Comment Volkswagen réussit à gagner autant d'argent

 |   |  1458  mots
La Volkswagen Jetta Hybrid
La Volkswagen Jetta Hybrid (Crédits : VW)
Volkswagen enregistre un bénéfice opérationnel record. Le deuxième constructeur auto mondial jouit d'un gros trésor de guerre. Voici les recettes de la formidable réussite du consortium allemand.

Certes, le bénéfice net 2013 de Volkswagen est en chute de plus de moitié. Mais cette dégringolade s'explique par un résultat 2012 de référence artificiellement gonflé par l'intégration de Porsche. Dès lors, les résultats du groupe Volkswagen sont en fait excellents. Un bénéfice net de 9,1 milliards d'euros représente une vraie manne par rapport aux pertes de PSA. Le consortium automobile allemand affiche, sinon, un bénéfice opérationnel record à 11,7 milliards (11,5 milliards en 2012). Soit une marge de 6% du chiffre d'affaires. Pas mal pour un groupe en partie généraliste qui affronte la crise en Europe.

Les livraisons ont crû de 4,9% à des chiffres historiques de 9,73 millions d'unités, qui font du premier groupe auto européen le deuxième mondial, derrière Toyota mais pour la première fois devant GM.  Le flux de trésorerie est positif de 4,4 milliards d'euros et les liquidités nettes font rêver: 16,9  milliards d'euros... Mais comment Volkswagen parvient-il à engranger de tels profits?

Audi A3 quatre portesAudi A3

Pionnier en Chine

Tout d'abord, Volkswagen a été très tôt implanté en Chine. Et ses co-entreprises locales ont généré des profits record l'an dernier, affirme le groupe, dépassant ceux de 2012. Volkswagen n'en donne pas le montant, toutefois, qu'il communiquera le 13 mars prochain, lors de la conférence de bilan annuelle à Berlin.

Les deux co-entreprises avec SAIC et FAW, qui génèrent le tiers des ventes mondiales du groupe allemand, avaient  enregistré la bagatelle de 3,7 milliards d'euros de bénéfice d'exploitation au titre de 2012!  Par comparaison, DPCA, la co-entreprise de PSA avec Dongfeng, a versé tout juste 100 millions d'euros de dividende au groupe tricolore en 2013... Et ce, alors que Volkswagen et PSA se sont implantés au même moment, au milieu des années 80.

Volkswagen a écoulé 3,27 millions de véhicules en Chine l'an passé, en hausse de 16,2%. Soit six fois les volumes de PSA. Le consortium de Wolfsburg veut porter ses capacités de production annuelles dans le pays à plus de quatre millions d'ici à 2018. Il a annoncé un investissement de 9,8 milliards d'euros entre 2013 et 2015.

Gamme très complète

Volkswagen est très intercontinentalisé, puisqu'il vend 61,5% de ses véhicules hors du Vieux continent, contre la moitié pour Renault, 42% pour PSA. Volkswagen est parmi les deux premiers constructeurs traditionnellement au Brésil. Ses ventes ont dépassé les 900.000 unités en Amérique du sud en 2013. Elles étaient toutefois en baisse de 10%. Le groupe de Wolfsburg est aussi implanté en Amérique du nord avec 880.000 ventes (+5,6%). En Europe, malgré le recul des marchés, le constructeur a quand même pu livrer 3,65 millions de véhicules (-0,5%), dont 1,85 million en Europe de l'ouest hors Allemagne (+0,1%).

Volkswagen jouit d'une gamme de véhicules complète avec ses plates-formes modulaires mondiales. Patron du directoire de Volkswagen de 1993 à 2002, Ferdinand Piëch s'était forgé la réputation de roi des plates-formes. Volkswagen fut en effet l'un des premiers constructeurs à systématiser la stratégie d'une multiplication des modèles à partir de plates-formes communes, engrangeant un durable avantage compétitif.

Volkswagen Golf VII breakVolkswagen Golf SW VII

Plates-formes modulaires mondiales

La dernière plate-forme modulaire du consortium, la "MQB", celle de la dernière Golf VII, franchit une étape supplémentaire. Elle devrait donner naissance à plus de 40 modèles et générer 3,5 millions d'unités annuelles d'ici à 2018. Soit un record absolu dans toute la production mondiale. Volkswagen dispose de la gamme la plus large de toute la production mondiale, de la minuscule Up produite en Slovaquie aux  hyper-luxueuses limousines Bentley, en passant par les petites Volkswagen Polo ou Seat Ibiza, les compactes Volkswagen Golf ou Audi A3, la familiale Volkswagen Passat, les grosses Audi A8, toute une pléiade de 4x4, du Skoda Yeti à l'Audi Q7 ou aux Porsche Macan et Cayenne, des cabriolets, monospaces, pick-ups... Il y a aussi les ultra-sportives comme la Porsche 911, la Lamborghini Aventador ou la Bugatti Veyron. Enfin, toute une gamme de modèles "locaux"  existe en Amérique du sud (Gol, Fox...) ou en Chine (Lavida, Santana...).

Le consortium dispose de l'avantage d'un éventail de marques pour couvrir le spectre du marché, de la Skoda tchèque ou de l'espagnole Seat en entrée de gamme  au haut de gamme Audi, avec Bentley, Lamborghini, Porsche, les constructeurs de poids-lourds réputés MAN ou Scania... L'éventail comprend même les motos de Ducati. Bref, pas un créneau qui soit négligé, conséquence de la volonté hégémonique de l'ancien patron Ferdinand Piëch, petit-fils de Ferdinand Porsche et toujours président du conseil de surveillance de Volkswagen AG! Pour animer tous ces modèles, Volkswagen propose en parallèle une gamme de moteurs impressionnante, du  trois cylindres de 60 chevaux au V12 de 700 chevaux, voire au W16 de 1200 chevaux (Bugatti)!

Bentley Flying SpurBentley Flying Spur

Réputation de qualité - parfois usurpée

Contrairement à une légende, les Volkswagen ne sont pas les modèles les plus fiables de la production mondiale. Les diverses enquêtes auprès des consommateurs ont en effet plutôt tendance à plébisciter les marques japonaises (Toyota, Honda, Subaru) à cet égard. Mais, si le taux de pannes de ses voitures est supérieur à celui des nippones, le constructeur germanique n'en demeure pas moins synonyme de qualité sur tous les marchés. Une solide réputation que d'aucuns estiment usurpée. Il n'empêche.

Volkswagen doit cette image d'indestructibilité de la fameuse Coccinelle originelle de 1938. Le constructeur allemand a aussi compris très tôt qu'il fallait soigner la qualité de finition, c'est-à-dire l'apparence des véhicules. Du coup, les véhicules du groupe font robuste et les carrosseries, les intérieurs, vieillissent bien. La qualité perçue des Audi est même jugée aujourd'hui comme la meilleure dans la production automobile mondiale par la plupart des experts.

Haute technologie au programme

Cette réputation de qualité - certes excessive - s'accompagne d'une image de haute technologie. Le groupe Volkswagen a su lancer dès le milieu des années 1970 un petit diesel léger sur sa Golf, et en même temps un petit moteur sportif à haut rendement (GTI); en 1980, le fameux système à quatre roues motrices ("quattro"); en 1988, son premier moteur noble de forte cylindrée V8; en 1989, le premier TDI (diesel à injection directe) ultrasobre; en 2003, la boîte à double embrayage de série "DSG" qui combine la douceur de la transmission automatique, la rapidité de réaction et des basses consommations - avec quelques problèmes de fiabilité cependant à la clé.

Porsche Macanporsche macan

Stabilité des dirigeants au profil automobile

Contrairement à GM, Fiat ou PSA, Volkswagen se caractérise par l'incroyable stabilité de ses dirigeants, imprégnés de culture maison. A la manière de Toyota au Japon, par exemple. Après un début de carrière chez l'équipementier auto Bosch, Martin Winterkorn entre dès 1981 chez Audi, où il s'occupe essentiellement de qualité. En 1993, il passe chez Volkswagen où il supervise également la qualité. Il se chargera aussi du développement technique de la marque, puis de la recherche et du développement.

En 2002, il repassera chez Audi pour prendre la présidence de la firme aux quatre anneaux, avant de devenir président directeur du consortium en janvier 2007. Bref, une carrière qui se sera totalement déroulée dans l'industrie automobile allemande et en presque totalité au sein du consortium. Fort de ce savoir-faire, Martin Winterkorn examine et essaie personnellement toutes les nouveautés du groupe et de la concurrence. L'homme est réputé pour sa connaissance et son souci du détail. Il est capable sur un salon de tester la commande de réglage de la colonne de direction ou d'ouverture d'un capot de n'importe quel modèle rival! Et il a su s'entourer de véritables hommes de l'automobile comme le patron des ventes Christian Klingler...

Seat LeonSeat Leon

Un rouleau compresseur avec... des faiblesses

Bref, Volkswagen apparaît comme un vrai rouleau compresseur, qui fait peur aux concurrents. Ceci dit, le groupe n'est pas sans faiblesses. Outre les incidents de fiabilité qui ont dû donner lieu à des rappels massifs en Chine, le consortium ne réussit pas partout. Il a ainsi du mal à percer aux Etats-Unis, où il a connu une longue éclipse. Sa gamme n'apparaît pas aujourd'hui tout-à-fait adaptée aux goût des américains.

Par ailleurs, le consortium de Basse-Saxe doit aussi prochainement renouveler ses dirigeants. Ce qui risque de poser des problèmes, notamment de lutte pour le pouvoir entre prétendants. Enfin, cet énorme vaisseau de 572.800 salariés au 31 décembre 2013  (549.700 un an plus tôt) soulève forcément la question de sa  manoeuvrabilité. Difficile de gérer un tel mastodonte.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/02/2014 à 14:22 :
On ressent bien toute la frustration des petits franchouillards dans les post.
Réponse de le 25/02/2014 à 15:30 :
@trollwagen
++1
Réponse de le 27/02/2014 à 20:33 :
Exemple type du prétentieux qui passe son temps à guetter la réaction des "autres".
a écrit le 24/02/2014 à 19:57 :
L'industrie automobile pousse constamment les marques à innover, à se réinventer. VW aura, certes, fort à faire face à la concurrence, qui les attend au tournant, mais les Allemands restent les leaders du secteur, avec une gamme complète et des technologies qui font toujours rêver les autres. Nul doute qu'ils réussiront, une fois encore, à relever les défis de demain pour proposer les meilleures voitures à une clientèle toujours plus exigeante.
Réponse de le 25/02/2014 à 0:30 :
Quand on voit la fiabilité CATASTROPHIQUE de Volkswagen et Audi, on se dit qu'il y a de sacrés loupés chez certaines marques allemandes pour être les meilleurs !
a écrit le 24/02/2014 à 16:24 :
C'était hier et ce ne sera pas demain, ils doivent TOUT réinventer, tout, rien ne va plus, les jeux sont faits... !!!
a écrit le 24/02/2014 à 16:07 :
@Vous êtes sûr Et ce gros groupe, quand il tombe, ça peut faire plaf, vous avez déjà vu tomber un sumo, cette tremblotte dans les plis, vag présente les cas cliniques du syndrome du sumo...
@rappel massif Trollwagen fiabilité, vous êtes sûr ??? ces 3 marques ont classées 17 18 et 19 ème sur...20 de l'enquête fiabilité Auto Plus du 10 01, le dernium audi, 19 ème, étonnant non ...???
a écrit le 24/02/2014 à 15:12 :
achetez français. L'industrie française souffre.
a écrit le 24/02/2014 à 11:46 :
Ce qui fait la force de VW-AG sera sa faiblesse. La croissance en Chine va être limitée, et le nouveaux constructeurs arrivant sur ce marché vont justement lui ne prendre des parts de marché pour se développer... VW-AG n'arrive toujours pas à percer aux USA, Kia-Hyundaï, arrivés bien plus tard sur ce marché, vendent plus que le groupe...

VW AG a surtout trop de labels et il est touché du syndrome GM, tant qu'il dégage de solides profits en Chine, on oublie que les marques HDG sont trops nombreuses depuis l'arrivée de Porsche. Au moindre de signe de faiblesses, VW aura du mal à dégraisser. Au modèle VW, les modèles Kia-Hyundaï et Toyota apparaissent bien plus forts car très présents en Asie du Sud Est, marché où VW a du mal à percer tout comme en Inde.
a écrit le 24/02/2014 à 11:20 :
quoi qu'on pense des voitures allemandes, il n'en reste pas moins qu'avec les profits cumulés VW group aura les moyens de développer de nouveaux modèles et d'évoluer pendant que d'autres sont dépendants d'aides et de subventions. Que les clients soient des particuliers ou des sociétés n'a que peu d'importance, je note que les voitures se vendent. Un exemple à méditer et peut être des leçons à en tirer pour redresser notre industrie.
Réponse de le 24/02/2014 à 11:48 :
triste vérité
Réponse de le 24/02/2014 à 13:42 :
Vous savez ce que ça fait , un énorme groupe comme VW qui se plante de stratégie ?
Il tombe " énormément vite..."

Et il s'est déjà trompé...y'a plus qu'à attendre les chiffres .
a écrit le 24/02/2014 à 9:58 :
Il convient de se rendre à l'évidence,
VW group fait la démonstration de l'excellence industrielle, croissance permanente et profits remarquables,

cela contraste singulièrement avec les résultats industriels médiocres et les pertes "minables" des constructeurs français Renault et PSA.

Nos gouvernements successifs depuis 15 ans, UMP Nouveau centre et PS partagent pleinement la médiocrité de Renault pour avoir soutenu l'erreur industrielle Dacia et l'évasion fiscale des héritiers Peugeot.
a écrit le 24/02/2014 à 9:55 :
N° 1 toyota des rappels ainsi au niveau de la qualité et fiabilité; Que VW soit 2eme (à tous niveaux) souligne la raison pourquoi le groupe bénéficie d'une solide réputation en terme de fiabilité et de qualité. Pourquoi serait cette réputation excessive? VW est également 2eme en termes de ventes... L'article est incompréhensible.
Réponse de le 24/02/2014 à 12:29 :
la réputation de qualité a surtout était maintenue par la presse automobile détenue principalement par des éditeurs allemands. Quand on voit le scandale de l´ADAC, ou tous les tests ou presque on été faussés au profit des constructeurs allemands, on peut légitimement se demander si les essais dans la presse automobile ne le sont pas également.
Réponse de le 24/02/2014 à 13:58 :
Il est évident que l'ADAC doit soit publier des excuses publiques et internationales , vu l'ampleur du délit et de l'arnaque , soit se dissoudre.
Réponse de le 24/02/2014 à 14:01 :
Das Arnake...!!!
Réponse de le 28/06/2015 à 17:52 :
L'ADAC devrait garder juste sa vocation première d'intervention en cas de panne à très bas prix. L'équivalent Suisse, le TCS, m'a dépanné sur place sur autoroute (durit cassé) pour 35 francs suisses. Incomparablement moins cher et efficace que le système privé français.
Volkswagen est vraiment peu fiable. Mes connaissances ayant des modèles récents du groupe VAG sont vraiment déçus de la faible qualité et de la mauvaise fiabilité.
a écrit le 24/02/2014 à 9:14 :
Le point essentiel est peut-être la qualité des dirigeants et leur vision long terme industrielle, un peu plus lucides que les penseurs-excell formatés
a écrit le 24/02/2014 à 9:04 :
ai la nouvelle Golf 7 après 2 Golf 6
rien à redire, qualité du produit comme toujours. Je suis monté dans une captur et une citroen C4 franchement quelle différence avec la mienne!!
Après la Golf 7, je pense prendre la classe A de chez Mercédes, de vraies voitures quoi!!
arrêtons avec ces voitures bas de gamme !!
Réponse de le 24/02/2014 à 9:14 :
Une "classe A" avec un bourin Renault, vous pouvez oublier le mot "class", et acheter une "benz boff A"
Réponse de le 24/02/2014 à 9:27 :
Val
Je plains votre ignorance ! Essayez Japonais, c'est bien au dessus !
Toutes mes allemandes ont failli, Aujourd'hui, ce sont voitures à ringards !
Réponse de le 24/02/2014 à 16:11 :
@val47 La golf 7 chute de - 13 % sur la quinzaine de février, la tromperie ADAC lui aura fait du mal, la case purgatoire pour expier ce mesnsonge va durer 9 longues années, soit la durée de la tromperie...!!!
Réponse de le 24/02/2014 à 18:14 :
oui prenez la avec le 90 cv dci de chez Renault vendu à presque 26.000 euros
Réponse de le 24/02/2014 à 18:42 :
Je trouve la C4 très classe , la différence entre celle-ci et la Golf 7 se situe uniquement au niveau du charme en faveur de la C4 .
Pour du sérieux comme dit précédemment direction les Japonaises .
a écrit le 24/02/2014 à 8:48 :
Depuis que le moteur de ma golf a cassé à 92000 km et 3ans 2mois, et que vw a refusé la moindre prise en charge alors que tous les entretiens étaient faits en concession (même les pneus), je ne vais plus chez vw.
Ce n'est donc pas moi qui ait contribué à son enrichissement !
Réponse de le 24/02/2014 à 13:53 :
On vous pardonne cette erreur de jeunesse...:-)

N'oubliez pas...les constructeurs Français sont Plus Mieux...:-)
a écrit le 24/02/2014 à 6:34 :
dans 20 ans ,il n y auras plus une voiture fabriquee en france ,et les chinois viendrons nous jeter des cacahuetes ,nous serons dans la rue avec un beret et une baguettes a mendier !!
a écrit le 24/02/2014 à 0:19 :
...En faisant croire que ses voitures sont meilleures que les autres, ce qui n'est pas vrai mais elles ont la capacité de flatter tellement l'ego de certains...
a écrit le 24/02/2014 à 0:19 :
...En faisant croire que ses voitures sont meilleures que les autres, ce qui n'est pas vrai mais elles ont la capacité de flatter tellement l'ego de certains...
a écrit le 23/02/2014 à 22:30 :
Les chauvins sont de sortie! Vw vend bien ses voitures a quelqu'un et gagne bien de l'argent non pas par l'opération du saint esprit! Ou alors il y a une grosse grosse conspiration mondiale pour pipoter les chiffres de vente et les bénéfices du groupe. Soyons sérieux PSA finance sauvé par mes impôts, PSA ne vend plus et on ne parle pas de bénéfice mais de perte! Obligé d être sauvé par des chinois et encore une fois mes impôts. Et Renault quelles sont belles les renaults sauvée pas nissan et la dacia ... Waou la dacia ! Soyons sérieux 2 min un groupe sort du lot est c'est vw et c est comme ça. Elles tombent en panne comme les autres mais elles ont certainement d'autres avantages par rapport aux française ... Oh mince il y aurait une conspiration mondiale pour nous faire acheter vw avec la complicité des journalistes ... Pas de chance ce n'est pas encore un groupe français qui bénéficie de ce mensonge international ... Croisons les doigts
Réponse de le 24/02/2014 à 13:49 :
Tous les chiffres de vente des voitures allemandes passent par l'ADAC , où ces chiffres sont multipliés selon l'humeur de l'employé de service.
Ca dure depuis 10 ans , rien que ça.
Réponse de le 24/02/2014 à 16:15 :
@VW Volkswagen réalise un excellent - 19 % sur la quinzaine de février, allez, pourquoi résister aux faits, vous arc bouter ??? vous vous faites du mal...!!!
Réponse de le 25/02/2014 à 14:12 :
-19 % en février en France pour étre précis et comme tout le monde sait que le marché francais est la référence mondiale...
a écrit le 23/02/2014 à 21:29 :
La raison c'est la propagande effrénée que font certains médias comme LT qui désinforment sur la fiabilité réelle des marques du groupe VW (fiabilité catastrophique comme en atteste le RI) Voyez aussi les mensonges de l'ADAC qui depuis 10 ans truque les chiffres aux profit des constructeurs allemands. Mais les chiffres des derniers mois prouvent que les Français se détournent des voitures allemandes. Chiffres Autoplus ; sur la première quinzaine de février VW poursuit sa baisse avec -19%. Dans le même temps Renault fait +25%. Les Françaises reviennent aux places qu'elles méritent.
Réponse de le 23/02/2014 à 22:13 :
La différence déterminante :

- plus de 10 milliards de profits pour VW Groupe, probablement autant pour Toyota (nous le saurons prochainement, et aussi de très confortables profits pour BMW dans les prochains jours aussi ...

- près de 1 milliard de pertes pour Renault (900 millions euro)

Vendre beaucoup à perte est parfaitement stupide, et donc les ventes de Renault n'impressionnent personne,

le résultat Renault s'enfonce dans les plus cancres de la classe.
Réponse de le 24/02/2014 à 13:39 :
Alors , dans ce cas , je ne comprends pas pourquoi le cours de bourse de Volswagen s'effondre . ???
a écrit le 23/02/2014 à 20:59 :
Comme l'explique l'article de La Tribune, VW groupe est présent sur tous les marchés, dans tous les segments, et de surcroit VW Group est toujours en avance dans les nouvelles technologies,

ces succès devraient servir d'exemple aux constructeurs qui sont en déclin, Renault Dacia Lada en particulier,

mais godrev conseiller spécial des Gosneries a d'énormes aigreurs d'estomac. Que puet-on faire pour lui a part lui conseiller de prendre de la poudre pour colmater son tube digestif.
a écrit le 23/02/2014 à 20:47 :
Propagande et dessous de tables. Mais aussi les loueurs et les sociétés allemandes, car à regarder les ventes aux particuliers en Allemagne, le bilan n'est pas rose.
Exemple (tirés du bestsellingcars blog-source KBA) La part des ventes aux particulier de la Passat n'est que de 8.2% Seulement 400 voitures en janvier!! Dans le même temps la Sandero a fait 1435 ventes aux particulier avec un taux de pénétration de 89%. Dans le même registre, L'Audi A3 seulement 18% achetées par des particuliers à comparer aux 73% du Duster ou aux 50% de la Mazda CX5. la BMW série 1 seulement 24%, la série 3 à peine 13%!! l'Audi A4 10%!!! bref les particuliers Allemands n'achètent pas les voitures allemandes. C'est les entreprises qui sauvent ces constructeurs, contre des arrangements à définir. Si les autres européens faisaient pareil les marques allemandes crèveraient rapidement.
Réponse de le 23/02/2014 à 21:26 :
c'est partout comme sa dans le monde! En France la Citroën C5, la Ford mondeo est vendu en très grande majorité au pros
a écrit le 23/02/2014 à 19:42 :
Quand on voit les problèmes de fiabilité et les nouveautés qui ont la même tête que le modèle qu'elles sont censées remplacer, on se demande si Volkswagen n'est pas en train de se démoder en Europe.

Attention au retour de bâton de cet immobilisme esthétique, et cette fadeur constante.
Réponse de le 24/02/2014 à 10:31 :
Ah, c'est donc ça ce qui est arrivé à PSA et Renault . . .
a écrit le 23/02/2014 à 19:02 :
@difficultés Trollwagen, cesse de psalmodier vos mantras, je ne pense pas que vous convainquiez grand monde, positivez et dites vous, une bonne fois, je ne regarderai plus dans les rétros -les rétros lol-, respirez un grand coup, ça devrait aller mieux...!!! NB demain, j'ai quartier libre, je sors mon petit fils, aussi n'en profitez pas pour être désagréable...!!!
a écrit le 23/02/2014 à 18:51 :
C'est FIAT et pas Volkswagen.
Le premier Turbo Diesel à Injection Directe (TDId), c'est encore FIAT et pas Volkswagen.
L'inventeur de la technologie Common-Rail c'est encore FIAT/Magneti-Marelli et pas Volkswagen.
Réponse de le 23/02/2014 à 19:04 :
Dommage que FIAT n'a pas su exploiter son indéniable avance technologique , n'a pas su non plus se construire une image de qualité.
Réponse de le 24/02/2014 à 8:22 :
L'inventeur du Common Rail diesel c'est Magneti Marelli, équipementier de Fiat qui a vendu sa licence à BOSCH!!! Les allemands, français et italiens en ont profité . Ceci dit, les TDI de VW ont d'abord eu des injecteurs pompes et non des systèmes Common Rail!!! Ils avaient l'injection directe avant le brevet Magneti Marelli.
Réponse de le 27/02/2014 à 20:22 :
Rire, le TDI de VW a été développé par FIAT, ne vous en déplaise, Diesel à Injection en premier chez FIAT. Le common rail développé par FIAT/Magneti Marelli comme expliqué dans mon premier commentaire, que VW utilise actuellement après avoir abandonné ses injecteurs pompe peu fiables.
a écrit le 23/02/2014 à 18:26 :
@rabacheur Trollwagen, je peux comprendre votre agacement à voir opposer les chiffres d'une réalité qui vous déborde mais ceux-ci sont factuels, ne vous en déplaise.... Le problème de la boutique que vous représentez -et en même temps je sais combien il est difficile de vivre de votre métier- est comme le rappelle Shangaï kid, son embonpoint, j'ajouterais personnellement plus délicat encore lorsque doublé d'une vraie boulimie... Le fait de croire qu'il suffit de tout racheter pour réussir lorsqu'on est étranger à un métier traduit une attitude arrogante et participe de l'échec que nous observons. Car enfin, que connait Volks group, par exemple, au marché du PL ? J'ai côtoyé quinze ans ce marché, deux acteurs font la loi en Europe , VOLVO et DAF, Volkswagen rentre en dilettante, échec chez scania et...chez man et tout est à l'envie... Les bénefs vont se paupériser puisque corrélés aux ventes qui dégringolent en cause une concurrence qui s'affute, une mauvaise qualité, quasi la plus mauvaise du secteur-, qui traduit tout à la fois au vu du marketing outrancier mis en oeuvre pour défendre les prix pratiqués, arnaque et imposture... Non Trollwagen, décidément vous n'avez pas la tâche facile bien qu'étant d'une vraie disponibilité, enfin, attendons, si ça doit mal tourner, nous vous défendrons, peut-être !!!
Réponse de le 23/02/2014 à 18:46 :
Ce qui est difficile, c'est de suivre la croissance du marché mondial, et de financer le développement pour les constructeurs français qui font des pertes, qui n'ont pas le sou, pas de cash, des voitures vieilles technologies, dépassées et des usines en sous-charge.

La perdition, c'est pour les patrons pleurnichards des constructeurs français qui quémandent SANS CESSE des aides publiques, des garanties de l'Etat ponctionnées dans les poches des contribuables français.
Réponse de le 23/02/2014 à 19:07 :
@ Trollwagen, toujours le même discour(t), un prêt à 7% de taux d'intérêt par l'Etat à PSA et Renault ne peut pas être considéré comme une aide publique. Si vous considérez la participation de 15% de l'Etat français dans PSA et Renault, vous devez également considérer la participation de 12.7% du Land de Basse Saxe, et les 16% du Qatar via une holding dans le capital de Volkswagen. Il paraitrait que la Coccinelle est une copie de la Tatra, et que VW a même plagié jusqu'à son logo à Nikolai Borg.
Réponse de le 23/02/2014 à 19:07 :
@difficultés Trollwagen Chez les français, c'est neuf, c'est frais, ça plait et ça ...s'envole...!!! point de lignes austères qui sont autant de lieux communs depuis, aller j'ai oublié..., de trains approximatifs, de volumes obèses, de consommations si haut perchées, que du bon, Trollwagen, que du bon...!!!
a écrit le 23/02/2014 à 18:00 :
ayant eu de nombreuses voitures Françaises, Renault, Citroen, je peux vous dire que la fabrication AUDI n'a rien de comparable, pas de bruits de ferraille, pas de panne! le prix s'oublie, mais la qualité reste! à la reprise elles partent très bien!
Réponse de le 23/02/2014 à 18:12 :
Vous évoquez là une époque révolue.
Audi baisse , les Françaises montent.
Et la crise ne pousse pas à jouer les kékés.
Réponse de le 23/02/2014 à 19:09 :
C'était avant on disait la même chose à propos de BMW .
La qualité maintenant c'est Honda, Mazda , Volvo .
La fiabilité a changé de camp également .
a écrit le 23/02/2014 à 17:41 :
La question n'est pas Renault vs. Audi.. La question est : quand allez-vous vous rendre compte que vous vous faites arnaquer a chaque passage chez le garagiste ?
Moi, j'ai pris le pari de rouler en "ancienne" et les pièces sont re fabriquer en France a la demande.. Bye bye la valise a 350€ et bye bye la voiture sur facturée
a écrit le 23/02/2014 à 17:29 :
heu ! peut-être que cela vient de la qualité des voitures ?!!!!
a écrit le 23/02/2014 à 16:15 :
Volkswagen sauvé par la Chine, en 2013 Volkswagen group chute en Europe de -0.8 % quand RENAULT group fait + 4 % et reproduit un très mauvais début d'année sur les marché US et Russe. Le marché français est également meurtrier puisque sur la première quinzaine de février Volkswagen fait - 19 %, la chute s'amplifiant mois après mois. En cause la mauvaise qualité du groupe, les 3 marques sont classées 17 18 et 19 ème sur 20 du classement fiabilité Auto plus du 10 01, le record étant audi en 19 ème position sur...20. Tout laisse à penser que le constructeur a mangé son pain blanc et nous observons maintenant un cycle de retournement, largement entamé depuis l'été 2013.
Réponse de le 23/02/2014 à 16:49 :
godrev,
Vous rabâchez toujours les mêmes blasblas, vous n'avez absolument aucune influence sur le marché qui se passe de vos commentaires absurdes,

VW vend partout ou il y a des profitsà faire,

en Janvier 2014, VW a connu une croissance mondiale de ses ventes de 6,5% à 798 100 véhicules vendus en Janvier 2014.

Comme d'habitude, les ventes de Renault sont à mettre dans le registre des ventes à perte,
dans la continuité des résultats 2013 ou Renault perd 500 000 000 euro, hors des dividendes de Nissan.
Réponse de le 23/02/2014 à 17:28 :
La conjoncture économique prévisible en Europe et dans le monde amplifiera ce Retournement , cité par Godrev et voué à durer de très nombreuses années encore. En clair , la crise défavorise les produits trop chers , à l'achat comme en entretien.
L'effet de masse , l'importance même des usines WV amplifiera dans un second temps le processus.
Enfin , Scania a été acheté en conjoncture basse , c'est à dire à un prix compétitif , mais l'absence de reprise économique avant longtemps va peser lourdement sur le secteur du poids-lourds , et donc , de cette acquisition.
Selon nos propres études , le retour à une situation d'avant crise ne se fera pas avant 2021...sauf évènement grave. ( Cf Déflation , Deleveraging , Cycle de Jugla ).
Réponse de le 23/02/2014 à 17:49 :
@Shangai Kid
Vos études sont sans intérêt,
ce qui est important ce sont les fondamentaux : des profits énormes qui permettent d'investir sur fonds propres et d'optimiser les productions avec des avances technologiques...

VW Group présente déjà plus de 20 modèles hybrides

Le danger réel que vous évoquez, il est pour les constructeurs accrochés aux bulles boursières comme Renault privé de cash comme conséquence de leur absence de profits depuis près de 10 ans.
Réponse de le 23/02/2014 à 17:52 :
Il convient de faire un correctif : Renault group (avec Dacia Lada Samsung) perd 900 000 000 euro hors des dividendes de Nissan
Réponse de le 23/02/2014 à 18:07 :
Ne sous-estimez pas la capacité d adaptation de wv ! Leur montagne de liquidité est un atout majeur contre des concurrents endettés comme psa ou renault.
Réponse de le 23/02/2014 à 18:21 :
à Etudes Approximatives.

Vous n'avez pas compris le fondamental et vous abritez derrière des chiffres passés. Mais les chiffres passés n'augurent pas des résultats à venir.
Or , n'importe quel analyste sérieux s'intéressera à la Tendance des résultats .
Et cette tendance des résultats chez VW est à la nette décélération , après , ce sera la baisse... Cela s'appelle un retournement de tendance ou de cycle...ici , vous avez les 2.
La crise est du côté des Français , plus performants en offres prix/entretien.

Godrev ne vous a pas dit autre chose.
Réponse de le 23/02/2014 à 18:27 :
@ Etudes approximatives.

Par ailleurs , les modèles Hybrides de VW , au nombre de 20 sont à jeter à la poubelle.
L'avenir est à l'Hydrogène. Si ce n'était pas le cas , je ne vois pas pourquoi l'Air Liquide construit des unités de fabrication partout dans le monde.
Réponse de le 23/02/2014 à 18:35 :
@rabachezur Trollwagen Bien que vous ayez été recadré à différentes reprises sur ce forum sur l'interprétation du bilan de RENAULT, vous nous ressortez encore les mêmes inepties...!!!
Réponse de le 23/02/2014 à 18:45 :
" construirait ".
Réponse de le 23/02/2014 à 18:56 :
Y a un groupe qui vit de ses produits qui croit dans ses produits et qui fait confiance à ses salairiés c'est vw, de l'autre coté y a Renault et psa vivant des aides et racketant ses citoyens.. pire gangréné par la cgt......
Réponse de le 23/02/2014 à 19:33 :
Evidemment , le graphique du cours de VW corrobore ce que nous avons dit...
Venant de 90 Dollars en 2008 , il se trouve actuellement à bout de souffle après une pénible remontée qui le conduit seulement à 51.42 Dollars. La courbe est loin d'être belle et traduit la décélération évoquée.

VLKAY. OTC. New York Stock Exchange.
Réponse de le 23/02/2014 à 19:59 :
@@godrev 18.56

Ami, vous voyez le mal partout...!!!
a écrit le 23/02/2014 à 14:39 :
Les productions de véhicules à Très Très Hautes Valeurs Ajoutées, c'est cela la seule clé de succès de VW Group et de BMW Group, et de Toyota aussi, de surcroît dans une stratégie long terme.

Bref nos piètres dirigeants des groupes français se sont très lourdement trompés, et leurs lourdes erreurs ont des conséquence catastrophiques sur le long terme.

Il faut bien faire le constat que nos politicards de droite et de gauche ont été admiratifs durant ces 15 dernières années, admiratifs devant les blasblas des piètres grand bavards dirigeants français.
Réponse de le 23/02/2014 à 15:13 :
La voiture symbole de réussite sociale c'est has been... sortez de votre véhicule "haut de gamme" pour prendre l'air de temps en temps.
Réponse de le 25/02/2014 à 22:56 :
On a vu ce que ça donne chez PSA et Renault cette superbe stratégie non haut de gamme.. Alors il vaut mieux être bas been que à la pointe de la mode.
a écrit le 23/02/2014 à 13:43 :
Tout simple en faisant d'excellentes voitures.
a écrit le 23/02/2014 à 13:31 :
Des chinoiseries (cf. sous-traitants) au prix du "Made in Germany" (assemblage roumain en réalisé en Allemagne), voilà comment faire un max de pognon sur une qualité usurpée...
Réponse de le 23/02/2014 à 14:32 :
VW ne fait pas de voitures en Roumanie et les voitures faites en Chine sont pour le marché local
Réponse de le 23/02/2014 à 14:43 :
Roulez en VW, en Audi ou autre et comparez avec une Renault de la même gamme (si vous en trouvez une) et vous verrez où se trouve l'usurpation. Quant à la méthode que vous sitez, sachez que Renault fait fabriquer en Argentine, en ex Yougoslavie, en Roumanie etc......sans grand résultat financier, cherchez l'erreur !
Réponse de le 23/02/2014 à 15:04 :
@halte aux inepties

Vous êtes dyslexique ou vous faites semblant de l'être?
Réponse de le 23/02/2014 à 15:11 :
@Ig83

Pourquoi rouler dans des véhicules surfacturés autant pour leur finition que pour leur entretien? D'ailleurs je ne vois pas l'intérêt de se ruiner dans des véhicules qui n'ont de "haute de gamme" que le prix, de plus de 100 chevaux limités à 130 km/h sur les autoroutes françaises...
Réponse de le 23/02/2014 à 17:33 :
ou Roumanie pour les grandes usines de vokswagen ?
Réponse de le 23/02/2014 à 17:51 :
dans les usines vw , la plus grande partie des ouvriers sont roumains , serbes , croates. Donc , ça revient au même.
Réponse de le 23/02/2014 à 18:11 :
les vw ne sont peut-êtres pas faites en roumanie , mais les ouvriers de vw sont roumains.
ça revient au même.
Réponse de le 23/02/2014 à 18:30 :
Et alors? Savez-vous que la meilleure usine Renault pour la qualité, c'est celle de Bursa en Turquie? Ce qui compte, ce sont les méthodes, le management, la conception des véhicules...
Réponse de le 23/02/2014 à 18:51 :
Les allemands construisent aussi en Turquie ?
Bientôt , ça va être au Zimbabwe....
Réponse de le 23/02/2014 à 21:38 :
@qualité

En effet, les "bonobos" qui assemblent un véhicule n'apportent que peu de valeur ajoutée au final car un assemblage branlant ne fait perdre aucune puissante à la traction d'un véhicule... sans négliger la sécurité.
a écrit le 23/02/2014 à 13:09 :
En copiant Toyota, et ça marche! et en étant dans un pays ou il n'y a pas cette administration folle qui tue tout!
Réponse de le 23/02/2014 à 14:33 :
MAIS NON! VW n'a pas copié Toyota, c'est même une stratégie multimarques totalement inverse...
a écrit le 23/02/2014 à 13:04 :
Meilleur voiture de l'année de l' ADAC par un vote truqué
mais sûrement la plame d'or de la banalité et de l' insipidité
par contre très fort pour faire croire aux français qu' ils roulent dans des voitures "haut de gamme".
Réponse de le 23/02/2014 à 15:13 :
Votre avis personnel ne compte pas en face du fait que les ventes record de VW ont dépassé les 9,5 millions d'unités dans le monde. Il doit y avoir des raisons, même si vous n'aimez pas leurs voitures, non? VW est n°2 derrière Toyota, devant GM. Et ils affichent des profits également historiques. Quant au vote de l'ADAC, même s'il a été truqué, les vrais chiffres démontrent que la Golf était quand même la plus plébiscitée (d'après un audit indépendant). En outre, la GOLF VII a été élue voiture de l'année par le jury européen de la voiture de l'année, qui n'a rien à voir avec l'ADAC... Jaloux, va!
Réponse de le 23/02/2014 à 17:35 :
pour des voitures construites en europe de l'Est , Croatie et Roumanie.
Réponse de le 23/02/2014 à 18:34 :
Arrêtez de dire des inepties! VW fabrique en Slovaquie et Rép tchèque, pas en Croatie ni Roumanie. C'est Renault et Ford qui produisent en Roumanie. La qualité allemande, c'est CELLE de la conception, de l'ingénierie et de la définition en usine ainsi que du management. C'est ce qui fait la différence. De même, Toyota produit des voitures très fiables en Turquie ou en France.
Réponse de le 23/02/2014 à 18:36 :
Vous êtes sur que ces chiffres n'ont pas été gonflés par l'ADAC ???
Réponse de le 23/02/2014 à 18:43 :
Roumanie , Croatie , Slovaquie , Turquie , Tchequie...on ne sait plus ou on en est avec ces allemands et leur ADAC
Réponse de le 24/02/2014 à 8:24 :
C'est vous qui ne savez rien!!! Si vous avez de telles ignorances, abstenez-vous d'écrire n'importe quoi!!!
a écrit le 23/02/2014 à 12:45 :
Volskwagen produisait des véhicules de la wehrmacht.
Porsche motorisait les chars Tigre
Mercedes babriquait de nombreux engins nazis

Ils sont toujours là...Rien n'a changé.
Réponse de le 23/02/2014 à 13:32 :
Commentaire particulièrement débile
a écrit le 23/02/2014 à 12:41 :
Et ils n'ont pas un Montebourg qui à longueur d'année leur dit ce qu'il faut faire ou pas.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :