PSA Peugeot Citroën a du mal à faire tourner ses usines françaises

 |   |  704  mots
La 508 est fabriquée à Rennes
La 508 est fabriquée à Rennes (Crédits : DR)
L'usine bretonne de Rennes a fabriqué presque quatre fois moins l'an dernier qu'en 2005. Ses effectifs ont été divisés par trois. Au total, la production de PSA en France aura été divisée par plus de deux en dix ans.

Que vont devenir les usines de PSA Peugeot Citroën en France ? Une fois de plus, un cri d'alarme s'élève concernant l'usine bretonne de Rennes, le site du groupe français sur la sellette, alors que celui d'Aulnay en région parisienne est en cours de fermeture. "Les surcapacités de production (de PSA) en France risquent d'entraîner la fermeture d'une usine terminale", voire "de deux usines terminales", alerte Philippe Bonnin, maire de Chartres de Bretagne, la commune où est implantée l'usine PSA de l'agglomération rennaise.

Chute à 90.000 unités

"En 2005, il avait été fabriqué 340 000 véhicules dans l'usine. Ce sont quelque 90.000 (seulement) en 2013. En 2005, les effectifs étaient supérieurs à 12.000 salariés. Ils seront ramenés à 4.000 tout au plus courant 2014", souligne  l'élu PS, coordonnateur d'un récent Livre blanc sur l'automobile. "En 2006, les emplois directs liés à l'automobile étaient de 27.000 en Ille et Vilaine, de 12.000 en 2012. Ils passeront sous la barre des 10.000 en 2014".

Chômage partiel l'an passé

Le site de Rennes a dû arrêter sa production les lundis et vendredis au dernier trimestre. Et ce, après 70 jours de chômage partiel sur les neuf premiers mois, plus quatre semaines de fermeture lors des congés d'été. Le site breton, qui ne fabrique plus que les Citroën C5 et Peugeot 508 de gamme moyenne supérieure, a  par ailleurs fermé pour des congés prolongés entre les 19 décembre au soir. Il doit rouvrir ce mardi 7 janvier au matin. 

Certes, le groupe PSA a annoncé fin novembre dernier un investissement de 90 millions d'euros sur le site breton, "dédié à la production d'un véhicule du segment C (compact). Ce véhicule viendra remplacer l'actuel (monospace) Peugeot 5008", proclamait alors un communiqué du groupe tricolore.

Le remplaçant du 5008 pas suffisant

Mais, "chacun voit bien qu'il nous faudrait bénéficier  d'un véritable retournement du marché pour écouler le nouveau modèle 5008 Peugeot à 70.000 exemplaires, tel qu'annoncé (par PSA)", assurait, sceptique, l'élu, lors d'une intervention en décembre dernier au sein du conseil municipal de Chartres-de-Bretagne. L'an passé, l'actuel 5008 était en effet bien au-dessous de ces scores. Pas vraiment rassurant. pour l'avenir de cette usine isolée géographiquement.

Plongeon de la production de PSA

La production totale de PSA en crise dans l'Hexagone a chuté de 22,4% sur les neuf premiers mois de l'année. Sur l'ensemble de l'année 2013, elle a tourné autour de 900.000 unités.... contre 1,93 million en 2004. Aïe, quelle dégringolade! De l'aveu même de PSA, les usines françaises du groupe n'ont produit qu'à 60% de leurs capacités au premier semestre, contre 90% il y a deux ans.

Poissy également touché

Si elle a récupéré la fabrication supplémentaire de petites Citroën C3 réalisées auparavant dans le site d'Aulnay, l'usine de Poissy en région parisienne, qui produit les C3, DS3 et  DS3 cabriolet ainsi que des Peugeot 208, a également été en chômage partiel durant seize jours sur le dernier trimestre de l'année dernière. Et elle s'est en outre arrêtée entre le 22 décembre au soir et le 2 janvier au matin pour les congés des fêtes. Poissy comme Mulhouse d'ailleurs ont même lancé une étude pour réduire leur production de deux lignes à une seule. Verdict fin février.  Le site de Sochaux (Doubs), berceau de Peugeot, est en revanche privilégié.

Lourdes pertes

Le constructeur automobile tricolore a vu sa division automobile, au coeur de ses activités, rester lourdement déficitaire au premier semestre, avec une perte opérationnelle de 510 millions d'euros. Le taux d'endettement a grimpé au 30 juin à 35%, contre 23% en 2011. Les capitaux propres ont continué à dégringoler. Le groupe aura encore consommé 1,5 milliard de cash sur l'année 2013, après 3 milliards en 2012. Et Philippe Varin, son président en passe d'être remplacé par Carlos Tavares, ne confirme plus l'objectif d'un retour à l'équilibre fin 2014. Il ne s'engage d'ailleurs plus sur un flux de trésorerie équilibré en 2015...

En mal d'argent frais, PSA, qui a échoué dans son alliance avec GM, négocie avec le chinois Dongfeng pour que celui-ci entre à son capital. L'Etat français devrait également prendre une participation au sein du constructeur.

 

 

.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/01/2014 à 21:41 :
Une des raisons non évoquée par cet article: "Présent en Iran depuis l'époque du shah, Peugeot fait de très bonnes affaires au pays des mollahs. Avec 455 000 véhicules écoulés en 2011, la République islamique représente, derrière la France, le deuxième marché dans le monde pour la marque au lion. Ces voitures - des Peugeot 206 et des 405 - sont livrées en kits de montage, assemblés dans son usine de Vesoul (Haute-Saône) avant d'être expédiés en Iran. Sur place, ils sont montés par Iran Khodro, principal constructeur iranien, qui assure la production et la commercialisation des véhicules. Or, cette idylle a été récemment contrariée par les sanctions internationales et européennes sur le programme nucléaire controversé de l'Iran." Source LePoint.
a écrit le 08/01/2014 à 20:28 :
@ch01
vous savez moi je me contente de réinformer, modestement, rien d'autre aussi ne le prenez pas mal, le - 23 % de Volks aux States, oups, pardon, je l'ai maladroitement redis, c'était juste pour montrer que tout n'est pas rose pour ce constructeur et pour SES MARQUES contrairement à l'enfumage ambiant, quant au marché chinois, attendez-vous à des surprises et regardez étroitement fin 2014 et surtout 2015 ce qui va s'y passer.
a écrit le 08/01/2014 à 11:35 :
@JLT

3 ans de garantie, sur CLIO, pourquoi ??? Elle est en tête de toutes les voitures vendues, un succès, fiable... je préférerais que Volkswagen/Audi offre 10 ans de garantie sur sa merveilleuse BV auto double embrayage aux clients Europe, comme aux US , comme en Chine, ça aurait du sens et réconforterait les malheureux propriétaires si cruellement concernés par les troubles et casses récurrentes qui coûtent un bras hors garantie, oui, ça aurait du sens ... Avez-vous noté que Volkswagen baissait de 23 % en décembre, aux States ???
Réponse de le 08/01/2014 à 12:07 :
Juste pour faire remarquer que les clients Français sont sous estimés par rapport aux clients Suisses...alors que Renault ne vienne pas se plaindre! Moi je ne roule ni en Renault, ni en Peugeot, car j'en ai eu marre d'être pris pour une "pomme"...
Réponse de le 08/01/2014 à 19:12 :
Et plus 17% en Chine. Au passage ni Renault ni PSA sont présent aux USA. Alors je ne vois pas en quoi une baisse de VW au USA puisse être bénéfique aux constructeurs français. Et Ça vous avance à quoi de répéter sans cesse cette info? Vous croyez que nous ne sommes pas capable de nous informer par nous même?
a écrit le 08/01/2014 à 10:51 :
Si les contructeurs français proposaient des garanties de 5 ans au minimum...celà résoudrait en partie le phénomême des méventes de voitures françaises. En Suisse, il y a 3 ans de garantie sur la nouvelle Clio! Et alors, ils nous prennent pour qui, nous les français? Et il faudrait que l'on soit patriotes? C'est du foutage de gu...e!
a écrit le 08/01/2014 à 5:51 :
C'est le segment que l'on a tue avec les taxes carbones et autres fumisteries ecologistes : la familiale confortable de milieu de gamme. C'en est a pleurer.
a écrit le 07/01/2014 à 21:58 :
Cette sous-exploitation des usines françaises du groupe a été organisée afin de légitimer soit leur fermeture future soit des aides de l'état. Car les usines qui produisent les best-sellers du groupe, elles, ne sont plus en France depuis longtemps.
a écrit le 07/01/2014 à 21:32 :
Vous oubliez encore volontairement de parler de la perte du marché Perse, 2ème marché à l'exportation de PSA, des causes et du volume des conséquences.
Réponse de le 08/01/2014 à 9:21 :
La production en Iran n'est pas faite en... FRance!!! Réfléchissez donc !!!!
Réponse de le 08/01/2014 à 21:35 :
D'un tu n'en sais rien car ta position socioprofessionnelle ne te permet pas de te positionner sur le sujet. Deux, si tu es bête au point de ne pas être capable de comprendre que les véhicules PSA assemblés en Iran sont issus de pièces fabriquées en France par les usines PSA, abstiens toi de dire des âneries, tu n'es pas dans le milieu tu ne connais rien au secteur industriel.
Réponse de le 08/01/2014 à 21:39 :
"Présent en Iran depuis l'époque du shah, Peugeot fait de très bonnes affaires au pays des mollahs. Avec 455 000 véhicules écoulés en 2011, la République islamique représente, derrière la France, le deuxième marché dans le monde pour la marque au lion. Ces voitures - des Peugeot 206 et des 405 - sont livrées en kits de montage, assemblés dans son usine de Vesoul (Haute-Saône) avant d'être expédiés en Iran. Sur place, ils sont montés par Iran Khodro, principal constructeur iranien, qui assure la production et la commercialisation des véhicules. Or, cette idylle a été récemment contrariée par les sanctions internationales et européennes sur le programme nucléaire controversé de l'Iran." Source LePoint
Informez vous avant de raconter n'importe quoi.
a écrit le 07/01/2014 à 19:19 :
@ a suivre
Non, il faut aller voter, OK sur le terme massacrer notre économie, seul 1 à 2 % des élites et des intellectuels résistent aux partis de l'étranger cf les chiffres comptables à la résistance à l'occupation allemande durant la guerre, dans les sphères du pouvoir ou des décisionnaires., 1 à 2 % pas plus... Les élites vendent le pays quand le peuple, lui, dès lors qu'il a compris la propagande, résiste... Réapprendre le civisme consumérisme aux français est une priorité pour les inciter mais aussi faire comprendre les enjeux de l'achat de nos marques nationales...En achetant étranger et en subventionnant l'industrie automobile on paie deux fois : la voiture étrangère et les subventions pour sauver l'industrie, trois fois en payant les plans sociaux, quatre fois en payant les allocations chômage, cinq fois parce que plus de chômeurs, moins de rentrées fiscales donc une assiette fiscale élargie sur les autres, y a t-il qq'un pour expliquer ces enjeux ??? Quand un Montebourg s'attelle à la tâche, il est raillé, dommage car il a cependant il a raison. En l'occurrence et pour revenir à l'automobile française et PSA en particulier, c'est bien pour les deux constructeurs hexagonaux, sans conteste. Même si PSA progresse moins que RENAULT, j'observe une belle tendance grâce à des produits novateurs, nouvelle 308 en tête des bancs d'essais berlines de son segment, 2008 qui "marche" lui aussi bien, je concède à ce constructeur de gros efforts de créativité et de valorisation qui doivent se traduire par un fort développement sur 2014 avec déjà une hausse de plus de 10 % sur décembre, excellent car le talent est là, formel. C'est bon pour nos emplois, indiscutablement...
Réponse de le 07/01/2014 à 20:54 :
cette logorrhée de godrev est d'une grande confusion, parsemée d'approximation, et de conneries
Réponse de le 07/01/2014 à 21:24 :
Toujours présent à renifler le derrière de Sieur Godrev.
Le développement de PSA en Chine avec sa gamme DS sera intéressant à observer.
Réponse de le 19/01/2014 à 14:39 :
surtout depuis qu'ils comptent arréter les séries DS source caradisiac.
a écrit le 07/01/2014 à 18:31 :
faudrait déjà mettre des vrais moteurs dans leur corbillard . j'ai eu un c5 break 1,6 hdi. un calvaire à conduire.
Réponse de le 07/01/2014 à 21:28 :
Il ne faut pas être bien malin pour acheter une voiture de ce volume/poids équipé d'un 1.6L et d'en attendre des miracles...
a écrit le 07/01/2014 à 13:02 :
Bashing habituel
Réponse de le 07/01/2014 à 13:17 :
Vous croyez même que un journal comme "La Tribune" puisse faire du bashing contre PSA ??? totalement insensé votre commentaire.
a écrit le 07/01/2014 à 12:38 :
les voitures française, come la 508, la 208, ou la clio , sont magnifique.

deux bemols:

1) elles sont trop chères!

2) il faut supprimer les remises par les "conditions de reprise": stupide

3) il faut une garantie offerte de 7 ans, comme KIA!

Les gens préfèrent aujourd'hui acheter moins haut de gamme mais veulent une garantie!

Si les voitures Françaises sont fiables, alors pourquoi les constructeurs ne proposent -ils pas la garantie 7 ans ?? cela ne leur couterait rien, à priori??
Réponse de le 07/01/2014 à 14:24 :
Si, ça coûte...La garantie 7 ans oblige les constructeur à se couvrir auprès d'une compagnie d'assurance contre le risque pris, car même des voitures fiables ont un taux (faible) de pannes sur une durée aussi longue. Mais je suis d'accord avec vous, ce serait un excellent argument commercial.
a écrit le 07/01/2014 à 12:36 :
N'y aurait-il pas également un léger petit problème de choix managériaux de la part des dirigeants de l'entreprise?
Quand la filiale financière du groupe est renflouée sur deniers publics, quand pour faire alliance avec GM les dirigeants rayent sur injonction US un de leur principaux marchés à l'exportation (Iran), pour voir ces mêmes "partenaires" quitter le navire et aller investir ces marchés délaissés...???
Et puis en Europe, pourquoi ceux qui prônent austérité et baisse des salaires espèrent-ils encore qu'en ayant moins de revenu on continue à acheter des bagnoles neuves?...
a écrit le 07/01/2014 à 12:36 :
N'y aurait-il pas également un léger petit problème de choix managériaux de la part des dirigeants de l'entreprise?
Quand la filiale financière du groupe est renflouée sur deniers publics, quand pour faire alliance avec GM les dirigeants rayent sur injonction US un de leur principaux marchés à l'exportation (Iran), pour voir ces mêmes "partenaires" quitter le navire et aller investir ces marchés délaissés...???
Et puis en Europe, pourquoi ceux qui prônent austérité et baisse des salaires espèrent-ils encore qu'en ayant moins de revenu on continue à acheter des bagnoles neuves?...
a écrit le 07/01/2014 à 12:32 :
La participation de l'Etat pour achever la liberté de mouvement déjà pas très grande de PSA.
a écrit le 07/01/2014 à 12:26 :
Douche écossaise = Médias. Nous sommes vistimes de manipulation médiatique et politique qui ne nous permettent plus d'avoir une vision objective de la réalité. De plus, les gourvenements successifs, aidés, des syndicats (minoritaires en termes de représentation du personnel), n'ont de cesse que de "massacrer" notre économie pour défendre les "petits avantages" des uns et les " bulletins de vote" des autres.
Ceci n'est vraiment pas mature. Nous verrons le taux d'absetention aux prochaines élections et cela est trés gravce dans un pays dit Démocratique

A suivre
a écrit le 07/01/2014 à 12:24 :
Espérons un retour à bonne fortune pour ce fleuron de l'industrie française. Ce ne sera certainement pas facile, il y aura des décisions impopulaires à prendre, mais il y a encore des chances pour la survie de PSA.
a écrit le 07/01/2014 à 12:18 :
L angleterre produire dans quelques mois plus de voitures que la France, et dans 2/3 ans c est l Espagne qui nous dépassera si rien ne change.
L industrie automobile francaise est en train de purement disparaitre .
Devant cette catastrophe il y aura certainement un electrochoc de la classe politique francaise, qui mettra ses idéologies et luttes partisannes au placard pour remettre ce pays sur la voie productive comme ont fait les allemands
Réponse de le 07/01/2014 à 12:56 :
L'Espagne produit déjà plus de voitures que la France.
a écrit le 07/01/2014 à 11:35 :
A terme seul le site de Sochaux restera. Et encore. Produire bas et moyen de gamme n'est plus viable dans l'Hexagone.
Réponse de le 07/01/2014 à 14:15 :
Il y a un avenir possible en France pour une production de qualité de type VW-Audi. Pour ce, il faut d'urgence que les pouvoirs publics annulent les extravagants malus qui sont en train d'euthanasier ce qui reste du haut-de-gamme français.
a écrit le 07/01/2014 à 10:43 :
La seule production française qui marche à fond depuis 15 ans,

c'est la production de travailleurs pauvres qui ne peuvent plus se payer à manger, et encore moins s'acheter une voiture ...
et l'épanchement de la misère continue avec la bénédiction de nos Parlementaires qui eux vivent grassement sur le dos de la République.
Réponse de le 07/01/2014 à 17:43 :
Comment se fait-il que la vente de haut de gamme explose en france, plus chère que des psa, étant donné que tt le monde est pauvre?
Réponse de le 07/01/2014 à 18:56 :
@normandie
en premier lieu, il faut relativiser, en pourcentage les ventes de Premium allemands représentent une part faible du volume globale
en second lieu, il c'est la Loi de Pareto 20/80 qui se vérifie une fois de plus
20 % de voyous patrons, de cadres d'en haut, de fonctionnaires d'en haut et politiciens grands profiteurs de la république qu'ils violent chaque jour 7jours/7 24h/24, qui plument 80% de français qui se lèvent tôt pour gagner la misère
80% de travailleurs pauvres qui ne peuvent plus acheter le minimum
a écrit le 07/01/2014 à 10:12 :
Si seulement vous pouviez vous débarrasser des petits commentaires acerbes du genre "quelle dégringolade"... Ils peuvent etre interprétés différemment: soit vous vous moquez de PSA, soit vous avez un probleme de style, ou alors vous prenez les lecteurs pour des idiots donc vous ajoutez ceci pour que l'on comprenne mieux. Dans la presse automobile, vous etes le seul a laisser parler votre subjectivité de cette maniere.
Réponse de le 07/01/2014 à 17:14 :
+1 commentaires orientes, récurrent, bizarrement on ne parle pas de VW qui fait -...
Psa a aujourd'hui les produits pour faire face, à suivre et soyons patriotre dans nos futurs choix
a écrit le 07/01/2014 à 9:54 :
encore une comm' négative qui n'a d'autre objectif avouable que de faire du buzz. Je ne comprends pas votre acharnement M.Verdevoye contre ce groupe français....
Réponse de le 07/01/2014 à 10:28 :
La presse fait de PSA un groupe au bord de la faillite? Ah, quel pouvoir, alors! PSA a raté son alliance avec GM et doit quémander de l'aide aux chinois et à l'Etat français , avec des ventes en chute libre! En quoi est-ce le résultat de l'acharnement de la presse? La Tribune fait son travail, c'est tout!!! Eh, soyons sérieux!!!
Réponse de le 07/01/2014 à 13:09 :
oui la Tribune fait son travail comme l'annonce du rachat de PSA par l'Algerie en 2012....
Réponse de le 07/01/2014 à 14:46 :
Ce n'était qu'une éventualité sur une prise de participation. C'est ce qui a été écrit. Les négociations en cours n'aboutissent pas toujours à un résultat... En revanche, La Tribune a annoncé l'alliance de PSA avec GM début 2012 en AVANT PREMIERE!!!
Réponse de le 07/01/2014 à 17:58 :
Peut-on parler d'une alliance avec un taux aussi faible? La réalité est une entrée en capital simplement.
a écrit le 07/01/2014 à 9:51 :
Budgets des particuliers en berne, chômage, toutes les mesures anti-voiture du gouvernement conduisent à ce résultat. Et aussi le snobisme bien ancré chez beaucoup de l'achat préférentiel d'une marque étrangère, pas toujours plus fiable qu'une voiture fabriquée en France, loin s'en faut.
a écrit le 07/01/2014 à 9:50 :
Chers salariés français de Peugeot,
Après s'en être mis plein les fouilles pendant des années et après avoir englouti des milliards d'euros d'argent public, nous, la famille Peugeot, avons besoin que vous, les salariés français, alignez vos salaires sur ceux des escla...euh...des salariés qui travaillent pour nous dans les pays à bas coût. Nous pourrons ainsi continuer à nous en mettre plein les poches et à nous payer de gras dividendes.
Bien entendu, si nous nous retrouvons à nouveau au bord de la faillite à l'avenir, nous redeviendrons tout de suite une entreprise bien française et nous vous demanderons de nous sauver, nous et le cours de notre action.
Merci,
Signé la Famille Peugeot
Réponse de le 07/01/2014 à 10:13 :
Chère famille Peugeot,
nous, les contribuables,, noous préférons financer des emplois aidés, pour que des jeunes puissent s'installer derrière un bureau, sans perspective sur l'avenir.
De cette façon, personne ne touchera un centime de dividendes, et comme cela ne résorbera aucunément le déficit français, puisque ces emplois aidés fonctionnarisés ne créent pas de richesse - Tout au plus, ils occupent des jeunes, ce qui n'est pas si mal non plus - l'Etat pourra continuer à nous taxer de plus en plus sans espoir d'amélioration.
Au final, au nom de la justice fiscal, nous serons tous sur le même pied d'égalité, et nous ferons partie de cette belle patrie communiste française.
a écrit le 07/01/2014 à 9:48 :
Les constructeurs Allemands premium n'ont pas trop (aucun) de souci à se faire vu les chiffres de ventes de la gamme DS (à part la DS 3) a l'étranger.
a écrit le 07/01/2014 à 9:40 :
WV et Audi du premium il y a de quoi rire !!!
a écrit le 07/01/2014 à 8:19 :
Les usines françaises produisent les voitures haut de gamme, les grosses berlines. Et devinez quoi, ce sont justement les voitures les plus taxées et pénalisées par le malus écologique!
Réponse de le 07/01/2014 à 8:30 :
Le problème n'est pas là, les VRAI Premium haut de gamme s'exportent très bien, en Allemagne Audi, BMW, Porsche et VW tournent à plein, et ILS agrandissent leurs usines et ILSen construisent de nouvelles.

En France Renault et PSA ferment des usines, réduisent des capacités, ET EN PLUS ils chôment sur le dos des aides de l'Etat,
Réponse de le 07/01/2014 à 8:39 :
C' est une évidence pour l' usine de Rennes.
A quand la suppression de cette taxe stupide qui ne rapporte rien ?
Réponse de le 07/01/2014 à 10:25 :
Le Premium allemand s'exporte surtout parce qu'il a un vrai marché intérieur, qui justifie les investissements nécessaires. Pendant que le gouvernement augmente le malus sur les 508 et les C5, la plupart des Porsche allemandes sont des voitures de fonction.
a écrit le 07/01/2014 à 8:09 :
Dans les 60% de taux d'utilisation, il y a Aulnay. Sans Aulnay où la production est définitivement arrêté maintenant (et considérant les réductions sur les autres sites), le taux d'utilisation en 2014 sera acceptable. Si on rajoute le taux d'utilisation dans les autres usines en Europe, PSA aura une taux d'utilisation au-dessus de 75% en 2014.

Le besoin de continuer la réduction de la capacité de production en France est cependant vrai. PSA va ouvrir des négociations avec les syndicats à ce sujet dans les mois qui viennent.
a écrit le 07/01/2014 à 8:05 :
La politique anti-automobile actuelle porte ses fruits! Taxes, amendes, réglementations draconiennes,radars à la technique de plus en plus évoluée, pilonnage médiatique tout y passe et l'on voit actuellement le résultat !. Les français n'achètent plus, gardent leurs anciennes voitures ( polluantes!) ou n'en ont plus. On peut prédire la fin d'une industrie française autrefois prestigieuse et florissante. Et on importera des voitures allemandes ( la-bas cette industrie y est florissante grâce à un gouvernement non-idéologique) ou même chinoises!
Réponse de le 07/01/2014 à 8:26 :
c est plutôt le chômage et l argent qui manque .faut pas être intelligent pour ne pas y voir une corrélation .désolé mais Peugeot doit sortir des modèles low cost pour remplir et amortir ses usines .renault le fait
Réponse de le 07/01/2014 à 8:48 :
Un malus "écologique" délirant, que le gouvernement envisage même de rendre annuel, voilà qui ne va pas dans le sens de la production de berlines haut de gamme , celui qui est rentable pour les entreprises !
Réponse de le 07/01/2014 à 8:58 :
On les fabrique à l'étranger ou on réduit les salaires des ouvriers pour rentrer dans les coûts ?
Réponse de le 07/01/2014 à 9:04 :
La bonne blague ! La totalité du Low Cost Renault est fabriquée hors de France. ça n'aidera pas beaucoup les usines françaises si PSA adopte la même démarche !
Réponse de le 07/01/2014 à 21:36 :
L'usine Renault de Cléon Haute-Normandie produit des moteurs et des boites de vitesse pour entre-autres Dacia Pitesti.
a écrit le 07/01/2014 à 7:47 :
Le marché automobile français est difficile pour les constructeurs produisant en France. A défaut , de réapprendre le civisme consumérisme aux français, la production de PSA RENAULT devra continuer de s'adapter en France. Heureusement pour PSA en plus de gammes renouvelées et qui plaisent, il va bénéficier de l'arrivée opportune d'un grand professionnel M. Carlos TAVARES. J'observe que parfois même les marchés étrangers deviennent parfois notoirement difficiles, notamment pour... Volkswagen aux US qui voit ses ventes plonger de 23 % en décembre... Nous vivons dans un monde compliqué !
Réponse de le 07/01/2014 à 8:31 :
@ godrev,
vous nous faites bien rire.
Réponse de le 07/01/2014 à 9:23 :
Pauvre Godrev, l’actualité concernant son groupe chéri PSA porte des coup dur a son nationalisme exacerbé. Heureusement que le groupe VW subit quelques revers, cela lui remet du baume au cœur et lui permet d’espérer qu’un jour l’industrie automobile française domine le monde.
Réponse de le 07/01/2014 à 13:15 :
vw beneficie d'argent du qatar en effet l'un des principal actionnaire est le Qatar ce qui permet a vw d'avoir de largent frais et de vendre ses golf et polo a perte pour preuve la passat le sharan la phaeton sont inexistant en chiffre de vente le touran est tres en dessous des picasso et scenic et la scirocco c'est derisoire donc vw ne doit sa survie qu'a de l'argent de ses actionnaire le Qatar psa ne peut pas lutter
Réponse de le 07/01/2014 à 19:42 :
N'importe quoi Sami. Revoyez vite la définition d'actionnaire. Effectivement le Qatar est au capital de VW mais c'etait en 2009 et depuis ils n'ont pas apportés de l'argent mais au contraire recoivent des beaux dividendes.
a écrit le 07/01/2014 à 7:41 :
Comment osez vous dire que le groupe a "encore consommer 1.5 mds d'euros de cash" en 2013. Information gratuite, une fois de plus.
Gorge profonde ne parle pas aujourd'hui "la situation est si tendue que PSA va annoncer sa faillite dans 3 mois". Travaillez bien mieux et rencontrez des dirigeants de PSA, pas des polsters ou des syndicalistes !
Réponse de le 07/01/2014 à 8:27 :
Les (bientôt ex-) dirigeants de PSA ont prouvé leur incapacité. Et La Tribune ne rencontre pas uniquement les syndicalistes... Vos réactions sont infondées.
Réponse de le 07/01/2014 à 9:03 :
.... et les nouveaux dirigeants seront chinois, bien entendus beaucoup plus compétent les dirigeants actuels de PSA. Sans parler de leur philantropie sans limite et de leur bienveillance vis-à-vis de nos syndicats.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :