le dossier PSA. Mais que "la question aujourd'hui n'est pas d'abord celle de l'entrée de l'Etat ou d'un constructeur au capital, c'est celle des bons partenariats industriels à développer pour PSA", a souligné Pierre Moscovici, lors d'une conférence de presse en marge de la réunion annuelle du FMI. 

Le gouvernement français risque cependant d'avoir la clé de la future recapitalisation de PSA.  On voit mal Arnaud Montebourg, le ministre du Redressement productif, accepter de laisser filer PSA entre les mains d'un groupe chinois, dont l'intérêt est  d'avoir un accès direct à sa technologie. Et pour PSA, la voix de l'Etat a du poids. Car le constructeur tricolore a besoin de l'Etat français, qui apporte sa garantie à la Banque PSA Finance et avec qui il risque d'avoir à négocier de nouveaux plans sociaux... Compliqué.

Le montant de la transaction en question

En forte crise, PSA a un cruel besoin d'argent frais pour poursuivre ses investissements et renouveler ses produits, alors qu'il devrait encore brûler 1,5 milliard d'euros de cash cette année.

Les négociations avec Dongfeng durent depuis quelque temps déjà. Le constructeur chinois propose "1,6 milliard de dollars (1,2 milliard d'euros)", assure le China Business News. Une proposition basse. Au cours actuel de l'action, 30% de PSA vaudraient grosso modo 2 milliards d'euros. Pour l'instant, " les discussions achoppent sur le montant", insiste une source industrielle.

Il y a "un certain nombre de réflexions en cours" entre PSA Peugeot Citroën et le groupe automobile chinois Dongfeng, avait déclaré laconiquement fin septembre Philippe Varin, président du directoire  constructeur tricolore, restant muet cependant sur l'éventualité de voir Dongfeng entrer au capital du groupe hexagonal. Dongfeng est depuis les années 90 le partenaire de PSA en Chine.

Leur co-entreprise locale DPCA dispose de trois usines à Wuhan (centre de la Chine) d'une capacité de production de 600.000 unités. Ses ventes dans le pays ont progressé de 33% au premier semestre à 278.000 et Citroën. Mais, jusque là, les relations entre les deux groupes sont restées cantonnées à leur co-entreprise chinoise. Dongfeng, qui était à l'origine un producteur de camions notamment pour l'armée, a d'ailleurs créé des co-entreprises avec d'autres constructeurs étrangers comme Nissan. Et il vient de s'allier au suédois AB Volvo... dans les poids-lourds.

 

 

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/10/2013 à 19:56 :
Génial!
a écrit le 14/10/2013 à 19:21 :
Info du soir, B. TAPIE qui semble avoir à se faire pardonner entrerait au capital de PSA... au conditionnel néanmoins.
a écrit le 14/10/2013 à 17:10 :
si l Etat, et sa cohorte de politicards electoralistes et incompétents, entre chez PSA, c est le début de la fin pour ce fleuron francais qui a besoin de se restructurer.
Réponse de le 14/10/2013 à 17:41 :
la participation de l'Etat doit être temporaire pour se donner le temps de mettre au point une nouvelle stratégie
Réponse de le 14/10/2013 à 18:10 :
mais en tout état de cause il maesemble que ça ne soit pas un bon placement pour l'état, à contrario de Dongfeng qui lui fera toujours une bonne affaire avec les transferts de technologie
a écrit le 14/10/2013 à 16:29 :
Peugeot doit entrer en mondialisation. à prendre ou disparaitre.
Le reste n'est que comptoir et café du commerce.
Réponse de le 14/10/2013 à 19:51 :
Café du commerce ? C'est l'hôpital qui se fout de la charité non ?
a écrit le 14/10/2013 à 14:38 :
difficile à comprendre cette boîte. Le patron annonce en fanfare que les chiffres du dernier trimestre vont décoiffer, mais s'empresse de négocier une rentrée d'argent frais... avant même que l'action puisse réellement bénéficier de cette soi-disant embellie.
a écrit le 14/10/2013 à 14:16 :
la famille a déconné et il est nécessaire que l'Etat entre dans le capital pour stabiliser la situation. ensuite nommer des managers compétents, auditer la situation, et finalement étudier et proposer un partenariat avec un constructeur européen et de préférence allemand. ils ont en effet montré qu'il est possible de produire en europe à condition d'innover et de faire de la qualité. un partenariat avec des chinois? à oublier, ce n'est pas sérieux...
a écrit le 14/10/2013 à 13:14 :
il il n'y a pas si longtemps mr sarkozy felicitait peugeot pour avoir maintenu en françe sa production or c'est justement pour cela que peugeot est en train de mourir
Réponse de le 14/10/2013 à 19:25 :
@vieille Avec des pièces provenant de son hinterland à bas coût, ce qui a pour conséquence ses problèmes de fiabilité actuelle, tout comme le reste de l'industrie allemande...
Réponse de le 14/10/2013 à 19:42 :
@plus juste

C'est pour ça qu'Audi vend 30 % trop cher, ne cherchez pas davantage.
a écrit le 14/10/2013 à 12:47 :
Peugeot s'est tirée une balle dans la tête en refusant de vendre a son premier marché a l'export L'iran. 450 000 ventes par an , 0 aujourd'hui.
Faut pas s'etonner aujourd'hui !
a écrit le 14/10/2013 à 11:43 :
Je suis celui qui a le carnet de chèques, et qui rentre dans une concession quand il veut pour signer un bon de commande de la marque qu'il veut, pour le véhicule qu'il à choisi. Pour moi, c'est simple j'élimine immédiatement une marque qui ne me donne que deux ans de garantie, ne peux pas faire 100.000 km (toutes les allemandes et françaises diesel) sans casser quelque chose, et me coute plus que la vidange programmée.
Il ne reste que les petites hybrides essence françaises aux yeux bridés de Valenciennes si on habite en ville, et les grosse hybrides essence si on est riche pas con.
Fini le cauchemar en hiver des batteries qui n'allument pas les bougies de préchauffage, valves EGR, FAP, fumées, volant bi masse, embrayages, alternateurs, démarreurs, et toutes les surfactures de garagistes véreux à la moindre panne au delà de deux ans et souvent avant. J'ai fait avec une Toyota Prius 100.000 km sans casser la moindre pièce, et en plus elle avait huit ans de garantie.
Si l'industrie auto mondial, européenne et française se casse la gueule, c'est qu'ils font de mauvais produits, et je ne donne pas un centime depuis longtemps à des aigrefins, point final à la ligne. J'enquiquine les stratèges et tous les diseurs de bonne ou mauvaise aventure, et l'usager qui est allé à l'école qui sait comparer et à du mal a gagner son argent, ricane comme moi de tout ce cirque.
Faites de bons produits honnêtes et pour lesquels l'acheteur trouve sont compte, et cette industrie trouvera son compte. Si le low cost à du succès et çà se vend c'est que pour une fois, le pauvre qui l'achète n'est pas emmerdé avec des PANNES, Il n'a pas d'argent pour entretenir des constructeurs qui cherchent des rentes et lui vendent de la merde avec des risettes publicitaires.
Je sens qu'il ne vas pas avoir beaucoup de réactions qui vont me donner raison.
Le consommateur avisé vous enquiquine encore une fois. On sera des millions et bientôt on va pouvoir avec les associations de consommateur porter plainte en groupe. Cà va chauffer. Je vais continuer de vous lire.
Réponse de le 14/10/2013 à 20:26 :
entièrement d'accord
a écrit le 14/10/2013 à 11:42 :
Mais que vient faire l'Etat dans cette galère? C'est une nationalisation. mOllande se prend pour OBama. Il va falloir qu'il instaure une taxe sur les carburants pour financer cette opération. QU'il fasse acheter des Peugeot ou Citroën par toutes mes ad
Initiations et collectivités et demande a Zayrault de vendre sa WOlkswagen pour commencer
Réponse de le 14/10/2013 à 22:56 :
l'Etat est me semble t'il actionnaire de PSA. Mais surtout PSA c'est 100 000 employés en France... et beaucoup de sous traitants, d'emplois indirects, de R&D etc. On ne peut pas fermer les yeux sur ce qu'ils se passent dans des groupes d'une telle envergure. Que ce soit France ou pas, Etat au capital ou pas, cela relève de la normalité tout simplement.
a écrit le 14/10/2013 à 11:40 :
Nationalisation, une maladie francaise. Colbert est toujours debout !
a écrit le 14/10/2013 à 11:12 :
si le lion meurt, qui l'aura tué? Le chasseur, le lymphatique ou le tartarin de Sochaux?
a écrit le 14/10/2013 à 10:48 :
Que vont devenir les salariés dans cette histoire?

Des sacifiés sur l'autel de la mondialisation.
Pauvre France.
a écrit le 14/10/2013 à 9:26 :
La com? connais pas ! Un petit communiqué de deux lignes ce matin sur le sujet de la semaine... Les champions de la communication ont encore sévi.
a écrit le 14/10/2013 à 8:59 :
L'état Français est en faillite, avec quel argent!
Pour le donner à des chinois!
De plus ce même état tue l?automobile !
a écrit le 14/10/2013 à 6:59 :
de toutes façons,... vu comment nos élites pourrissent les caviars, pas sur que cela ne soit pas le bon choix, y compris pour l'emploi national ....
Réponse de le 16/10/2013 à 15:41 :
FAIRE COMME ROLLS ROYCE OU LE NOM "ROLLS ROYCE" ET LES BREVETS FURENT MIS DANS UNE SOCIETE A PART :"ROLLS ROYCE PICTURE" LORSQUE L'IMMONDE PIECH ET SON GROUPE VW VOULAIT METTRE LA MAIN DESSUS...
a écrit le 14/10/2013 à 3:44 :
C'est très triste de voir disparaitre des marques françaises... Mais Peugeot n'est pas à la hauteur. Souvenons-nous de l'aventure Talbot-Simca (ruinant l'image prestigieuse de l'une, et les quelques 10°/° à l'époque des ventes de l'autre), de celle en F1 qui finit dans le choc des 2 Peugeot engagés ! (les dirigeants se croyants à l'époque plus malins que J. Todt...). Et surtout du désastre de la plus prestigieuse marque française -Citroen- entre leurs mains... Firme qui avant guerre était la première d' Europe... On est ainsi passé sous leur volonté absurde d'une firme automobile qui voyait ses DS et CX régner sur les autoroutes européennes, presque à jeu égal avec les allemandes (à l'époque Audi c'était quoi, sérieusement; la CX diesel turbo était la diesel la plus rapide du monde... son break incomparable équipait les chaines de télé suisse, hollandaise, scandinave...) à presque plus rien... deux trois petites voitures faites en collaborations avec un japonais. Sans parler le l'incroyable fiasco des voitures rapides "Gendarmerie", que PSA pour un "plat de lentilles" devait perdre au profit des abominables Subaru (obsolètes). Idem pour les véhicules hybrides où Citroen avait été un précurseur. Et encore si ce jeu de massacre avait servi aux véhicules Peugeot à occuper le premier rang... Même pas. Tout cela c'est la volonté d'une famille qui haïssait les Citroen, de dirigeants prétentieux, et notamment de Calvet, le plus obtus de tous (lorsque Chirac triomphait dans sa CX prestige turbo, Calvet n'eut pas un mot...). Les uns les autres firent si bien, qu'en Chine de la "croisière jaune", et où même le président de la république avait une XM, on n'ose plus parler de Citroen aujourd'hui, et qu'on songe à débaptiser la marque pour cet éphémère marketing à trois sous "Ds"...
Non que PSA devienne chinois c'est pas plus réjouissant que de voir un jour la marine militaire de ce pays venir en méditerranée. Mais après tout, voyez le formidable résultat de BMW et WW avec le luxe anglais: les Range jadis moribondes, les Austin new look, les Jaguar... et Bentley enfin motorisées correctement
L'idéal aurait été que Mercedes achète Peugeot pour une gamme petites autos (même esprit), et une autre (Audi ?) Citroen pour perpétuer ce qui restera une légende de l'automobile avec notamment ses 2CV, DS et SM, mais qui ne devait jamais pouvoir se libérer de son côté "français" avec l'absence de motorisation d'avant garde (par où, les allemands ont triomphé)
Réponse de le 14/10/2013 à 7:51 :
triste en effet de voir qu'aujourd'hui le luxe Citroen, c'est du chrome et du cuir.... tous deux présentés avec fierté! Triste de voir que la montée en gamme du lion est en réalité une pâle, bien pâle copie des succès des autres, pourtant bâtis eux, sur des années d'efforts. Dommage également de voir que là où Jaguar, Land Rover... réussissent à coup d'audace, PSA périt faute d'en faire preuve. Que dire de Renault qui fait mieux avec ses citadines en bas résille ou ses paysannes à bas ... coût !
Réponse de le 14/10/2013 à 8:42 :
Avec ses multiples "concubinages PSA et ses dirigeants se sont fourvoyés dans des "partenariats perdants" qui se sont tous terminés dans un mur de l'échec ... il suffit de constater que les anciens partenaires Fiat, Mitsubishi, Renault, Volvo, Ford Toyota BMW etc ... regardent maintenant leurs anciens "flirts aventures" se débattre dans son lisier ... AUCUN des précités ne lèvent le petit doigt pour venir au secours, ils préfèrent laisser l'écroulement se dérouler sous leurs yeux ... si nos gouvernants croient qu'il faut continuer dans ces erreurs stratégiques ... celles qui ont fait perdre à PSA sa maitrise technologique et à in finé perdu les clients qui ne savent plus ce qu'ils achètent ... et d'ou les mécaniques viennent ... avec de grandes incertitudes sur les pièces de rechange !!!
Réponse de le 14/10/2013 à 9:32 :
@croisière

"Mais après tout, voyez le formidable résultat de BMW et WW avec le luxe anglais: les Range jadis moribondes, les Austin new look, les Jaguar... et Bentley enfin motorisées" oh, oh, oh, trop drôle, l'excellent astro nous refait le coup des 12 marques du groupe, groupe en perte de vitesse malgré sa boulimie de rachats, groupe qui classe sa marque phare AUDI en quasi dernière position de l'indice de fiabilité du reality index, bien après les françaises, quand astro comprendra t-il qqe chose à l'automobile ?
Réponse de le 14/10/2013 à 9:34 :
quel débit d'ânneries, vous faites fort vous trois. Votre première phrase Croisière Jaune fait sourire (vous êtes devin?). Allez, PSA n'est pas tout à fait mort rassurez-vous. Votre première phrase fait sourire Cepasgagné, Citroen a vocation à devenir une marque moins "luxeuse" que Peugeot, hormis la gamme DS. Votre première phrase fait sourire Concubinages, il suffit de voir que l'échec des partenariats industriels est fréquents (n'oublions pas Daimler, Suzuki/VAG etc). Qui plus est, ce serait sans vous rappeler la collaboration avec BMW pour les moteurs THP de Peugeot, qui ont du bien en profiter. Ne soyez pas si pessimistes et méprisants à l'égard de nos chers constructeurs, parce qu'ils sont encore la et toujours indépendants. Skoda, Volvo, Seat, Saab, Lada, Land Rover, Jaguar sont autant de marques rachetées...
Réponse de le 14/10/2013 à 10:01 :
vous au moins ils ont réussi à vous vendre l'idée de la marque DS, indépendante de Citroen.
écrire ânerie avec 2 n .... joli!
Réponse de le 14/10/2013 à 10:16 :
Cher Godrev pourquoi omettez vous de dire que dans ce classement Renault et Peugeot sont encore plus mauvais que Volkswagen?
Réponse de le 14/10/2013 à 10:17 :
Les stratégies brouillonnes approximatives de PSA dans des partenariats qui in finé s?avèrent des accords perdants avec Fiat, Bmw, Ford, Toyota, Mitsubishi, Volvo, Renault se sont tous terminés dans le mur des échecs industriels successifs ... chacun des précités "ex concubines" de PSA observent avec compassion l'effondrement des arrogants méprisants dirigeants de PSA ... les clients PSA ne savent plus ce qu'ils achètent ... De surcroit, la stratégie DS de PSA bonne au départ se voit de nouveau souffrir d?une nouvelle erreur brouillonne qui consiste à créer une Marque DS en Chine alors qu?il ne s?agit que d?une « gamme » ailleurs ? en particulier en France pays natif de DS !!! que de conneries successives dans cette gestion tellement approximative ?
Réponse de le 14/10/2013 à 19:31 :
@@@godrev

Bien sûr qu'Audi est bon derche comme vous dites mais ils n'aiment pas qu'on leur mette le nez dans la sciure, comme le chat après le... c'est une gentille métaphore...
@godrev
Faux, je n'annonce pas la fin du groupe VW, je dis que ce groupe est une imposture qui nous a beaucoup, trop, enfumé... Je souhaite qu'il continue de faire ce qu'il sait faire et là ça va devenir rigolo, en nous enfumant beaucoup moins.
Réponse de le 16/10/2013 à 15:43 :
DES TSI EN PANNE ET DES TD1 QUI BLOQUENT DES MOTORISATIONS D'AVANT GARDE ?? Vois sortez d'ou ??? De la com VW ??
a écrit le 13/10/2013 à 23:51 :
Force est de reconnaître que la Famille Peugeot a cumulé de graves erreurs stratégiques : des usines françaises avec des coûts de production élevés, des produits inadaptés pour les nouveaux marchés (pas de 4x4 pour les pays émergents), la perte du marché iranien, une alliance insensée avec GM qui cherchait uniquement à se débarasser d'Opel, .... Tout n'est peut-être pas perdu, mais les Dirigeants actuels conduisent ce Groupe à la catastrophe !
Réponse de le 14/10/2013 à 8:49 :
Avec l'aide des syndicats
Réponse de le 14/10/2013 à 9:54 :
mais l'art est difficile...
a écrit le 13/10/2013 à 23:23 :
C'est claire que cela sent le sapin pour PSA
Résultat de 30 ans d?échecs commercial et industriel. Le dernier en date étant le bide du lancement dela marque DS (a part la DS3 peut être ) qui etait censé insuffler une nouvelle dynamique dans la monté en gamme de Citroën (au c?ur de la stratégie de "premiumisation" de Varin), problème? les ventes de la DS5 (à la ligne baroque et boursouflée) stagne au niveau de la défunte C6. Sans parler de l'insipide DS4. Avec cet échec PSA a perdue toute crédibilité dans le haut de gamme.
Réponse de le 14/10/2013 à 9:55 :
Faux : Au bout de 3 ans la gamme DS est un nombre de véhicules plus importants que le marque Audi au bout de 3ans (1969 -1972). De plus les premières Audi avaiet le sigle VW à l'arrière ...
Donc la demarce est la même. De plus vous repeter (anoner) les languages du groupe VW , signe de la pertinnce (dans le long termes) du projet DS.
Réponse de le 14/10/2013 à 10:20 :
Scène de la vie normale. Ce matin (à pied) , au feu (rouge) j'ai traité de sale P*** une conductrice de Audi A1 . Je fut étonné du soutien que m'ont apporté les autres passants .. Je crois qu'une prise de conscience est en cours .. Effectivement !!
a écrit le 13/10/2013 à 22:01 :
Varin si je m'abuse fut le fossoyeur de CORUS : le rendre vendable à tata steel.
Il refait le coup avec psa. Mais la famille Peugeot semble s'en contenter.
200 ans d'histoire qui vont disparaître. Ça fait un peu mal au c?ur....
Réponse de le 14/10/2013 à 10:36 :
Vous avez juste, mais avant de fossoyer Corus, Varin avait déjà été l'artisan du déclin in finé fossoyeur de Péchiney ... disséminés corps et biens
a écrit le 13/10/2013 à 20:15 :
Le marché avec Dongfeng est très dangereux.
Si par la suite des actionnaires ou des membres de la famille Peugeot vendent leurs actions, on risque de perdre progressivement le contrôle du capital de PSA Peugeot Citroën face aux Chinois ? avant de voir partir toutes les usines ?
Il ne faut surtout pas reproduire la catastrophique passivité qui nous a laissé déposséder des fleurons industriels qu?étaient PECHINEY et ARCELOR - avec les résultats que l on connaît.
L état US a mis pas moins de 50 Md de $ chez GM pour lui permettre de se redresser - avant de revendre très progressivement en bourse en fonction des résultats. GM est donc resté entièrement américain et s est même permis de prendre 7% de PSA ...
Pourquoi ne propose t on pas - comme les Américains l ont fait pour GM - une aide massive au groupe français pour lui permettre de se passer de ces dollars (billets de Monopoly émis chaque mois en quantité phénoménale par la FED) et de ces yuans qui l asservissent ?
Pourquoi ne pas faire monter davantage l État au capital de PSA via le FSI et obliger au rapprochement avec Renault Nissan par prises de participation croisées ?
C est beau de vouloir créer 34 nouvelles filières industrielles mais il faut d abord défendre la première filière industrielle du pays, quand elle en a besoin.
Réponse de le 13/10/2013 à 21:20 :
Ce n'est pas un gros risques car la plupart de la participation de la famille Peugeot est détenue par une holding FFP
Réponse de le 13/10/2013 à 22:11 :
Assembler 2 groupes malades Renault et PSA ne fdébouchera pas un nouveau groupe en bonne santé ... tout au plus des doublons en confrontation directe dans le plus grand désordre ... Les stratèges amateurs qui voudraient regrouper Renault et PSA n'ont tiré aucune leçon de l'aventure Fiat qui s'est soldée par une disparition de Innocneti, réduit le fleuron Alfa Romeo à une peau de chagrin, descendu Lancia au rang de moribond, ramené Maserati en dessous de son rang ... Renault est empêtré avec Samsung, empêtré avec Avtovaz Lada, empêtré avec Infinity, Renault est sucé par Dacia qui ne gagnera jamais rien du tout et ponctionne la trésorerie de Renault, Nissan l'allié gagne de moins en moins ... Zoe est un nouveau cuisant échec après ceux de Vel Satis, Avantime ...
Réponse de le 14/10/2013 à 9:27 :
Syndrome, vous ne connaissez définitivement rien à l'automobile, je vous ai suggéré de vous faire embaucher dans une friterie, où en est-on ?
Réponse de le 14/10/2013 à 10:20 :
Il attend que vous soyez viré pour prendre votre place.
a écrit le 13/10/2013 à 19:29 :
et un doigt accusateur écrivit : "l'euro m a tuer".
car l'euro, c'est pas mal de mangeurs de tortillas et autres spaguettis qui achètent teuton !
Réponse de le 13/10/2013 à 20:03 :
Tout juste, ami, réinformons, c'est mauvais, c'est allemand, c'est pas bon. Qualité très surfaite, grosses émissions, rien de bon...!!! Heureusement, la roue est en train de tourner, la prise de conscience amorcée, à confirmer elle aussi...
Réponse de le 14/10/2013 à 9:44 :
Et votre prise de conscience a vous elle est pour quand?
Réponse de le 14/10/2013 à 20:30 :
Dans le monde magique de godrev, les constructeurs français sont les rois, au top, qui vendent à tour de bras de produits à la planète entière qui a ouvert depuis longtemps les yeux sur le fait qu'ils sont les meilleurs!et les constructeurs français sont les plus riches aussi.
Réponse de le 28/10/2013 à 21:00 :
n'importe quoi! allemand mauvais? que faut il pas entendre lol comme tjrs le chauvinisme vous aveugle. de plus BCP d'ingénieurs allemands travaillent en France chez Peugeot car ils ne cessent de plagier Audi!!!
a écrit le 13/10/2013 à 18:47 :
épitaphe PSA:
1 mollasson se trompe, se trompe
1 mollasson se trompe énormément.
2 mollassons se trompent, se trompent ................
a écrit le 13/10/2013 à 18:47 :
Et pour aller plus loin, on pourrait envisager DONG FENG jouant avec PEUGEOT, NISSAN, RENAULT, DAIMLER, VOLVO, RVI etc... La mondialisation exubérante qui ferait plaisir à certains et... la nique à beaucoup.
Réponse de le 13/10/2013 à 19:15 :
"godrev" nous fait rire ... avec ses stupidités les une après les autres.
Réponse de le 13/10/2013 à 19:59 :
J'ai une nature très gaie mon bon !
Réponse de le 14/10/2013 à 9:03 :
Vou vouliez dire gay certainement. Je peux comprendre quand on achéte des Citroen on doit forcément aimer ca.
Réponse de le 14/10/2013 à 9:26 :
arrêter de gayter chaque post de Godrev pour lui sauter à la gorge ! En revanche cher Godrev attention à ne pas critiquer à outrance la mondialisation comme prétexte de problèmes économiques de PSA.
Réponse de le 14/10/2013 à 9:53 :
C'est votre femme qui vous l'a dit?
a écrit le 13/10/2013 à 17:58 :
Peugeot Citroën, une gamme cohérente, des voitures fiables, un haut de gamme à la française chez Citroën, un hybride air le plus prometteur du marché en petite cylindrée développé chez PSA, innovant, pragmatique soit un groupe en pleine révolution.. le salut est dans la confirmation, c'est en route. Evidemment, tout le monde veut capitaliser PSA !
Réponse de le 13/10/2013 à 19:53 :
Mesdames,messieurs, dans votre ville ce soir, godrev en spectacle!places limitées, disponible chez votre revendeur psa ou sur son site:http//www.jesuisunguignol.fr!!Faites vite!!
Réponse de le 13/10/2013 à 20:14 :
Ah, revoilà l'excellent comptempteur compulsionnel des françaises, hier, il ne savait plus comment il s'appelait, confusionnel au possible, à mélanger tous les pseudos, il s'était appelé Godrev, si, si . C'était hier sur LT plus précisément dans le billet "le chinois Dongfen pourrait rafler" c'est à 12.27, il s'appelle tout d'un coup Godrev, si, si et il ...s'en excuse à 12.57. Dédoublement de la personnalité, troubles multipolaires ? Evidemment, un sous marin de la com VAG ! LT, il faut svp faire un effort pour qu'à un pseudo correspond une réalité, tangible.
Réponse de le 13/10/2013 à 20:51 :
je vois qu'une simple inattention de frappe vous a passionné.C'est bien
Réponse de le 14/10/2013 à 10:05 :
La présence est les propos du chargé de com de VAG comme vous, modeste employé de ce groupe étranger.. Vous ne pouvez pas trouver un job autre que la trahison et la reptation au service de l'étranger . "Lacombes Lucien : Police Allemande !!"
a écrit le 13/10/2013 à 17:51 :
Renault Peugeot, des voitures vives, alertes, un Captur qui s'échappe devant les allemandes, leur montrant ses feux rouges, une 2008 attendue, non la relève française est bien là, attendez vous à savoir comme l'aurais dit en pareil situation notre Geneviève TABOUIS nationale... Tellement français tout ça...
Réponse de le 13/10/2013 à 18:56 :
@godrev, c'est tout vu ... on s'attend au pire.
Réponse de le 13/10/2013 à 19:55 :
ah ben c'est ca le souci, elles sont trop vives, les gens arrivent pas à les acheter!quel dommage!
Réponse de le 13/10/2013 à 20:16 :
Snocky, vous êtes tjrs dépanneur aujourd'hui, toutes marques ?, allez, de grâce, dites nous tout !
Réponse de le 13/10/2013 à 20:33 :
Snocky, vous ne savez plus très bien qui vous êtes, posez-vous, restructurez-vous... Alors, aujourd'hui, et pour vous aider, je vous prends en analyse, commençons, voulez-vous, alors, aujourd'hui, toujours dépanneur ?
Réponse de le 14/10/2013 à 9:26 :
Ce n?est pas pour être méchant mais quand on choisit gode de rêve comme pseudo on évite de trop la ramener.
a écrit le 13/10/2013 à 17:27 :
c'est exagéré le commentaire, la gamme PSA est plutôt réussie dans l'ensemble. Peugeot n'est pas dans le haut gamme et aurait peut être du s'y intéresser de plus près
Réponse de le 28/10/2013 à 20:46 :
Peugeot plagie depuis longtemps Audi! quel mérite? dire que les voitures allemandes c'est de la merde c'est vraiment du grand n'importe quoi! ce sont des voitures magnifiques! rien à voir avec les citadines françaises!!! de plus vag c'est un sacré groupe et l'état n'a pas besoin comme l'état Français de sans arrêt recapitaliser le groupe!!! Lamborghini, Porsche, Audi, Seat, VW, Bugatti, scania, man, Skoda, Bentley, etc. c'est tout de même autre chose que Renault Nissan Dacia lol on est clairement dans un autre monde là et de plus Skoda était chez fiat et c'était de la merde tant esthétiquement que mécaniquement alors qu'aujourd'hui ces voitures sont devenues magnifiques tout comme chez Seat par exemple! et que dire de l'excellence d'Audi!!! et BMW seul marque à appartenir entièrement à la famille quandt!!! tjrs la propriété de la famille et ils ont Rolls et mini, pas mal non plus n'est ce pas? surtout que ce sont dans tous les cas de superbes réussites!!! pour ma part je me rappelle des DS et elles se démontaient toute seule et rouillaient pas mal!!! lol pas très sérieux comme brol!
a écrit le 13/10/2013 à 16:50 :
Peugeot c'est pas vraiment d'argent qu'ils ont besoin mais plutôt de compétence, de créativité. Quant on voit leur gamme, les tarifs, il faut pas s'étonner.Les dirigeants se sont plantés en essayant de faire du pseudo haut gamme, faut malheureusement laisser ça aux autres, pour moi ils n'ont pas assez investi. Par contre quand faut créer une banque les fonds sont là, mais pour garder 8000 ouvriers il y a plus personne.
Réponse de le 14/10/2013 à 9:57 :
vous etes analyste financier ???????
a écrit le 13/10/2013 à 13:46 :
Peugeot à capitaux chinois ? Rappelez-vous Mittal......
a écrit le 13/10/2013 à 13:45 :
La famille Peugeot ne devrait plus investir dans cette entreprise devenue chinoise! Ils reprennent leurs capitaux et.... Quittent la France pour un pays plus accueillant tout proche! Pour quelques membres de cette famille c'est déjà fait, domicile de l'autre côté de la frontière! Et la-bas, on sera heureux de les accueillir et de placer leurs capitaux en toute sécurité !
Réponse de le 13/10/2013 à 20:48 :
Robert, pourquoi employer ce ton méprisant, les chinois sont au delà de ce que vous imaginez, lisez cela, c'est le reportage que j'attendais et j'aimerais que la tendance du monde réponde désormais à cette analyse...
http://www.lepoint.fr/monde/et-si-le-monde-se-desamericanisait-13-10-2013-1743458_24.php
a écrit le 13/10/2013 à 12:55 :
La famille a fait bien des bêtises. Je ne sais plus lequel de ses membres, mal inspirés, dit un jour qu'il voulait que soit appliquée une "logique patrimoniale", ce qui signifie qu'il n'avait rien compris à cette industrie. Cette logique fut suivie par J.-M. Folz, qui a racheté pour quatre milliards d'actions PSA - quand elle cotait entre 50 et 60 Euros - tandis que VW, qui perdait de l'argent à l'époque, investissait. Voila, l'action est depuis descendu sous les cinq euros et PSA est exsangue : un bel exemple d'actionnaire trop gourmand et puni par là où il a pêché.
Réponse de le 13/10/2013 à 14:39 :
Facile de critiquer après. Je me souviens que dans les années 2002-2004 PSA était le constructeur le plus rentable d'Europe. Les commentateurs estimaient qu'un constructeur moyens était tout à fait viable, que garder ses usines en France, ça pouvait très bien marcher, et que le capitalisme familial était plus solide que le capitalisme "financier"... Alors, il était urgent de ne rien changer à une stratégie gagnante. On voit ce qu'il en est advenu!
En définitive la gestion consiste à ajuster en permanence la stratégie, en douceur quand tout va bien, brutalement si nécécessaire. Mais en aucun cas à se reposer sur ses lauriers.
Réponse de le 13/10/2013 à 14:53 :
Le problème est à m8n sens que le famille Peugeot est une famille d héritier qui ne veut pas voir son ppatrimoine dilapide par sa branche auto. Elle n à plus depuis longtemps l esprit d entreprise . Les exemples sont nombreux : sa débâcle aux états unis car pas ne voulait pas soutenir et écouter son réseau de revendeurs alors que ce marché est incontournable, ces multiples rapprochements avec d autres constructeurs automobiles qui ont tous capotes, son retard dans l investissement du marché chinois alors que pPeugeot a été un des premiers constructeurs implanté la bas il n à pas du tout capitalise dessus et son mépris pour le haut de gamme en ne développant pas les gammes 607 et c6 ; créneaux abandonnés depuiis .... bref le manque de vision de persévérance entrepreneuriale font que Peugeot va mal financièrement
Réponse de le 16/10/2013 à 16:17 :
Héritier n'est pas nécessairement un mot négatif ou péjoratif. Mais dans le cas précis
de la famille Peugeot, je suis d'accord : depuis le début des années 1980, elle n'est pas à sa place... Ses membres sont des personnes fort quelconques, sans dimension
particulière, qui n'ont fait que fort bien vivre sur les acquis du passé et sur les lauriers de leurs aïeux. Le malheur a valu qu'ils ne sont même pas parvenus à "déléguer" le management à des équipes compétentes, dotées de "cerveaux" ou d'authentiques
personnalités. En d'autres termes, on peut dire tout ce que l'on veut de Carlos Ghosn
mais il a au moins le mérite de s'être forgé un nom.
Les Peugeot d'aujourd'hui paraissent avoir complètement oublié que rien n'est jamais
définitivement acquis et que les "recettes" d'hier, parfois, ne font plus du tout recette...
Ainsi, la famille a eu un manque flagrant de vision entrepreneuriale. Mais la sanction a été
lente, trop lente hélas, à venir. Et des dizaines de milliers d'employés vont, je le crains, en faire les frais.

a écrit le 13/10/2013 à 11:40 :
A leur place, je laisserais tomber. Ils ne pèsent rien face aux Etats français et chinois. Je trouve extraordinaire qu'ils tiennent tant que ça à rester aux manettes. Je serais un Peugeot, je retirerais mes billes du truc et je lancerais une boîte dans un secteur porteur qui m'intéresserait, et pas en Montebourgeoisie.
Réponse de le 13/10/2013 à 14:17 :
Vous ne serez jamais un Peugeot ou un Louis Renault avec une approche comme la votre, ni meme un montebourg car lui a tort ou a raison il se bat.
Réponse de le 13/10/2013 à 18:36 :
un montebourg car lui a tort ou a raison il se bat... contre des moulins à vent !looooool
Réponse de le 14/10/2013 à 0:37 :
Etre un Peugeot, ce n'est pas une question d' "approche", ce sont des héritiers.
a écrit le 13/10/2013 à 11:09 :
à tort ou raison ... c'est mieux que ça reste la famille peugeot .... voyez GAD et la gestion par des gens qui ne sont pas au capital ... un désastre !!!!!!!!!! Imaginons notre ministre du redressement productif ... à la tête de peugeot ... ça va être la cata en 6 mois !
Réponse de le 13/10/2013 à 12:12 :
un désastre !!!!!!!!!! regardons nos anciens ministres UMP UDI ... qui ont soutenu la tête de peugeot ... c'est la cata depuis 12 ans !
a écrit le 13/10/2013 à 10:39 :
Grand DANGER, s'allier avec la Chine !!!! le lion va avoir les yeux bridés, je lui donne pas plus de 4 ans de survie , et les usines françaises fermeront ......Peugeot PSA FINI ... c'est désolant ,comme en Grande Bretagne , on fermera tout ..... je suis exaspéré par une telle incopétence des dirigeants de Peugeot
Réponse de le 13/10/2013 à 12:22 :
Au contraire, c'est le seul moyen de sauver Peugeot.

Le chinois Qoros, vient de sortir la "Qoros3", première voiture chinoise qui va être commercialise en France, elle vient de passer les crach test 2013, et elle vient de battre toutes les voitures en terme de sécurité: http://www.euroncap.com/results/qoros/3/528.aspx

Elle fait la nique a toutes les voitures françaises !!! Les chinois ont débaucher les meilleurs ingénieurs allemands et européen, et ont foutus des centaines de millions sur la table.
Réponse de le 13/10/2013 à 23:10 :
Incroyables les résultats aux tests EuroNCAP de cette berline chinoise !!! Et dire qu'il y a 10 ans les Chinois n'offraient que des cercueils roulants et tous les ingénieurs en sécurité passive de PSA (j'étais ingénieur de 2000 à 2007 au centre technique de Vélizy) s'en moquaient.
Réponse de le 14/10/2013 à 8:34 :
Effectivement Qoros obtient d'incroyables MAIS remarquables résultats aux tests EuroNCAP pour leur berline chinoise !!! Qoros donne une sacrée fessée aux piètres dirigeants et cadres de Daciarenault qui sombre au fond des classements avec seulement 3 étoiles dépassées pour un Loggy né en 2013 !!! et plus grave pour un Loggy censé transporté des familles avec enfants et pépé mémé mais n'offrant que des cercueils roulants Loggy!!!
a écrit le 13/10/2013 à 10:21 :
Comme toujours l'Etat s'occupe de ce qui ne le regarde pas. Dès qu'il met son nez dans une affaire tout capote.
Réponse de le 13/10/2013 à 11:12 :
avec un parlement composé de fonctionnaires ... y compris les membres du gouvernement ... qui n'ont jamais vendu une savonnette de leur vie ... ! On n'est pas sorti d'affaire loin delà !
Réponse de le 13/10/2013 à 12:01 :
Réflexion complètement stupide, et l exemple de Renault ? C est pas une réussite ? Tu préfère peut être investir dans le remboursement de la dette, dans l assistanat ? Peugeot et Citroën sont des marques du patrimoine francais . Toi tu es pour le laisser aller, un anti patriote !,!!!
Réponse de le 13/10/2013 à 15:30 :
@gilles2 ... Renault est un exemple de désastre en cours ... les aventures de Renault : Avtovaz Lada perd de l'argent, Dacia perd de l'argent et n'en gagnera jamais, Infinity est un boulet, Samsung est un autre boulet ... Zoe est une erreur industrielle ...
Réponse de le 13/10/2013 à 17:46 :
@desastre

Je vous suggérais hier d'aller bosser dans une nfriterie, que faites-vous là, votre méconnaissance de l'automobile est sidérante
Réponse de le 13/10/2013 à 19:57 :
et revoilà godrev, la secretaire médical qui se prend pour le médecin!
Réponse de le 13/10/2013 à 20:24 :
Snocky, aujourd'hui, vous n'êtes plus dépanneur, vos commentaires ont faibli, pas de corps, à propos comment va VAG aujourd'hui ?
Réponse de le 13/10/2013 à 20:55 :
Et bien ecoutez godrev, VAG se porte bien mieux que psa à ce qu'on peut en lire un peu partout!Et je vous parle même pas de Toyota!
Réponse de le 14/10/2013 à 9:24 :
Merci pour cette in,formation, Snocky, votre point de vue est ...à suivre...
Réponse de le 14/10/2013 à 9:57 :
Ce n'est pas un point de vue c'est un fait.
a écrit le 13/10/2013 à 9:09 :
PSA a besoin d'argent. PSA a besoin de volume de production pour être compétitif en prix. PSA a besoin de dirigeants compétents (pas de Thierry Peugeot ou de Streiff..;). L'état peut apporter de l'argent mais la seule solution est de faire entrer au capital un grand constructeur européen (il y en a peu!!) pour garantir les emplois en France.
Réponse de le 13/10/2013 à 10:22 :
Garantir les emplois en France avec le coût du travail pratiqué. Chaque jour des entreprises débauchent à tour de bras.
Réponse de le 13/10/2013 à 10:26 :
Il est clair que Varin ancien fossoyeur de Péchiney et découpeur bradeur de Corus ex British Steel Hoogovens ...n'est pas l'homme compétent qui sied à PSA !!!
Réponse de le 13/10/2013 à 10:47 :
@Gille1, votre vieille rengaine du cout du travail est contredite par Audi qui construit actuellement une nouvelle usine en allemagne ... par ailleurs aucun des BMW AUDI VW PORSCHE n'ont fermé d'usines, au contriare ils ont procédé à des extensions de capacités ... et les allemands travaillent plus moins de 35 heures dans l'automobile ... Le problème PSA c'est la multiplicité des partenariats approximatifs désordonnés qui ont fait perdre à Peugeot son identité et perdre le contrôle des technologies ... chez Peugeot les clients sont perdus ils ne savent plus s'ils achètent un Fiat, un Mitsubishi, un moteur Volvo Bmw ou Renault, etc etc
a écrit le 13/10/2013 à 8:07 :
l'état est actionnaire de renault concurrent de PSA.
Mais alors quelle stratégie en intervenant simultanément avec les chinois ? donner la capacité au chinois d'investir dans PSA sans risque ou presque ? pour les emplois ? et si cette solution entrainait à terme l'ensemble de la production de voitures françaises dans le gouffre ?
l'état ne doit pas intervenir dans ce dossier si les chinois prennent des participations.
Ou alors il doit demander a renault de rentrer dans son capital afin de contrer les chinois...
Les chinois cherchent des unités de production installés en europe pour envahir le marché européen de leur voiture...comme toyota ils ont compris qu'il fallait avoir une étiquette européenne pour prendre des parts de marché aux constructeurs européens, la seule différence s'est qu'ils vont utiliser une marque française pour le faire...Alors PSA une fin programmée ? probablement hélas...c'est la conséquence d'erreur stratégique (technique dont l'hybride, réseaux SAV trop chers, management....).
a écrit le 13/10/2013 à 8:06 :
Formidable, avec leur monnaie de singes, ils vont réussir à nous piquer Peugeot après s'être emparé de Renault soit disant pour la mondialisation du groupe. Remarquons au passage, que grâce à Berlusconi Fiat est encore italienne. Donc, pour "voler" des entreprises, il faut utiliser les banques et l'actionnariat! La technique est simple :1 l'endetter avec les banques; 2 la racheter avec des actions...; 3 faire travailler le personnel étranger à moindre salaire; 4 empocher les bénéfices en buvant du coca cola sur une plage de floride! Les seules erreur de PSA sont d'avoir écouté NS et d'avoir fabriqué des voitures électriques invendables parce que électriques.
a écrit le 13/10/2013 à 7:03 :
ont-ils un autre choix ? PSA a fait des erreurs : trop centré sur les marchés européens et pas assez présent en Chine, en Amérique du Sud, absent des US, avec une base industrielle chère, quasi absence des segments les plus rémunérateurs comme les SUV, etc ... et manque de bol, leurs plus gros marchés - France, Europe du Sud - sont déprimés !
si Dongfeng apporte de l'argent, tant mieux, cela peut permettre a PSA de redémarrer . Acceptez la mondialisation, c'est la chine par son marché et ses apporteurs de capitaux qui peut sauver PSA.
Réponse de le 13/10/2013 à 8:44 :
Vous oubliez à ce propos que l'empire du "bien" les USA, a contribué à la chute de PSA en obligeant ce dernier à faire une croix sur le marché iranien qui lui assurait des volumes énormes. Les traitres du gouvernement, des syndicats etc. ont tout fait pour étouffer cette affaire et ont mis en place un rideau de fumée, en insultant par dessus le marché la famille Peugeot !
Réponse de le 13/10/2013 à 10:57 :
énorme,énorme, n'exagérons rien non plus.Enorme pour psa peut etre, mais un grand constructeur aurait avalé sans sourciller une disparition du super méga immense marché iranien!y'a tjs une excuse en fait?A aucun moment certain ici ne sont capable d'ouvrir les yeux sur les vraies raisons de l'impopularité de psa!
Réponse de le 13/10/2013 à 13:11 :
Vos arguments dignes d'un vendeur de voitures allemandes sont bien entendu tout à fait objectifs... "400.000 véhicules perdus ? pfff une paille !" A ce propos, le soit disant allié de PSA, GM va pouvoir entrer en Iran maintenant qu'Obama a décidé que les mollah étaient des gens tout à fait fréquentables ...
Réponse de le 13/10/2013 à 15:41 :
PSA n'a pas vraiment vendu de voitures en Iran, mais a livré des parts pour un fabricant local (Khodro) qui produisait des Peugeot en licence. Ça rapportait bien moins qu'une vente de voitures fabriquées par PSA et représentait environ 1,5 à 2% du chiffre d'affaires de PSA. Ce n'était certainement pas décisif pour les problèmes de PSA.
Réponse de le 13/10/2013 à 20:26 :
Ben voyons... En ce cas pourquoi les américains ont exigé le départ de Peugeot pour si peu ? Vous vous foutez de nous ou vous vivez au pays des bisounours.
a écrit le 13/10/2013 à 0:18 :
C est marrant l histoire de PSA, on double les codes et ad patrès la patrie, autant les quadrupler avec la politique du FMI. Pourtant on a bien vré le parasite concernant le shutdown : 7$ pour 1$ qui est l escroc ? Le magicien d Oz disait que par un effet de manche le politicien faisait 1 million d emplois. Et au sujet du Sud, c est la faute au pape 25 à 50% de chômage ? Alors bon dimanche au travail contre les organisations statolâtres pour la vie des citoyens contre le vampirisme bureaucratique et anti technologies du vrai faux modèle social et des comptes ici ou ailleurs, sans offre, nous sommes dans les affres et la querelle des français, alias françois, les concerne, entre l empereur de pôle emploi et le curé rouge, on fait dans la loose genre vercintorix. Alors adieu veau, vaches et cochons puisque la bayonnette du nabonéron nous voila ! C est avec la paille au nez qu on se présentera aux municipales ! Alors le chômage du sud européen, c est le soleil qui bobo à la tête ou bien le pape ? Ce qui ne change rien au problème automobile et pourquoi pas nini ou zozomobile ?
a écrit le 12/10/2013 à 22:57 :
j'ai toujours eu du mal à supporter ces derniers Peugeot, plutôt djetsetteurs qu'industriels. Jamais, au grand jamais, un patron comme Mr. Roland Peugeot n'aurait donné une quelconque responsabilité à ce genre d'individus. Des PDG comme Parayre, Calvet, Folz, avaient au moins le mérite de diriger. Ce n'est pas le cas avec un Varin (choisit par les djetsetteus et dont le seul palmarès a été la destruction des entreprises qu'il a eu à gérer) incapable de diriger cette entreprise ou, croyez moi, des générations d'ouvriers, agents de maitrise, techniciens, ingénieurs ont tout donné pour que l'outil soit performant et viable. Tout n'a pas été parfait dans le passé, mais aujourd'hui, je dis, au secours Parayre, Calvet, Folz , ils sont devenu fou .................Maintenant, malheureusement, après avoir raté le coche avec BMW, il ne reste encore Renault ou l'Etat français pour arrêter ce massacre et faire que PSA reste Français.
Réponse de le 13/10/2013 à 10:31 :
Il ne faudrait pas trop rêver les yeux ouvert !!! Renault est endetté et a perdu sa maitrise technologique, tous les choix des dirigeants de Renault depuis début 2000 ont conduit à rendre Renault de moins en moins rentable et à lui accrocher des boulets que sont Avtovaz, Dacia, Infinity, Samsung ... les échecs successifs Avantime, Vel Satis, maintenant Zoe .. le perte de RVI dans les poids lourds ...
Réponse de le 13/10/2013 à 11:45 :
Renault est un zombie industriel. Il fait illusion grâce au soutien de l'Etat et l'adossement à Nissan et Dacia. Mais l'emploi français de Renault fond comme neige au soleil et son pari sur le 100 % électrique tourne au fiasco.
Réponse de le 13/10/2013 à 12:59 :
Folz a coulé cette boîte. Varin, aujourd'hui, passe son temps à corriger les erreurs de Jean-Martin Folz, lequel a dilapidé quatre milliards d'Euros en rachats d'actions, a sauvé Ford Europe en lui apportant sur un plateau les HDi, a foiré le marché chinois dont il n'a rien compris des tendances profondes. M. Folz a vidé PSA de son sang. Dix ans après, cette entreprise formidable est proche de la mort.
Réponse de le 13/10/2013 à 13:21 :
@Didier, Dacia n'adosse pas Renault, Dacia plombe Renault depuis son lancement en 2004, Dacia n'a jamais gagné d'argent mais à siphonné Renault ...
Réponse de le 13/10/2013 à 19:22 :
@ancien technicien de PSA a répondu le 13/10/2013 à 12:59: voilà une continuité ... Folz a coulé cette boîte. Varin, aujourd'hui, passe son temps à aggraver la situation ... avec leur arrogance et leurs prétentieuses certitudes de la science infuse des "x" malheureusement c'est "normal" ... inéluctable, bref la continuité dans les absurdités ... ce qui est certain c'est que ce sont les administrateurs de PSA qui adopté ces loups ...qui les dévorent.
Réponse de le 16/10/2013 à 17:30 :
Oui, cheer @ancien technicien de PSA, M. Folz a sans doute beaucoup contribué à "couler la boite". Oui, M. Varin n'est pas du tout le manager qualifié. Oui enfin, tout à fait d'accord avec vous pour observer que les derniers Peugeot ont été plutôt "djetsetteurs qu'industriels"... Concernant ce dernier point, ce n'est pas une possibilité, c'est une certitude. Le plus grave, c'est que vous pouvez rencontrer des "djesetteurs" de qualité,
dignes d'intérêt, laissant entrevoir des perspectives minimales. Dans le cas des Peugeot, malheureusement, les cas de figure sont sans appel : de simples profiteurs, dépourvus
de toute vision entrepreneuriale, des "rentiers" dans le plus mauvais sens du terme.
C'est pourquoi vous avez raison : ils ont, avec leurs managers "choisis", "vidé PSA de son sang". Aujourd'hui, par delà les apparences trompeuses qui peuvent encore faire illusion, le groupe est effectivement proche de la débâcle la plus totale. A titre anecdotique, dans le cadre d'un salon organisé le week-end dernier sur le territoire
français, j'ai pu mesurer combien la marque Peugeot fait littéralement fuir (non sans de solides raisons il est vrai en raison d'un très mauvais rapport qualité des prestations / prix de vente des modèles neufs...).
a écrit le 12/10/2013 à 20:58 :
PSA a besoin de cash frais et vite. Dongfeng en a. Malheureusement pas sans contrepartie, (transferts de technologies etc). Ne pas cracher sur l'argent qui pourra permettre à PSA de se relever (plus facilement), produire de nouveaux modèles... Mais attention à ne pas se faire manger tout cru par les Chinois, qui n'ont que faire du sort de PSA si ce n'est ses technologies. De pointe. (1er déposant de brevets en France).
Réponse de le 12/10/2013 à 21:11 :
Vous avez raison sur 3 points:
.Psa a besoin d'argent
.Les chinois en ont
.Ils en auront rien a F..... de psa le cas échéant.

Un point de desaccord: Etre le premier deposant de brevet en France ne signifie pas être à la pointe de la technologie.Psa a une bonne dizaine d'année de retard sur les (vrais) grands.Et ca se voit
Réponse de le 13/10/2013 à 8:40 :
Tiens un pousseur de tôle teutonne ! Y devait pas y avoir grand monde hier dans le show room ...
Réponse de le 13/10/2013 à 19:59 :
Aux dernières nouvelles, ce n'est pas vw qui pleure partout pour récuperer des sous!bien qu'encore une fois je ne suis pas partisan des allemandes, mais bon, je vois que ca vous amuse alors!
Réponse de le 14/10/2013 à 19:40 :
Mon bon Snocky, mais non pas 10 ans de retard, 10 ans d'avance, de petites émissions, des SUV urbains, une technologie hybride air prometteuse, du grand art ami, du grand art. Si j'osais, emporté par un lyrisme si compréhensible, je dirais, de la haute couture, du Chanel en auto...Par ailleurs, que devenez-vous, on vous a peu lu aujourd'hui ?
Réponse de le 14/10/2013 à 20:32 :
je travaille moi, et le lundi, j'ai de nombreuses françaises a réparer, beaucoup étant resté sur le bas côté sur la route du flunch
Réponse de le 15/10/2013 à 9:40 :
@snocky 20.32
Continuons notre démarche de réappropriation d'une identité, Snocky, deux jours après le big bang, qui êtes-vous ? Encore dépanneur ? Sur la route du flunch, y trouvez-vous aussi les Audi en queue de peloton du reality index ? Sinon, sauriez-vous m'expliquer par quelle magie ....
a écrit le 12/10/2013 à 20:40 :
Le site Automotive news parle de prise de participation à hauteur égale de Dongfeng et de l'Etat français ce qui donne toute de suite un autre scénario. http://www.autonews.com/article/20131012/GLOBAL/310139994/dongfeng-french-govt-to-take-stakes-in-psa-report-says#axzz2hXCbdewZ
a écrit le 12/10/2013 à 20:26 :
... j'attendais la 308 SW, mais ci la marque devient chinoise, j'achèterai la golf 7 sw européenne.
a écrit le 12/10/2013 à 20:22 :
C est très dangereux
On risque de perdre progressivement le contrôle du capital de PSA Peugeot Citroën face aux Chinois ? et pour des montants dérisoires !!!
L état US a mis pas moins de 50 Md de $ chez GM pour lui permettre de se redresser - avant de revendre très progressivement en bourse en fonction des résultats. GM est resté entièrement américain et s est même permis de prendre 7% de PSA ...
Il ne faut surtout pas reproduire la catastrophique passivité qui nous a laissé déposséder des fleurons industriels qu?étaient PECHINEY et ARCELOR - avec les résultats que l on connaît.
Pourquoi ne propose t on pas - comme les Américains l ont fait pour GM - une aide massive au groupe français pour lui permettre de se passer de ces dollars (billets de Monopoly émis chaque mois en quantité phénoménale par la FED) et de ces yuans qui l asservissent ?
Pourquoi ne pas faire monter davantage l État au capital de PSA via le FSI et obliger au rapprochement avec Renault Nissan par prises de participation croisées ?
C est beau de vouloir créer 34 nouvelles filières industrielles mais il faut d abord défendre la première filière industrielle du pays, quand elle en a besoin.
Réponse de le 12/10/2013 à 21:09 :
GMC n'est pas psa, et la France n'est pas les USA.
Réponse de le 12/10/2013 à 21:14 :
Parce que l'UE est idiote et corrompue et qu'elle nous empêche de le faire. l'UE aime les spéculateurs (qu'elle renfloue) mais pas les Etats, ni les peuples;
a écrit le 12/10/2013 à 19:53 :
dongfeng a l'argent, psa est ruinée: donc psa va être achetée dans ce monde ultra-libéral. Puis les chinois en tant que propriétaires s'approprieront les technologies et brevets de psa. cqfd nul ne peut s"opposer à la puissance de l'argent
a écrit le 12/10/2013 à 18:31 :
Si PSA veut continuer a vendre des voitures, il faut qu'ils revoient tout de suite le comportement du SAV Peugeot et Citroën, ainsi que les forces de ventes, qui sont une insulte aux voitures qu'ils tentent de vendre. Aller faire un tour chez VAG, c'est un autre service, même si leurs voitures ont quelques défauts, le client n'est pas pris pour une sous-merd**.
Réponse de le 12/10/2013 à 20:03 :
Certains concessionnaires "règnent", sans concurrence, sur des régions entières, avec des implantations multiples. Ils sont un passage obligé, donc, ils négligent le service!!
Réponse de le 12/10/2013 à 21:32 :
ah! encore un concessionnaire qui vient vendre sa soupe! mais c'est le contraire, le SAV de VAG est catastrophique, méprisant, avec par exemple la non prise en charge des DSG.
Réponse de le 12/10/2013 à 21:45 :
godrev, c'est vous qui est démasqué !
Réponse de le 12/10/2013 à 22:54 :
Je ne suis pas concessionnaire, mais j'ai eu une 307 avec volant moteur défectueux, embrayage défectueux et lors qu'ils ont changé mon embrayage, ils ont oublié de rebrancher le tuyaux de pression d'huile des freins, tout ça dans un concession Metin à Pomponne. Vue que leur service était et est toujours pitoyable, je me suis tourné vers la 407 SW commandée chez RIESTER (Oui oui, les concessions de notre bon député de Seine et Marne) et bien le service est tout aussi minable, ils ont été incapable de voir que le triangle avant droit de la 407 était défectueux, c'est un garagiste PEUGEOT à Crécy la Chapelle qui a trouvé et réparé ! Maintenant je roule en VW, avec un défaut de fusible pour la commande du toit panoramique, eux même ne savent pas pourquoi mais ils ne disent pas "C'est de votre faute, vous ne savez pas utiliser votre voiture !". Je roule aussi dans une Renault, fabriquée en France.
Réponse de le 13/10/2013 à 13:16 :
@Henri

Vous avez bien fait de faire reprendre votre 307 par Volkswagen il y aura deux perdants, le concessionnaire et...vous, j'espère que vous n'avez pas raté la BV auto ? , sortant de votre situation, ce serait le must !...
Réponse de le 13/10/2013 à 16:01 :
La 307 a été reprise par ... Peugeot. D'ailleurs c'est assez marrant de voir que Peugeot lors des reprises de voiture Peugeot, ne sont pas près de faire un effort, contrairement aux autres concessions. PS je ne roule pas en boite automatique, mais en boite manuel, rien de mieux qu'une BVM6 !
Réponse de le 13/10/2013 à 17:44 :
Alors Henri, là vous êtes un roi !
a écrit le 12/10/2013 à 17:51 :
Il n'y a rien de complique PSA doit rester francais Si la famille Peugeot n'est pas interesse ce qui serait un comble prenons en acte et mettons en place une solution alternative dans laquelle les chinois ont toutes leur place mais en tant qu'actionnaires minoritaires. Comment etre assez idiot pour laisser filer le savoir faire de Peugeot...?
Réponse de le 12/10/2013 à 18:11 :
Donc, vous ouvrez votre portefeuille ? Je suis curieux de savoir combien vous êtes prêt à mettre sur la table !
Réponse de le 12/10/2013 à 21:13 :
le savoir faire français comme vous dites a produit un nain de l'industrie mondiale incapable de sortir de ses frontières.Beau savoir faire effectivement
Réponse de le 12/10/2013 à 23:45 :
La sortie de mon et meme notre portefeuille est de l'ordre de la certitude. La question est est ce pour regarder passer les trains en se disant on est mauvais? Ou tenter de monter dans le train en se disant pas on est les meilleurs du monde mais on a au moins autant a proposer que les autres?
Réponse de le 13/10/2013 à 0:33 :
Si on avait au moins autant a proposer que les autres, psa n'en serait pas là
Réponse de le 13/10/2013 à 11:19 :
Il suffit de reagrder la gamme Peugeot ou Citroen pour se render compte que ce sont des voitures extra que bien peu de constructeurs egales meme si certains mais pas au meme prix sont meilleurs. A partir de la soit on se bat soit on achete chinois ou allemande c'est plus tendance. Moi je crois en PSA marque francaise en tant que consommateur, citoyen francais. Voila
Réponse de le 15/10/2013 à 9:18 :
cocorico?
http://www.lefigaro.fr/societes/2013/10/14/20005-20131014ARTFIG00375-toyota-est-la-marque-auto-n1-dans-le-monde.php
Réponse de le 15/10/2013 à 9:46 :
Je suis heureux pour eux, bien moins surfait que les allemandes parce qu'en réelle avance sur eux, plein d'humilité, eux, à des années lumières de la pub confondante de mensonges de "Das AUTO". D'ailleurs les japonais d'aujourd'hui de l'automobile sont les chinois de demain et tout cela donne un sens au partenariat envisagé PSA/DONG FENG.
Réponse de le 15/10/2013 à 10:41 :
Pour la première partie, nous sommes entièrement d'accord comme quoi tout peut arriver (sur la même semaine benzema a même mis un but alors).
Pour la seconde, nous serons morts tous les 2 avant de voir ça.Vous avant moi quand même j'espère!
a écrit le 12/10/2013 à 17:44 :
On reste surpris de la rapidité des journalistes à tirer des conclusions hâtives. Les chinois disposent de 120 constructeurs. Ils veulent en réduire le nombre de façon performante et valorisante pour les régions concernées et aussi pour des questions hautement politiques internes. Ils consultent donc tous les constructeurs automobiles mondiaux afin d'explorer la possibilité de regrouper des constructeurs locaux par paquet de 12, ainsi que de multiples ateliers de sous-traitants, afin d'obtenir au final provisoire un bataillon d'une dizaine d'entreprises. Puis de le reprendre pour peut-être le diviser encore. Cet apport chinois ne se ferait pas gratuitement. Une part modeste du capital serait échangé, toujours inférieure à 24%, pour rémunération des actifs. Part liée à un put et un call. Bien entendu sont abordés d'autres points comme la possibilité d'exporter et celui des programmes envisagés, etc. Chacun regarde l'intérêt qu'il pourrait trouver à une telle manoeuvre pour lui et observe la trajectoire des autres. Les chinois sur cette question regardent également d'autres options industrielles, persuadés que l'automobile ne peut pas tout.
a écrit le 12/10/2013 à 17:41 :
Quand je pense que longtemps, il a été question que BMW "famille quandt" s associe avec Peugeot. Ils ont fait les fanfarons et ils se vendent pour un plat de nouille aux chinois et s associent pour des synergies plus que douteuses avec GM. Quel gachis
Réponse de le 12/10/2013 à 19:45 :
Complètement en phase....a vouloir être trop gourmand à l époque avec BMW....il vont se vendre pour un plat de nouille.....ah ce manque de pragmatisme....(cela n.aurait pas empêché BMW PSA de faire du business en Chine....)
Réponse de le 12/10/2013 à 20:30 :
@RED ONE
BMW "famille Quandt"
A propos, on ignore généralement que la famille propriétaire de BMW, les Quandt, sont les héritiers directs de Goebbels - descendants de Magda Goebbels !
Bien sûr les enfants ne sont pas responsables des crimes ? même si horribles - de leurs parents, mais on ne peut s'empêcher de penser que pour certains milieux de nostalgiques du IIIème Reich cela doit avoir un petit gout de revanche ...
http://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%BCnther_Quandt
Réponse de le 12/10/2013 à 20:44 :
Ce que vous dites n'est pas correct. Les Quandt sont issus d'un premièr mariage de la future Magda Goebbels avec l'industriel Günther Quandt. Ils n'ont donc rien à voir avec Goebbels qui lui a tué ses enfants avant de se suicider.
Réponse de le 12/10/2013 à 21:15 :
Un rapport?Tout le monde s'en cogne non?
Réponse de le 13/10/2013 à 20:09 :
Vous avez raison:
L'ancienne femme de Gunther Quandt, Magda Friedländer, épousa Goebbels, Ministre du Reich à la Propagande, lequel ne refusera jamais aucune aide à Günther Quandt et surtout à son fils Herbert Quandt qu'il adopta.
Günther Quandt participa à la rencontre secrète du 20 février 1933 des industriels avec Hitler au cours de laquelle est accordée une aide de 3 millions de Reichsmarks pour sa future campagne électorale. Il devient membre du parti avec le numéro de membre 2636406.
Günther a pu faire fortune en mettant la main sur les biens de familles juives en fuite.
Par la suite, l'homme d'affaires s'enrichit considérablement :
les entreprises de Quandt (BMW) devinrent des fournisseurs importants pour l'industrie des armements ; il fut lui même en 1937, placé à la tête de l'économie de guerre.
L'espérance de survie à Stöken ne dépassait pas six mois. Le site était dirigé par le fils de Quandt : Herbert Quandt.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Famille_Quandt
Réponse de le 13/10/2013 à 20:26 :
Ca pue, affreux ce truc.
Réponse de le 13/10/2013 à 22:30 :
Il reste que l'affirmation "la famille Quandt, propritaire de BMW, ce sont les héritiers de Goebbels" est faux. Par ailleurs, Herbert Quandt, qui à repris BMW après la guerre, n'était pas le fils de Magda Quandt, future Mme Goebbels, mais de Günther Quandt et sa première femme Antonie. Joseph Goebbels n'a pas adopté Herbert mais son demi-frère Harald. Ceux qui contrôlent BMW aujourd'hui, ce sont la veuve de Herbert Quandt et ses enfants.
a écrit le 12/10/2013 à 17:36 :
On verra la mine de notre montebourg national si les Chinois remplacent la famille Peugeot à la tête de PSA. Celui qui les traitaient de quasi-voleurs il y a un an n'aura plus que ses larmes pour pleurer. Ce sera pareil quand tout le monde aura déversé sa bile sur les Dassault et autres rares familles indutrielles Françaises qui nous reste.
Réponse de le 12/10/2013 à 17:53 :
Le pb n'est ni Montebourg ni Dassault mais la France levez la tete du guidon ca vous permettra de vous oxygener.
Réponse de le 12/10/2013 à 19:39 :
En fait le franchouillard déteste la France et passe son temps à vomir dessus au gré de son prurit ...
Réponse de le 12/10/2013 à 19:40 :
Le bordel chez les constructeurs français il se déploie depuis plus de 15 ans ... Pour une fois je préfère que Montebourg n'est en rien responsable de la situation, en revanche nos branquignoles des RPR UMP Nouveau Centre déguisés en UDI se sont comportés en laxistes fêtards et on laissé faire n'importe quoi à cette famille Peugeot exilée en suisse mais aussi en particulier chez Renault en n'agissant pas pour expusler Schweitzer dès 2002 et auusi Ghosn et ses subalternes incompétents
a écrit le 12/10/2013 à 17:28 :
Il y a peut-être des actionnaires chez Peugeot qui en ont marre de se faire insulter en permanence de tous côtés
Réponse de le 12/10/2013 à 17:55 :
La famille Peugeot a ete critique a juste titre comme les syndicats arrieres qui sont restes coinces sur la lute des classe. Et, il n'y a rien de desobligeant a dire a des actionnaires d'une telle entreprise qu'ils ont des responsabilites nationales et la premiere est de payer l'impot dans le pays qui les faits rentiers.
Réponse de le 12/10/2013 à 19:35 :
Merci DRRW de faire une mise au point très juste.
Réponse de le 12/10/2013 à 21:19 :
Ce n'est pas "le pays" qui a fait des rentiers de la famille Peugeot, mais l'effort de leurs ainés et de leurs salariés.
Réponse de le 13/10/2013 à 7:47 :
actionnaires Peugeot rentiers vous êtes sur? vous avez jeté un coup d??il à l'historique des dividendes ou à l'évolution du titre qui est passé de 60e il y a 6ans à 12e aujourd'hui
qui sont les français qui ont un portefeuille d'action pour défendre les entreprises françaises (celles qui passent aujourd'hui aux mains des américains, chinois, qataris et j'en passe)? la réponse est trop peu!
Réponse de le 13/10/2013 à 16:45 :
Je suis actionnaire Peugeot et surtout pas rentier. J'ai acheté à 55 Euros, elle valent aujourd'hui 12, et pas de dividendes ! Allez y continuer a cracher sur les actionnaires. Les chinois seront sans doute meilleurs de moi. Il ne tiendront pas si longtemps avant d'exiger un vrai retour sur investissement. Croyez moi, preparez votre salive, ce que l'on a vecu avec les dirigeants peugeots, c'est du Pipi de chat comparé a ce qui va arriver.
Réponse de le 16/10/2013 à 16:21 :
Très sincèrement, je trouve que la confiance que vous avez eue envers les dirigeants
et la famille Peugeot est un peu effarante... Comment se fait-il que d'autres actionnaires dans votre cas n'aient pas réagi plus tôt ? Personnellement, je ne me résoudrai pas à perdre
les quatre cinquièmes d'un investissement sans me faire entendre !
Réponse de le 16/10/2013 à 17:36 :
Cher Coyotte, ce que vous avez vécu avec les dirigeants Peugeot, c'est peut-être, comme vous dites, "du pipi de chat comparé à ce qui va arriver". Mais entre nous, au prix où est
l'action aujourd'hui, vous avez beaucoup, beaucoup plus à gagner qu'à perdre !
En clair, en continuant avec les Peugeot & Co, vous avez toutes les chances de tout perdre.
Avec d'autres, peut-être parviendrez-vous à limiter les dégâts... En fait, vous auriez dû vous séparer de vos actions il y a belle lurette !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :