PSA embauche à Mulhouse pour accroître la production du "Crossover" 2008

 |  | 520 mots
Lecture 3 min.
La 2008 a déjà recueilli plus de 62.000 commandes en Europe, dont 25.500 en France
La 2008 a déjà recueilli plus de 62.000 commandes en Europe, dont 25.500 en France (Crédits : <small>DR</small>)
Création de postes? Chez PSA Peugeot Citroën? Oui, le site de Mulhouse va en créer 150, pour augmenter les cadences de la Peugeot 2008, qui a déjà reçu plus de 62.000 commandes.

En attendant les résultats de la berline compacte 308, dont les livraisons viennent de démarrer, la Peugeot 2008 roule, déjà, à fond. Le petit "Crossover" (break surélevé façon 4x4 mais à roues avant seules motrices) a déjà recueilli plus de 62.000 commandes en Europe, dont 25.500 en France, depuis sa commercialisation au printemps dernier, annonce le groupe PSA.

L'usine de Mulhouse (Haut-Rhin) va du coup créer 150 postes d'ici la fin de l'année pour augmenter les cadences de production de la 2008, qui passeront en début d'année prochaine de 615 à 680 véhicules par jour en deux équipes. Soit 150.000 unités annuelles si ce rythme perdure, ce qui constitue un bon score pour un véhicule de "niche".

Maxime Picat, patron de  la marque Peugeot, prévoit plus prudemment 100.000 unités par an en Europe. Dix journées de travail supplémentaires sont programmées d'ici la fin de l'année sur la ligne.

Des postes réservés aux salariés d'Aulnay et de Rennes

Les postes seront proposés prioritairement aux salariés d'Aulnay (Seine-Saint-Denis) en cours de fermeture et de  Rennes (Ille-et-Vilaine). Le complément se fera par recours à des... intérimaires. Il n'y a donc pas de quoi pavoiser. Le site de Mulhouse, qui produit la 2008 sur une ligne et les Citroën C4-DS4 sur l'autre,  a déjà procédé à deux augmentations de cadences pour le "Crossover" de Peugeot. Sur l'ensemble de 2013, l'usine sera passée de 80 intérimaires à plus de 500. Mais le site alsacien a toutefois, en un an, réduit ses effectifs permanents de 240 personnes à 7.460 salariés.

Plongeon des immatriculations

La 2008, qui sera aussi produite en Chine l'an prochain et en Amérique du sud en 2015,  ainsi que l'accueil a priori prometteur réservé à la 308 redonnent une bouffée d'espoir au groupe PSA, en pleine crise. Même si les immatriculations - il y a toujours un décalage de plusieurs semaines ou mois entre les commandes et les immatriculations - demeurent orientées à la baisse.

Sur les dix premiers mois de l'année (période du 1er janvier au 23 octobre 2013), PSA a vu ses immatriculations plonger de 11,5% en France, avec un recul de 7,7% pour Peugeot, de 15,8% pour Citroën. Sur neuf mois, dans l'Union européenne, PSA a fléchi de 11,3% (-9,6% pour Peugeot, -13,2% pour Citroën).

Un segment en plein boom

Le segment des mini-4x4 (vrais et faux) auquel appartient la 2008 pesait 55.700 unités en France au premier semestre (y compris le Dacia Duster), soit une hausse de 38% en un an. Pas mal! C'est l'un des rarissimes créneaux qui prospèrent dans un marché tricolore en pleine déprime. Ces véhicules dérivés des citadines (la 2008 dérive de la berline 208) représentent d'ores et déjà le tiers du marché des 4x4 en France et 6% environ des immatriculations totales de voitures... Quel succès!

Citroën va se joindre à la bataille avec son Cactus qui sera produit à Madrid et commercialisé à la mi-2014. L'offre explose. Ford arrive bientôt avec son Ecosport déjà produit en Inde et Fiat avec son très attendu 500X.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/01/2014 à 14:12 :
pour assainir,il conviendrait d/éliminer TOUS les intérimaires au plus vite ,ex:500 a Peugeot Mulhouse etc ..
a écrit le 31/10/2013 à 15:35 :
Censure? Tous les commentaires ont été effacés...
Bonne nouvelle, BFM annonce que les ventes de PSA repartent fortement à la hausse, aussi bien Peugeot que Citroen. Les chiffres officiels seront dévoilés lundi, mais d'ors et déjà ils sont positifs grâce au succès phénoménal de la 308, de 2008 et de la C4 Picasso.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :