Le Trésor US sort de GM en essuyant une perte de 10 milliards de dollars

 |   |  219  mots
Il restait à l'Etat fédéral environ 30 millions de titres GM, soit 2,2% du capital du groupe, depuis sa dernière vente le 21 novembre, a précisé un responsable du Trésor.
Il restait à l'Etat fédéral environ 30 millions de titres GM, soit 2,2% du capital du groupe, depuis sa dernière vente le 21 novembre, a précisé un responsable du Trésor. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le Trésor américain a annoncé lundi avoir cédé le reste de ses parts dans le constructeur automobile qu'il avait renfloué à grand renforts de fonds publics pendant la crise financière.

Une page se tourne. L'Etat américain n'a plus de part dans General Motors (GM), qui avait échappé à la faillite en 2009, grâce à un plan de sauvetage de 49,5 milliards de dollars. Un plan qui s'inscrivait dans le programme d'aide baptisé TARP ("Trouble Asset Relief Program") destiné aux banques et au secteur automobile en difficulté.

Le secrétaire au Trésor Jack Lew s'est ainsi réjoui dans un communiqué:

"J'ai le plaisir d'annoncer que nous avons vendu cet après-midi" les parts restantes dans GM. "Avec cette dernière vente de titres GM, un important chapite de l'histoire de notre pays est maintenant clos".

Un plan de sauvetage de 49,5 milliards de dollars

Il restait à l'Etat fédéral environ 30 millions de titres GM, soit 2,2% du capital du groupe, depuis sa dernière vente le 21 novembre, a précisé un responsable du Trésor.

L'administration n'a pas indiqué lundi à quel prix elle avait cédé ces derniers titres. Toutefois le Trésor estime avoir récupéré 39 milliards de dollars sur son investissement. Ce qui signifie qu'il a perdu plus de 10 milliards de dollars dans l'opération.

Au total avec l'aide apportée également à Chrysler et à Ally Financial, le volet automobile du programme d'aide serait déficitaire d'un peu moins de 15 milliards de dollars, selon un responsable du Trésor.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/12/2013 à 13:30 :
Dans d'autres articles ce n'est pas 10 mais 15 milliards de pertes qui sont annoncées. Quelqu'en soient les bénéfices ce sont 15 milliards de SUBVENTION !!! Demandez a PSA si 1 milliard ou 2 de subvention ne l'aiderait pas ! Mais vous tous trouverez cela affreux ignoble alors que les 15 milliards de subvention de GM passent comme une lettre a la poste car expliquées par un professionnel américain. Ce qui me soulage c'est que les 7% de GM dans PSA vont bientôt passer en pertes donc PSA aura eu en quelque sorte une petite part des subventions américaines (en contre partie de la plateforme des citadines fournie a GM par PSA) .
a écrit le 10/12/2013 à 12:15 :
De même si l'Etat français sortait de Renault aujourd'hui,

l'Etat français perdrait 82,5 euro (en 2005) - 60 (9 décembre 2013) = 22,5 euro par action de Renault.

Cette perte est le résultat de l'aventure Dacia imaginée par Schweitzer Ghosn Pelatta Tavarez en remettant au gout du jour l'esclavage humain pour produire les plus mauvaises voitures de la planète.
Réponse de le 10/12/2013 à 13:56 :
Allez voir les enquêtes de fiabilité (ADAC), vous verrez les modèles Renault sont loin d'être mal classés. Le 10 décembre 2003, le cours de l'action Renault était de 54 euros et au 9 décembre elle est de 60 euros. Soit 10 euros de plus en 10 ans.
Réponse de le 10/12/2013 à 14:01 :
25/10/2013 à 10:06 (CercleFinance.com) - Sanford C. Bernstein maintient son opinion 'sous-performance' sur Renault avec un objectif de cours de 50 euros après la publication hier soir des chiffres trimestriels du constructeur français.

Le broker rappelle qu'il avait dégradé sa recommandation sur le titre en juillet dernier, sur fond d'inquiétudes quant à la détérioration de la situation dans les BRICS et à des effets de change défavorables.
Réponse de le 10/12/2013 à 14:24 :
C'est vraiment du n'importe quoi!
Réponse de le 10/12/2013 à 15:33 :
Car l'Etat est rentré dans Renault en 2005 ? Retournez donc vous faire une culture !
Réponse de le 10/12/2013 à 16:33 :
@ .. @Sortie en fanfare ! a répondu le 10/12/2013 à 15:33:
le sujet central, c'est que l'Etat premier actionnaire, et ses représentants socialistes et RPR UMP Nouveau Centre ont maintenu les pires dirigeants qu'un constructeur peut avoir, les plus incompétents avec les plus mauvaises stratégies,
de surcroit en leur déversant des milliards d'euro de crédit d'impôts recherche et autres qui in finé n'ont servit qu'à payer des dirigeants et leurs piètres subalternes trop cher pour aboutir à un désastre industriel en cours ...
Réponse de le 10/12/2013 à 20:10 :
Ce jour 10 décembre 2013 l'Etat français perd un peu plus de 82,5 euro (en 2005) à ce jour 10 décembre 2013 ... 59,03 = -23,43 € soit perte de 28,4 % de pertes en capital.
Réponse de le 11/12/2013 à 9:04 :
Ah bon L'état français est rentré dans le capital de Renault en 2005..
Pourriez-vous nous indiquer vos sources ???
a écrit le 10/12/2013 à 9:30 :
Donc tout va bien. Et en passant, on essaie de nous faire gober un accord de libre échange avec ce pays protectionniste qui va nous vendre des bagnoles subventionnées.
Chapeau Bruxelles !
Réponse de le 10/12/2013 à 13:43 :
Comme si l'industrie automobile française n''avait pas reçu de subventions de l'état pour ouvrir des usines à l'étranger... notamment en Algérie pour Renault.
a écrit le 10/12/2013 à 8:50 :
rien perdu du tout , puisqu'ils avaient fabriqué ces 10 milliards dans la nuit pour les besoins de la cause et qu'ils en fabriquent 85 par mois pour "relancer" dans le gouffre leur "économie"
Réponse de le 10/12/2013 à 9:56 :
C'est tellement simple, il suffit à un état de faire marcher la planche à billets pour ne rien perdre. Il suffisait d'y penser. Je vous nomme ministre du budget et directeur de la Banque Européenne ainsi vous ferez marcher la planche à billet jours et nuits pour alimenter l'économie puisque ça ne coûte rien.
Je suis désolé mais même pour un état quand on achète quelque chose 45 milliards et qu'on le revend 35 on perd 10.
Réponse de le 10/12/2013 à 13:40 :
@Delenda

En réalité c'est bien plus de 10 milliards qui ont été perdu par le Trésor US car la planche a billet fonctionne si bien qu'elle a imprimé 39 milliards de dollars papier tandis que GM a collecté 39 milliards de dollars carton.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :