Les négociations entre PSA et le chinois Dongfeng plus lentes que prévu

 |   |  532  mots
Thierry Peugeot, président du conseil de surveillance (à gauche) et Philippe Varin, président du directoire (à droite)
Thierry Peugeot, président du conseil de surveillance (à gauche) et Philippe Varin, président du directoire (à droite) (Crédits : DR)
Les discussions pour une entrée du chinois Dongfeng dans le capital de PSA Peugeot Citroën avancent plus lentement que prévu, selon l'agence Reuters. Un accord pourrait être scellé fin novembre, au plus tôt.

Les discussions entre PSA Peugeot Citroën et le groupe chinois Dongfeng avancent plus lentement que ce qu'avait espéré le constructeur français, apprend-on de sources proches du dossier citées par l'agence Reuters, après le retour des négociateurs de Chine.

Le groupe auto français en crise, qui devrait brûler encore 1,5 milliard d'euros de cash en 2013, espère désormais signer un accord préliminaire avec son partenaire chinois fin novembre au plus tôt, indique l'agence. Un accord définitif  pourrait ensuite être paraphé début 2014. Deux ans après la conclusion de la précédente alliance stratégique entre PSA et GM, qui s'est révélée insuffisante!

Jusqu'à 3 milliards d'euros environ

Des dirigeants de PSA et des représentants de l'Agence de participations de l'Etat (APE) figuraient parmi les membres de la délégation française qui ont participé aux réunions avec Dongfeng à Pékin, précise-t-on.  Ces discussions n'ont pas été aussi productives que prévu parce que le groupe public Dongfeng n'est pas pressé d'investir dans la firme tricolore. Il ne souhaite pas non plus investir trop.

PSA Peugeot Citroën espère lever jusqu'à 3 milliards d'euros environ grâce à une augmentation de capital par laquelle l'Etat français et Dongfeng prendraient chacun une participation de 20 à 30% dans le constructeur français. L'Etat interviendrait pour permettre à la partie française de conserver le contrôle de PSA.

Le capital de PSA Peugeot Citroën est contrôlé aujourd'hui à 25,2% par la famille fondatrice - qui possède 37,9% des droits de vote - et son allié américain General Motors qui en détient 7% depuis 2012. GM a toutefois réitéré qu'il ne souhaitait pas a priori monter dans le capital. PSA doit examiner les états d'avancement des pourparlers avec Dongfeng le 22 octobre prochain.

Augmentation de capital

La dernière assemblée générale des actionnaires en avril a autorisé le directoire de PSA a procéder à une augmentation de capital jusqu'à 177,4 millions d'actions, sur un capital social de  355 millions.

Soit donc une augmentation pouvant aller jusqu'à 50% et en principe jusqu'à 1,5-2 milliards d'euros. Mais, rien n'empêche PSA de convoquer une assemblé générale extraordinaire qui l'autorise à procéder à une augmentation de capital d'un montant supérieur, explique un expert juridique.

Banque PSA Finance sur la sellette

Parallèlement, PSA poursuit ses efforts pour vendre une partie de sa filiale de crédit automobile Banque PSA Finance, qui dispose d'une garantie de l'Etat français, assure toujours l'agence. La banque Santander étudie la possibilité d'acquérir 50% de la banque, qui vaut environ trois milliards d'euros.

D'autres candidats sont intéressés par des opérations dans tel ou tel pays particulier. Ainsi, l'italien UniCredit et l'allemand Commerzbank pourraient être intéressés par l'acquisition de l'activité en Allemagne, dit-on de source proche du dossier. La britannique Lloyds pourrait regarder l'activité au Royaume-Uni et le Crédit agricole la branche française.

Il n'est pas sûr pour l'instant qu'une augmentation de capital souscrite par l'Etat français et Dongfeng soit suffisante pour que le constructeur français ne soit pas obligé de se séparer de sa banque.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/10/2013 à 14:15 :
L'Europe a laissé vendre Volvo, et son fond de brevets, à une entreprise Chinoise (gouvernementale, parce que l'indépendance des sociétés Chinoises...), et maintenant Peugeot.
Réponse de le 21/10/2013 à 15:04 :
"L'Europe" ne vend rien du tout. C'est les propriétaires de Volvo qui ont vendu.
Réponse de le 21/10/2013 à 15:27 :
L'Europe lobbytisée est une cage avec une porte libre pour les entrées des prédateurs, L'Europe lobbytisée est la grand-graine des européens.
a écrit le 21/10/2013 à 13:09 :
Et si les francais achetaient moins de Das autos ?

Les francais preferent acheter de la mauvaise qualité Volkswagen/Audi avec des avaries nombreuses et variees dont les boites dsg6 et dsg7 plutôt que la qualité française, nettement plus fiable.

Vivement un succès de la 308 et du C4 picasso, et l'arrivée de la Cactus et les nouvelles C1/108 pour relancer PSA !
Réponse de le 21/10/2013 à 13:31 :
oui c'est sur ... ya pas le feu au lac ... faut achter des bagnoles françaises, comme ca les Peugeot succession font rentrer des devises à Gnève
Réponse de le 22/10/2013 à 0:14 :
Bon ok pour les français, mais le reste de la planète est obligé de se forcer ou elle achèete ce qui lui plait???
a écrit le 21/10/2013 à 12:09 :
Le french bashing est de sortie ce matin! je sais bien que c'est lundi matin mais bon... Dans le tas de pseudos analyses, il n'y a pas grand chose a garder. A écouter certains, tout est nul, les voitures francaises, les écoles francaises, l'Etat francais, etc. Ce que je constate ce que les francais sont toujours enclins a tirer des généralités d'un seul cas particulier, et surtout a tout critiquer, sans un seul argument. Que PSA ait fait des erreurs, je le concois, mais qu'on dise que toutes les voitures PSA sont nulles ou des choses du genre, sans un seul argument, ca releve plus de la stupidité qu'autre chose.
Réponse de le 21/10/2013 à 13:27 :
Eh oui la désindustrialisation massive est avérée, l'effondrement de l'innovation aussi est avérée puisque la France a été classée 64ème mondiale en matière d'efficacité de l'innovation ... depuis près de 10 ans la France n'est plus la 5ème puissance mondiale ... la France devient une des plus belles friches industrielles européenne ... bref pour le tourisme y a qu'à organiser des "TOURS de FRICHES industrielles" ... ya que les fonctionnaires sortis de l'ENA et de Sciences PO qui ne voient le désastre qu'ils engendrent depuis 15 ans et qu'ils aggravent chaque jour qui passe. Amen.
a écrit le 21/10/2013 à 11:07 :
Comparatif 308/Golf sur direct8. La 308 domine la Golf sur presque tous les chapitres, en particulier en matière de confort, agrément de conduite, précision de la direction, tenue de route etc? Mais surtout la différence en coût d?usage est très importante. L?Argus a calculé 3 centimes du kilomètre en moins pour la 308 ! Ce qui fait 1800? après 60.000 km et 4500? après 150.000 km (presque 20% du prix de la voiture). En plus la 308 est nettement moins chère et la valeur de revente sera quasi identique. La qualité de fabrication est identique, le plaisir de conduite est à la 308. On peut dire que c?est le nouveau « sacré numéro » de Peugeot, qui aura investi beaucoup d?argent dans cette voiture. Espérons que les clients seront au rendez-vous. Tout est réuni pour que ce soit un succès commercial.
Réponse de le 21/10/2013 à 13:33 :
Direct 8 ce ne sont pas des lumières en automobile, tout juste des veilleuses !
Réponse de le 21/10/2013 à 14:04 :
"tout est réuni pour que ce soit un succès commercial"....Qui ne sera pas au rendez-vous..
Réponse de le 21/10/2013 à 15:35 :
Il n'y a pas que direct8. Tous les comparatifs vont dans le même sens. Caradisiac (site n°1 en France) L'Argus, l'Automobile Magazine, Auto-Addict etc... Absolument tous. Et l'Argus est la référence des professionnels pour le cout d'entretien, d'usage, la valeur résiduelle etc...
Réponse de le 21/10/2013 à 16:32 :
La conclusion générale est 'C'est une copie réussie de la Golf". Pas sûr que ça suffit pour attirer les foules.
Réponse de le 21/10/2013 à 16:57 :
Ce n'est pas une copie puisqu'elle fait mieux sur tous les points et qu'elle revient beaucoup moins cher. Mais il est vrai qu'elle a 4 roues, comme la Golf...A part ça, je ne vois pas les ressemblances...
Réponse de le 21/10/2013 à 23:48 :
Je cite le test de l'argus, comme un exemple parmi tant d'autres: "Sans parler de plagiat, moult similitudes frappent à la comparaison des deux modèles."
a écrit le 21/10/2013 à 11:00 :
résultats Europe en septembre pour PSA: http://bestsellingcarsblog.com/2013/10/21/europe-september-2013-vw-golf-shines-in-market-up-6/

et ce malgré la remontée spectaculaire de l'Espagne... malgré le bond au UK favorable à PSA. alors quel fautif invoquer maintenant?
a écrit le 20/10/2013 à 20:31 :
J'ai apporté ma pierre à la consolidation de PSA, commandé un 2008 et envoyé un chèque de 5 ? à VAG, pour ses pauvres, un vrai effort de solidarité. Nous pouvons tout à la fois relancer PSA, d'abord parce qu'il le vaut bien et ensuite Volkswagen, mais en dernier et parce que c'est un européen...mais en tout dernier !!!
Réponse de le 20/10/2013 à 21:23 :
a une heure tardive, godrev a écrit le 20/10/2013 à 20:31 ... godrev vient de finir un litron et quelques chichons.
Réponse de le 20/10/2013 à 21:47 :
Les délais de livraison pour la 2008 sont longs, j'espère pour vous que PSA ne va pas faire faillite avant.
Réponse de le 20/10/2013 à 22:42 :
Ne soyez pas inquiet, PSA ne fera pas faillite, en cours de redressement, tout le monde en veut, tout le monde en veut, tout le monde en veut, tout le..., tout ça est très manoeuvrier....
Réponse de le 21/10/2013 à 9:55 :
Godrev a raison, tout le monde en veut!Comme Talbot et rover!
Réponse de le 21/10/2013 à 13:14 :
Sncoky. Je vais vous dire la vérité ignorant que vous étes. Cette affaire est scandale monté de toute pièces par la NSA et le groupe VW.
Réponse de le 22/10/2013 à 0:16 :
et les chinois du FBI je crois?
a écrit le 20/10/2013 à 16:08 :
En même temps, ceci démontre l?inefficacité des grandes écoles à former une élite intelligente. Elles ne savent faire qu'une seule chose : générer une élite arrogante qui crève de son orgueil démesuré.
Réponse de le 20/10/2013 à 16:27 :
Bravo "Lolita", en 3 lignes vous dites l'essentiel très très juste. Varin passé (es qualité de fossoyeur) par Péchiney et Corus
Réponse de le 20/10/2013 à 17:58 :
la faute est plutôt du côté de ceux qui ont embauché cette buse de PDG!
Réponse de le 21/10/2013 à 0:23 :
les grandes écoles c'est bien pour les portes qu'elles ouvrent, par pour ce qu'on y apprend (d'ailleurs rien, sauf l'arrogance)
Réponse de le 21/10/2013 à 8:39 :
C'est vrai et malheureusement typiquement Français,
alors que les plus grands hommes de l'histoire sont souvent des autodidactes, mais en France on les chasses et ils vont exercer leur talents ailleur.
a écrit le 20/10/2013 à 13:10 :
tiens tiens tiens , cela ressemble un peu a l'affaire arcelor -mittal , qui va racheter l'autre ? et qui va se faire saigner a blanc par l'autre ? , cherchez vous aurez bientôt la réponse .
Réponse de le 20/10/2013 à 20:20 :
Don Feng disparaitra , restera Ding Ding Dong : humour mal venu peut-etre !
a écrit le 20/10/2013 à 12:45 :
Ça s'appelle le "supplice chinois" et Hollande s'est fourre la dedans
a écrit le 20/10/2013 à 11:24 :
Comment l'achever cette entreprise ?
Bah une grève reconductible avec arret de la production dans tous les sites de France.
Et en même temps, nouvelle augmentation du malus auto, obligation d'un contrôle technique semestriel, une taxe voiture et enfin le retour de la vignette.
Si avec cela, Dongfeng ne réussit pas a racheter le tout pour un euro, c'est que les camarades n'ont plus rien sous le pantalon.
a écrit le 20/10/2013 à 11:00 :
L'Etat français à hauteur de 20 à 30% dans le capital de Peugeot. On imagine déjà la cacophonie dès qu'une décision devra être prise. C'est triste pour une entreprise bicentenaire de finir de la sorte.
a écrit le 20/10/2013 à 10:48 :
PSA c'est un tel concentré d'erreurs dans tous les domaines (un "véritable cas d'école" (contre exemple) à enseigner en business school) que je sais pas par ou commencer. Un point bien connu c'est leur sur-exposition dramatique a seulement trois marchés (france, italie, espagne) qui se trouve etre parmis les plus sinistrés. En fait PSA n'est pas un petit constructeur européen, c'est petit constructeur "latin". En Europe du nord (Allemagne, benelux, UK) leur part de marché est confidentielle. Meme constat pour la marque Renault d'ailleurs
Réponse de le 20/10/2013 à 21:54 :
PSA est loin derrière Ford en Chine qui y a vendu 650 000 voitures en neuf mois.
a écrit le 20/10/2013 à 10:00 :
Pourquoi Dongfeng se presserait il ? Le temps jouent pour eux ! Et dire que les dirigeants de Peugeot ont fait de grandes études , ils auraient mieux fait de lire l'art de la guerre .
a écrit le 20/10/2013 à 9:52 :
octobre semble vouloir être, en dépit des proclamations, un clou de plus dans le cercueil:
http://bestsellingcarsblog.com/2013/10/19/france-1-7-october-2013-citroen-c4-picasso-toyota-yaris-strong/
Réponse de le 20/10/2013 à 19:27 :
Je vois pour ma part une position globalement tenue et surtout la montée en puissance du 2008 que nous attendions. Très, très belle monté de RENAULT, énorme et... baisse de VAG, moche, très moche. Pas la même grille de lecture peut être ...? L'effet appro pièces première monte pèse par ailleurs sur PSA, en ce moment.
Réponse de le 21/10/2013 à 9:29 :
il faut lire le récapitulatif par marque, d'où il ressort que les marques de PSA boivent encore le bouillon, surtout Citroen. l'amélioration attendra donc novembre....
a écrit le 20/10/2013 à 9:44 :
il faut dire que côté "capacité à prévoir"..... il y a chez les dirigeants de PSA une marge de progrès!
a écrit le 20/10/2013 à 9:37 :
PSA c'est fini. Ils ont voulu continuer à produire des véhicules bas et moyen de gamme dans l'Hexagone...avec notamment les 35 heures et des syndicats irresponsables.
Réponse de le 21/10/2013 à 0:21 :
tout à fait. des voitures relativement chères pour une qualité relativement moyenne
a écrit le 20/10/2013 à 9:36 :
Ce serait une bonne chose, pour PSA, que cela n'aboutisse pas.
PSA devrait racheter SAAB.
a écrit le 20/10/2013 à 9:02 :
Scandaleux de laisser partir en morceaux PSA. Leurs choix et stratégies sont peut-être discutables mais PSA doit rester français !
a écrit le 20/10/2013 à 8:57 :
En 2006-2007 la famille Peugeot a refusé une alliance avec Mitsubichi au nom du risque de perte d'influence et de contrôle de ce vaste ensemble. voilà le résultat aujourd'hui... triste ironie
a écrit le 20/10/2013 à 8:03 :
Le temps joue pour Dongfeng et contre PSA. Pourquoi se presseraient-ils?
a écrit le 19/10/2013 à 21:23 :
Un grand merci aux syndicats qui, au lie de mettre de l'huile dans les rouages ont mis tout simplement le feu à ce fleuron de l'automobile française.
Merci à Monsieur Montebourg pour ses envolés lyriques contre Peugeot.
Un assassinat en règle et des assassins en liberté.
a écrit le 19/10/2013 à 21:09 :
M'en tape des voitures française, je roule en berline allemande !

Réponse de le 21/10/2013 à 9:48 :
Bravo vous meritez en premier lieu "La Croix de Fer" en second lieu vous finirez dans les fossés de vincennnes comme en 1944..
Mais vous aurais le temps de voir votre voiture brulée dans des emeutes fommentés par des trublions comme moi qui grace a internet font monter la sauce germanophobe ...
Réponse de le 21/10/2013 à 9:48 :
Bravo vous meritez en premier lieu "La Croix de Fer" en second lieu vous finirez dans les fossés de vincennnes comme en 1944..
Mais vous aurais le temps de voir votre voiture brulée dans des emeutes fommentés par des trublions comme moi qui grace a internet font monter la sauce germanophobe ...
Réponse de le 21/10/2013 à 13:18 :
ce que vous faites s'appelle incitation a la haine. Passible de cinq ans d emprisonnement et de 45 000 euros d'amende.
a écrit le 19/10/2013 à 20:37 :
Un grand industriel français qui trouve rien d'autre pour éviter la faillite que de se vendre aux Chinois, c'est vraiment affligeant de voir une aussi piètre capacité d'innovation ! Pendant ce temps là une Start-Up Californienne, Teslas Motors, vaut déjà plus que Peugeot en bourse et montre la voie à suivre pour trouver des clients sans avoir à brader ses prix pour des voitures propres et performants...
a écrit le 19/10/2013 à 18:03 :
C'est normal, ça ne se discute pas comme un paquets de chips à la supérette. Mais tout sauf GM, car GM a tué tout ceux qu'il a approché. Opel n'a jamais gagné d'argent en Europe et GM a été sauvé massivement par son gouvernement ('en faussant la concurrence d'ailleurs et bien entendu l'Europe écarte les fesses...) Les américains ont tué Alcatel et d'autres encore, alors ça suffit. PSA doit se sortir au plus vite de ce piège.
a écrit le 19/10/2013 à 18:01 :
On ne fixe jamais de date butoir quand on négocie avec des Chinois. On est mal barrés.
Réponse de le 21/10/2013 à 10:54 :
c'est absolument dingue les commentaires mais ma parole il doivent tous travailler dans la finance pour s'y connaitre aussi bien..... je me marre ....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :